Mariage gay : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier

femen

Les femen représentaient l’avant-garde de cette modernité si chère que la France rejoint enfin.

Voilà, cette fois, ça y est. Avec le vote solennel, mardi, de la loi sur le mariage #entrepersonnesdemêmesexe, la France est entrée de plain pied dans la modernité. Enfin! Jusqu’ici, elle stagnait en compagnie des quelque 175 pays moyenâgeux, sur les 200 que compte la planète, qui réservent bêtement le mariage aux couples hommes-femmes. Désormais, elle rejoint le groupe de pays avant-gardistes qui n’ont pas peur de marcher dans le « sens de l’histoire », cette notion tellement importante qu’elle n’a jamais besoin d’être définie.

Que les trompettes sonnent! Que l’effusion commence! Que l’union nationale reprenne ses droits. Désormais, l’homophobie sera bannie du territoire. Car l’état socialiste éduquera les enfants de telle manière qu’ils soient préservés des bêtes préjugés de leurs parents, ces fachos en puissance. Désormais, l’égalité régnera partout. Chacun les mêmes droits. En attendant que les pères obtiennent enfin celui d’allaiter leur enfant. Car il est scandaleux, rétrograde, que ce soit réservé aux mères. Et ceux qui pensent le contraire ne sont que des sales pèresquiallaitent-ophobes!

Désormais, les couples homosexuels qui le désirent compteront les jours qui les séparent de l’ivresse de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui. T’inquiète, copain homo. C’est une question de mois. Au pire, d’une paire d’années. Mais tu l’auras, promis. De toutes façons, la gauche a toujours agi comme ça : on enfonce un coin, on jure ses grands dieux qu’on s’arrêtera là. Et puis cinq ans après, on enfonce le clou dans l’indifférence générale, en profitant de l’abêtissement des foules subjuguées par Nabila.

Désormais, surtout, le Président Hollande a tenu une de ses promesses. Et tant pis si c’était celle faite à quelques dizaines de milliers de personnes. Le chômage, lui, peut bien attendre! Quand on est à 25% d’opinions favorables dans les sondages, quand la crise est partout, quand les usines ferment leurs portes, quand la précarité explose, il est vraiment temps de diviser le pays avec une question aussi fondamentale.

En tout cas, ce qui est bien, c’est qu’on a pris des notes tout au long de ce débat sur le mariage gay. On a observé les postures, on a tout retenu. Et il y a dix petites choses qu’on n’est pas prêt d’oublier. T’es prêt? Allons-y.

1/ La première chose, c’est qu’on retiendra que la gauche estime que la rue n’a pas à gouverner. Le CPE, les retraites, tout ça, c’est derrière nous. C’est un vrai aggiornamento qui s’est fait au PS : désormais, la gauche entend confier l’entière légitimité démocratique au parlement. Et gare à ceux qui penseraient le contraire : on les gazera. Oh, pardon : on les aspergera de gaz. Dire « gazer », c’est vraiment indécent. C’est méchant, même. Donc à l’avenir, vous pourrez être des centaines de milliers, défiler sans vous lasser pendant des mois, votre avis ne sera pas pris en compte. Même pas un peu! Pas du tout. Et vous irez vous faire voir ailleurs. Chez les Grecs, tiens.

2/ La deuxième chose : on peut être de gauche et applaudir les CRS sans sourciller. Les mêmes qui lors du conflit sur le CPE, appelaient à ne pas faire d’amalgames entre les jeunes et les casseurs, les mêmes qui adorent hurler « CRS SS », ont retourné leur veste s’agissant du mariage gay. Ils ont applaudi à la répression la plus violente qui soit contre des manifestants (pour la plupart) pacifiques, ont dénoncé les agressions « inacceptables » contre les forces de l’ordre… Et n’ont pas relevé que parmi les interpellés, se cachaient des gens sans histoire, arrêtés de manière arbitraire… On s’en fout! C’est pour la cause de l’égalité et du progrès. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté!

3/ La troisième chose, c’est que quand un thème est dans le programme du candidat élu, il n’a pas à être discuté. Ce point fera à coup sûr jurisprudence. On a entendu cet argument navrant, combien, dix mille, onze mille fois? « Nan mais enfin, quoi, Hollande il l’avait dit dans son programme, d’abord! » Ah ouais? Engagement 31. Personne n’en a parlé dans la campagne. Mais qu’importe! On peut pas dire qu’on savait pas. Et si on le savait, ben c’est tout! ça n’a pas à être remis en cause. L’étape d’après : supprimer le parlement et enregistrer automatiquement dans la loi l’intégralité du programme. On gagnera du temps.

4/ La quatrième chose, c’est qu’on peut dire « A » un jour et « B » le lendemain le plus naturellement du monde. La gauche avait, sous Sarkozy, bataillé contre la réforme de droite ayant permis d’accélérer le temps de discussion parlementaire. Sous Hollande, elle a utilisé cette procédure pour hâter la fin du débat. Authueil appelle ça un « reniement socialiste ». Comment ne pas l’applaudir?

5/ La cinquième chose, c’est qu’on peut dire les pires atrocités du monde dans l’indifférence générale. Enfin pour cela, il faudrait être dans le bon camp, celui du Bien. De la Liberté. Du Progrès. Du… bon bref. Pierre Bergé dit les pires absurdités sur les anti-mariage gays? Il les compare à des antisémites? Il retweete une apologie d’attentat contre la manif pour tous? Il compare le ventre des femmes aux bras des ouvriers? Mais enfin, n’allez pas pinailler! Ce n’est qu’un vieillard sénile. pas la peine d’y prêter attention!

Sihem Souid, membre du cabinet de Christiane Taubira, peut asséner tranquillement sur twitter que « la plupart des manifestants ont une tête de nazi« ? Il n’y a aucun écho médiatique.

Les Femen emmerdent le monde dans un lieu sacré, la cathédrale de Paris, aspergent de gaz des enfants dans une manif, agressent un évêque? Sympathique activisme militant!

Par contre, on va qualifier d‘ennemi de la démocratie (bientôt de terrorisme?) un type qui agite une banderole à l’assemblée. Par contre, on va aussi disséquer tous les propos publics de Christine Boutin. Y chercher les « dérapages », ce terme commode permettant de dire où est le bien, et où est le mal. En somme, certains ont le droit à l’erreur et à l’indulgence, d’autres pas.

6/ La sixième chose, c’est qu’on n’oubliera pas qu’une fois de plus, la presse française a choisi son camp tout au long du débat. On vient de prendre l’exemple de la différence de traitement entre Boutin et Bergé. Dont chacun appréciera le degré d’influence. L’une est… patronne d’un parti confidentiel (ce n’est pas une injure de le dire), l’autre est actionnaire principal du journal le plus influent du pays. Mais il y a des tas d’autres exemples. Le Monde, pour ne citer que lui, a disséqué de manière très fouillée la composition du collectif Manif Pour tous, mais a omis d’entreprendre, par exemple, le même type d’enquête sur les lobbies qui ont poussé le PS à légiférer. Il a fact-checké les chiffres de fréquentation des manifs annoncées par les anti-mariage gay, mais s’est soigneusement abstenu de s’interroger sur les méthodes de la préfecture. Le blog de Vincent Daniel, journaliste de France télé engagé en faveur de la loi, a enquêté sur les menaces et insultes (certes scandaleuses) reçues par des élus favorables au mariage pour tous. Mais a soigneusement évité de parler des menaces de mort reçues par Tugdual Derville. Curieux, non? Sur le parvis des Invalides, les médias ont retransmis les images des casseurs, mais ont évité de montrer les veilleurs pacifiques entrés en résistance contre cette loi qu’ils jugent néfastes aux intérêts des enfants. Et ensuite, ces mêmes médias s’indignent d’être insultés dans les manifs.

7/La septième chose, c’est qu’une pétition recueillant 700 000 signatures peut être jugée irrecevable. Jugez de l’exploit! En quelques semaines, la Manif Pour Tous a obtenu 700 000 signatures contre ce projet de loi. A-t-on d’autres exemples de mobilisation plus massive? Depuis 2008, la constitution permet à des citoyens de saisir le conseil économique et social (CESE) s’ils réunissent au moins 500 000 signatures. Qu’à cela ne tienne, le CESE a trouvé la parade : il suffit de sortir de son chapeau que « la saisine du CESE pour avis sur un projet de loi relève exclusivement du premier ministre ». Et paf! Comment en un trait de plume rayer une réforme constitutionnelle.

8/La huitième chos que je retiendrai, c’est le dédain, le mépris, le sectarisme du socialisme qu’on a vu à l’oeuvre ici. On peut très bien représenter des dizaines de milliers de gays, et être reçus dès qu’on le demande par le Président, le doigt sur la couture du pantalon, dans son bureau, avec un photographe officiel. En revanche, on peut représenter des centaines de milliers de manifestants, et n’être reçu qu’une seule fois à l’Elysée, après des mois d’attente, en catimini, dans un salon annexe, sans photographe ni caméra. On a vu le même dédain dans les débats en commission, où les représentants des religions ont été reçus de manière invraisemblablement agressive par des laïcards socialistes sortis d’un autre temps. On mesure la haine que ressentent vis à vis des catholiques un nombre important d’élus socialistes. Je l’avais oubliée.

9/ La neuvième chose que je n’oublierai pas, c’est qu’on peut engager de grandes réformes sans se soucier d’ouvrir un débat citoyen sur ces questions. Pourtant, dans sa célèbre anaphore, Hollande avait annoncé ceci : « Moi président de la République, j’engagerai de grands débats, on a évoqué celui de l’énergie, et il est légitime qu’il puisse y avoir sur ces questions-là de grands débats citoyens ». On retiendra donc que pour lui, l’avenir de nos enfants, la filiation, la famille, ont moins d’importance que l’électricité.

10/ La dixième chose à marquer d’une pierre blanche, c’est qu’un feu s’est allumé, qui ne s’éteindra pas. Pour diverses raisons qui m’appartiennent, mais qui sont d’ordre pratique et absolument pas liées au fond du débat, je n’ai participé à aucune « manif pour tous ». Mais tout au long de ce débat, je dois avouer avoir été scotché par la capacité d’initiative des collectifs locaux et du collectif national de la Manif Pour Tous.  Par les slogans, les affiches, les idées. Par la Manif Partout, qui a consisté à accueillir bruyamment tous les ministres en déplacement. Par la mobilisation effarante qui a grossi, mois après mois, et qui ne demande qu’à grandir encore. Par les Veilleurs, qui continuent de m’impressionner par leur calme détermination. Par cette notion « d’écologie humaine » qui me semble devoir être approfondie et expliquée au plus grand nombre.

La loi est votée, mais rien n’est fini. Le feu ne doit pas s’éteindre, mais s’étendre. Au bout du bout, de toutes façons, nous vaincrons!

Advertisements

208 Commentaires

Classé dans Société

208 réponses à “Mariage gay : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier

  1. La 11eme chose mais on savait déjà, c’est qu’à droite on aime bien profiter des podiums 5 minutes, mais ensuite, pour abroger une loin inique, ah non y a plus personne. Il faut encore une fois bien voir que le libéralisme de la droite est dans la même logique libertaire et relativiste… la loi du marché est au dessus de la loi morale, l’enfant est chosifié, c’est un produit du marché. c’est une idéologie qui est de droite comme de gauche. Alors, c’est une bonne raison pour s’encarter, mettre les mains dans le cambouis et aller peser au coeur même des partis politiques, quelque soit celui qu’on choisit, quitte à ne pas voter pour untel de ce parti si il ne défend une vraie vision du bien commun et ne défend pas les plus fragiles

  2. CanardGelee

    Non, ça n’en mérite pas spécialement. Et sinon, ça va, vous avez bien vomi, vous avez fini votre vermifuge, on peut passer à autre chose ?

  3. coulon

    Bravo, lucide et juste de bout en bout.
    marie Coulon
    PS je n’ai pas voté FH. Pour la première fois de ma vie, je ne vote pas à gauche( et je ne voterai plus jamais à gauche), j’ai en effet refusé la proposition 31 et celle sur l’euthanasie..Bilan: pas du tout écoutée à l’époque, plein de copains soupçonneux, haineux, partis, parce que j’ai voté contre Hollande, en fait.. Une absence de débats sur la question du mariage entre personnes du même sexe, une mauvaise foi évidente sur l’euthanasie( je connais bien le sujet). Mais plein de nouveaux amis et une certitude: un DEBAT de société, débat capital, qu’il nous faut impulser, s’annonce, sur la définition de la personne humaine. Le débat de la semaine, sur RAdio Notredame, le 26 avril, est TB à ce sujet.(podcaster) Et puis, une nouvelle certitude:que l’anthropologie chrétienne a encore de beaux jours devant elle; même si nous sommes seuls.
    une dernière…hypothèse cette fois? Que FH nous a rassemblés, LMPT, les Veilleurs etc et que mine de rien, même si les chrétiens ne sont pas les seuls dans ces mouvements, ils en sont souvent l’âme et le..Sel

  4. Un point mérite d’être mis en évidence, c’est de savoir ce qui rend légitime un régime politique ? Cette légitimité n’est pas accordée comme un blanc seing à un gouvernement sous prétexte qu’il soit « légalement issus des urnes » (les promesses électorales pouvant n’être pas tenues). La légitimité n’est pas donnée une fois pour toute. La démocratie n’est pas une tombola qui donne le gros lot (le droit de légiférer en fonction de son bon vouloir). En effet, un choix électoral est toujours une préférence mais pas nécessairement une adhésion parfaite au programme du candidat. Même s’il arrivait qu’un candidat à l’élection présidentielle soit élu à la majorité absolue dès le premier tour cela ne signifierait pas un blanc seing sur l’ensemble de ses propositions. Un choix en politique est toujours, comme tout choix, le fruit d’un compromis.

    Dire que l’on a une légitimité absolue issue des urnes serait comme un époux qui dirait à sa femme (ou l’inverse), qu’il peut faire ce qu’il veut puisqu’elle l’a choisi comme mari parmi tous les hommes. Le choix d’un conjoint ne veut pas dire qu’aux yeux de son épouse il n’a pas de défaut.

  5. Ucwasfbo

    Numero712 +1

  6. Jean De La Roussière

    Haha putain, mais cet article… :’D
    Les Bidochons font la révolution, acte 2, scène 1: « OLALA Mé JE SUI TRO UNE VICTIME OUIN OUIN »

  7. authueil

    magnifique étalage de bêtise militante…
    Il est vraiment temps de reconnecter le cerveau

  8. h16

    Joli billet, je dois dire. Plusieurs des points sont effectivement croustillants.

  9. Tessier

    @ authueil
    Magnifique étalage de diabolisation expéditive !

  10. HV

    Modestes ajouts à la jurisprudence de ces dernières semaines:
    11. La Préfecture de Police a toujours raison.
    12. Ne pas vouloir changer une loi de la République, c’est être un factieux.
    13. Vouloir changer une loi de la République, c’est être un factieux.

  11. Tout est dit ! merci pour cette article !

  12. Dang

    Excellent article Le Chafouin. Je me sens mieux après l’avoir lu.
    Il n’y a que lors des manifs pour l’école libre en 1984 qu’on a assisté à une telle mobilisation. Mitterrand en avait tenu compte, Hollande ne veut rien savoir. La différence est que Mitterrand était un homme d’état et Hollande ne sera jamais qu’un chef de parti.

  13. T0ram

    Bravo ! Cet article est juste parfait.

  14. Chafouin, si ça ne vous ennuie pas, je vais me permettre de reformuler votre billet.

    Vous avez retenu que:

    1) Les décisions se prennent au Parlement et les protestations se font dans la rue. Vous n’étiez pas au courant ?

    2) Il arrive que les policiers tapent sur les manifestants, et même, les arrêtent quand ils n’obéissent pas aux ordres de dispersion qu’on leur donne par mégaphone. Incroyable, non ?

    3) Les élus essayent autant que possible de respecter le programme sur lesquels ils ont gagné les élections. Choquant, n’est-ce pas ?

    4) Le parti au pouvoir est bien content d’utiliser les institutions contre lesquelles il protestait si fort quand il était dans l’opposition. Vous n’avez jamais entendu parler du « Coup d’État permanent » et de son auteur.

    5) Dans le débat politique, certains échangent des qualificatifs peu amènes avec ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. Révolutionnaire…

    6) En France, toute la presse politique est une presse d’opinion, et elle est biaisée. Quel choc que de le découvrir !

    7) Le Conseil Économique et Social ne sert à pas grand-chose, et en tout cas pas à trancher des débats politiques. Jamais personne ne s’en était rendu compte auparavant (http://www.lefigaro.fr/politique/2010/11/02/01002-20101102ARTFIG00680-mariton-il-faut-supprimer-le-conseil-economique-et-social.php).

    8) Le pouvoir a tendance à choyer et à écouter les gens qui ont voté pour lui et qui pourraient ne plus le faire à la prochaine élection, et à ignorer ceux dont le vote est acquis d’avance à ses adversaires. Proprement inconcevable…

    9) Le gouvernement est maître du calendrier parlementaire et de la façon dont il organise les débats, et il s’en sert pour arriver à ses fins. Tant de duplicité laisse pantois.

    10) Quelque chose s’est levé, qui ne s’arrêtera pas. Là aussi, c’est sans précédent…

  15. Yogi

    @ Le chafouin : Etre dans l’opposition ne donne-t-il pas une remarquable expérience de la vie ? C’est formidable tout ce que vous avez appris ! 🙂

    « Au bout du bout, de toutes façons, nous vaincrons! » : Laissez-moi douter que la droite reviendra sur cette loi.

  16. Leon

    Gwynfrid, j’ai beau soutenir entierement le point de vue de l’auteur, j’admire votre art de la repartie. Bravo.

  17. Philippe Bullot

    Merci pour cet article, et bravo pour votre plume, tellement agréable à lire.
    Un vrai plaisir.
    Juste, faites attention à ne pas tendre le derrière pour vous le faire botter, ce que n’a pas manqué de faire, sauf l’humour, notre ami Gwynfried, qui saute sur la moindre faute d’orthographe pour remettre en cause tout le fond du billet (pour exemple, son commentaire sur le CES, hors sujet, mais hélas indiscutable …)
    Pour ma part, j’adhère avec enthousiasme à l’ensemble de votre propos, sauf le coup du « gazage ». Il y a des mots qui, dans l’imaginaire collectif, servent une réalité qui n’a rien à voir avec un peu de lacrymogène dans les yeux de gosses qui, entre nous, n’avaient rien à foutre là.
    Sinon, au départ, j’avais pris la plume pour dézinguer le commentaire de Gwynfried, mais le relisant, je me dis que cela n’est ni intéressant, ni amusant, les ficelles rhétoriques étant tellement énormes, la disserte de mi-terminale n’étant plus, depuis quelque temps, ma tasse de thé.
    Bien à vous, et à tous vos contributeurs.
    Çagratte.

  18. 100% d’accord.
    merci pour ce billet qui résume admirablement ce qu’on a vécu face à ce gouvernement sectaire.
    il me servira pour expliquer autour de moi.
    Merci mille fois.

  19. Hélène

    Gwynfried / P. Brillot :
    Je crois que ce qui est remis en cause, ce n’est pas tant le fait que le CESE soit une instance inutile et sans aucun poids politique (et d’ailleurs quand bien même la saisine aurait abouti, elle n’aurait ni retardé le processus législatif, ni eu une quelconque influence sur son issue) – mais plutôt le fait qu’une pétition réussissant à rassembler 700.000 signatures soit jugée irrecevable par un choix d’interprétation des textes.
    La loi est la loi, et le nombre ne fait pas la justice ; toutefois, dire que 700.000 pétitions (chiffre jamais atteint…) ne sont même pas recevables ou dignes d’un minimum d’intérêt de la part de la « troisième chambre de la République »… ça s’apparente un petit peu à un déni démocratique. Et en tous cas c’est suffisant pour dire que non, le pouvoir n’écoute pas le peuple.
    Alors évidemment, le gouvernement n’a pas à écouter systématiquement les revendications de la rue ou les pétitions. Toutefois au-delà d’un certain nombre de personnes, seuil de toute évidence atteint avec ces pétitions, sans forcément reculer, on peut songer à une concertation, à un ralentissement du processus législatif à visée explicative, ou que sais-je… Bref, agir en conséquence, plutôt que d’accélérer la procédure et le vote, sans vraies concertations ou études préalables (Etats généraux de la famille ou autres) et ignorer le mouvement.

    sdqsdq :
    Mais sera-t-il possible, sera-t-il souhaitable, en 2017, d’abroger cette loi ? Que fera-t-on des couples de même sexe qui seront déjà mariés en vertu de la loi Taubira ? Là clairement, en envisageant que le Parlement vote une telle abrogation (déjà peu probable), une telle loi se heurterait à la censure du Conseil constitutionnel : sécurité juridique, égalité des couples face à la loi, notamment.
    Donc une abrogation de la loi, il faut être réaliste ; elle n’est pas possible et n’aura pas lieu. C’est bien gentil de la part de quelques voies de l’opposition de vouloir l’affirmer, montrant ainsi leur opposition au texte, mais ils savent aussi bien que nous que c’est impossible, mais si c’était souhaité.

  20. Gwynfried, il y a encore des gens qui s’imaginent que nous vivons dans une véritable démocratie. Il est toujours bon de rappeler que ce n’est pas le cas.

    Cher Yogi, on peu même d’ores et déjà confirmer que la droite ne reviendra pas sur cette loi. Pour toutes les lois importantes, rappelons-le, c’est la finance qui décide, et les lois qu’elle impose ne risquent pas de reculer de sitôt. Pour préserver l’image d’une alternance pseudo-démocratique et laisser les quelques politiciens encore honnêtes croire à leur engagement, elle a laissé deux rôles différents à la droite et à la gauche : Au pouvoir, la droite est chargée de précariser le peuple, d’affaiblir les institutions démocratiques et d’étendre la suprématie financière, tandis que la gauche est chargée de dissoudre la cohésion sociale, d’étendre des thèses incohérentes et d’augmenter les clivages d’opinions. Au pouvoir, la droite n’a aucunement le feu vert de la finance pour remettre les pendules sémantiques à l’heure ni la gauche pour rééquilibrer droits réels et richesses. Contrôle matériel par la droite, contrôle mental par la gauche. Purs produits consentants mais rarement pleinement conscients de cette évolution, les bobos envahissent d’année en année les places intermédiaires entre les puissants et le peuple pour entraver toute tentative de retournement de la situation.

  21. Dang

    @Gwynfrid : vous avez répondu point par point et avec brio au Chafouin. Je voudrais cependant vous faire remarquer à propos du point N° 1 que Mitterrand lui-même disait : « lorsqu’il y a plus d’un million de personnes dans la rue l’état vacille et il faut en tenir compte ». La loi sur le CPE bien que votée fut retirée devant l’agitation qu’elle entretenait. Il en fut de même pour le projet de loi Devaquet.En ce qui concerne le point N° 3 il est certes normal qu’un président applique son programme mais un programme est une base destinée à être discutée, voire amendée, sinon comme le dit Chafouin on pourrait tout simplement transformer, sans en discuter, les propositions du candidat élu en articles de lois . La natonalisation de l’enseignement privé figurait bien dans les 110 propositions de Mitterrand que je sache. Ce qu’on retiendra c’est qu’à une époque où de plus en plus de couples ne se marient pas, où le président lui-même n’est pas marié, avec uen crise économique sans précédent à gérer, avec un chômage record touchant plus de 3 millions de français, le gouvernement n’aura rien trouvé de plus urgent que de faire voter la loi sur le mariage des homosexuels, loi qui dans le meilleur des cas n’intéressera guère plus de 30 à 40 000 personnes en France. Les millions de français qui sombrent dans la précarité apprécieront la priorité donnée à cette promesse de campagne

  22. @Authueil

    « Il est vraiment temps de reconnecter le cerveau »

    J’oubliais que toi seul possède la Vérité.

    @Sdqsdq

     » Il faut encore une fois bien voir que le libéralisme de la droite est dans la même logique libertaire et relativiste… la loi du marché est au dessus de la loi morale, l’enfant est chosifié, c’est un produit du marché. c’est une idéologie qui est de droite comme de gauche »

    je ne l’oublie pas et ne suis pas dupe : la « droite » a suivi ce mouvement par opportunisme. Cela l’arrangeait pour recoller les morceaux après la crise interne à l’UMP. Mais comme vous dites, le libéralisme économique et le libéralisme libertaire ne sont que les deux faces d’une même réalité.

    @numéro 712

    « La légitimité n’est pas donnée une fois pour toute. La démocratie n’est pas une tombola qui donne le gros lot »

    Tout à fait. Il semble que nos donneurs de leçons l’oublient un peu trop.

    @Jean de la Roussière

    A une prochaine fois.

    @Dang

    Hollande n’est en effet qu’un petit adepte des combinaisons politiques. Il ne restera pas dans l’histoire. Mais c’est une autre affaire!

    @Gwynfrid

    Une fois retirée la couche de cynisme, malheureusement, il ne reste plus grand-chose à votre commentaire… Avec vous, on n’a jamais le droit de rêver à meilleur sort que cette pitoyable démocratie française.

    Merci, donc, de nous remettre les pieds sur terre. On est vraiment trop naïf et idiot de se plaindre du théâtre de guignols qui joue en permanence sa comédie fanée sous nos yeux fatigués

    @Yogi

    Je n’y crois pas non plus. La chute du billet ne signifie pas cela. Elle fait référence à la nécessaire espérance qui nous habite, nous les catholiques.

    @Philippe Bullot

    « Sinon, au départ, j’avais pris la plume pour dézinguer le commentaire de Gwynfried, mais le relisant, je me dis que cela n’est ni intéressant, ni amusant, les ficelles rhétoriques étant tellement énormes »

    J’ai eu le même réflexe. j’ai commencé à répondre, avant de me rendre compter que c’était vain. Lui-même ne le désire pas sérieusement, d’ailleurs.

    @Hélène

    J’ajouterais que le gouvernement aurait eu tout intérêt, stratégiquement parlant, à jouer la comédie de la concertation. Donner l’impression à quelqu’un qu’on prend en compte son opinion, ou à tout le moins de l’écouter, c’est moins violent que de l’écarter sans ménagement.

  23. Dang

    @Hélène : vous répondez à sdqsdq : « Que fera-t-on des couples de même sexe qui seront déjà mariés en vertu de la loi Taubira ? » Le terme « couple » ne me semble pas approprié. L’assemblage de deux éléments de même nature ne constitue pas un couple mais une paire. Pour deux jumeaux de même sexe on ne parle pas d’un « couple de jumeaux » mais d’une « paire de jumeaux ». La notion de couple repose sur un principe de différenciation et d’altérité. D’après le Robert (2012) « un couple est un homme et une femme unis par des relations affectives et physiques ». Comme quoi la sémantique a été un peu vite oubliée dans ce débat. Je crois que tout le monde serait d’accord pour accorder aux partenaires de même sexe des droits égaux à ceux des couples mariés (hétérosexuels) en ce qui concerne les reversions de retraites, héritages etc… Ce qui n’a pas été assez expliqué c’est que la revendication mène à « un droit à l’enfant ». Or une alliance entre personnes du même sexe est par définition stérile, donc le mariage des homosexuels conduit forcément à la PMA et à la GPA. L’enfant est-il donc un droit? Et si oui ne risque-t-il pas de devenir une marchandise? On a une idée de ce qui pourrait advenir en voyant cette scène burlesque de « Desperate Housewives » où un couple d’aisés latinos a recours à une mère porteuse qui donne naissance à un enfant noir, que le couple rejette. Cette situation risque bien de se produire à l’avenir. On voudra un enfant de tel ou tel type et on risque de le rejeter si l’on n’est pas satisfait du résultat. Huxley n’avait pas imaginé mieux dans son « Meilleur des mondes ».

  24. emma-aima

    Vous dites que vous aviez « oublié la haine », paradoxalement peut être, c’est exactement ce que je ressens. J’avais perdu conscience qu’autant de gens n’acceptaient les personnes homosexuelles dans la société que tant qu’elles n’en font pas vraiment parties.
    Je comprends mieux pourquoi autant de mes amies le cachent dans leur famille -.- Vous qui n’acceptez pas que vos enfants soient homosexuels ou différents de vos normes en aucune façon, vous dites que c’est les couples homosexuels qui vont « marchandiser les enfants » ?
    Essayez d’envisager les choses du point de vu des homosexuels: la plupart sont des gens qui ont souffert dans leur famille à cause de leur homosexualité, Donc dire qu’il est important pour un enfants d’avoir des parents hétéros, ça nous fait rire. Il aurait été important pour beaucoup d’homosexuel d’avoir des parents qui les acceptent.

  25. emma-aima

    @Dang: « On voudra un enfant de tel ou tel type et on risque de le rejeter si l’on n’est pas satisfait du résultat. »

    ça c’est ce que ressentent beaucoup d’homosexuels vis à vis de leurs parents.

    « Or une alliance entre personnes du même sexe est par définition stérile, donc le mariage des homosexuels conduit forcément à la PMA et à la GPA. »

    La PMA et la GPA ont été inventé avant le mariage des gays, elles concernent surtout des couples hétérosexuels stériles. Si vous trouvez ça scandaleux [c’est compréhensible d’ailleurs] alors demandez que se soit interdit complètement, pour n’importe qui, même pour un couple hétérosexuel stérile.

  26. « Vous dites que vous aviez « oublié la haine », paradoxalement peut être, c’est exactement ce que je ressens. J’avais perdu conscience qu’autant de gens n’acceptaient les personnes homosexuelles dans la société que tant qu’elles n’en font pas vraiment parties. »

    Parce que pour faire partie de la société il faut être marié ? Mince alors, je suis un vil rebut ! Comment vais-je faire ? Et notre cher Président, alors ? A la guillotine ! Il n’est pas marié, ce n’est pas un vrai Français !

    « Vous qui n’acceptez pas que vos enfants soient homosexuels ou différents de vos normes en aucune façon »

    Ah bon ? Première nouvelle.

    « vous dites que c’est les couples homosexuels qui vont « marchandiser les enfants » ? »

    Ils seront bien obligés, puisqu’ils ne peuvent pas procréer naturellement. Ils se verront contraints de passer un contrat avec un tiers dans le but d’obtenir un corps matériel, ce qui fera du corps matériel en question une marchandise. Là aussi, l’homosexualité n’entre pas en ligne de compte : Personnellement, je suis contre la PMA en général, et je vois la banque de sperme comme une aberration qui n’aurait jamais dû exister. Ce n’est pas parce que la science permet de faire quelque chose qu’il faut forcément le faire. On appelle ça la déontologie. Une notion que Karl Marx ne maîtrisait pas très bien, pas plus que l’hégémonie culturelle.

    Je me bats, plus largement, contre l’esclavage primordial, notion regroupant tous les cas où l’existence même d’un être humain avant sa conception a été assujettie à la volonté d’un autre, qui ne peut être évitée que par maintien du hasard naturel à la conception, et qui poussée à son paroxysme finira par aboutir au Meilleur des Mondes.

    « la plupart sont des gens qui ont souffert dans leur famille à cause de leur homosexualité, Donc dire qu’il est important pour un enfants d’avoir des parents hétéros, ça nous fait rire. »

    Personnellement, je ne vois pas le rapport entre la première et la deuxième phrase. Quel rapport entre la sexualité d’un fils ou d’une fille et celle des parents d’une autre famille ? Le seul lien que je puisse déduire entre les deux situations, ce serait que vous proposiez d’extraire tous les enfants homosexuels de leurs familles hétérosexuels pour les faire adopter par des couples homosexuels qui les accepteraient a priori plus facilement, mais je ne pense pas que ce soit effectivement ce que vous vouliez dire…
    Du reste, on se fiche pas mal que les parents soient hétéros ou pas du moment qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme, tout ce qui importe dès le début est leur sexe et non leur sexualité. Apparemment ça a du mal à rentrer. Vous me direz qu’en pratique ça ne change pas grand-chose, puisque des homosexuels ne seront probablement pas heureux dans un couple homme-femme, mais sur la base, ça change tout : Ce n’est en rien l’homosexualité en elle-même qui dérange, et c’est ce qui, en fait, vous rend notre thèse encore plus désagréable, parce qu’elle empêche les demandeurs de se réfugier derrière le confortable statut de victime d’une prétendue homophobie, et parce qu’elle laisse apparaître le fait qu’il n’existe peut-être pas de solution qui puisse contenter tout le monde à l’heure actuelle, et c’est pour cette raison que vous refusez de reconnaître notre avis pour ce qu’il est.

  27. @Emma-Aima

    Notez que sur la PMA ou la GPA, ceux qui haussent la voix ces derniers mois l’élevaient déjà quand cela concernait les hétéros. Simplement, on les entendait encore moins qu’aujourdh’ui. Il ne s’agit pas de dire que cette marchandisation est bonne quand elle concerne un couple homme-femme.

    De manière générale, je déplore un individualisme à tout crin qui conduit à n’écouter que ses désirs au détriment des conséquences pour la société.

    Quant à ce que vous dites sur la souffrance homosexuelle, je l’entends. Je sais que ce débat a réveillé les pires idiots et que des bornes ont été franchies. Je suis prêt à m’en excuser au nom de ceux qui ont commis des insultes. Pour le reste, malheureusement, ça ne change rien à ma position et je ne la vois pas du tout comme une injure aux homosexuels.

  28. emma-aima

    On a au moins un point d’accord: la banque de sperme est une aberration qui aurait l’air dingue même dans un roman de science fiction. Et je trouve que faire un enfant « seul », en sachant qu’on sera incapable de lui dire qui est son deuxième parent, est un acte cruel.

    Il ne s’agit pas tant d’être marié que d’avoir le droit de le faire. Tant qu’on en a pas le droit c’est qu’on est pas vu comme un couple à part entière. Le fait d’utiliser le mot « mariage », et pas un autre, a pour objectif d’imposer aux gens qui ne l’acceptent pas que nous sommes un couple, que nous avons le droit de dire que nous sommes un couple. Qu’on ne torture plus ma chérie en lui disant qu’elle est une vieille fille, qu’elle est seule à son âge, alors qu’elle n’est pas seule.
    Nous voulons le mariage pour que plus personne ne puisse nier, pour ne pas devoir répondre « célibataire » sur les papiers officiels, pour ne plus être des sortes de sans papiers qui ont un mode de vie marginal.

    Pour ce qui est de faire des enfants, ça me gêne de parler et de me dire que ce que je dis risque d’être prit comme l’avis de la communauté gay. Ce n’est que mon avis personnel. Mais cet avis personnel est que les couples homosexuels n’ont pas besoin de GPA ou de PMA, ils peuvent avoir des enfants en ayant des relations sexuelles hétéro dans ce but avec quelqu’un qui accepte tout ce qu’implique cette situation (C’est à dire essentiellement, que l’enfant aura trois parents, voire quatre ^^) ou bien adopter. Puisque la loi considère qu’un seul parent vaut mieux que pas de parent du tout, avec l’adoption ouverte aux célibataires, la question de savoir si deux parents de même sexe valent mieux que pas de parents du tout semblent ne pas avoir lieu d’être.
    Mais pour être franche, j’envisage pas d’avoir d’enfants ^^ »

  29. emma-aima

    J’ajouterais [je suis bavarde] qu’adopter n’est pas facile. C’est un vrai parcours du combattant, il faut prouver qu’on aura toutes les capacités d’élever un enfant dans de bonnes conditions. Les couples homosexuels candidats à l’adoption devront passer assez d’épreuves (c’est à dire les même que les couples hétéros) pour qu’il n’y ait pas de place pour des horreurs comme des attouchements sexuels ou tout ce que beaucoup de gens ont l’air de craindre pour les enfants.

    Après c’est vrai que tout ça est lié à la théorie des genres, aux notions de séparations entre les hommes et les femmes. C’est sans doute selon l’avis qu’on a sur cette question qu’on juge si être élevé par deux parents de même sexe est un problème ou pas pour un enfant.

  30. perez

    texte parfait qui resume tout !!

  31. Yogi

    @ Spitoven :

    > »Parce que pour faire partie de la société il faut être marié ? »

    La famille est le noyau de base de la construction sociale, et la nouvelle loi va permettre à des gens qui en étaient exclus de fonder des familles et d’entrer à part entière dans les droits et devoirs de la société. On réduit ainsi la marginalisation de toute une classe d’individus qui étaient écartés sur des critères qui ne concernent que leur vie privée

    La PMA et la GPA concernent très majoritairement des couples hétérosexuels. Et pour ceux qui recourent à ces pratiques plus ou moins licites, seuls les hétéros pouvaient donner un cadre d’accueil complet et légal à l’enfant avec le mariage, les homos devant se contenter d’une adoption par célibataire.

    > »Je me bats, plus largement, contre l’esclavage primordial, notion regroupant tous les cas où l’existence même d’un être humain avant sa conception a été assujettie à la volonté d’un autre, qui ne peut être évitée que par maintien du hasard naturel à la conception »

    Le taux de réussite d’une PMA est bien plus faible que celui d’un couple fertile qui se dit « faisons un enfant ». C’est bien ce dernier qui assujettit le plus directement à sa volonté l’existence de l’enfant à naître.

    > »Du reste, on se fiche pas mal que les parents soient hétéros ou pas du moment qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme »

    Plus encore que d’être un homme et une femme, ce qui compte pour l’équilibre d’un enfant c’est d’avoir des parents qui l’aiment et l’acceptent. Et autant il ne semble pas prouvé que les enfants élevés par des couples homos seraient moins équilibrés que les autres, autant l’expérience de nombreux enfants homos c’est d’être rejetés par leurs parents. On peut penser que les parents homos seront au moins exempts de ce préjugé là.

  32. Marc

    En voilà un article impartiale! 😀

  33. joséphine

    N’étant pas homo, et donc pas concernée par ce projet de loi, je m’y suis intéressée très tard, lorsque les choses ont « dégénéré ». Au delà des relais médiatiques des manif des uns et des autres, des propos très engagés sont apparus sur les murs Facebook.
    (Attention, je ne considère pas Facebook comme un baromètre des humeurs de notre société, mais il nous permet malgré cela de prendre la température +/- réelle du climat social – enfin de mon groupe, qui est très très hétéroclite). J’ai pu lire des commentaires acerbes, d’autres de soutien, etc… Ce que je retiens, est que les personnes contre et qui le revendiquent sont systématiquement issues de familles « tradi » et catholiques.

    Logiquement, j’en suis venue à me demander si il existe un lien entre être catho et être anti-mariage gay. Et Logiquement, (en réfléchissant 1 min 30), OUI il existe très certainement ce lien !
    Dans la religion catholique, le mariage est un sacrement, et il est même indissoluble !
    (Les catholiques, il me semble, acceptent désormais le divorce. J’ose espérer qu’il accepteront aussi le mariage de deux personnes du même sexe, d’autant qu’il est compatible avec reproduction.)

    J’ai donc le sentiment que nous sommes face à deux choses :
    – un abus de langage : on ne devrait pas parler de Mariage, mais bien d’Union, ou PACS amélioré…
    – l’avenir de la religion catholique dans notre société : j’ai le sentiment que les cathos sont complétement en marge des évolutions sociales et sociétales. Le monde change à une vitesse vertigineuse (flux migratoires entrainant des changements culturels forts, numérique, chômage…) et je pense que les jeunes générations pourraient manquer de spiritualité et avoir besoin d’un cadre religieux « adapté » à leur vie.

  34. cedric

    C’est trop inzuste! Les pédés c’est tous des méchants qui vont détruire la civilisation et assassiner des zenfants. Mais nous on s’est battu zusqu’au bout, et on lâche rien! Allez rentre chez toi Caliméro, ravale ta haine et va prier un coup pour que ton fils ou ta fille ne soit pas homo.

  35. Vahina

    Joséphine :
    Les catholiques acceptent le divorce en ce qui concerne le mariage civil. Pour le mariage religieux, il n’est toujours pas (et ne sera probablement jamais) reconnu.

    Par ailleurs, je ne suis pas catholique et je soutiens la loi pour le mariage gay. Ceci dit, je suis assez choquée de la manière dont les media et les pro-mariage gay ont stigmatisé les catholiques. Ceux-là mêmes qui dénoncent à tout-va l’homophobie (à juste raison) n’ont aucun problème à tenir des propos « chrétientophobes ». Ca me laisse perplexe.

  36. @ Chafouin: mon commentaire n’appelle, en effet, pas une réponse sérieuse. J’ai voulu pour une fois me placer exclusivement sur le terrain de l’ironie, dans l’espoir de vous faire comprendre l’effet que votre billet, toute de dignité outragée, peut avoir sur le lecteur. Autrement dit, j’essaie de vous remettre les pieds sur terre un peu moins brutalement que le très acerbe Authueil.

    Plus sérieusement, je me dois de vous concéder que vous listez plusieurs points valables. La morgue des députés socialistes, la maladresse avec laquelle il a été « répondu » aux 700000 signatures, les tweets au moins aussi douteux que ceux de Boutin… tout cela est vrai. Néammoins, le ton et la posture de votre billet font irrésistiblement penser à Caliméro. Vous me dites que vous êtes l’idéaliste et moi le cynique: désolé. Je respecte le très réel sentiment de déception et d’outrage que vous exprimez ici. Mais votre idéalisme, c’est le moins qu’on puisse dire, n’est pas apparent dans votre texte. L’idéalisme, c’est un truc positif, nom d’un chien !

    @ Hélène: indiscutablement, la réponse du CESE aux pétitionnaires était d’une insigne maladresse politique. Je trouve néanmoins des excuses à ces braves gens. D’abord, ce ne sont pas des politiques. Ensuite, la question posée n’était pas de leur compétence, et ils ne savaient pas quoi en faire. Il ont cherché n’importe quel prétexte pour lâcher la patate chaude.

    @ Dang: la comparaison avec les manifestations contre le CPE, la querelle de l’école privée ou la loi Devaquet s’impose. Mais là, on parle politique, pas idéalisme. Dans le cas de l’école privée ou du CPE, la situation politique était très différente. La majorité au pouvoir n’était pas unie derrière le gouvernement. Les électeurs socialistes étaient nombreux à avoir leurs enfants dans l’enseignement catholique (pour des raisons sans rapport avec la foi). Les électeurs de Jacques Chirac étaient nombreux à avoir leurs enfants précarisés par les initiatives du type CPE. De même pour la loi Devaquet, les protestataires avaient des parents qui n’étaient pas nécessairement dans l’opposition, le gouvernement de droite aurait pris un gros risque politique en insistant (surtout à partir du moment où il y a eu un mort).

    Pour que la rue l’emporte, il faut deux choses: que l’opposition soit unie et convaincue; que la majorité soit fragile et peu assurée de sa position. Dans le cas de la loi Taubira, c’était le contraire: la majorité était sûre de son bon droit (à tort ou à raison) et l’opposition n’était ni unie ni solide sur ses jambes. Les débats à l’Assemblée ont été très éclairants à cet égard.

  37. EricB

    @ Dang

    « la loi sur le mariage des homosexuels, loi qui dans le meilleur des cas n’intéressera guère plus de 30 à 40 000 personnes en France. »

    Il faudrait savoir : comment une loi qui « n’interessera guere que 30 à 40 000 personnes en France » peut « profondément chambouler les fondements de notre société »…

  38. Yogi

    @ Vahina :
    > »Ceux-là mêmes qui dénoncent à tout-va l’homophobie (à juste raison) n’ont aucun problème à tenir des propos « chrétientophobes ». Ca me laisse perplexe. »
    Sans doute parce que le fait d’être homosexuel relève de la nature de la personne et qu’elle n’y peut rien – comme sa couleur de peau – et non pas de son libre (?) choix conscient comme sa religion.

  39. Eric

    Au rang des promesses prioritaires, je me souviens de celle contre le cumul des mandats… Malheureusement, ne concernant qu’un faible nombre de personnes elle risque de « bouleverser les fondements de la société « .

  40. EricB

    Ah, le Chafouin, ce sera interessant de relire votre billet (et celui des 15 (bonnes ????) raisons d’aller à la ManiP pour Tous) dans quelques mois, quand vous aurez sorti votre nez du guidon, et que vous serez bien obligés, vous et vos « followers », d’admettre que toutes les conséquences apocalyptiques que vous nous prédisez n’ont pas eu lieu, comme elles n’ont pas eu lieu non plus dans les pays qui ont déja ouvert l’égalité des droits aux couples de même sexe.
    Franchement, je rigole quand j’entends tous ceux qui, il y a 13 ans, vomissaient le PACS par tous leurs pores, et qui, aujourd’hui, prétendent que c’est trés bien et qu’il faut juste « encore l’améliorer » vers plus d’égalité…

  41. EricB

    @ Vahina
    « Ceux-là mêmes qui dénoncent à tout-va l’homophobie (à juste raison) n’ont aucun problème à tenir des propos « chrétientophobes ». Ca me laisse perplexe. »

    Juste un petit rappel, Vahina : ce ne sont pas les homos qui ont commencé les hostilités contre les cathos. Il n’y a aucune profession de foi homo qui dénonce avec violence les cathos pour ce qu’ils sont.

    http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19920724_homosexual-persons_fr.html

    Ce ne sont pas les homos qui sont allés dans les églises (ni les temples, ni les synagogues ni les mosquées) ni dans les média, ni dans la rue, pour aller casser du catho (du protestant, du juif ou du musulman).

    Ce que vous prenez pour des « propos chrétientophobes » ne sont juste que des refus d’entendre des propos arrièrés, mensongers et/ou insultants.

  42. Dang

    EricB : vous jouez sur les mots. Quand j’estilme qu’il n’y a pas plus de trente à quarante mille personnes concernées par le mariage homosexel je parle bien sûr des gens susceptibles de profiter de cette nouvelle loi. En revanche toute la population est concernée par les conséquences de cette loi et je ne vois pas l’intérêt de remettre en question plusieurs milliers d’années d’équilibre sociologique pour quelques milliers de personnes. Vous pensez qu’il n’y aura pas de conséquences? Eh bien j’en vois une dès maintenant. La Russie, les pays d’Amérqiue du sud, les pays d’Afrique (à l’exception de l’Afrique du sud) ont interdit ou s’apprêtent à interdire l’adoption de leurs orphelins par des couples français de peur qu’ils soient adoptés par des couples homosexuels. Dans un pays comme la France où le nombre d’enfants adoptables est dérisoire c’est une véritable catastrophe.

  43. Yogi

    @ Dang :
    > »Dans un pays comme la France où le nombre d’enfants adoptables est dérisoire c’est une véritable catastrophe. »
    Vous voulez dire que le « droit à l’enfant » des couples français est bafoué ?

  44. EricB

    à Dang :
    « La Russie, les pays d’Amérqiue du sud, les pays d’Afrique (à l’exception de l’Afrique du sud) ont interdit ou s’apprêtent à interdire l’adoption de leurs orphelins par des couples français de peur qu’ils soient adoptés par des couples homosexuels. Dans un pays comme la France où le nombre d’enfants adoptables est dérisoire c’est une véritable catastrophe. »

    Ah, le gentil et généreux « désir d’enfant » des couples héterosexuels contrarié par le vilain égoiste « désir d’enfant » des couples homosexuels…. C’est catastrophique, en effet.

  45. Dang

    @Emma-aima : vous avez écrit : « Nous voulons le mariage pour que plus personne ne puisse nier, pour ne pas devoir répondre « célibataire » sur les papiers officiels, pour ne plus être des sortes de sans papiers qui ont un mode de vie marginal. » Votre argument serait valable si tout un chacun était marié en France. Or vous savez bien que ce n’est pas le cas. Une majorité d’enfants naissent hors mariage, donc nombre de femmes et d’hommes, vivant pourtant en couple doivent écrire « célibataire ». On prête à Louise de Vilmorin ce mot « seuls les prêtres veulent encore se marier ». On pourrait ajouter « et les homosexuels ».Le moins qu’on puisse dire est que le mariage n’est pas la première chose à quoi pensent des gens qui se mettent en couple. Combien de gens trouvent cette institution ringarde? Si on en croit le taux de nuptialité c’est la majorité.Un autre point aussi qui est omis, c’est la réaction de l’enfant à l’adolescence. Les couples hétérosexuels qui pensent avoir tout fait pour élever au mieux leurs enfants confirmeront qu’on en prend plein la figure de reproches quand l’enfant atteint quinze-seize ans. Alors dans la cas de couples homosexuels j’entends d’avance les reproches : pourquoi est-ce que je n’ai pas de maman, pourquoi est-ce que je n’ai pas de papa. Je l’ai déjà dit ici mais je connais une jeune femme dont le père était homosexuel et qui m’a confié que cela avait été une grande souffrance pour elle quand elle l’a appris.

  46. EricB

    à Dang ;
     » je ne vois pas l’intérêt de remettre en question plusieurs milliers d’années d’équilibre sociologique pour quelques milliers de personnes. »

    C’est vrai qu’on a pu constater que « plusieurs milliers d’années d’équilibre sociologique » des pays où l’égalité des droits est acquise, ont été profondément perturbés, bouleversés, chamboulés, et pourquoi pas, osons-le mot, « anéantis »…..

    Il serait peut-être temps de faire la part des choses entre ce qui relève, dans votre aveuglement, de votre haine politique de l’actuelle majorité, et de votre homophobie inconsciente mais bien réelle.

  47. EricB

    au Chafouin
    « Au bout du bout, de toutes façons, nous vaincrons! »

    Vous vaincrez quoi, qui ? Ces salauds de pédés qui veulent « détruire la société » et « assassiner des enfants » ?
    Pfff, franchement, si le ridicule tuait, vous ne seriez plus là pour relire vos calembredaines.

  48. Yragaël

    Faut vraiment qu’on fasse attention à la dernière phrase qu’on écrit sur tout un argumentaire car apparemment c’est très souvent la seul qui est lu.

    Pour infos l’enfant est déjà une marchandise le prix indien : 45 000 € environs.

    5 000 pour 9 mois de mère porteuse, 40 000 pour le praticien, l’action laborantin, le geste médicale d’insémination… En France le tarif sera plus élevé : 13 500 € minimum pour les 9 mois de mère porteuse (en se basant sur un smic car nous ne sommes pas cyniques) et probablement le double de frais médicaux etc. Et ouais on est déjà plus concurrentiel sur cette filière bio-industriel… Ce seront des bébés made in France (donc nationalistes du coup?) un bébé en GPA coûtera environ 935 000 € en dehors des soldes et primes à la casse. Je sais pas si Jonathan coiffeur et son compagnon employé de banque auront les moyens… Remarquez il pourra toujours demander un crédit bébé à son employeur.
    Ils pourraient passer par une caisse d’aide social mais l’ennuie c’est que l’homosexualité n’est plus une maladie donc ça devient problématique de se faire rembourser par la sécurité sociale, pour quelque chose qu’on peu faire gratuitement et naturellement… L’enfantement n’est pas un droit c’est un fait naturel… Ils ne seront jamais égaux devant la nature car ils devront quoiqu’il arrive passer par un acte médicale ou un système administratif et de toute manière par l’hétérosexualité, là ou les autres n’ont finalement besoin que d’un lieu et un peu d’intimité, par ce biais ils vont instrumentaliser des hétéros pour avoir leurs enfants.
    A quand des bébé en poudre dans les supermarché? On a déjà imaginé les biscuit en protéine humaine après tout…

    No love no sexe procreate hygienic avec Eugenics.

  49. ChloéV

    à Dang : « Un autre point aussi qui est omis, c’est la réaction de l’enfant à l’adolescence. »
    Juste une question, connais-tu au moins un couple homosexuel avec des enfants? Si non, je ne vois pas comment tu peux avancer ces arguments.
    Des amies vivent depuis plusieurs années avec leurs enfants, dont les 2 aînées sont en pleine adolescence, et ces femmes ne reçoivent pas plus de « reproches » qu’un couple hétéro de la part de leurs filles!(ce n’est qu’un exemple parmi d’autre).
    Je ne pense pas que la sexualité des parents augmentera ou non la souffrance/mal-être que certains jeunes ressentent à un certain âge.

    à Spitoven : « Du reste, on se fiche pas mal que les parents soient hétéros ou pas du moment qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme, tout ce qui importe dès le début est leur sexe et non leur sexualité. »
    Donc tu préfère qu’un enfant soit élevé par un couple hétéro sans amour, que par un couple homosexuel épanoui et heureux? Un enfant a besoin, pour s’épanouir, de bien se sentir dans son milieu de vie. Or, si à la base, l’enfant est le fruit d’un couple homme/femme dont la sexualité d’un des deux parents est contradictoire à la situation, il est évident que cet enfant sentira des tensions, du mal-être, … et que son épanouissement en sera altéré.

  50. Hélène

    à Eric B

    Je ne crois pas qu’il s’agisse de vaincre des personnes, vous remarquez vous-même que cela n’a pas de sens.
    Il s’agit de vaincre avec les idées, celle que pour faire un enfant, il faut un homme et une femme, et que le mariage aujourd’hui en France n’est pas la reconnaissance d’un amour (pas besoin de contrat ou d’institution pour ça…) mais le fondement juridique permettant éventuellement d’accueillir des enfants. Alors oui, aujourd’hui, des enfants naissent hors mariage, des couples mariés n’ont pas d’enfants (…), mais ce n’est pas la question. Il s’agit de savoir ce qu’est le mariage, fondamentalement, et deux personnes de même sexe, ne pouvant, par nature, pas avoir d’enfant ensemble, ne rentrent pas dans cette définition…

    La société n’en sera pas bouleversée, cela ne concerne effectivement que quelques centaines de milliers de personnes, dont la très grande majorité ne s’intéresse pas à cette loi et/ou ne souhaite pas se marier.
    Ce qui est dénoncé plus largement, c’est la négation de la différence sexuée qui donne naissance à un enfant, c’est la fabrication plus ou moins artificielle d’enfants pour répondre aux désirs d’adulte via mères porteuses et aide à la procréation, ce sont des enfants qui n’auront pas de filiation clairement établie… C’est aussi la redéfinition totale de la parenté ; ne vaut-il pas mieux avoir un père et une mère que deux mères… mais pas de père / l’inverse ? Ces enfants-là n’auront-ils pas l’impression -même s’ils ne pourront jamais le savoir- qu’il leur manquait quelqu’un ?
    Non, la Terre n’arrêtera pas de tourner, ce n’est pas le problème… Le mouvement s’oppose à une vision de la société, de l’enfant, de la famille, qui n’est pas la nôtre, c’est tout.

    Ce n’est pas non plus uniquement une question politique, de « haine de l’actuelle majorité », ou d' »homophobie inconsciente mais bien réelle ». Cette question dépasse véritablement les clivages politiques, et comme elle nous semble fondamentale (car touchant à la cellule fondatrice de nos sociétés occidentales qu’est la famille) on la défend au-delà des tendances politiques. D’ailleurs des personnalités de droite se sont déclarées pour, des personnes de gauche contre… Halte à la généralisation ; ce n’est pas une opposition simple au gouvernement Hollande, c’est un refus de cette vision de la société, qui ensuite s’est transformée en opposition au gouvernement face à l’ignorance à laquelle le mouvement s’est heurté.
    Je passe sur la question de l’homophobie… L’égalité c’est donner aux personnes placées dans la même situation les mêmes droits. Que fait-on de l’égalité des enfants ? De ceux qui n’auront pas de père ? De ceux qui n’auront pas de mère ? Veut-on vraiment créer de nouvelles situations familiales compliquées ?

    A Dang : merci pour la précision de vocabulaire, j’avais déjà lu cette argumentation, à laquelle je souscris partiellement… Leur nier le mot de « couple » c’est quand même leur nier dans une certaine mesure l’existence de leur vie à deux, ce que je trouve un peu déplacé…

    A Gwynfrid / Le Chafouin : Oui, bien sûr, c’est un peu ce que je voulais dire ; malgré un rôle insignifiant, ils auraient pu faire semblant de remarquer que rassembler 700.000 signatures, en soit, c’était la marque d’une opposition réelle dans la population.
    Laisser la liberté de vote aux parlementaires de la majorité, opter pour un scrutin public au Sénat, auditionner autant de personnalités contre que de personnalités pour dans les commissions, recevoir les organisateurs d’une manifestation qui rassemblent (coupons la poire en deux) 800.000 personnes, au moins par correction, vu que F. Hollande avait également reçu, dès que cela avait été demandé, les assoc LGBT…
    On n’aurait pas été d’accord non plus avec la loi une fois votée. Mais au moins, on n’aurait pas eu l’impression d’avoir été bâillonnés, méprisés, ignorés…

  51. EricB

    à Yragaël

    J’imagine que c’est depuis l’introduction en France de la « théorie du genre » et la « négation de la différenciation des sexes » résultant de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe que vous avez des problèmes avec vos « genres » ?

    « c’est très souvent la seul qui est lu »
    « le geste médicale »
    « cette filière bio-industriel »
    « une caisse d’aide social »
    « un acte médicale »

    (Apparemment, les conséquences sont encore plus dramatiques que ce qu’on nous avait prédit, car ça influe également sur le nombre ! :
    « les supermarché »,  » les biscuit »…)

    Fichtre, on est mal barrés !

  52. Hélène

    A ChloéV :
    Je ne comprends pas trop qu’on compare systématiquement un couple hétéro où les parents ne s’aiment pas à un couple homo dont les parents s’aiment… Et si on prenait deux couples épanouis, est-ce qu’on n’aurait pas déjà une base de comparaison plus saine et plus objective ?
    Surtout pour les enfants qui vivent actuellement dans des familles homoparentales ; jusqu’à aujourd’hui, il faut un homme et une femme pour procréer… Ils viennent d’où ces enfants, qui sont leurs parents ? Que la/le compagne/-on de la mère ou du père participe à leur éducation et vive avec lui au quotidien, bien sûr, comme dans les familles recomposées, mais est-ce que pour autant c’est son père ou sa mère ? Enfin ce ne sont pas ceux qui sont inscrits dans leur livret de famille, simplement parce que ce ne sont pas leurs parents…

  53. Pingback: Nous sommes les grands méchants…

  54. Eccher

    le chafouin,
    merci pour votre article . ce que je veux comme vous c’est le bien des enfants. je pense que les paires d’homosexuels peuvent avoir un désir d’enfant . mais mettre en place ce désir est contre nature . depuis quand deux hommes ou deux femmes peuvent donner naissance à un enfant . je pense que chacun doit accepter ses limites et je pense que les personnes homosexuelles devraient faire le deuil d’un enfant tout comme les couples qui ne peuvent concevoir un enfant le font . depuis quand peut on réaliser tout ses désirs ….. nous avons tous des deuils à faire dans nos vies respectives .ceci n’est pas de l’homophobie mais du simple bon sens ….
    j’ai toujours l’espoir et l’espérance que les decrets de cette loi ne paraîtront jamais .je suis d’accord pour accorder un contrat d’union civile aux homosexuel(les).et je pense qu’il est d’inutile d’ajouter de la souffrance à la souffrance . car un enfant adopté ou né de pma recherchera toujours son père biologique . car qui ne sait pas d’ou il vient ne peux savoir ou il va ….

  55. ChloéV

    à Hélène : « Ils viennent d’où ces enfants, qui sont leurs parents ? » Les enfants viennent tous d’un homme et d’une femme, c’est sûr. Mais il arrive que certaines personnes découvrent leur homosexualité plus tard, et donc? Les enfants, s’il y en a, sont élevés par une famille homoparentale et pour certains, seulement par ce couple homosexuel. Est-ce que ces enfants sont en rejet de leurs parents pour autant? Souffrent-ils plus que d’autres à l’âge adolescent par ce qu’ils ont deux mères/pères? L’éducation et les notions transmises aux enfants sont différentes, mais absolument pas dangereuses ou mauvaise pour l’enfant.

    « mais est-ce que pour autant c’est son père ou sa mère ? » Et les enfants adoptés, est-ce que leurs parents adoptifs sont réellement leurs parents? Par ce que bon, l’enfant n’est pas venu au monde grâce aux deux personnes qui l’ont adoptés. Et pourtant, c’est clair dans la tête de (presque) tous, que le parents adoptifs peuvent être entièrement considérés comme parents.

  56. Eccher

    je précise que j’ai voté hollande au deuxième tour ce n’était pas pour qu’il mette en place cette propositions de loi . je pensais que s’attaquer au chômage et à la souffrance des gens dans la précarité était beaucoup plus urgent . ce que je vois c’est qu’Hollande s’est pressé de remercier Pierre Bergé qui l’a soutenu dans sa campagne que le chômage a augmenté que les pauvres sont toujours plus pauvres et ceci sous un gouvernement de gauche que la sécurité sociale va être vendu aux mutuelles .ce que je vois c’est que les ouvriers sont bafoués ce que je vois c’est qu’Hollande n’a pas réuni les français mais les a divisé ce que je vois c’est que le vote FN va exploser . ce que je vois c’est que le socialisme porte en lui le germe du front national.

  57. Cagratte

    Et voilà, c’est parti.
    On se précipite dans les délires mille fois rabâchés, on excite les haines et les ressentiments (et quand on les trouve pas on les invente …), tous ceux qui ne sont pas avec moi sont contre moi, et tous ceux qui se posent des questions sur le bien fondé du mariage pour tous sont des homophobes (pas beaux !) rétrogrades (repoussants) et cathos (carrément ignobles).
    Pourrait-on juste en revenir au billet, qui parle – non pas d’homosexualité, pas non plus de questions de société ni de droit à l’enfant (quelle horreur, cette expression !), mais d’une méthode de gouvernance à la limite du risible !
    Il dit – en substance – me semble-t-il :
    C’est facho quand c’est les autres qui s’y collent, mais c’est courageux quand c’est moi qui y suis !
    Les CRS à Sarko sont des SS, les miens sont des bisounours !
    La crise à Sarko est un prétexte pour engraisser ses potes, ma crise à moi m’empêche légitimement d’honorer aucune de mes promesses (sauf celle qui coûte pas un rond, évidemment)
    Le refus d’obéissance à Sarko, légitime voire salutaire, s’appelle « désobéissance civile ». Le refus d’obéissance à nous s’appelle un « déni de démocratie », et à peine il justifierait le retour à la peine de mort !!!
    Et j’en parle d’autant plus détaché que, lassé de la soumission de notre ex-majorité au dieu « pognon » ( voir Bolloré, qui fait honneur à la France, alors que moi, qui n’ai pas de yacht …), j’avais voté Hollande. Et je le referais aujourd’hui (Ben oui, j’ai des valeurs …)
    Bon, j’attendais pas de miracle, mais là, quand même …
    Pour en revenir au billet, ça fait presque penser à Pavlov. On lance un mot, et immédiatement, des tas de gens se jettent dessus comme la vérole sur le bas-clergé breton, et y vont de leur couplet largement ressassé sur tous les forums évoquants le sujet. Des fois, on se demande s’il n’y a pas un peu de copié-collé !
    Calmez-vous ! Le billet ne dit pas de mal des homos, il n’en parle même pas ! Il ne dit même pas de mal du mariage pour tous, il s’en sert de point de départ de sa démonstration ! Un point c’est tout !
    Cela dit, pour ceux qui auraient besoin de « fight », la moitié des forums sur le sujet sur le net vous le proposent. Allez-y, vous y trouverez des adversaires sans arguments non plus, mais au langage aussi fleuri que le vôtre.

    Juste un truc, encore, à la personne qui trouve que les cathos doivent donner aux jeunes un « cadre adapté à leur vie », en d’autres termes, qu’ils sont parfaitement ringards.
    Je trouve pour ma part drôlement présomptueux, voire davantage, de considérer que le stade ultime de la modernité, auquel tout être doué de raison doit tendre de toutes ses forces, est le paradigme petit-bourgeois occidental, français, citadin, de la première moitié du 21 ème siècle qui dit que :
    – Dieu n’existe pas et les religions c’est des conneries
    – le bonheur de l’homme réside quasi-exclusivement dans la permissivité morale
    – tout se vaut, et dire le contraire est « facho »
    Et autres vérités bonnes à dire.

    Pourriez-vous, ne serait-ce qu’un instant, vous rappeler que nous sommes 6 milliards sur terre, pas plus bêtes les uns que les autres, qu’une immense majorité est, d’une façon ou d’une autre, croyante, et que tous ne rêvent pas de vous ressembler ?
    Alors, votre idée de la « modernité », permettez-moi de la trouver « relative ».
    Bien à vous
    Cagratte
    Nota : je ne suis pas le moins du monde homophobe, j’ai même plein de raisons le prouvant, mais bon, vous ne me croirez jamais.

  58. EricB

    à Hélène :

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/845577-mariage-gay-le-gouvernement-a-laisse-les-opposants-dire-n-importe-quoi-sur-la-filiation.html

     » le mariage aujourd’hui en France n’est pas la reconnaissance d’un amour (pas besoin de contrat ou d’institution pour ça…) mais le fondement juridique permettant éventuellement d’accueillir des enfants.  »
    Pas la reconnaissance d’un amour, on est d’accord… C’est la reconnaissance publique et sociale d’un désir d’engagement et de solidarité sur le long terme.
    Mais ce n’est PAS le fondement juridique « permettant d’accueillir des enfants », sachant que le mariage concerne, sur le plan strictement juridique, autant la sécurisation et la protection du couple que celle des enfants qui PEUVENT survenir (ou pas). La survenance ou l’espoir d’enfants à naitre n’est aucunement une condition de la validité du mariage.

    « Que fait-on de l’égalité des enfants ? De ceux qui n’auront pas de père ? De ceux qui n’auront pas de mère ? Veut-on vraiment créer de nouvelles situations familiales compliquées ? »
    L’hypocrisie de ce questionnement relativement nouveau réside dans le constat que personne ne s’est jamais battu contre l’adoption par des célibataires, loi proposée et votée en 1966 par la Droite, faut-il le rappeler !!!

    « Ce qui est dénoncé plus largement, c’est la négation de la différence sexuée qui donne naissance à un enfant, c’est la fabrication plus ou moins artificielle d’enfants pour répondre aux désirs d’adulte via mères porteuses et aide à la procréation, ce sont des enfants qui n’auront pas de filiation clairement établie »
    C’est amusant de voir dénoncé aujourd’hui une « fabrication plus ou moins artificielle d’enfants pour répondre aux désirs d’adulte via mères porteuses et aide à la procréation » qui existent depuis 40 ans et sont le fait quasi-exclusifs de couples hétérosexuels. Considère t’on jamais le désir de couples stériles d’avoir un enfant « par tous les moyens » comme la « négation de la différence sexuée qui donne naissance à un enfant » ?

  59. EricB

    à Eccher

    « ce que je vois c’est que le socialisme porte en lui le germe du front national. » Rien que ça, eh be….

  60. Yogi

    @ Yragaël :
    La GPA concernant majoritairement des couples hétérosexuels, pourquoi vous focalisez-vous sur les homos ?

    @ Hélène :
    > « le mariage aujourd’hui en France [est] le fondement juridique permettant éventuellement d’accueillir des enfants. […]et deux personnes de même sexe, ne pouvant, par nature, pas avoir d’enfant ensemble, ne rentrent pas dans cette définition. »
    Faut-il alors interdire de mariage les couples hétéros qui ne sont plus en âge de procréer ?

  61. Yragaël

    @Eric B : Merci de me montrer mes lacunes je me suis permis de corriger les erreurs ci-dessous, on s’emballe et on ne se relit pas. Comme apparemment seul ma grammaire à été critiqué je suppose que l’argumentaire tiens.

    Il faut vraiment que l’on fasse attention à la dernière phrase que nous écrivons sur tout un argumentaire car apparemment c’est très souvent la seule qui est lu.
    Pour information l’enfant est déjà une marchandise le prix indien : 45 000 € environs.
    Source :
    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid2438-c-le-boucan-du-jour.html?vid=851342
    5 000 pour 9 mois de mère porteuse, 40 000 pour le praticien, l’action laborantin, le geste médical d’insémination… En France le tarif sera plus élevé : 13 500 € minimum pour les 9 mois de mère porteuse (en se basant sur un smic car nous ne sommes pas cyniques) et probablement le double de frais médicaux etc. Et ouais nous ne sommes déjà plus concurrentiel sur cette filière bio-industrielle… Ce seront des bébés made in France (donc nationalistes du coup?) un bébé en GPA coûtera environ 935 000 € en dehors des soldes et primes à la casse. Je ne sais pas si Jonathan coiffeur et son compagnon employé de banque auront les moyens… Remarquez il pourra toujours demander un crédit bébé à son employeur.
    Ils pourraient passer par une caisse d’aide sociale mais l’ennui c’est que l’homosexualité n’est plus une maladie donc ça devient problématique de se faire rembourser par la sécurité sociale, pour quelque chose qu’on peu faire gratuitement et naturellement… L’enfantement n’est pas un droit c’est un fait naturel… Ils ne seront jamais égaux devant la nature car ils devront quoiqu’il arrive passer par un acte médical ou un système administratif et de toute manière par l’hétérosexualité, là ou les autres n’ont finalement besoin que d’un lieu et un peu d’intimité, par ce biais ils vont instrumentaliser des hétéros pour avoir leurs enfants.
    A quand des bébés en poudre dans les supermarchés ?
    On a déjà imaginé les biscuits en protéine humaine après tout…

    No love no sexe procreate hygienic avec Eugenics.

  62. Eccher

    cette loi n’est sponsorisée que par les lgbt . le lobby mediatique aux ordres du président. les pseudolibertaires soixante huitards adeptes du jouir sans entraves , les bobos bien à l’abris du besoin …. enfermés dans leur concepts . la majorité des français n’en a cure et pourtant c’était une urgence de la voter .c’est le monde à l’envers tout simplement .

  63. Yragaël

    @ Yogi : la GPA n’intéresse pas majoritairement les hétéros si le couple à recours à une assistance médicale ils préféreront une PMA légitimé par un problème médicale. Je ne suis pas plus pour la GPA pour hétéros que pour homosexuels, le contexte de la discussion tournait avant tout sur le cas de l’union homosexuel, d’ou un argumentaire axé sur eux mais qui peu s’adapter à une union hétéro aussi. Voila

    Et quand bien même des hétéros ne peuvent avoir recours à une GPA que dans le cadre d’un problème médical, je doute qu’ici quelqu’un oserait affirmer que les hommes homosexuels (plus particulièrement) soient considéré comme malade par le fait qu’ils ne peuvent pas porter d’enfants.
    Car c’est bien dans ce contexte là que la GPA sera légalisé en France.
    Les femmes homosexuelles pourront faire appelle à la PMA.
    Principe d’égalité si les femmes ont droit à une aide médicale les hommes aussi. D’où un argument plus appuyé sur l’homoparentalité qui ne ferait pas appelle à ces pratiques dans un cas médical (majoritairement nous ne sommes pas à l’abris de cas d’infertilité indépendant de l’homosexualité).

    (je présente mes excuses pour le double poste du à ma correction grammaticale)

  64. Bravo, Le Chafouin. Ton billet m’a ému, j’ai les yeux qui se brouillent. Ce que je retiens surtout c’est cette impression persistante d’avoir été méprisé. Nous opposants au projet de loi Taubira, ressentons tous ce dédain.
    Les déclarations haineuses des uns et des autres participant d’un amalgame honteux (fascistes, nazi ou encore homophobe) m’ont touché et blessé. Quelque chose s’est véritablement cassé en moi. Ma déclaration de revenus va être assez douloureuse cette année, alors que jusqu’ici je ne ressentais aucune gène, bien au contraire, pour me délester de cette part citoyenne.
    Par delà mes états d’âme, ce qui importe c’est l’enfant, la famille, et c’est pour cela que j’ai foi en ce mouvement qui transcende les individus et arase les différences.

  65. Yragaël

    Et pour recentrer sur le contenu du texte effectivement comme le souligne « Cagratte » ce qui est valable pour les uns ne l’ai pas pour les autres il y a une vrai « égalité » c’est certain…
    Ce que je vois au delà du projet de loi c’est un ras le bol généralisé du système politique actuel (droite ou gauche) entre les vices de l’UMP et les déceptions du PS, trop dans le marketing politique, l’absence de représentation, la destruction dramatique de la diversité politique des petits parties qui ne peuvent pas survivre sans être engloutit ou s’aligner.
    Une partie massive de la population réalise enfin qu’il est méprisé, et négligé par ses propres élus. A l’assemblée on triche sur des votes.
    La loi est adopté dans la peur à main levé ce qui est contraire aux usages.
    Bref elle est mal voté.

    Cagratte : Le refus d’obéissance à Sarko, légitime voire salutaire, s’appelle « désobéissance civile ». Le refus d’obéissance à nous s’appelle un « déni de démocratie », et à peine il justifierait le retour à la peine de mort !!!

    Mais cher ami c’est le cas… najat vallaud-belkacem à utiliser le terme de sédition pour ces manifestations (en particulier les initiatives printemps français) la sédition était passible de peine de mort. Un autre souhaite voir des bombes exploser, un jeune partisan du mariage déclare qu’on devrait mettre un balle dans la tête de chaque Hommen devant St Lazare.
    Un organisateur se fait curieusement poignarder par des roms…
    Et quelques homosexuels se font agressé dans un quartier chaud comme par hasard par des homophobes, étrangement aucunes informations n’a à priori été diffusé sur ces agresseurs les roms comme les homophobes.

    Au moins maintenant on sait comment on modifie une loi et comment on la fait passer en force avant que l’opinion ne dépasse le taux dérangeant de 55% contre.

  66. Yragaël

    « correction on »
    Une partie massive de la population réalise enfin qu’elle est méprisée, et négligée par ses propres élus.
    « correction off »

  67. Yogi

    @ Yragaël :
    PMA et GPA ne traitent pas les mêmes problèmes d’infertilité, et s’adressent toutes deux très majoritairement à des couples hétéros.
    Que vous y soyez opposé est une chose, mais alors n’en imputez pas la responsabilité aux couples homosexuels. Car ce faisant vous illustrez bien que, plus que de défendre des principes « éthiques » vous cherchez avant tout à rejeter l’homosexualité.

  68. EricB

    à Yragaël

    « Comme apparemment seulE ma grammaire à été critiquéE je suppose que l’argumentaire tiens. »

    Quel argumentaire ? Je ne vais même pas critiquer le contenu de votre post, car il est totalement hors-sujet. La GPA n’est à l’ordre du jour ni pour les homos ni les pour les hétéros. C’est juste un épouvantail brandi à bout de bras pour cacher la totale absence d’argumentation sur la réalité des conséquences (et surtout non-conséquences) de cette loi.

    On essaie depuis 6 mois de nous convaincre que l’ouverture du mariage aux couples de même sexe est l’intolérable porte ouverte à la PMA et à la GPA pour les couples homos. Or, la GPA n’est même pas légale en France pour les couples hétéros, et ça n’empeche pas DES couples hétéros d’y avoir recours à l’étranger. On ne menace pas pour autant de supprimer le mariage hétéro ! Ensuite, la PMA existe depuis 40 ans pour les couples hétéros et les couples homos qui souhaitent à tout prix avoir des enfants par PMA trouveront toujours un moyen de le faire, légalement mariés ou pas (sans compter que là encore, la PMA ne fait aucunement partie de cette loi).

  69. EricB

    à Yragaël

    « Principe d’égalité si les femmes ont droit à une aide médicale les hommes aussi.  »
    Ca, c’est juste le fantasme des opposants à cette loi. Dans AUCUN pays où l’ouverture du mariage est acquise, ce principe d’égalité ouvrant droit à la GPA pour les hommes n’a été ni demandé ni voté.

  70. EricB

    à Cagratte

    « Le refus d’obéissance à Sarko, légitime voire salutaire, s’appelle « désobéissance civile ». Le refus d’obéissance à nous s’appelle un « déni de démocratie », et à peine il justifierait le retour à la peine de mort !!! »

    http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/quand-cope-ne-soutient-pas-les-manifestations_14325518.html

  71. emma-aima

    Le mariage était une institution ringarde en 2012 mais il est redevenu à la mode depuis 2013. Ah, la mode, je ne sais pas si vous vous y intéressez mais c’est courant que les nouvelles modes recycle des modes rétros n’est ce pas? ^^
    En réalité, tout ce débat n’a que peu à voir avec le mariage je pense. Le problème vient des raisons pour lesquelles nous n’avons pas le droit de nous marier. C’est à dire que la société pense majoritairement:
    _ Que deux personnes de même sexe ne peuvent pas élever un enfant car cet enfant grandirait en dehors des conventions sociales, ce qui risquerait d’ébranler la société si ça concernait un grand nombre d’enfants.
    _ Que l’idée d’une procréation en dehors du cadre d’un couple fidèle sur le plan sexuel est inacceptable socialement. Parce que oui, la « mère porteuse » pourrait être une amie proche qui se ferait même pas payer tellement ça lui ferait plaisir de devenir maman.

    Je ne me suis pas sentie impliquée dans le débat sur le mariage parce que je voulais à tout prix me marier, mais parce que je me suis rendue compte que dernière c’était tout le modèle de la famille traditionnelle qui était remis en cause et que la loi sur le mariage pour tous pouvez faire évoluer les choses.
    Donc oui, je suis un dangereux individu qui remet en cause le modèle traditionnel de ce qu’est « être un homme » et « être une femme », et qui pense que les individus s’épanouissent mieux en dehors de ce carcan.

    Je comprends bien que beaucoup de gens ont été violentés par cette loi et l’apparition de ce débat. Mais en vérité c’est l’existence même de gens non hétérosexuels et de gens transgenres qui est vécu comme une violence pour beaucoup de gens. Mais même en sachant que ça allait faire mal à des gens qui, en dehors de cette question, sont gentils et ne méritent pas de souffrir, je voulait faire ce pas dans la lumière, pour moi même et pour les gens que je connais. Juste venir m’exprimer et dire « c’est comme ça que je suis, c’est comme ça que je vis ».

    C’est une bataille idéologique qui concerne l’identité de chacun à titre personnel, ainsi que la façon dont on souhaite que les enfants à naître construisent leur identité et donc la façon dont on souhaite que la société évolue.
    L’article du blog, dont on semble de plus en plus s’écarter, dit que les principes démocratiques n’ont pas été respectés, il me semble qu’il y a du vrai, sur les 700 000 signatures par exemple. J’ai aucun mal à croire que 700 000 personnes ont actuellement envie de me cracher dessus et que ça fait beaucoup. Mais, à la base, les non-hétérosexuels savent très bien qu’il sont minoritaires, donc si le principe de majorité pouvait clore le débat il n’aurait jamais commencé.

  72. Azer

    J’adore… « Plein de raisons le prouvant, mais bon, vous me croirez jamais. » Se poser en victime, tactique vue et revue n°1, la n°2 étant « je suis pas homophobe, j’ai même un copain de ma belle-soeur qui est pédé, heu pardon, homosexuel! »

    Mais vous allez dire que je caricature… (Je reprends donc avec succès la tactique n°1 et utilise la n°3, largement et abusivement utilisée dans l’article, à commencer par l’image des femen comme porte-drapeau)

    🙂 🙂 🙂

  73. Très bon billet ! J’ai vraiment le sentiment que la gauche s’est convertie au sarkozysme. Le premier gouvernement à avoir refusé d’écouter la rue a été celui de Sarko-Fillon. Auparavant, que ce soit sous Mitterrand ou sous Chirac, le gouvernement pliait. Cette dérive autoritaire est inquiétante.

  74. Dang

    @ ChloéV : vous m’avez mal compris, je ne sais pas si c’est la sexualité des parents de même sexe qui sera remise en cause mais je crains que l’absence de père ou de mère soit un motif de reproche et de crise chez l’adolescent. L’exemple que vous donnez est à mes yeux moins probant que s’il s’était agi de deux hommes élevant des filles. Deux femmes élevant des filles sont plus à même de comprendre ces ados que deux hommes élevant des filles. Enfin c’est ce que je ressens à partir de mon expérience : un garçon que je connais, élevé par une mère célibataire et sa grand-mère cherche désespérément des références masculines. Qu’est-ce qu’un couple d’homme pourra bien comprendre au corps de leur fille au moment de la puberté, et quelles explications et conseils pourront-ils donner?

  75. Cagratte

    @Azer : Si ça marchait aussi bien à la pêche …
    La ficelle était pourtant énorme …
    Eh ben vous le croirez pas, quelqu’un s’est pendu après !!!
    J’aurais jamais cru, surtout que j’avais prévenu !
    La prochaine fois, j’essaie encore plus couillon, je suis sûr que ça va encore mordre !
    Salutations à tout le monde
    Cagratte

  76. Dang

    @EricB : je ne pense pas qu’en me traitant d’homophobe vous faites avancer le débat. Si suffisance, invectives et insultes tiennent lieu d’arguments aux partisans du mariage gay, je comprends mieux pourquoi le débat a été escamoté.

  77. ChloéV

    à Dang : Je pense que tout est question d’éducation, un couple homosexuel peut très bien représenter et le « repère masculin » et le « repère féminin ». Et pour ce qui est de comprendre l’évolution du corps, je pense que toute personne est capable de se renseigner et d’intégrer facilement le fonctionnement du corps féminin/masculin et de l’expliquer à son enfant même s’il n’est pas du même sexe.
    Il est évident qu’un enfant ne sera pas élevé de la même façon dans une famille homoparentale et dans une famille hétéro-parentale (comme il ne sera pas éduqué de la même façon d’une famille à une autre), mais ça n’engendrera pas tous ces problème que certains pensent/affirment.
    Mais encore une fois, le sujet de l’éducation s’éloigne bien du sujet de base 🙂

  78. Yragaël

    @Yogi et EricB : Sauf que c’est très clairement le cas le projet de loi initial de Taubira incluait la légalisation de la PMA et de la GPA sur le territoire français, devant la levée de bouclier il a été dissocié du projet et sera revus l’année prochaine et cela dans le cadre du mariage pour tous, elle a déjà réagit sur la PMA hors contexte médical car c’est de ça qu’on parle…
    Mais du coup donc vous êtes prêt à laisser le droit à la parenté biologique des femmes homo et ne rien donner aux couples d’hommes homos comme équivalent? Les hommes homos ne sont pas égaux femmes homos devant la société? Ils n’ont pas le droit d’avoir d’enfants biologique en France?
    Surtout que fondamentalement nous n’avons jamais interdit aux homos de se marier, le mariage n’incluant pas l’amour car trop subjectif…
    De part les droits à la monoparentalité les femmes peuvent avoir recours à la PMA depuis longtemps (d’ailleurs les couples homos qui ont des enfants sont très largement passé par là).
    Effectivement beaucoup de couples hétéros ont recours à ces méthodes mais comme statistiquement il représentent 99,99% de la population mondiale c’est logique qu’ils soient plus nombreux…
    Maintenant j’espère sincèrement me tromper là dessus mais j’ai des doutes…

    Et personnellement je ne me contente pas de voir ce qui va se passer d’ici seulement 4 ans, mais bien de ce qui arrivera dans 15 ou 20 ans…
    Le « progrès » ne va pas s’arrêter après nous, déjà lors du PACS on avait promis qu’il n’y aurait pas de mariage civile et maintenant ou en sommes nous? Ah non ce n’était pas à l’ordre du jours en ce temps là… Mais Hollande se félicite d’être l’homme du mariage pour tous, il y aura bien un autre pour vouloir être celui de la PMA pour tous puis de la GPA pour tous.
    De toute manière ce qu’illustre cet article – et très bien d’ailleurs – c’est comment les politiques actuels (mais j’inclus volontiers les politiques de tout bords actuels) ne tiennent plus compte des manifestations et du droit d’opinion et d’expression, ils bafouent leurs engagements, les grands débats, les référendums, triche sur les chiffres.
    L’un des points intéressants exprimé par les pro mariage c’est que de base les cathos n’ont pas le droit d’émettre des opinions (sortit de pratiquement tout les commentaire en bas d’articles etc sur facebook etc) donc déjà on arrive à accepter l’idée que certaines personnes selon leurs croyances et opinions n’ont pas le droit à la parole. Bientôt on interdira des métiers etc…

    Qu’il soit nécessaire de mettre sur le même pied les unions homos et hétéros ne fait aucuns doutes, fiscalité des couples, facilités d’héritages, ou tutelle en cas de drame, oui ça devait être fait. Et une révision des clauses du PACS aurait suffit voté sans soucis et basta. Mais ça a bien réussi comme ça toute la politique social et économique des 30 autres points du président hop à la trappe, le pacte d’austérité européen renégocié? Que dale il a été signé sans modifications. Destruction du CDI dans le l’emploi.
    Son gouvernement non content d’interdire l’opposition il la mâte dans une répression digne des pays les plus violents.
    Je croyais que la démocratie c’était la voix de la majorité, hors la majorité n’a pas élus Hollande pour le mariage pour tous… Mais pour tout les autres points.

    Bref bravo pour ce texte qui illustre parfaitement ce qui se passe, et j’attend avec impatience que ce soit de nouveau des gauches sous les matraques et les lance gaz lacrymo que je rigole un peu aussi.

  79. EricB

    Au Chafouin.

    Moi aussi, j’ai retenu pas mal de choses que je n’oublierai jamais dans cette « aventure » du « mariage pour tous ». La primordiale sans doute étant la mauvaise foi absolue et la mémoire fort selective de certains.
    1. »La première chose, c’est qu’on retiendra que la gauche estime que la rue n’a pas à gouverner.  »
    Ah, non, excusez-moi, mais c’est quand une leçon de la droite en premier :
    http://video-streaming.orange.fr/actu-politique/quand-cope-ne-soutient-pas-les-manifestations_14325518.html

    2. « Ils ont applaudi à la répression la plus violente qui soit contre des manifestants (pour la plupart) pacifiques, ont dénoncé les agressions « inacceptables » contre les forces de l’ordre… Et n’ont pas relevé que parmi les interpellés, se cachaient des gens sans histoire, arrêtés de manière arbitraire…  »
    Votre mauvaise foi est stupéfiante. Les manifestations ont été autorisées dans des cadres bien précis. Ceux qui ont dérogé à ces cadres (tentatives de penétrer sur les Champs, refus de dispersion aprés 22h, ont été sanctionnés. Curieux, vous ne mentionnez pas ceux qui ont mis leurs enfants en 1re ligne pour dissuader les CRS de les « gazer »…. C’est pas beau de mentir, même par omission. (il faudra réviser votre catéchisme, il n’y a pas que le Lévitique, hein…)

    3. « Ah ouais? Engagement 31. Personne n’en a parlé dans la campagne. Mais qu’importe! On peut pas dire qu’on savait pas.  »
    Ben non, on peut pas dire qu’on ne savait pas.

    4. « La quatrième chose, c’est qu’on peut dire « A » un jour et « B » le lendemain le plus naturellement du monde. La gauche avait, sous Sarkozy, bataillé contre la réforme de droite ayant permis d’accélérer le temps de discussion parlementaire. Sous Hollande, elle a utilisé cette procédure pour hâter la fin du débat.  »
    Ben non, on appelle ça utiliser les armes de l’adversaire. La Droite ne s’est pas géné en son temps pour l’utiliser et le faire inscrire dans les institutions. Il n’était (sans doute) pas prévu qu’il soit voté pour le seul usage de la Droite. Et encore, votre mauvaise foi vous aura fait omettre le fait que cette procédure n’a été utilisée qu’en dernier recours pour pallier une obstruction parlementaire inutile et stérile, rabachant les mêmes non-arguments éculés auxquels il avait déja été répondu un certain nombre de fois.

    5. « La cinquième chose, c’est qu’on peut dire les pires atrocités du monde dans l’indifférence générale.  »
    Ce serait plus honnête à vous de mettre AUSSI dans la balance toutes les atrocités et énormités proférées par les antis depuis 6 mois, dans l’Assemblée, dans la rue, dans les médias… Vous verrez peut-etre (si vous otez vos oilleres pour l’occasion) de quel coté penche indubitablement la balance.

    6. « La sixième chose, c’est qu’on n’oubliera pas qu’une fois de plus, la presse française a choisi son camp tout au long du débat.  »
    Vous ne lisez pas le Figaro, Causeur, et d’autres ? Si on choisit son camp, c’est peut-etre parfois, parce que l’autre camp nous parait, à tort ou à raison d’ailleurs, indéfendable…

    7. « La septième chose, c’est qu’une pétition recueillant 700 000 signatures peut être jugée irrecevable.  »
    Ben oui, elle peut etre signée par 10 ou 60 millions de signataires, si l’organisme qui en est le récipiendaire n’est pas compétent pour traiter d’un sujet, c’est pas le nombre de signataires qui le rendra compétent. Dans le même ordre d’idée, ce n’est pas parce des milliards d’humains sur cette planete « croient » en quelque chose, que ce quelque chose devient, même par l’effet du saint-esprit, réalité.

    8. « On a vu le même dédain dans les débats en commission, où les représentants des religions ont été reçus de manière invraisemblablement agressive par des laïcards socialistes sortis d’un autre temps. On mesure la haine que ressentent vis à vis des catholiques un nombre important d’élus socialistes. Je l’avais oubliée. »

    Oui, vous aviez oublié aussi, qu’il n’y a pas que des representants catholiques qui ont été reçus. Votre appréciation sur la manière dont on été réçus ces représentants est parfaitement subjective. Ce que vous traitez de « laïcards » ne sont que des républicains qui ont OSÉ rappeler, à fort juste titre, à ces représentants qu’on leur faisait déjà une fleur en écoutant les jérémiades religieuses dans le cadre d’une loi républicaine et civile. Au moins, le représentant de l’Islam de France a lui, pris bien soin de présenter son point de vue tout en soulignant qu’il avait bien compris la différence entre civil et religieux. Ce dont on ne peut pas dire autant du cardinal Vingt-Trois, ni du faussaire Bernheim.
    Ce que vous avez aussi oublié de préciser que ces « représentants » n’ont jamais consulté leurs ouailles pour aller présenter leur point de vue devant le Parlement. Une chose est certaine, c’est que tous les cathos, tous les protestants, tous les juifs, et probablement tous les musulmans de France ne partagent pas l’avis émis aussi en leur nom par ces représentants.

    http://www.liberation.fr/societe/2012/10/04/un-debat-qui-ne-concerne-pas-la-religion_850929

    http://massorti.com/La-loi-sur-le-mariage-homosexuel

    http://www.atlantico.fr/rdvinvite/45-catholiques-pratiquants-favorables-au-mariage-homosexuel-contre-65-francais-ifop-jerome-fourquet-450454.html
    (et c’est pas Libé qui le dit, mais Atlantico !)
    http://www.pelerin.info/L-actu-autrement/L-actu/Ces-catholiques-qui-disent-oui-au-mariage-homosexuel

    9. « La neuvième chose que je n’oublierai pas, c’est qu’on peut engager de grandes réformes sans se soucier d’ouvrir un débat citoyen sur ces questions. »
    Ben voyons. Ce n’est tout de même pas de la faute des socialistes si les parlementaires de droite ont déserté les séances d’audition et les commissions sur les divers aspects de cette loi.

    10. « La dixième chose à marquer d’une pierre blanche, c’est qu’un feu s’est allumé, qui ne s’éteindra pas. Pour diverses raisons qui m’appartiennent, mais qui sont d’ordre pratique et absolument pas liées au fond du débat, je n’ai participé à aucune « manif pour tous ». Mais tout au long de ce débat, je dois avouer avoir été scotché par la capacité d’initiative des collectifs locaux et du collectif national de la Manif Pour Tous. »
    Moi j’ai été scotché par la capacité de malfaisance d’une Eglise dont le motto devait être « aimez vous les uns les autres ». J’ai été éffaré de ce que j’ai pu lire et entendre de la part de mes proches (parents, frères, cousins…) et que je ne suis pas près d’oublier, et encore moins de pardonner. Mais au final, l’Histoire est en marche est c’est bien vous qui vous retrouverez trés bientot du mauvais coté de cette Histoire. D’autres pays, de plus en plus nombreux et de plus en plus rapidement prennent la même direction, récemment encore l’Uruguay, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, et quelques états américains, en attendant que la Cour Suprême prenne une décision fort attendue… Dans quelques mois, dans quelques années, peut-etre, vous, vos enfants reliront ces propos avec le recul, et probablement quelque effarement et tristesse. Dans quelques années la crise aura probablement anéanti le gouvernement de Hollande, mais il restera dans l’Histoire de France comme celui qui aura contribué à une avancée sociétale significative. C’est plus qu’on pourra en dire du précédent hôte de l’Elysée….

  80. Cagratte

    Bonjour,
    Je viens de voir la vidéo que vous m’avez indiquée sur Copé.
    Je me doute que vous ne chercher pas à sanctifier Hollande parce que vous en avez trouvé un encore plus fourbe que lui …
    Mais bon, vous m’accorderez que vous êtes allé chercher, dans le personnel politique, l’élève test ! C’en est même caricatural de fourberie, de calcul arriviste, de mauvaise foi …
    Comme dirait Audiard, ce type est une synthèse !
    Un peu plus sérieusement, je pense que comme moi, plein de gens ont voté Hollande par ras le bol de ce genre d’attitudes, et s’aperçoivent aujourd’hui qu’ils ont, au bout du bout, exactement les mêmes coquins.
    Mon problème, c’est de ne pas céder aux sirènes dangereuses des « Manu pulite » de droite ou de gauche, qui, on le sait´ bien, sont encore pires que ceux-là.
    Bien à vous
    Cagratte

  81. EricB

    à Yragaël :
    « Mais du coup donc vous êtes prêt à laisser le droit à la parenté biologique des femmes homo et ne rien donner aux couples d’hommes homos comme équivalent? Les hommes homos ne sont pas égaux femmes homos devant la société? Ils n’ont pas le droit d’avoir d’enfants biologique en France? »

    Allons, ne me prenez pas pour plus sot que je ne suis. Je sais parfaitement la différence biologique qu’il y a entre un homme et une femme : un couple de femmes pourra porter son enfant, dont les spermatozoides pourront provenir d’un donneur anonyme ou pas, selon un processus « naturel » ou pas. Un couple d’homme pourra produire du sperme mais ne pourra jamais porter un enfant (enfin, pas dans l’état actuel de la médecine).

    « Les hommes homos ne sont pas égaux femmes homos devant la société? »
    Les hommes (homos ou pas) ne sont pas égaux aux femmes (homos ou pas) devant la nature. Personne, et certainement aucun homo n’a contesté cela. Je vous ferais tout de même remarquer tout votre argumentaire tient sur un procés d’intention contre des hommes homos qui reclameraient le droit à la GPA sous le principe d’égalité. Or cette demande n’existe pas, et n’a jamais, nulle part, été mise en oeuvre. La gestation est un fait humain qui convient d’être étudié de maniere totalement differente de la PMA car il concerne le corps de la femme bien différemment que la production de spermatozoide ne concerne le corps de l’homme.

    « Surtout que fondamentalement nous n’avons jamais interdit aux homos de se marier, le mariage n’incluant pas l’amour car trop subjectif… »
    Votre phrase ne veut strictement rien dire.

    « (d’ailleurs les couples homos qui ont des enfants sont très largement passé par là). »
    Non. La trés grande majorité actuelle des enfants au sein de familles homoparentales sont issus d’une précedente union hétérosexuelle de l’un ou de l’autre des partenaires (bientot « époux »).

    « De toute manière ce qu’illustre cet article – et très bien d’ailleurs – »
    Je dirais plutôt « ce que prétend cet article, et trés mal d’ailleurs »…

    « Je croyais que la démocratie c’était la voix de la majorité, »
    Vous le croyiez à tort. La démocratie n’est jamais la dictature de la majorité sur les minorités. La démocratie, c’est le respect POUR TOUS les citoyens des grands principes inscrits dans notre constitution PAR TOUS les citoyens.

    « (hors) Or la majorité n’a pas élu Hollande pour le mariage pour tous… Mais pour tout les autres points. »
    Mais qu’en savez-vous ? C’est vous l’interprête des urnes ? Incroyable….

  82. EricB

    à Cagratte

    « je pense que comme moi, plein de gens ont voté Hollande par ras le bol de ce genre d’attitudes, et s’aperçoivent aujourd’hui qu’ils ont, au bout du bout, exactement les mêmes coquins. »

    Non, je ne cherche nullement à sanctifier Hollande. J’attendrai la fin de son mandat pour le faire. Ou pas. Mais certainement pas un an d’exercice de son mandat.
    Comme vous, j’ai voté Hollande non par conviction pour son programme (le mariage homo étant une des rares mesures qui aient tout mon assentiment), mais par ras-le-bol de la mauvaise foi de la droite. Et je m’en réjouis d’autant plus les Copé, Guaino, Jacob et autres Wauquiez ont enfin montré leur vrai visage, effrayant, au grand jour. Mais, non, je ne suis pas (encore ?) convaincu qu’au bout du bout, nous avons les mêmes coquins. Un Cahuzac ne fait pas un gouvernement de brigands. Et l’on risque de s’apercevoir bientot que les collusions de Cahuzac sont infiniment plus nombreuses avec la droite qu’avec la gauche… C’est mon pressentiment. Je suis peut-etre naïf (je l’ai été, je l’avoue, vis-à-vis de Marine Le Pen;..), mais je crois encore en la bonne foi de Hollande et de son gouvernement. L’avenir dira si j’ai raison ou pas… En attendant, la droite, qui accuse la gauche de « faire diversion » avec le « mariage pour tous » utilise du même subterfuge pour « faire diversion » sur toutes les casseroles en cours (présidence de l’UMP, Karachi, l’affaire du financement libyen, l’affaire Bettencourt…….). Mais que propose-t-elle en matière économique ? Quelles leçons sur le chomage alors que Sarko, qui s’y était pourtant engagé s’est montré incapable de ramener le chomage sous la barre des 5% ?

  83. Gilbert

    Quel photoshop dégeulasse

  84. EricB

    à Yragaël
    « Sauf que c’est très clairement le cas le projet de loi initial de Taubira incluait la légalisation de la PMA et de la GPA sur le territoire »

    Non, la GPA n’a JAMAIS fait partie du projet de loi, et Hollande s’est toujours trés clairement déclaré opposé à la légalisation de la GPA tant pour les hétéros que pour les homos.

    Et secundo, quand on en vient, pour combattre une loi, à faire référence à une vague ébauche de projet de loi, qui n’est plus du tout celui qui est présenté devant le Parlement, c’est qu’on manque singulièrement d’arguments valables.

  85. Pingback: manif pour tous | Pearltrees

  86. Dang

    @Gwynfrid : vous m’avez répondu plus haut : »Pour que la rue l’emporte, il faut deux choses: que l’opposition soit unie et convaincue; que la majorité soit fragile et peu assurée de sa position ». Vous ne pensez pas que la majorité avec seulement 24% d’opinions favorables est un peu fragile? Je crois surtout que le vote de cette loi a été un rideau de fumée permettant d’occulter pendant quelques mois les vrais problèmes comme le chômage, et pour lesquels le gouvernement n’a pas la moindre solution.

  87. romain

    l’image d’illustration avec les petits pingouins sur les seins est pompée sur le site de buzz Tuxboard.com 😉

  88. Yragaël

    Je ne fais aucuns procès d’intentions, et que ça vous plaise ou non les 10 point énoncés sont la réalité. Nier que les 10 points cités ce sont produit c’est du révisionnisme. Dans la logique socialiste il y a toujours eu 2 poids 2 mesures.
    Je ne dis pas que le danger vient d’hommes homos ou de familles heteros qui pourraient vouloir acheter des bébés éprouvettes (et ça arrive déjà cf la vidéo que j’ai posté plus haut) mais que la logique égalitaire sous tendus y mène. Hollande est peut-être contre mais ça n’empêche pas que l’idée est lancée elle adviendra.
    Le PS est aussi corrompus que les autres.
    http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2013/04/26/gerard-dalongeville-cahuzac-ce-nest-que-le-debut/

  89. « Logiquement, j’en suis venue à me demander si il existe un lien entre être catho et être anti-mariage gay. Et Logiquement, (en réfléchissant 1 min 30), OUI il existe très certainement ce lien !
    Dans la religion catholique, le mariage est un sacrement, et il est même indissoluble !
    (Les catholiques, il me semble, acceptent désormais le divorce. J’ose espérer qu’il accepteront aussi le mariage de deux personnes du même sexe, d’autant qu’il est compatible avec reproduction.) »

    Personnellement, je ne le vois pas de cette manière. Il y a pas mal de catholiques qui suivent aveuglément le mouvement sans se poser davantage de questions, tout comme pas mal d’athées en face ont fortement tendance à se laisser mener par les médias. Mais l’avantage des catholiques, c’est qu’ils ont la possibilité de se retrouver tiraillés entre la religion et les médias, et contraints à une étude et une réflexion indépendante et approfondie pour démêler le vrai du faux. C’est l’avantage retiré de la pluralité des opinions que tant veulent refuser sous prétexte de « progrès » et de « réaction », permettant ainsi aux élites de leur faire gober ce qu’elles veulent.

    « à Spitoven : « Du reste, on se fiche pas mal que les parents soient hétéros ou pas du moment qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme, tout ce qui importe dès le début est leur sexe et non leur sexualité. »
    Donc tu préfère qu’un enfant soit élevé par un couple hétéro sans amour, que par un couple homosexuel épanoui et heureux? Un enfant a besoin, pour s’épanouir, de bien se sentir dans son milieu de vie. Or, si à la base, l’enfant est le fruit d’un couple homme/femme dont la sexualité d’un des deux parents est contradictoire à la situation, il est évident que cet enfant sentira des tensions, du mal-être, … et que son épanouissement en sera altéré. »

    Je reste factuel. Evidemment, il faut que l’enfant reçoive de l’amour, et on a déjà vu des enfants recevoir beaucoup d’amour de la part de parents qui s’apprécient, sans pour autant éprouver un amour passionné l’un pour l’autre (en plus, une partie non négligeable des homosexuels tendent vers la bisexualité). Bref, les deux sont importants : l’amour et la complémentarité. Alors oui, dans certains couples composés de personnes homosexuelles de sexe opposé, il y a tout de même moins de chances qu’un enfant puisse s’épanouir, ce qui en fait une situation à traiter au cas par cas, en conscience : l’amour doit être là malgré tout. L’intérêt de cet exemple était principalement de dissocier clairement les causes des conséquences dans mes prises de position.

    « Sans doute parce que le fait d’être homosexuel relève de la nature de la personne et qu’elle n’y peut rien – comme sa couleur de peau – et non pas de son libre (?) choix conscient comme sa religion. »

    Le problème, c’est qu’on ne sent pas cette distinction dans les propos des opposants, qui cherchent majoritairement, depuis le début, à dénigrer plutôt qu’à convaincre. Une personne librement consciente de son choix peut changer d’avis, si donc on refuse de tenter de la faire changer d’avis, c’est soit qu’on est profondément fainéant et égoïste voire même malveillant, soit qu’on considère qu’elle n’est pas librement consciente de son choix, auquel cas on la dénigre pour sa nature, de la même manière que dans les cas d’homophobie, ce qui a en plus le mérite de rompre toute cohérence intellectuelle.

  90. « Il ne s’agit pas tant d’être marié que d’avoir le droit de le faire. Tant qu’on en a pas le droit c’est qu’on est pas vu comme un couple à part entière. Le fait d’utiliser le mot « mariage », et pas un autre, a pour objectif d’imposer aux gens qui ne l’acceptent pas que nous sommes un couple, que nous avons le droit de dire que nous sommes un couple. Qu’on ne torture plus ma chérie en lui disant qu’elle est une vieille fille, qu’elle est seule à son âge, alors qu’elle n’est pas seule.
    Nous voulons le mariage pour que plus personne ne puisse nier, pour ne pas devoir répondre « célibataire » sur les papiers officiels, pour ne plus être des sortes de sans papiers qui ont un mode de vie marginal. »

    Si ça se limitait au mariage, et après « débrouillez-vous avec la nature pour vos enfants », ce serait effectivement tout autre chose. Mais la question n’a jamais été là : ce projet de loi fait partie d’une idéologie plus vaste qui veut assujettir la vie des individus à venir à la volonté de ceux qui sont déjà là par le biais d’avancées scientifiques perverties, sous prétexte de liberté, d’égalité et de progrès.
    Cette idéologie découle directement de la volonté des acteurs de la finance visant, à terme, à mettre en place une société hyper-contrôlée et dénuée de sens, comme celle des pires dystopies de science-fiction, afin d’assurer toujours plus leur suprématie.

    « Puisque la loi considère qu’un seul parent vaut mieux que pas de parent du tout, avec l’adoption ouverte aux célibataires, la question de savoir si deux parents de même sexe valent mieux que pas de parents du tout semblent ne pas avoir lieu d’être. »

    Le problème, c’est qu’il y a déjà bien plus de couples en attente que d’enfants à adopter, donc la question qui n’a pas lieu d’être, c’est précisément celle de se demander si un enfant risque de ne pas trouver de parents du tout.
    Et en ce qui concerne les enfants adoptés, ils ont précisément grandement besoin d’un père et d’une mère là où les autres enfants peuvent s’en passer sous certaines conditions, car ils doivent réparer le traumatisme de l’abandon par la reconstitution du modèle naturel de leur famille biologique d’origine. Les psychiatres spécialisés sur la question de l’adoption se sont formellement exprimés là-dessus. D’ailleurs il faudrait supprimer l’adoption par des célibataires.

    Bref, une fois l’adoption,la PMA et la GPA écartées, il ne reste, malheureusement et effectivement, plus que la solution assez aléatoire de la « famille recomposée »… Mais c’est sans doute déjà mieux que rien…

  91. @ Yogi :

    Comme je le disais, je suis également pour qu’on retire la PMA aux hétérosexuels. La seule entorse que je trouverais acceptable, à la rigueur, c’est une PMA entre deux conjoints d’un couple marié, pour ne pas perturber la linéarité de la filiation. En attendant donc de trouver une PMA qui puisse fonctionner entre deux hommes ou deux femmes…

    A part ça, non, avec un taux de réussite compris entre 15% et 22% la PMA n’est pas moins fiable que la méthode classique, du moins pas tant qu’on ne bidouille pas d’une autre manière. Et, comme je l’ai dit, l’aspect aléatoire n’est pas une garantie suffisante à mes yeux : le fait de recourir à un processus primitif, simple, gratuit, en-dehors de tout contrôle et à effets multiples participe également à dissoudre l’assujettissement de l’existence de l’individu à la volonté des parents, en réduisant leur part de connivence active avec la conception et en rétablissant l’accident. Désir ou pas, seul le caractère accidentel de l’existence garantit la liberté initiale.

  92. Pour finir :
    – Quelques indices permettent déjà de supposer qu’il vaut mieux être élevé par un modèle traditionnel de famille*, d’autant plus qu’on sait déjà qu’il y a une perte à être élevé dans une famille recomposée ou monoparentale.
    – A l’exception des militants LGBT, tout le monde s’accorde à dire qu’un enfant à besoin d’un modèle masculin et d’un modèle féminin, même les socialistes et les psychiatres acquis à la gauche, qui disent que l’enfant élevé dans un couple homoparental n’aura qu’à aller chercher le modèle manquant ailleurs, avec l’aide des parents. Ben tiens ! Je voudrais bien si on les y obligeait (ce ne serait pas le premier contrôle à exister en matière de famille), mais ce n’est pas trop dans l’air du temps…
    – On a des témoignages d’enfants qui ont souffert de n’avoir pas eu de mixité dans leur modèle parental, et d’autres qui n’ont eu aucun problème. Mais dès lors qu’il existe au moins UNE personne (et il y en a bien plus) qui a vu ses chances de réussite sociale diminuer à cause d’une telle situation, on peut déjà parler de nouvelles inégalités. Je veux bien qu’on fasse avec, mais il faut savoir que si la destruction d’une inégalité en génère une nouvelle, alors on n’a rien fait en faveur de l’égalité, quel que soit le rapport de proportions. Donc, dans la mesure où le seul argument en faveur de cette loi est précisément l’égalité, dès lors qu’on sait que l’égalité ne progressera pas, pourquoi défendre cette loi ?

  93. * J’ai ici un lien à donner, que curieusement je ne peux pas poster : Le message est refusé sitôt qu’il se trouve à l’intérieur. C’est bien dommage.

  94. Au fait, quand je parle des opposants, je parle bien entendu de nos opposants à nous, c’est-à-dire de ceux qui sont favorables au projet de loi (sans quoi mon paragraphe n’aurait plus aucun sens). Je n’ai sans doute pas très bien choisi ce terme, mais c’est révélateur, je suppose, de ce que je cherche à agir en pour et non en contre. D’ailleurs je réfléchis aux alternatives, là où je dois reconnaître que malheureusement beaucoup ici défendent simplement le statu quo (et c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne participe pas à la Manif pour Tous).

    A part ça, j’avais un petit message à faire passer à tous ceux qui rient de ne pas voir l’apocalypse arriver : un changement néfaste n’est pas nécessairement tonitruant. D’ailleurs, si vous n’avez pas conscience que notre société est déjà beaucoup moins vivable aujourd’hui qu’il y a quarante ans, vous feriez bien d’y regarder d’un peu plus près !

  95. laure

    je vis en Angleterre, j en suis bien contente ! si je compare la vie ici et en France je me dis que la France est en train de tomber dans une homophobie, une énorme intolérance… c est frustrant ! mais quelle honte de voir ces gens opposant au mariage pour tous….. arrêtez de vous prendre la tête ! manifestez donc pour de bonnes cause : le chômage, les prix a la hausse !
    cette loi fut votée en uk et cela a dérange personne !!
    mais ce qui me fait rire c est que la réputation des français est maintenant bien confirme !
    comme disait le général de Gaulle : Les français sont des bœufs !
    En tout cas je me RÉJOUIS que la loi soit passe ! bravo a ceux qui ont tenu bon !

  96. EricB

    à Yragaël :
    « Je ne fais aucun proces d’intention »
    Mais si, mais si, et en outre mensongers.
    http://www.lemariagepourtous.info/gpa-39

    « et que ça vous plaise ou non les 10 point énoncés sont la réalité. »
    Mais de quels 10 points parlez-vous donc ? Je vous parle de la GPA que vous brandissez à chaque message alors qu’elle n’a JAMAIS fait partie du projet de loi !

  97. EricB

    à Spitoven
    « (en plus, une partie non négligeable des homosexuels tendent vers la bisexualité) »

    C’est marrant comme on voit le verre à moitié vide ou à moitié plein suivant le coté où on se place. Moi j’aurais dit : « (en plus, une partie non négligeable des heterosexuels tendent vers la bisexualité) »
    Si vous saviez le nombre de supposés hetéros que l’on croise dans les lieux de rencontre a priori homos… Si je dis 50% je ne suis pas loin de la vérité…. Cela dit, je connais infiniment plus d’heteros qui sont « découvert » (ou plutot « acceptés ») homos sur le tard que l’inverse… Etonnant, non ?

  98. Yogi

    @ Spitoven :
    > »Mais dès lors qu’il existe au moins UNE personne (et il y en a bien plus) qui a vu ses chances de réussite sociale diminuer à cause d’une telle situation, on peut déjà parler de nouvelles inégalités. »
    Bah bien plus d’UN enfant élevé dans des familles catholiques traditionalistes en ont subi les séquelles toute leur vie. C’est pas évident de déterminer les environnements les plus sains pour les enfants.

  99. Gaëlle

    Perso, ce que je retiendrai, c’est qu’en fait à part essayer de faire la nique à la gauche ou à la droite, ben le problème de la PMA et les conséquences de la souffrance pour les enfants, ça aide à rameuter les troupes, mais tout le monde s’en cogne profondément aussi bien à gauche qu’à droite. Et ça ça mériterait un scandale bien plus important que cette manifestation ostentatoire de racisme aigüe et d’égocentrisme certain.

  100. Eccher

    un enfant pour se construire a besoin de limite et de différenciation .
    ce n’est pas etre homophobe de le dire c’est un fait reconnu par les psychologues et les médecins .c’est justement ce que n’ont pas reçu les homosexuels dans leur éducation. Alors inutile de reproduire la souffrance

  101. Eccher

    un enfant abesoin d’unpere et d’une mère . les enfants adoptés mettent souvent du temps à accepter leur conditions .les enfants élevés par un parent isoléc’est dejà difficile mais un enfants elevé par une paire c’est un perte de repère.

  102. Il y a trois ans en Islande, le même projet de loi a été voté au parlement avec aucune voix contre. Soit l’Islande est un régime dictatorial et tous ses parlementaires sont corrompus par le lobby LGBT, soit il n’y a vraiment qu’en France où la seule chose qu’on retient d’une telle loi c’est « la gauche…, les medias…, le peuple,… », pour au final s’intéresser très peu aux principaux concernés. Enfin, dire comme je l’entend souvent en guise d’argument fatal, « l’enfant va être malheureux et va porter plainte contre l’Etat dans 20 ans », « les gays vont faire légaliser la GPA » et « la société va perdre sa cohésion », j’appelle ça jouer sur la peur et les fantasmes plutôt que de faire avancer le débat. Rien de tout ça n’est arrivé chez les Islandais, et pour les avoir vus ils sont au contraires beaucoup plus respectueux de la vie et de la cohésion sociale que nous le sommes. Il s’agissait peut-être d’un bon projet de loi, mais visiblement pas pour la bande de franchouillards que nous sommes…

  103. EricB

    @ Spitoven :
    »Mais dès lors qu’il existe au moins UNE personne (et il y en a bien plus) qui a vu ses chances de réussite sociale diminuer à cause d’une telle situation, on peut déjà parler de nouvelles inégalités. »

    Donc pour vous la seule « diminution de chance de réussite sociale » tient à la sexualité des parents ou au manque de l’un ou l’autre des répères sexués ? Ben non, malheureusement, il y a plein d’autres facteurs à prendre en considération, et c’est là le travail du juge qui prendra en compte toutes les données pour attribuer à l’enfant les meilleurs parents possibles. Et comme le rappelle Yogi être né dans une bonne famille catho avec 1 papa et 1 maman n’est pas forcément un gage de « réussite sociale »…

  104. Djob

    Pas près d’oublier, c’est-à-dire loin d’oublier, ou pas prêt à oublier ?

  105. Pingback: Mariage gay : dix petites choses qu'on n'est pa...

  106. Dang

    @romainpaulus : vous ne pouvez comparer l’Islande et ses 300 000 habitants (population de surcroit très homogène sur le plan ethnique, culturel, religieux, où il est facile de trouver un consensus) à un pays comme la France.

  107. Quid

     » vous m’avez répondu plus haut : »Pour que la rue l’emporte, il faut deux choses: que l’opposition soit unie et convaincue; que la majorité soit fragile et peu assurée de sa position ». Vous ne pensez pas que la majorité avec seulement 24% d’opinions favorables est un peu fragile? Je crois surtout que le vote de cette loi a été un rideau de fumée permettant d’occulter pendant quelques mois les vrais problèmes comme le chômage, et pour lesquels le gouvernement n’a pas la moindre solution. »

    Merci Dang sur votre dernier commentaire, il explicite à lui seul toute la problématique de fond de cette polémique qui a dérivé de toute part, et ce, aussi bien pour les « pros » que pour les « contres ». Ce gouvernement secoue le chiffon rouge et la diversion est exceptionnelle d’efficacité. L’hypocrisie a depuis toujours été le monopole des gouvernants mais jamais à ce stade n’avait été utilisée avec autant de brio.
    Mme Taubira qui encourageait l’insurrection en 2009 aux côtés de ce cher Elie Domota (LKP) ne devrait avoir aucune légitimité… « Moi président… » a visiblement une mémoire aussi faillible que celle de son ex ministre du budget…

  108. Pingback: Loi Taubira : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier | Chrétienté Info

  109. @ Dang: la majorité est fragilisée par les mauvais sondages, bien sûr. Mais cette fragilité n’est pas la même sur tous les sujets. Par exemple, on voit que sur la question de l’aéroport Notre-Dame des Landes le gouvernement avance avec précaution, car sa majorité est divisée et il ne peut se passer de l’appui des écologistes.

    À l’opposé, sur le mariage la majorité est presque sans faille. Il y a quelques personnalités qui font preuve d’un peu moins d’enthousiasme, mais c’est bien tout. Donc le projet passe, car il y aurait plus de risques politiques à l’abandonner qu’à le voter.

    Par contre, il me semble que sur la PMA l’unanimité de la gauche est moins évidente. C’est pour cela que François Hollande a mis le pied sur le frein, se donnant ainsi le temps de la réflexion, L’issue, sur ce sujet, reste incertaine.

  110. > »Ce gouvernement secoue le chiffon rouge et la diversion est exceptionnelle d’efficacité. »

    Tous ceux qui voient une diversion et un complot du gouvernement à mon avis se fourvoient.

    Tous les sondages étaient favorables, plusieurs pays frontaliers ont passé des lois similaires sans problèmes, le discours prévu était un discours de fraternité et d’intégration d’une population ghettoïsée dans la communauté nationale : le gouvernement pensait jouer sur du velours et passer facilement une loi « rassembleuse » à l’opposé des initiatives sarkozystes. Raté.

    A mon avis le problème vient plutôt de l’endogamie des groupes de réflexion où chacun ne fréquente que des gens aux opinions similaires, et de la méconnaissance de la sensibilité de certains sujets pour « l’autre camp ».

  111. Pingback: Loi Taubira : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier « Réflexions d'une jeune fille engagée

  112. Bertrand

    Le rejet, par le CESE, des 700.000 pétitions fait l’objet d’un recours devant le Tribunal administratif de Paris.

    http://www.francecitoyenne.fr/index.php/recours-concernant-le-refus-de-saisine-du-cese/#comments

  113. Gonzo44400

    Votre texte est beau, mais partisan. Pour une question importante comme celle-ci, on doit appeler des spécialistes. Cela manque à votre diatribe.
    Un point me choque profondément : la France est un pays laïque où tout le monde peut vivre sa foi. La contrepartie est que les clergés ne doivent prendre partie au débat politique. FH est bien laxiste à ce sujet.
    Ça me rappelle 1984. Peu de gens savent que le recul de Mitterand a permis que continue le scandale du financement par nos impôts des salaires des enseignants du privé.
    À votre texte, il manque pas mal de choses, comme la présence très nombreuse de sympathisants de l’extrême droite dans vos manifs, la réaction nauséabonde de participants et leur propos écœurants vis à vis des homos. Ce ne sont pas des faits marginaux ni anodins. Le mépris dont vous vous dites les victimes est très présent dans votre camp envers les homos. Les manifestations soi-disant pacifiques perdent alors leur aurhenticité. Non encarté à droite ni a gauche, je suis donc très choqué par vos entraves a la dignité que représente cette loi.
    Je ne pense pas que le Gvt que je ne soutiens pas ait du mépris pour vous. Le fait est que vos revendications ne sont pas recevables.

  114. Dang

    @Gonzo44400 : arrêtez d’agiter le chiffon rouge, trop facile, de l’extrême-droite! Quand l’extrême-gauche manifeste aux côtés du PS, la gauche n’y trouve pas à redire. En mai 1968 l’extrême-droite était de toutes les manifs gauchistes, au moins au début, dans le but de déstabiliser De Gaulle. Personne n’a trouvé que le mouvement étudiant était pour autant discrédité.
    Quant à votre remarque sur « le scandale du financement par nos impôts des salaires des enseignants du privé », elle montre d’une part que le sectarisme est toujours bien vivant, et d’autre part une totale méconnaissance de la réalité. Un élève scolarisé dans l’enseignement privé coûte moins cher à l’état qu’un élève scolarisé dans l’enseignement public. Si les deux millions d’élèves du privé devaient passer dans le public on ne pourrait pas les accueillir. Vous oubliez aussi que les parents d’enfants scolarisés dans le privé payent les mêmes impôts que vous et qu’il est donc normal que l’enseignement qu’ils ont choisi pour leurs enfants soit aidé puisqu’ils ne profitent pas de l’enseignement d’état. Sans parler des servitudes et des contrôles imposés aux établissements privés comme à leurs maîtres (obligation d’accueillir les enfants sans distinction de religion, inspection des maîtres, obligation de suivre les mêmes programmes etc…). Mais nous revoilà revenus en 1984!On pourrait aussi remonter au petit père Combes et aux inventaires, alors que la question est « le mariage gay »…

  115. Barbara

    En tout cas, maintenant que le mariage n’est plus un engagement pris ensemble par un homme et une femme l’un envers l’autre de se soutenir mutuellement tout au long de la vie et élever les enfants qui naîtront de cette union mais juste la reconnaissance d’une affection mutuelle, il faut autoriser les mariages à 3, 4, 5, 18… si ces gens s’aiment et désirent se marier ensemble. Sinon, ce n’est pas le mariage pour tous car ceux qui veulent contracter plusieurs unions sont discriminés par le fait qu’ils ne sont autorisés à en contracter qu’une seule.
    Mais pour ma part je vais militer pour la (re)création d’une union conjugale .

  116. cora

    Oui, oui, oui… et un jour l’histoire vous donnera raison, c’est ça?

    Moi ce que je ne n’oublierai pas c’est l’insulte que vous faites à chaque famille française qui ne ressemble pas à la votre en vociférant tous vos slogans.

    Moi ce que je n’oublierai pas c’est l’homophobie et le sexisme déguisé dont vous êtes les porte-paroles.

    Croyez-moi vous oublierez plus vite que nous.
    Vos ‘blessures’ mettront moins de temps à cicatriser que celles des gay des lesbiennes des bi des trans, de leurs amis, de le familles, et de leurs enfants.

  117. firto

    Pays Moyenâgeux ? Le sens de l’histoire ? Qui êtes vous pour parler ainsi, alors que vous n’êtes même pas capable d’écrire un article sans oublier des lettres ?

    La priorité en ce moment c’est le chômage. Et vous tout ce que vous avez à dire c’est « Le chômage, lui, peut bien attendre! » ? Je n’ai absolument rien contre les homosexuels, bien au contraire, j’en côtoie, mais dire que le mariage homosexuel, c’est le sens de l’histoire, que ceux qui ne l’acceptent pas sont moyenâgeux c’est de la bêtise, et je pèse mes mots. Donc si j’ai bien compris, cette loi est prioritaire sur le chômage pour vous ? Bah écoutez j’espère que vous serez jamais au chômage. Je suis même pas sûr que les homosexuels qui veulent bénéficier de cette loi soient d’accord pour laisser échapper leur vie à des gens qui ont perdu leur emploi, en approuvant le choix du président qui est celui de faire passer cette loi avant. Parce que chaque jour compte quand on est dans ce cercle infernal. Et plus les jours passent, plus c’est difficile de remonter.

    Le mariage pour tous ? Passer avant le chômage ? J’espère que c’est une blague. C’est absolument honteux et scandaleux de penser et d’approuver une telle chose. Le mariage peut bien attendre. Qu’il soit homosexuel ou hétérosexuel.

    Vous savez où certains y voient un intérêt, au mariage pour tous ? Si on multiplie les mariages, on multiplie les chances de divorces. Ça va plaire aux avocats.

  118. firto

    Mais j’espère, en effet, que nous serons débarrassés de l’homophobie et que les homosexuels seront enfin sur le même pied d’égalité que les hétérosexuels. Dommage que cette loi ait été approuvée dans ces circonstances

  119. EricB

    à Cora
    « Vos ‘blessures’ mettront moins de temps à cicatriser que celles des gay des lesbiennes des bi des trans, de leurs amis, de le familles, et de leurs enfants. »

    Oui, Cora, ces manifestations auront durablement divisé de nombreuses familles. La mienne notamment.

  120. Jacques 1:26

    Vous défendez en creux une conception du droit comme une chose figée dans le passé, et à vous écouter il n’aurait donc pas fallu modifier la définition initiale du mariage dans le code civil, qui soumettait l’épouse au mari, la privait du droit de divorcer, de signer un chèque, de travailler.
    Quant à votre fantasme du lobby gay, puisque votre cerveau trop étroit n’admet pas que l’égalité puisse conduire à étendre à des couples de même sexe le droit de se marier, puisque vous percevez cette loi comme l’expression d’une injustice, ne pensez vous pas être partie vous même d’une minorité en voie d’extinction, à laquelle on accorde tout de même des libertés allant au delà de la stricte laïcité, pillier de notre république? Si nos dirigeants faisaient preuve d’autant de mauvaise foi, alors sans doute ne servirait on plus de poisson le vendredi dans les cantines, ou que les lycées catholiques se verraient refuser les subventions que l’Etat leur verse pour fonctionner.
    Le mariage civil n’a plus rien à voir avec le mariage religieux, qui lui est subordonné dans la loi et ne fait l’objet d’aucune obligation concommitente au premier, mais uniquement d’une tolérance au regard du respect de l’égalité entre tous sans discrimination de religion. Pour vous, il peut donc exister une discrimination entre sexes.
    « Aimez vous les uns les autres » : le propos me semblait pourtant plutôt dicter un message de tolérance et d’amour que celui de rejet de l’autre que vous tenez ici en appellant à conserver un état du droit qui ignorerait une réalité sociale. Mais depuis 2000 ans, on donne plus souvent à l’Eglise durant la quête, qu’au mendiant assis devant.

  121. EricB

    à Flirto.

    Tous ceux qui pensent à ces sujets en termes de « priorité » se trompent lourdement. Ce n’est pas parce que certains au gouvernement travaillent sur le projet de loi sur le mariage homo que les autres sujets sont laissés à l’abandon par les autres membres du gouvernement.
    Croyez-vous sincèrement qu’un Président ou qu’un gouvernement laisse les questions économiques, internationales, ou autres en suspens pendant 6 mois pour ne s’occuper que d’un seul problème à la fois ???

    L’opposition a beau jeu d’accuser le gouvernement de « mal gérer les priorités », alors que c’est elle qui s’est focalisé sur cette question, au détriment de toutes les autres…

  122. EricB

    à Dang :
     » arrêtez d’agiter le chiffon rouge, trop facile, de l’extrême-droite!  »

    On agite les chiffons rouges qu’on peut. Au moins l’extrême-droite dans les « Manifs pour tous » est une réalité indéniable.

    Vos chiffons rouges de la PMA, de la GPA, de futurs mariages polygames, incestueux, voire zoophiles, voire avec des objets (http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/10/colette-giudicelli-mariage-gay-mariage-objets_n_3053728.html) ne sont, eux, que fantasmes.

  123. Pascal

     » Le feu ne doit pas s’éteindre, mais s’étendre. »

    ==> magnifique.

  124. Diamant

     » Qu’à cela ne tienne, le CESE a trouvé la parade : il suffit de sortir de son chapeau que « la saisine du CESE pour avis sur un projet de loi relève exclusivement du premier ministre ». Et paf! Comment en un trait de plume rayer une réforme constitutionnelle. »

    Article 69 de la Constitution :
    Le Conseil économique, social et evironnemental, SAISI PAR LE GOUVERNEMENT, donne son avis sur les projets de loi, d’ordonnance ou de décret ainsi que sur les propositions de loi qui lui sont soumis.

    Il faut m’expliquer où il y a rature d’une réforme constitutionnelle quand on s’appuie sur la Constitution pour débouter une pétition :).

  125. emma-aima

    Arf, j’ai pas le temps de retrouver la vidéo de cet interview, il me faudrait re-regarder trop de vidéos, mais si vous voulez regardez les théories de Judith Butler sur l’identité de genre, la sexualité, le couple…

    « Le mariage devrait être ouvert à toute personne souhaitant contracter une union. » Je cite de tête, j’ai du écouter cet interview il y a sept ans à peut près. Ensuite je ne me souviens plus de ses mots exacts mais dans l’idée: « On pourrait même se marier à plus de deux. Pourquoi deux? »

    Désolée de vous annoncer que l’idée n’est pas nouvelle, que l’énoncer ne choque pas. Ah la la, les anti-mariage gays me font des fois penser à des enfants qui disent « pipi ! caca ! » en s’amusant parce qu’ils pensent que c’est provoquant ^^

    J’étais d’accord avec elle, à l’époque où j’ai écouté l’interview. J’étais jeune. J’ai une réponse maintenant: parce qu’il est déjà tellement dure de rencontrer UNE SEULE personne avec qui vivre ce lien, c’est déjà une telle chance, vouloir en rencontrer trois ou quatre est sans doute une utopie de jeune ou de personne particulièrement bienveillante et optimiste envers l’humanité.

  126. fadieze

    Définitivement tordant de voir la droite « prendre la rue » dans les traces de la gauche, pour découvrir pêle-mêle, les pétitions inutiles, le décompte de la participation « selon la police », les barrages de CRS, les gaz lacrymogènes, et j’en passe et des meilleures… CRS SS !

    …on va pas ressortir la loi anti-casseur quand même ?

    savoureux ! bienvenue au club…

    PS : la prochaine fois quand même pensez à laisser vos gosses en bas-âge à la maison, ceux en poussettes notamment… pas très « courageux » – au mieux de l’inconscience – de les emmener comme ça « sur le front »…

  127. Dang

    @EricB : vous aimez de toute évidence les amalgames, par exemple lorsque vous m’écrivez « Vos chiffons rouges de la PMA, de la GPA, de futurs mariages polygames, incestueux, voire zoophiles, voire avec des objets ». Les lecteurs du Chafouin sont des gens suffisamment responsables pour revendiquer ce qu’ils écrivent, et seulment ce qu’ils écrivent. C’est mon cas. Mais la ficelle que vous sortez est connue et ne trompe personne. Cela prouve tout simplement que vous ne voulez pas discuter ou plutôt que vous êtes à court d’argument.

  128. LIB EGAL FRAT

    MERCI HOLLANDE POUR L EGALITE
    A TOUS LES INTOLERANTS VOUS AVEZ PERDU
    LA MAJORITE DES FRANCAIS EST POUR ALORS ACCEPTEZ LE ARRETEZ DE VOUS PLAINDRE ET DE DENIGRER LA DEMOCRATIE
    LA SOCIETE EVOLUE ET C’EST TANT MIEUX

  129. Emmanuele

    Au jeu des 10 erreurs il y en a une qui m’ébahit particulièrement c’est :
    – un médecin américain installé en toutes impunité à l’hôtel Lutecia en plein centre de Paris, reçoit des couples pour leur vendre des bébés à la carte (avec argument de vente imparable : rencontre de ses anciens clients et des enfants qu’il leur a fournis … hum…fin, très fin…)
    Cet homme passe la frontière, entre en France, fait son business et ressort de France en toute tranquillité alors que la GPA est complètement hors la loi….
    – un jeune homme se révolte contre tout ceci et dans un excès de tristesse impuissante (malheureux certes …)lance une canette de bière (vide ?) contre des CRS bardés de protection pour résister à un tsunami.
    Il a dû me manquer un morceau de l’histoire …une peine de prison (4 mois ?) ???, 70 heures de travaux d’intérêt général ?? Devra-t-il aller cirer les beaux souliers du médecin américain ?
    Juste pour comprendre….

  130. hiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Je plains les anti-mariage, c’est inadmissible de leur enlever autant de droits…wait…

  131. Bichette de la Roche

    Le mariage pour tous (indissolublement lié à l’idéologie du genre) est l’aboutissement des 40 dernières années. Les féministes ont ouvert la voie en réclamant pour les femmes les mêmes droits que les hommes. Oui, c’était en grande partie nécessaire. Mais aujourd’hui, les choses vont encore plus loin, trop loin : c’est la différence homme / femme qui est niée. On veut nous faire croire (et c’est très facile vue l’absence de sens critique de la majorité de nos concitoyens, qui croient tout ce que leur dit la TV) que la société est composée non pas d’hommes et de femmes, mais d’hétéros, d’homos, bi ou trans. Cela n’a ni queue ni tête mais c’est bien ce que veulent notamment Mme Taubira et M. Peillon, qui nous annoncent rien moins qu’un « changement de civilisation ». Personnellement, je trouve ça plus qu’inquiétant. Et je ne suis pas sûre que quiconque ait voté pour cela en mai 2012. Car, allez donc faire un tour sur les sites des ministères : la priorité du gouvernement, ce n’est pas la crise économique, ni le chômage, le logement ou les fermetures d’entreprises, non ; la priorité du gouvernement Hollande, c’est l’idéologie du genre. Les millions de Français qui vivent (ou survivent) sous le seuil de pauvreté apprécieront…

  132. « Bah bien plus d’UN enfant élevé dans des familles catholiques traditionalistes en ont subi les séquelles toute leur vie. C’est pas évident de déterminer les environnements les plus sains pour les enfants. »

    Là, on tombe dans le délire pur et simple. Qu’appelez-vous « séquelles » ? J’en connais aussi plus d’un qui aurait sans doute mieux fait de ne pas tomber dans une famille d’athéistes purs et durs. Mais après, ça entre dans le domaine du jugement. En ce qui concerne le besoin d’un modèle masculin et d’un modèle féminin, là-dessus tout le monde s’accorde, excepté les plus extrémistes (DurEs à Queer, Panthères roses et autres FEMEN).

    « Donc pour vous la seule « diminution de chance de réussite sociale » tient à la sexualité des parents ou au manque de l’un ou l’autre des répères sexués ?  »

    Sexualité des parents, a priori non. Manque de l’un ou l’autre des repères sexués, oui, on sait que ça compte. Aucun enfant n’a jamais eu à souffrir d’avoir eu des parents catholiques, mais seulement d’avoir eu des parents dérangés. Quand ils sont catholiques ça s’exprime différemment de quand ils ne le sont pas, peut-être (Civitas et compagnie).

    « Tous les sondages étaient favorables, plusieurs pays frontaliers ont passé des lois similaires sans problèmes, le discours prévu était un discours de fraternité et d’intégration d’une population ghettoïsée dans la communauté nationale : le gouvernement pensait jouer sur du velours et passer facilement une loi « rassembleuse » à l’opposé des initiatives sarkozystes. Raté. »

    Les sondages n’étaient pas favorables, non, le mariage en lui-même ne recueillait qu’à peine plus de 50%, l’adoption moins de 50%, et la PMA et la GPA bien moins encore. Attention de surveiller vos sources ! Mieux vaut prendre des sondages « neutres », si vous allez chercher des sondages de droite ou de gauche, vous pouviez avoir de 40 à 70% d’avis favorables pour le mariage…

    « Tous ceux qui voient une diversion et un complot du gouvernement à mon avis se fourvoient. »

    « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. »
    Franklin D. Roosevelt, président des Etats Unis de 1932 à 1945.

    « A mon avis le problème vient plutôt de l’endogamie des groupes de réflexion où chacun ne fréquente que des gens aux opinions similaires, et de la méconnaissance de la sensibilité de certains sujets pour « l’autre camp ». »

    Tout à fait. Mais par qui est-ce que ça a été voulu ? Qui a refusé le débat dès le départ ? On se le demande.

    « Arf, j’ai pas le temps de retrouver la vidéo de cet interview, il me faudrait re-regarder trop de vidéos, mais si vous voulez regardez les théories de Judith Butler sur l’identité de genre, la sexualité, le couple…
    « Le mariage devrait être ouvert à toute personne souhaitant contracter une union. » Je cite de tête, j’ai du écouter cet interview il y a sept ans à peut près. Ensuite je ne me souviens plus de ses mots exacts mais dans l’idée: « On pourrait même se marier à plus de deux. Pourquoi deux? »
    Désolée de vous annoncer que l’idée n’est pas nouvelle, que l’énoncer ne choque pas. Ah la la, les anti-mariage gays me font des fois penser à des enfants qui disent « pipi ! caca ! » en s’amusant parce qu’ils pensent que c’est provoquant ^^
    J’étais d’accord avec elle, à l’époque où j’ai écouté l’interview. J’étais jeune. J’ai une réponse maintenant: parce qu’il est déjà tellement dure de rencontrer UNE SEULE personne avec qui vivre ce lien, c’est déjà une telle chance, vouloir en rencontrer trois ou quatre est sans doute une utopie de jeune ou de personne particulièrement bienveillante et optimiste envers l’humanité. »

    Si la pression sociale et médiatique vous avait poussé à adhérer à ce discours, vous n’auriez probablement jamais changé d’avis par la suite. C’est scientifiquement démontré, et c’est bien ce phénomène que nous craignons. Si l’envie prend aux progressistes autoproclamés de faire n’importe quoi par la suite, ils le pourront. Et tout montre qu’ils en ont déjà l’envie.

    @Romainpaulus :
    Êtes-vous certain qu’il s’agissait exactement du même projet de loi ? La PMA et la GPA sont-elles en vue en Islande ? La finance y est-elle pour quelque chose ? Le débat a-t-il pu avoir lieu ? Parce que précisément, le contexte change tout. Il y a une différence entre juste permettre aux homosexuels de se marier et faire passer étape par étape une idéologie mortifère en se cachant derrière des intentions louables et des projets plébiscités.

  133. Merci Hollande d’avoir divisé la France
    Merci Hollande de ne pas tenir les promesses essentielles
    Merci Hollande de nous mentir à longueur de temps : prévision de croissance, trucage des chiffres, affaire Cahuzac, salaires des ministres, train de vie de l’état
    Merci Hollande de tuer l’entreprenaria et de nous tirer vers le bas
    Merci Hollande de n’assurer sur rien, aucun sujet ne nous laisse entrevoir une lueur, tout est bien pourri et la démocratie souffre fortement, je pense même qu’elle est en danger
    Merci pour cette première année désastreuse.

  134. Sibylle

    J’espère que les Français sont contents, d’avoir voté cette merde. Oui, le mariage homosexuel est une avancée mais lisez attentivement la loi Taubira avant de juger. Les Français sont comme ça, pas capables d’aller se renseigner avant de juger et d’émettre des préjugés. Vous êtes nuls avec vos paroles en l’air! Vous privez les enfants de droits, de famille, d’histoire! Et c’est vrai que non, le gouvernement n’a pas à écouter les gens de la rue, parce que non, la Manif Pour Tous, c’étais pas du tout DES FRANCAIS PAS CONTENTS!!!! C’était pas le moment de traiter une affaire sociale délicate concernant une minorité, si importante et respectable soit-elle, et j’en sais quelque chose, je suis lesbienne. Ensuite, je n’aime pas du tout comment nous avons été utilisé pour diviser la France parce que MERDE, personne ne comprend que notre pays est divisé en deux alors que notre président de trou du cul louait le RASSEMBLEMENT!!!!! Réfléchissez deux secondes, n’écoutez pas les propos stupides des autres. Au lieu de répétez sans arrêt les conneries socialistes, cherchez par vous même!

  135. Voilà, je sens Sibylle un peu énervée, mais l’essentiel est là : Les militants homosexuels n’ont fait que servir de cheval de Troie pour une idéologie bien plus vaste avec laquelle ils n’ont intrinsèquement pas grand-chose à voir, et de récupération politique pour diviser les Français. C’est ce qui se passe quand on essaie de progresser sous une régence capitaliste.

    Et entre un mariage homosexuel bien pensé et la loi Taubira, il y a un univers entier. Vous vous apercevrez en temps et en heure des limites de ce texte, qui ne se limitent largement pas à l’absence de PMA et de GPA ni les allusions humoristiques prononcées par la ministre susnommée.

    Et de façon générale, en réalité, il n’a jamais été question de droit ni d’homosexualité dans le fond de cette loi. Ce n’est qu’un leurre.

  136. J’aime bien les commentaires où chaque phrase-choc est fausse :

    « MERCI HOLLANDE POUR L EGALITE »
    Il n’a jamais été question d’égalité mais de justice sociale.

    « A TOUS LES INTOLERANTS VOUS AVEZ PERDU »
    Pas d’intolérance, l’homosexualité en elle-même n’est pas la cause du refus de cette loi pour 90% des opposants.

    « LA MAJORITE DES FRANCAIS EST POUR ALORS ACCEPTEZ LE »
    C’est faux, consultez les sondages.

    « ARRETEZ DE VOUS PLAINDRE ET DE DENIGRER LA DEMOCRATIE »
    On se demande qui dénigre la démocratie quand il s’agit d’imposer une loi en force.

    « LA SOCIETE EVOLUE ET C’EST TANT MIEUX »
    Depuis 40 ans qu’elle « évolue », elle empire. Ce serait miraculeux si ça devenait « tant mieux » tout d’un coup.

    Un autre auquel j’avais envie de répondre :

    « Oui, oui, oui… et un jour l’histoire vous donnera raison, c’est ça? »

    Les quelques enfants issus de PMA sont nombreux à mal le vivre. Il n’y a pas de raison que ça change. Quand ils seront nombreux et plus âgés, tout laisse à penser qu’ils vous retomberont sur le nez.

    « Moi ce que je ne n’oublierai pas c’est l’insulte que vous faites à chaque famille française qui ne ressemble pas à la votre en vociférant tous vos slogans.

    Moi ce que je n’oublierai pas c’est l’homophobie et le sexisme déguisé dont vous êtes les porte-paroles.

    Croyez-moi vous oublierez plus vite que nous.
    Vos ‘blessures’ mettront moins de temps à cicatriser que celles des gay des lesbiennes des bi des trans, de leurs amis, de le familles, et de leurs enfants. »

    Moi ce que je n’oublierai pas c’est l’étroitesse d’esprit et la paranoïa de certaines personnes, qui préfèrent spontanément voir l’intolérance et la haine plutôt qu’un avis réfléchi qui pourrait les ébranler dans leurs convictions.
    Si vous vous êtes blessés vous-mêmes, j’ai presque envie de dire : « Bien fait pour vous. » Presque. Malgré tout, je ne peux pas m’empêcher de compatir, sans doute parce que vous êtes sous l’influence des médias.

  137. Barbara

    A un certain Eric, je crois.
    Dénichez-moi une seule cantine scolaire ou on sert du poisson de vendredi. A la limite, parfois, quatre ou cinq vendredis dans l’année et des pâtisseries tous les vendredis de Carême. Par contre, dans beaucoup de cantines, on ne sert plus que de la viande hallal.

  138. bouhahah

    Ce qui me fait rire, c’est que dans tous mes amis facebook et « réels », les seuls contre ce mariage sont catholiques.

    @Spitoven : Quand on voit le ramassis de « on-dit » que vous écrivez, il est difficile de ne pas rire devant votre ton condescendant.

  139. Lottie

    @Dang j’avoue ne pas bien comprendre le parallèle des jumeaux. Pour des jumeaux de sexe différent, il ne me semble pas qu’on dise « un couple de jumeaux » non plus. Ne vous en déplaise, les homosexuels peuvent, comme les autres, mener une vie de couple. Jouer sur les mots ne changera pas le fond de la chose, de toute façon.

    Sinon, d’une manière général, je trouve assez faux de dire que la loi sur le mariage des personnes de même sexe n’intéresse que les homosexuels. En fait, elle intéresse aussi beaucoup de gens aux sexualités de tous poils, qui désirent vivre dans un monde (un peu plus) égalitaire, et qui veulent inculquer à leurs enfants le respect de l’autre et la reconnaissance de la légitimité des relations homosexuelles. Et mine de rien, ça fait du monde. C’est aussi un problème plus facile à régler que le chômage, par exemple. Si quelqu’un possède la recette miracle pour relancer la croissance et retourner au plein-emploi, qu’il se manifeste, le gouvernement en sera ravi, ça fera remonter sa cote!

    Enfin, il est intéressant de voir que les mêmes reproches sont faits à « la droite » et à « la gauche », à savoir que chacun retourne sa veste quand ça l’arrange. Parce que oui, « la gauche » trouve normal de taper sur les manifestants de « droite » alors qu’elle se plaint des violences faites pendant les manifs « de gauche ». Mais, soyons francs, ces violences-là n’ont jamais dérangé « la droite » tant qu’elle ne faisait pas de manifs! (Et au passage, un peu facile, le clivage droite/gauche que l’on entend invoquer sans cesse, bien qu’il reflète en partie la vérité).

  140. Pingback: Mariage gay : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier | droite-nationale.wordpress.com

  141. sonia

    Ce que j’ai constaté, c’est que toutes ces choses à « retenir » ne sont causées que par la bêtise des hommes .. Beaucoup d’erreurs se sont produites, à cause des Hommes qui est un Être imparfait, on l’sait bien. La seule chose que je veux retenir, c’est que la devise française est devenue plus juste qu’elle ne l’était avant .. « Liberté, égalité, fraternité . » Bon,. Ca pourrait sonner faux dans l’oreille de certain, sachant toutes les fautes qui ont été commises par ceux qui nous gouvernent et ceux qui sont censés nous protéger, mais pour moi .. Je suis un petit peu plus heureuse qu’avant 🙂 Maintenant, il faut lutter et faire en sorte que les injustices qui ont été commises, que ce soit à la Cour, dans les rues, dans les médias, etc soient réparées et que ça ne se reproduisent plus . Le vote d’une loi ne devrait pas faire un tel capharnaüm !

  142. sonia

    J’aime tellement ton commentaire Sottie, très bien dit.. J’adhère complètement !

  143. EricB

    à Dang

    « Cela prouve tout simplement que vous ne voulez pas discuter ou plutôt que vous êtes à court d’argument. »

    C’est sur que continuer de discuter avec quelqu’un d’aussi mauvaise foi que vous a quelque chose de maso…
    Bon, allez vous m’accusez, moi, de faire les amalgames…. Le jour où vous serez un minimum honnête, on pourra continuer à « dialoguer ».

  144. Pomme

    On dirait que c’est la première fois que les gens de droite manifeste!!

  145. EricB

    « On dirait que c’est la première fois que les gens de droite manifeste!! »

    Sans doute n’ y avait-il que des gauchistes dans la rue pour dénoncer la réforme des retraites de Sarko…. Ceux-là, bien plus nombreux que ceux contre le mariage homo, n’ont pas oublié le magnifique doigt d’honneur que leur a fait le prédécesseur de Hollande…

  146. LT

    Un chose est sûre… ce gouvernement a passablement divisé le peuple, sur ce sujet mais sur bien d’autre encore. Un jour il devra en assumer les retombées.

  147. EricB

    à LT

    « Un chose est sûre… ce gouvernement a passablement divisé le peuple, sur ce sujet mais sur bien d’autre encore. »

    Bla, bla, bla… Vous et vos petits copains avez vraiment la mémoire bien courte. Le gouvernement de Sarko n’a pas « passablement divisé le peuple » ? Avec la reforme des retraites, qui n’a pas suscité, si je me rappelle bien, un magnifique consensus. Avec le débat sur l’Identité Nationale ? « et bien d’autres encore », comme vous dites.
    Il n’a pas réussi EN 5 ANS à tenir sa promesse absolue de « ramener le chômage sous la barre des 5% », il a fait repousser à aprés les éléctions les annonces de plans sociaux qui étaient déja dans les rouages, et ses petits copains critiquent Hollande de n’avoir pas su le faire en moins d’un an ? Il y a eu combien d’affaires, non résolues à ce jour, qui ont émaillé ce gouvernement si pur et si noble : Karachigate, Woerth, Bettencourt, et bientot les 500 000 € de Guéant, et tout ce beau monde se gausse de Cahuzac ? La droite exige un référendum, et qu’a t-elle fait de celui de Sarko ? Elle a fait un beau doigt d’honneur au peuple qu’elle avait consulté….
    Alors VOS LECONS, vous savez où vous pouvez vous les mettre ???

  148. coucouismi

    juste pour signaler;ces femens ont des grosses bombes lacrymogene dans les mains;Je savais pas que c’était autorisé par les crs(qui ne sont pas autour d’elles d’ailleurs,libre comme l’air),et qu’on avait droit de s’en servir comme arme offensive(comme on le voit sur la photo);De plus,pas vu un journaliste parler de cela…..Donc ,tous à vos bombe lacrymogene???….
    En tout qu’à,c’est époustouflan !!!;On se fout de nous….

  149. Jo

    Voilà on s’y attendais les pédophiles réclament le mêmes droits que les homosexuels ! C4est ça la justice et le mariage pour tous sois disant? NON! http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/11/11/les-pedophiles-reclament-les-memes-droits-que-les-homosexuels/

  150. EricB

    « Voilà on s’y attendais les pédophiles réclament le mêmes droits que les homosexuels ! C4est ça la justice et le mariage pour tous sois disant? NON! http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/11/11/les-pedophiles-reclament-les-memes-droits-que-les-homosexuels/ »

    Vous êtes juste en retard d’un mois. Le 1er avril, votre post aurait pris tout son sens.

  151. Bichette de la Roche

    Il y a un grave problème dans ce pays (entre autres…), c’est la façon dont on se gargarise de grands mots, notamment « égalité ». L’égalité est une utopie et un leurre. Comme le disait Coluche en son temps : « tous les hommes sont égaux, mais certains sont plus égaux que les autres »… L’idée à appliquer n’est pas celle d’égalité, impossible, mais celle d’équité, ou de justice. On ne peut pas appliquer le même traitement à tout le monde car nous sommes tous différents. La vraie équité est de proposer à chacun ce qui lui convient. Il est tout aussi inapproprié de donner un steak à un enfant de 6 mois que de donner le mariage aux homosexuels.

  152. toto

    Très bon article, merci encore d’oser écrire ce que certains juges « politiquement incorrect » pour seule raison que cette fois ci c’est un avis « de droite ».
    Ce débat divise la France, que faut-il véritablement en retenir?

    – Chaque parti politique retourne sa veste quand cela l’arrange. Oui la droite manifeste, cela lui arrive, on appelle cela la liberté d’expression. IIl faut arrêter de cracher sur ces partisans qui expriment leurs craintes. D’autre part la droite aussi pour certains sujets n’a pas écouté la rue, est-ce réellement surprenant, choquant, que la gauche fasse de même? J’aimerais simplement que la vie politique cesse d’être un condensé d’hypocrisie, d’un coté comme de l’autre.

    – Comme toujours un débat de société deviens un débat politique. La question du mariage gay est une question de valeurs et non de partis. Non les manifestants ne sont pas tous de droite! Penser d’abord à l’avenir de la société Française plus qu’a l’avenir de la droite ou de la gauche serait pour moi bien plus productif.

    – Encore une fois, et comme toujours, la religion catholique, se fait incendier. Oui le mariage pour tous va à l’encontre des valeurs prônées par cette religion, mais est-ce une raison pour traiter les catholiques de fachistes, d’anti-républicains? La religion catholique est une magnifique religion comme le sont les religions musulmane, juive, et autre. J’espère qu’un jour les gens seront assez intelligents pour écouter les sermons avant d’insulter les gens de « catho » » (oui « catho » est désormais une insulte…). De plus les personnes qui manifestes ne représentent pas l’église, il ne manifestes pas pour défendre leur religion. Ne pas les écouter parce qu’il sont catholiques, musulmans, orthodoxes est totalement anti-laïque.

    C’est la première fois que je prend la parole, mon commentaire est malhabile, simplet, et sans doute bourré de fautes de français. Il faut simplement y voir un ras le bol de ces débats qui n’avancent pas parce que les gens sont incapables de comprendre que d’autre ne partagent pas leurs avis. Ne pas écouter l’autre pour raisons d’opposition politique, religieuse ou culturel est d’une stupidité.sans nom.
    Je ne suis d’aucun partis, la question du mariage homosexuel me laisse totalement indifférent. J’aimerai simplement que mon pays cesse de se diviser pour de fausses raisons.

  153. EricB

    à Toto
    « C’est la première fois que je prend la parole, mon commentaire est malhabile, simplet, et sans doute bourré de fautes de français. »

    Au moins, vous faites preuve de lucidité. On ne peut certes pas en dire autant de tous ici.

    « Ne pas écouter l’autre pour raisons d’opposition politique, religieuse ou culturel est d’une stupidité.sans nom. »
    Je ne vous le fais pas dire. Je vous ferais remarquer toutefois que les critiques adressées aux anti-mariage gay ne le sont pas seulement sur la base d’une opposition politique, religieuse ou culturelle, mais elles contestent des arguments qui ne tiennent pas la route, et qui ont été démontés 56 millions de fois.

  154. EricB

    à Bichette.

    « La vraie équité est de proposer à chacun ce qui lui convient. »
    Ben voyons. Et vous êtes, bien sûr, habilitée à décider de ce qui convient aux homosexuels….

    L’Egalité qui est inscrite sur nos frontons publics, aux cotés de Liberté et Fraternité, est évidemment à prendre au sens juridique ; il ne s’agit pas d’une égalite de fait (car effectivement, nous sommes TOUS différents), mais d’une égalité de droit(s). Bien sûr, les hommes et les femmes ne sont pas « égaux », et les hommes ont prétendu pendant des siécles savoir ce qui « convenait aux femmes » : le droit de vote ne faisait pas partie de la liste. Je ne suppose pas qu’aujourd’hui, malgré l’inégalité et la différence de fait entre les hommes et les femmes vous remettiez en cause leur « égalité en droit » dans la République. Ni que vous remettiez en cause l’égalité en droit des hommes différents par leur couleur de peau….

  155. EricB

    à Spitoven
    « Si la pression sociale et médiatique vous avait poussé à adhérer à ce discours, vous n’auriez probablement jamais changé d’avis par la suite. C’est scientifiquement démontré, et c’est bien ce phénomène que nous craignons. Si l’envie prend aux progressistes autoproclamés de faire n’importe quoi par la suite, ils le pourront. Et tout montre qu’ils en ont déjà l’envie. »
    Eh bien il ne fallait pas, sous la pression sociale et médiatique, accorder le droit de vote aux femmes et l’égalité républicaine. Voilà ce qui arrive quand on ouvre la Boite de Pandore de la négation de la différenciation des sexes (et, accessoirement, de l’ordre divin). Maintenant et demain, tous les extrêmes seront permis… Le Bon Dieu vous avait bien prévenu : c’est la femme qui a fait perdre à l’homme son Paradis !

  156. Désolé pour ma longue absence…

    Alors, malgré la bave qui sort ostensiblement et à flux continu des lèvres d’Eric B., ce billet a généré plus de 4000 partages facebook et a été lu plus de 40 000 fois depuis sa publication. Merci à tous ceux qui contribuent à ce succès, qui montre d’ailleurs que le débat continue de passionner, malgré le vote de la loi.

    Merci pour vos nombreux commentaires, je ne vais pas pouvoir répondre à tous, aussi vais-je répondre à quelques-uns d’entre vous. Que les autres ne m’en tiennent pas rigueur.

    @Eric B

    A tout seigneur tout honneur, je ne peux que commencer par vous. On vous laisse vous exprimer librement, et que faites-vous de cette liberté? Vous laissez des tâches partout sur les murs.
    Vous délirez sur de prétendues « conséquences apocalyptiques » que j’aurais prophétisées, alors qu’aucun de mes billets ne comporte de tels pronostics. Avec vous, ce n’est pas le coup d’Etat permanent, mais le procès d’intention continuel.
    Bref, avec votre arrogance, votre agressivité, votre rage ridicule et votre mépris pour les autres, vous donnez raison à tous ceux qui estiment que dans ce débat, on ne fait que leur clouer le bec avec violence. Par votre seul attitude, vous justifiez ce billet! Merci à vous, donc.

    Pour dialoguer, il faut être deux. J’ai suivi de loin vos échanges avec les lecteurs de ce blog, ou avec des commentateurs ponctuels venus ici sous ce seul billet. Vous en avez agressé au moins dix, et pas un ne vous a répondu en haussant le ton.

    Si vous souhaitez débattre, baissez d’un ton, et respectez vos interlocuteurs de la même manière que vous souhaitez être respecté. Sinon, il y a des moyens très simples pour vous exclure du blog. Je ne l’ai fait que rarement et aimerait éviter de récidiver.

    @Gwynfrid

    « Néammoins, le ton et la posture de votre billet font irrésistiblement penser à Caliméro. Vous me dites que vous êtes l’idéaliste et moi le cynique: désolé. Je respecte le très réel sentiment de déception et d’outrage que vous exprimez ici. Mais votre idéalisme, c’est le moins qu’on puisse dire, n’est pas apparent dans votre texte. L’idéalisme, c’est un truc positif, nom d’un chien ! »

    C’est à dessein que j’ai écrit les choses de cette manière, mais le ton est davantage désabusé que geignard. Je ne me plains pas; je ne pleurniche pas : je constate des faits. Bien sûr, j’utilise l’emphase. Mais tout ce que je liste est avéré, il me semble.

    Quant à l’idéalisme, c’est justement parce que j’ai des idéaux très élevés que je déplore ce qui est en train de se passer dans notre pays!

    « Par exemple, on voit que sur la question de l’aéroport Notre-Dame des Landes le gouvernement avance avec précaution, car sa majorité est divisée et il ne peut se passer de l’appui des écologistes. »

    Je pense surtout que si le gouvernement agit ainsi sur la loi Taubira, c’est non seulement parce que sa majorité est derrière ce texte mais surtout parce que ce texte lui permet de souder sa majorité, qui a dû avaler pas mal de couleuvres depuis un an. Et cela, sans que ça coûte un kopeck au budget de l’Etat et ça, c’est rare. J’ajoute que le PS avance prudemment sur l’aéroport (malgré les blocages d’une poignée de contestataires) parce qu’il na pas franchement le soutien médiatique et que ça ne plaît pas aux bobos qui constituent sa principale clientèle électorale. Tout le contraire du mariage gay qui a le soutien de quasiment tous les médias et qui plaît BEAUCOUP aux bobos.
    Par ailleurs, le PS n’a absolument pas besoin des écologistes pour constituer une majorité Je reste sidéré par le poids qu’a ce parti dans la vie publique, comparé à sa faiblesse (voire son inexistence) électorale.

    @Emma-Aima

    « adopter n’est pas facile »

    C’est justement pour cela que j’ai les plus grandes craintes concernant la PMA et la GPA…

    @Joséphine

    « l’avenir de la religion catholique dans notre société : j’ai le sentiment que les cathos sont complétement en marge des évolutions sociales et sociétales »

    C’est à mon avis, en effet, un des enseignements de ce débat. Les catholiques sont de plus en plus minoritaires même s’ils restent écoutés (et qu’ils conservent, preuve en est, une grande force de frappe), mais le hic, c’est que le fossé se creuse de plus en plus entre eux et la société, et la haine à laquelle ils doivent faire face grandit. Je suis sidéré parce que j’ai lu en six mois de débats. J’ai lu des choses similaires aux propos homophobes qu’on a entendu ici ou là.

    @Cédric

    « C’est trop inzuste! Les pédés c’est tous des méchants qui vont détruire la civilisation et assassiner des zenfants »

    Respire un grand coup, relis le billet, et on en reparle.

    @Yogi

    « Sans doute parce que le fait d’être homosexuel relève de la nature de la personne et qu’elle n’y peut rien – comme sa couleur de peau – et non pas de son libre (?) choix conscient comme sa religion. »

    Il faudra m’expliquer en quoi cela autorise ou légitime le fait d’insulter les catholiques. Je note que tu es obsédé par la religion catholique. Il faudra en parler un jour à un psy.

    « La GPA concernant majoritairement des couples hétérosexuels, pourquoi vous focalisez-vous sur les homos ? »

    La GPA, on la dénonce AUSSI pour les hétéros. Tout comme la PMA, d’ailleurs. Les maux qui sont dénoncés par les opposants à la loi Taubira mariage gay ne résultent pas du seul mariage gay. Pas du tout. Le discours est bien plus large et déplore une évolution que l’on observe depuis plusieurs dizaines d’années, et qui fait du désir individuel, et du seul désir individuel, la clef de voûte de tout le système familial (mais pas que). Je veux un enfant? J’y ai droit! Je suis stérile? Je m’en fous!

    Cela dépasse largement le cadre de la question homosexuelle.

    « Tous les sondages étaient favorables »

    C’est totalement faux. Les sondages montrent un soutien (court) des Français à l’idée de mariage homosexuel. Mais assez rapidement, ils ont montré que les mêmes Français étaient majoritairement (là aussi de manière courte) contre l’adoption. Donc la majorité des Français est contre la loi Taubira qui autorise l’adoption.

    « A mon avis le problème vient plutôt de l’endogamie des groupes de réflexion où chacun ne fréquente que des gens aux opinions similaires, et de la méconnaissance de la sensibilité de certains sujets pour « l’autre camp ». »

    Pour une fois que je suis d’accord avec vous… D’ailleurs pour prêcher pour ma paroisse, cela explique les accusations d’homophobie systématique à l’encontre des opposants à la loi. La plupart des gens fantasment ce que sont les cathos mais n’en connaissent même pas autour d’eux. Idem a contrario pour les homos.

    @ChloéV

    « Je ne pense pas que la sexualité des parents augmentera ou non la souffrance/mal-être que certains jeunes ressentent à un certain âge. »

    Mon point de vue tout bête est de penser que la souffrance éventuelle proviendrait moins de la sexualité des parents que de l’absence d’un des deux « parents » biologiquement parlant. La souffrance d’un enfant adopté existe. Elle existera ici aussi, et le pédopsychiatre Lévy-Soussan, spécialiste de l’adoption, explique par exemple que contrairement à une adoption par un couple homme-femme, un couple de même sexe ne pourra pas fournir à l’enfant un couple parental de « substitution ».

    Or quand on parle d’adoption on envisage un accident (un enfant privé de « parents », ou d’un des deux « parents ») de la vie. On ne parle donc même pas ici du désastre que constituerait le fait de priver délibérément un enfant d’un père et/ou d’une mère via la PMA ou la GPA…

    Vous abordez plus loin la question des enfants qui vivent avec un de leurs parents et le conjoint de même sexe de celui-ci : ce cas n’est pas ce qui pose problème. Personne ne remet en cause le fait qu’il faille faire quelque chose pour sécuriser ce type de foyer.

    Le problème, c’est quand on bouleverse la filiation. Qu’on qualifie le conjoint de même sexe de beau-parent, pourquoi pas. Mais de parent? C’est totalement ubuesque!

    « un couple homosexuel peut très bien représenter et le « repère masculin » et le « repère féminin » »

    J’ai comme un gros doute… Et puis, le meilleur moyen de fournir un repère masculin et un repère féminin, n’est-ce pas tout simplement le couple homme-femme? Pourquoi bricoler à tout prix?

    @Hélène

    « On n’aurait pas été d’accord non plus avec la loi une fois votée. Mais au moins, on n’aurait pas eu l’impression d’avoir été bâillonnés, méprisés, ignorés… »

    VOILA!

    @Vlad

    « Les déclarations haineuses des uns et des autres participant d’un amalgame honteux (fascistes, nazi ou encore homophobe) m’ont touché et blessé. Quelque chose s’est véritablement cassé en moi.  »

    Courage, haut les coeurs! Moi de même et cela explique en partie mon (relatif) silence de ces derniers mois sur ce blog. Le débat a été d’une violence rare. On le voit d’ailleurs dans les échanges sur les blogs, sur twitter…

    @Spitoven

    Parfois les liens ne passent pas, désolé, l’antispam automatique est tâtillon 🙂

    @Laure

    « manifestez donc pour de bonnes cause : le chômage, les prix a la hausse !
    cette loi fut votée en uk et cela a dérange personne !! »

    Si nous estimons que c’est une bonne cause, c’est notre droit. Et les Anglais font ce qu’ils veulent chez eux. De même, nous faisons ce que nous voulons chez nous.

    @Jacques 1:26

    « à vous écouter il n’aurait donc pas fallu modifier la définition initiale du mariage dans le code civil, qui soumettait l’épouse au mari, la privait du droit de divorcer, de signer un chèque, de travailler. »

    Et c’est moi qui fantasme? Assez des amalgames.

    « les lycées catholiques se verraient refuser les subventions que l’Etat leur verse pour fonctionner. »

    Les lycées catholiques remplissent une mission de service public, et ne reçoivent de subventions que lorsqu’ils appliquent le programme de l’éducation nationale, enseigné par des professeurs de l’éducation nationale parmi lesquels on trouve des profils très variés. Tout ce qu’il y a de différent avec un lycée public, c’est la discipline (quoique, je n’ai vu aucune différence entre les deux, étant passé par le privé et par le public) et le catéchisme très light.

    @Diamant

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_%C3%A9conomique,_social_et_environnemental#Saisine_par_une_p.C3.A9tition

  157. EricB

    « Vous laissez des tâches partout sur les murs. »

    Respirez un grand coup, relisez tous mes billets, et on en reparle.
    Et surtout répondez-moi avec des arguments, comme j’ai pris le temps de le faire, et comme vous avez pris le temps de le faire avec d’autres.

  158. @EricB

    Vu la manière dont vous répondez à ceux qui comme Dang, discutent avec vous patiemment, et que vous accusez sans vergogne, c’est un comble, de mauvaise foi, cela ne donne pas très envie de discuter avec vous. Surtout quand vous répondez à tout sauf au billet.

  159. emma-aima

    Je suis les commentaires sur cet article depuis que je suis intervenue dessus, il y en a auxquels j’ai été découragée de répondre même si ils me faisaient réagir. Alors, vraiment, merci d’avoir la force de répondre à presque chaque personne, chaque argument.
    Ce débat m’a pas mal ébranlée, je sais bien que je ne suis pas la seule et que des personnes du coté des « anti » ont aussi été ébranlées, mais l’implication de personne qui soutiennent le mariage gay comme vous le faite a ré-équilibré les choses et m’a complètement remonté le moral ^_^. Alors vraiment merci.

    J’ai lu que des gens « anti-mariage-pour-tous » ont dit « nous ne lâcherons rien ». J’aimerais bien savoir ce qu’ils comptent ne pas lâcher. Les homosexuels qui vont continuer de s’afficher en couple, avec leur famille et de fonder des nouvelles familles, peuvent dire « nous ne lâcherons rien », mais ceux qui sont choqués par ça… vous voulez dire que vous comptez fermement continuer d’être choqués quand vous me verrez embrasser ma femme dans un lieu public ? Que vous vous acharnerez à lancer quels mots dans la foule à chaque fois que vous serez témoin d’une telle chose pour que tout le monde comprenne que vous nous jugez mal ? Vous espérerez continuellement que l’abrogation de la loi du mariage pour tous soit annoncée à chaque fois que vous regarderez le journal télévisé ? Vous allez continuer d’écrire des articles, des commentaires, des Tweets, ect, pour répandre vos idéaux sur le Web ?
    Eh bien, ce n’est pas les gens qui ont milité pour « le mariage pour tous » qui vous en empêcheront. Je pense que la liberté d’expression sur Internet est plus importante que tout pour notre société. Beaucoup de haine et de connerie a été exprimée mais aussi beaucoup de soutient et d’amour.

    D’un côté, c’était choquant de lire tous ces messages plus ou moins homophobes. Je dis plus ou moins parce qu’une grande quantité insultait directement et clairement les gays, des gens ont dit qu’ils souhaitaient quitter la France plutôt que de vivre « dans un pays de gays », des choses comme ça. D’autres étaient plus, euh, « bizarres » je dirais, par exemple une personne qui avait peur que ses parents ne soient plus ses « papa » et « maman » sur ses papiers et donc… ben, il allait être orphelin ? Il y a des gens qui sont si fragiles…

    J’étais en train d’oublier, j’avais même réussi à me persuader que l’homophobie était une chose très rare et que la grande majorité des gens intégraient totalement les homosexuels comme des gens normaux. Maintenant j’ai pris conscience que ce n’était pas le cas. ça m’a rendue triste pendant deux semaines mais maintenant je vais beaucoup mieux.
    ^_^
    Finalement, vous ne m’avez pas autant choqués avec toutes vos manifestations que je ne vous choque en vivant tout simplement heureuse, en faisant ce que je veux de ma vie. Je suis beaucoup plus forte que vous.

    En résumé (puisque la dernière phrase est souvent la seule qui est lue):
    ce commentaire est simplement pour clore le débat proprement dans mon coeur et pour remercier les gens qui ont soutenu « le mariage pour tous », en particulier ici EricB.

  160. @Emma-Aima

    Voyez vous de l’homophobie dans cette discussion? Moi je n’en vois pas. Une poignée d’idiots qui fait du bruit ne fait pas une majorité. Je ne connais pas grand-monde, dans les opposants au mariage gay, qui iront vous agresser si vous embrassez votre femme en public. Le débat n’est pas là!

    Que ce soit clair : vous ne choquez personne (ou pas grand-monde) en vivant heureuse. Et c’est heureux.

    Et « nous ne lâcherons rien » signifie : on continue le combat contre cette loi, jusqu’au bout.

  161. EricB

    « on continue le combat contre cette loi, jusqu’au bout. »

    Et ca veut dire quoi « jusqu’au bout » ? Cette loi a été votée par une processus totalement démocratique contrairement à ce que certains continuent de prétendre. Le Conseil Constitutionnel statuera dans moins d’un mois maintenant sur sa Constitutionnalité, et les décrets d’application paraitront quelques jours plus tard. Mais vous continuerez le « combat » contre une loi émanant du peuple, par le peuple et pour le peuple ? N’avez-vous pas conscience que votre mouvement n’est EN RIEN majoritaire, et que vos agressions permanentes et injustifiées vont vite lasser ledit peuple ? Si vous continuez « le combat », vous aurez la guerre, et vous la perdrez. Le monde et la France avanceront sans vous, soyez-en certain. Car nous ne lâcherons rien non plus de la Justice que nous avons acquis de haute lutte.

  162. EricB

    « Surtout quand vous répondez à tout sauf au billet. »

    Ben voyons. (Re)lisez mon billet du 28 avril, 20h15.

  163. Jusqu’au bout, cela veut dire en ce qui me concerne jusqu’à expiration des voies de recours. Ce qui ne veut pas dire que la loi sera légitime même promulguée. Votre « du peuple, par le peuple et pour le peuple » est bien joli, mais cette loi n’a été discutée avec personne dans le « peuple », donc ne venez pas avec vos formulations théâtrales nous faire croire que ce texte est autre chose qu’un texte destiné à contenter une clientèle électorale.

    Quant à la notion de majorité, je n’y prête guère attention. La majorité peut dire que la table carrée est ronde, la table reste carrée. Cela dit, sauf erreur de ma part les sondages donnent une majorité de Français contre la loi Taubira puisqu’un peu plus d’un français sur deux sont contre le droit à l’adoption.

    Quant aux « agressions permanentes et injustifiées », je ne sais pas de quoi vous parler. Encore un fantasme je présume.

    Je n’avais pas vu votre commentaire de 20h15. Il était dans les spams. C’est automatique qd un com’ contient bcp de liens.

    Alors répondons à votre seule réponse au fond du billet.
    1/ Je me fous de savoir si la droite fait pareil. Juste, la gauche crie au scandale quand c’est le cas. C’est cela qui est piquant.
    2/ La police, que vous le vouliez ou non, a fait preuve d’une violence déplacée envers des foules paisibles. Il y a bien eu des fous et des casseurs, dont certains ont voulu mettre leurs enfants en première ligne (mais pas tous), mais la police a fait usage d’une force disproportionnée qui a touché des gens innocents. Y compris des enfants. DOnt bcp étaient présnets aujourd’hui dans les défilés du 1er mai! Et je maintiens : des innocents ont été arrêtés et placés en garde à vue.
    3/ C’était la fin de mon point 3 qui était intéressant. Mais vous avez choisi de l’éluder.
    4/ Encore une fois je me fiche de ce que la droite fait. Je ne suis pas le porte-drapeau de la droite. La gauche donne sans cesse des leçons de morale : ici, elle s’est reniée, une fois de plus. Point barre.
    5/ Pas besoin de mon blog pour recenser les dérapages des antis : les journaux en sont pleins. Si vous aviez suivi, l’idée de ce point était justement de dire qu’on avait passé sous silence les autres dérapages. Vous faites donc de même, tête baissée.
    6/ Il y a tant de médias du côté des antis que vous n’avez pas réussi à en citer d’autres que Le Figaro et Causeur. Belle armada, c’est sûr.
    7/ Tiens, curieux, vous utilisez le « nombre » quand ça vous arrange. Quand ça vous dérange, le nombre n’est plus synonyme de vérité.
    8/ Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait que des cathos. Relisez. Et je ne vois pas l’intérêt de recevoir des gens si c’est pour leur dire qu’ils aillent se faire voir. Quand on invite quelqu’un à parler, on l’écoute, plutôt que de l’agresser, non? Ou alors on ne l’invite pas. Et si vous pensez inutile de consulter le point de vue des religions, si vous êtes donc anti-religion, cela montre quelle est votre vision de la « tolérance ».
    9/ Vous connaissez le sens du mot « citoyen »?
    10/ D’autres pays, de plus en plus nombreux? Ah oui, 14 sur 200, c’est vrai. Enorme proportion.

    Allez, bonsoir!

  164. Yogi

    @ le chafouin :

    > »Il faudra m’expliquer en quoi cela autorise ou légitime le fait d’insulter les catholiques. »
    Une religion est une opinion, elle peut donc être combattue et ses tenants critiqués. Une couleur de peau ou une orientation sexuelle sont une caractéristique de la personne (et donc donnée par le Seigneur) qui n’est pas de son choix. C’est pourquoi l’homophobie peut être un délit, et la critique des catholiques un débat d’idées. Vous n’avez jamais insulté un marxiste ?

    > »Je note que tu es obsédé par la religion catholique. Il faudra en parler un jour à un psy. »
    Je suis opposé aux superstitions irrationnelles et aux systèmes qui amputent et dévoient les capacités de réflexion humaines. Je suis donc opposé à la plupart des religions, le catholicisme parmi tant d’autres.

    > »Le discours est bien plus large et déplore une évolution que l’on observe depuis plusieurs dizaines d’années, et qui fait du désir individuel, et du seul désir individuel, la clef de voûte de tout le système familial (mais pas que). Je veux un enfant? J’y ai droit! Je suis stérile? Je m’en fous! »
    Tu tombes dans la même contradiction que Dang : selon ce raisonnement il faut interdire l’adoption à tous les couples stériles, hétéros ou homos. Pourquoi donner droit au « désir d’enfant » des uns et pas des autres ?

    > »Tous les sondages étaient favorables : C’est totalement faux »
    Eh si, c’est totalement vrai. Ifop août 2012 : 65% de Français favorables au mariage homosexuel. C’est bien dans ce contexte que le débat a été lancé, dans ce contexte que le gouvernement pensait passer facilement une loi « rassembleuse », et c’est pourquoi l’argument d’une loi de « diversion » ne tient pas. Les sondages sont aujourd’hui moins largement favorables, notamment celui commandé par Alliance Vita dont les questions étaient honteusement biaisées.

    > »la question des enfants qui vivent avec un de leurs parents et le conjoint de même sexe de celui-ci : ce cas n’est pas ce qui pose problème. Personne ne remet en cause le fait qu’il faille faire quelque chose pour sécuriser ce type de foyer. »
    C’est pourtant bien le cas majoritairement visé. J’entends bien que les « anti » les plus modérés prônent une union civile pour les gays, avec toutes les caractéristiques du mariage sauf le mot « mariage », pour bien montrer que quand même ces gens-là ne sont pas comme nous.

  165. Dang

    EricB : j’ai suivi le conseil que vous avez donné au Chafouin et après avoir respiré un bon coup j’ai relu tous vos billets. Je ne puis que vous remercier de les avoir postés car vous m’avez montré jusqu’où on peut reculer les limites de l’indigence de la pensée que vous défendez..

  166. EricB

    Au chafouin

    « 1/ Je me fous de savoir si la droite fait pareil. »
    Pas besoin de nous le dire, on avait déja remarqué. En l’occurrence dans la video que j’ai posté, c’est bien la droite qui crie au « scandale de n’être pas entendus lorsqu’on défile dans la rue »

    « 2/ La police, que vous le vouliez ou non, a fait preuve d’une violence déplacée envers des foules paisibles. Etc »

    Mais oui, mais oui,des foules paisibles qui ont essayé de franchir des barrières interdites, de rester sur les lieux au-dela des heures autorisées, créant ainsi des troubles à l’ordre public. Les enfants « innocents » dont vous prétendez qu’ils ont été touchés par des violences venant des CRS (ce qui est faux), n’avaient de toutes façons rien à faire dans cette manifestation, et encore moins aux « lieux de friction ».
    Les « innocents » qui ont été arrétés l’ont été pour des raisons bien précises. Ils seront jugés coupables ou innocents des faits qui leur ont été reprochés par les autorités.

    « 3/ C’était la fin de mon point 3 qui était intéressant. Mais vous avez choisi de l’éluder. »
    « L’étape d’après : supprimer le parlement et enregistrer automatiquement dans la loi l’intégralité du programme. On gagnera du temps. »
    Ben je vous signale que c’est les députés de Droite qui remettent en cause l’utilité du Parlement et souhaitent instaurer des référendums pour des questions qui ne peuvent, constitutionnellement, être traitées par référendum, et qui remettent en question la validité d’un renvoi par le Conseil Constitutionnel au législateur de la gestion de la question du mariage homosexuel (et donc des droits à l’adoption qui y sont juridiquement liés).

    « 4/ Encore une fois je me fiche de ce que la droite fait. Je ne suis pas le porte-drapeau de la droite. »
    A lire vos écrits, on ne l’aurait jamais deviné.
    « La gauche donne sans cesse des leçons de morale : ici, elle s’est reniée, une fois de plus. Point barre. »
    Non, elle ne s’est pas reniée, elle a utilisé tous les instruments du droit à sa disposition, et légalement utilisables. Point barre
    .
    « 5/ Pas besoin de mon blog pour recenser les dérapages des antis : les journaux en sont pleins. »
    Ca c’est sûr.
    « Si vous aviez suivi, l’idée de ce point était justement de dire qu’on avait passé sous silence les autres dérapages. Vous faites donc de même, tête baissée. »
    Quels dérapages ? LA pancarte mentionnant « une balle, un hétéro, une rafale, une famille » ? Donnez-moi le détail des autres, parce qu’effectivement je les ignore. S’il n’y en a pas eu, on ne va tout de même pas en inventer juste pour vous faire plaisir, non ?

    « 6/ Il y a tant de médias du côté des antis que vous n’avez pas réussi à en citer d’autres que Le Figaro et Causeur. Belle armada, c’est sûr. »
    Oh, il y en a d’autres, le Point, Atlantico, La Croix, et généralement tous les journaux d’extrême-droite et confessionaux (sauf, me semble-t-il Le Pèlerin). Qui ont tous repris en boucle les mêmes mensonges sur les conséquences potentielles et forcément apocalyptiques d’une telle loi.

    « 7/ Tiens, curieux, vous utilisez le « nombre » quand ça vous arrange. Quand ça vous dérange, le nombre n’est plus synonyme de vérité. »
    Je ne fais que démonter VOTRE argument du nombre, qui est complètement hors-sujet, puisque le sujet n’est pas le nombre de signataires mais bien l’incompétence du CESE pour traiter le sujet.

    « 8/ Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait que des cathos. Relisez. »

    J’ai bien relu et vous dites : « On mesure la haine que ressentent vis à vis des catholiques un nombre important d’élus socialistes »
    Or, il ne s’agit pas de « haine vis à vis des catholiques », mais un refus de considérer comme valide un discours religieux (pas seulement catholique, mais aussi Juif, musulman, et protestant) dans une question qui concerne le civil et le républicain.
    « Et je ne vois pas l’intérêt de recevoir des gens si c’est pour leur dire qu’ils aillent se faire voir. Quand on invite quelqu’un à parler, on l’écoute, plutôt que de l’agresser, non? »
    On a pris le temps et la peine de les écouter, alors même qu’on connaissait déja par coeur toute leur « argumentation » qui a fait depuis des mots l’objet de publications médiatiques outrancières. Quand on entend l’avis de quelqu’un, on n’a pas NON PLUS l’obligation de se ranger sous cet avis…
    « Et si vous pensez inutile de consulter le point de vue des religions, si vous êtes donc anti-religion, cela montre quelle est votre vision de la « tolérance »
    Yogi a parfaitement explicité pour lui-même les raisons pour lesquelles il n’adhère à aucune religion, qui sont exactement les miennes. En effet je n’ai AUCUNE tolérance pour des systèmes de pensée et des idéologies basées sur des « injonctions divines » et autres prétendues « Vérités Universelles et Immuables ».

    « 9/ Vous connaissez le sens du mot « citoyen »? »
    Le sens de « débat citoyen » ? Donnez-moi donc votre définition. Pour ma part, le « débat citoyen » a eu lieu lors de plusieurs auditions de toutes les parties concernées par un tel sujet sociétal : les religions, les sociologues, les psys et pédo-psys, les professionnels de l’adoption, les enfants et parents de familles homoparentales, et d’autres encore… Par ailleurs, le « débat citoyen » a lieu depuis plus de 6 mois, dans quasi tous les médias, toutes tendances confondues, tous les forums, tous les blogs, et au sein des familles, voire entre collégues de travail, et autres groupes d’amis.

    « 10/ D’autres pays, de plus en plus nombreux? Ah oui, 14 sur 200, c’est vrai. Enorme proportion. »
    Ah, l’argument du nombre. Imbattable, en effet.
    Il vous aura sans doute échappé que sur loin de la moitié des pays de la planète, la condition de la femme et l’égalité de ses droits sont la dernière des priorités. Sans doute faudrait-il respecter la « loi de la majorité » et revenir au niveau de la majorité des pays…. Ce qui est donc à noter n’est pas la proportion, mais la tendance qui va toujours vers plus de solidarité, plus de justice, moins de haine, moins de discriminations.

  167. EricB

    Au Chafouin (suite)

     » Cela dit, sauf erreur de ma part les sondages donnent une majorité de Français contre la loi Taubira puisqu’un peu plus d’un français sur deux sont contre le droit à l’adoption. »
    Chacun vient avec ses statistiques, donc il ne sert à rien d’argumenter sur des chiffres sur lesquels vous et moi ne serons pas d’accord. Quand bien même vous estimerez que « un peu plus d’un français sur deux sont contre le droit à l’adoption », cela ne rend pas cette discrimination tolérable au regard du Droit et de la Constitution.

    « Quant aux « agressions permanentes et injustifiées », je ne sais pas de quoi vous parler. Encore un fantasme je présume. »
    Fantasme de ma part, ou alzheimer précoce de votre part ?
    Vous voulez une liste ?
    — intimidations jusqu’aux menaces de mort sur certains élus favorables à cette loi.
    — agressions caractérisées de plusieurs élus et ministres et journalistes à leurs domiciles ou lors de déplacements.
    — interventions violentes entrainant l’annulation de débats organisés sur le sujet (notamment par le rapporteur du texte) (et après on vient se plaindre de ce qu’il n’y a pas de débats….)
    — interventions insultantes et extremes de la part de nombreux députés de droite lors des débats parlementaires.
    — vandalisme sur un local LGBT.
    — vandalisme sur un local de représentation d’un député PS…
    Ca vous suffit ?

  168. @ Chafouin

    Vous avez reconnu avoir fait usage de l’emphase; sur ce point, je suis parfaitement d’accord.

    C’est à dessein que j’ai écrit les choses de cette manière, mais le ton est davantage désabusé que geignard.

    Permettez-moi, en tant que lecteur, de le percevoir différemment. « la répression la plus violente qui soit », « les pires atrocités du monde », « On mesure la haine que ressentent vis à vis des catholiques un nombre important d’élus socialistes »… il ne s’agit pas là de faits avérés, mais de jugements de valeur, certains partiellement valables (je suis d’accord avec vous à propos de Bergé) et d’autres relevant de l’exagération grossière (les violences policières ont fait combien de blessés, déjà, sur les centaines de milliers de marcheurs?).

    Je comprends votre déception de voir les opposants ignorés par le pouvoir, mais je trouve que vous en faites un peu trop. En effet, le gouvernement a trouvé ce moyen pour ressouder sa majorité sur leur dos à peu de frais; en ces temps de budgets maigres, c’est compréhensible. Je me rappelle avoir prédit exactement cela dans un commentaire (ici ou chez Koz) il y a un an. Tout cela n’est jamais que le fonctionnement normal de la démocratie; l’opposition est mécontente, la majorité satisfaite: c’est la vie.

  169. Cagratte

    Bonjour à tous,
    Relisant ce fil, la question qui se pose est : « que cherche-t-on en participant à un fil de discussion ».
    Pour ma part, mais c’est peut-être une erreur, j’aime proposer une idée sur un sujet donné, sachant que d’une part, rien que d’exposer cette idée par écrit aide à la clarifier, en attendant que d’autres viennent l’appuyer, la contester, la développer, et je trouve d’autre part que cet échange, non seulement participe d’une convivialité rare et chère, mais aussi rend plus intelligent (enfin moi, peut-être d’autres en sont-ils déjà au taquet …).

    je rigole parfois en pensant à l’état d’esprit du type qui, tombant sur un article, fait l’effort :
    1. de s’identifier (et des fois, c’est pas simple)
    2. de chercher comment on fait pour écrire un post
    3. de prendre sa tête de BHL dans le bloc-notes du Point
    4. de faire poireauter Madame et les gosses pour le dîner …
    5 de prendre, tel Glenn Gould sur son piano, contact avec son clavier d’ordi,
    6. de s’imprégner profondément de l’esprit de Baudelaire
    7. d’inspirer à fond
    8. Et enfin, écrire en majuscules cette pensée définitive : « CONNARD »

    Et je l’imagine, fier et heureux du travail accompli, passer encore un quart d’heure à vérifier que son post est bien passé dans le fil.

    Je n’ai personnellement ni verve, ni humour, ni talent, mais je me régale à penser à la façon dont Desproges aurait raconté ça !

    Pour résumer et conclure, nous serait-il possible (je me considère évidemment comme concerné) , avant de poster, de nous demander si ce post est utile, amusant, enrichissant ou singulier.
    S’il ne risque pas de blesser qui que ce soit, et si je ne risque pas moi-même, de passer définitivement aux yeux de mon lecteur pour un « CONNARD »
    Sincères salutations à tous
    Cagratte

  170. @Yogi et Eric B

    J’ai essayé de vous répondre mais c’est vain : on tourne en rond et vous refaites un débat que je n’ai nulle envie de recommencer avec vous. Sur ce billet vous n’avez rien à me répondre de pertinent mais je le savais.

    Je ne sais pas, surtout, pourquoi je me fatiguerais à discuter avec des interlocuteurs qui fantasment des idées que je n’ai pas formulées, appellent vandalisme un collage d’affiches et violences un chahutage de ministre, et pire encore, théorisent le mépris pour une catégorie de population en fonction de ses idées et/ou croyances. Vous venez pleurnicher au sujet de prétendues discriminations, vous vous drapez derrière le respect de la personne tout en me crachant au visage ouvertement. Avouez que c’est piquant. Vous n’êtes qu’un autre visage de l’extrémisme que vous dénoncez, et ne vous en rendez même pas compte.

    En tout cas, moi, je n’ai pas le courage de parler avec des murs. J’admire Dang pour sa patience mais je ne l’ai plus.

    Passez donc une bonne soirée. Si vous voulez discuter entre personnes de bonne société, droit dans leurs bottes, qui possèdent la Vérité et sont pour les droits universels de tous à posséder le bonheur en toute circonstance, je peux vous fournir le mail l’un de l’autre si vous voulez. Comme ça, vous serez d’accord entre vous.

    @Gwynfrid

    Je ne savais pas que pour parler de « violences policières », il fallait un nombre minimum de blessés. On plaint assez la répression quand on a affaire à des étudiants qui manifestent dans la rue! De la même manière qu’il faut condamner la police lq ‘elle ne sait pas faire le distinguo entre un étudiant et un anarchiste jusqu’au boutiste, il faut l’alerter lorsqu’elle n’arrive pas à distinguer un père de famille pacifique d’un militant du GUD ou du Bloc identitaire.

    C’est drôle, mais la police sait parfaitement se maîtriser lorsqu’elle a en face d’elle des métallos, des pompiers ou des surveillants pénitentiaires. Ce n’est même pas de la lâcheté : c’est à mon sens une question de consignes. Car le flic est bête et obéit aux ordres. A fortiori quand il porte un képi de CRS ou de gendarme mobile…

    Peut-être en fais-je trop à votre goût. C’est à la mesure de mon dégoût pour ce gouvernement qui justement, se fait une santé sur le dos de l’intérêt des enfants. C’est cela que j’appelle cynisme de votre part. On, n’est pas dans le jeu politicien, mais dans la vraie vie.

    Par ailleurs les socialistes ont suffisamment râlé sur le respect de l’opposition quand elle y était, pour qu’on attende d’elle autre chose. Mais faut-il attendre quelque chose de la gauche (comme de la droite, d’ailleurs)?

    @Cagratte

    Vous m’avez bien fait rire 🙂

  171. Chafouin, vous avez le droit de parler de « violences policières » dès de premier coup de matraque – un coup, c’est de la violence, je ne le conteste aucunement, car c’est factuel.

    Vous avez aussi le droit de parler de « la répression la plus violente qui soit ». Mais là, j’ai le droit de ne pas vous prendre au sérieux.

    @ Cagratte: non seulement vous me faites rire, mais vous me faites réfléchir.

    Que cherché-je en participant à un fil de discussion tel que celui-ci ? Certaines motivations sont nobles, d’autres moins…

    – Apprendre comment les autres pensent et argumentent (je préfère les contradicteurs qui ont des trucs à dire)

    – Rester ouvert à la possibilité que je change d’avis sur un sujet (c’est rare mais ça arrive parfois)

    – Apprendre à accepter que les autres ont un point de vue différent mais aussi légitime que le mien

    – Essayer de contribuer à l’apaisement des disputes entre mes contemporains (je sais… c’est don quichottesque dans le meilleur des cas, et souvent l’effet est inverse)

    – Apprendre à d’autres des choses qui peuvent les intéresser ou leur être utiles (c’est le côté altruiste, qui dégénère facilement en mode Schtroumpf à lunettes)

    – Faire marcher un peu les cellules grises (de crainte qu’elles ne rouillent) en faisant de l’humour, de la rhétorique, ou simplement en essayant d’écrire dans un français convenable

    – Me changer les idées (si ce que je fais m’ennuie)

    – Me prouver que j’ai raison et que les autres ont tort, comme d’habitude

    – Prendre du plaisir à essayer de clouer le bec de gens que je ne connais pas et qui ne m’ont rien fait, mis à part écrire des trucs que je trouve idiots, choquants, ou exagérés (soyons honnête… ça arrive aussi).

  172. La répression la plus violente qui soit… contre des manifestants pacifiques. La proposition subordonnée a son impact dans la phrase!

    C’est vrai que vous avez un côté schtroumpf à lunettes, mais je vous aime bien. La discussion force à vraiment réfléchir à un sujet au lieu de se contenter de son opinion initiale, et c’est vraiment l’intérêt du blog par rapport à twitter et aux autres réseaux sociaux. C’est aussi l’intérêt de commentateurs tels que vous. Vous n’êtes pas souvent d’accord avec moi mais restez toujours aimable, parfois vous êtes d’accord mais entrez quand même en contradiction pour le plaisir (ou pour vérifier si tel ou tel a vraiment voulu dire ce qu’il a dit), parce que dire « ah oui cool ton billet » n’a aucun intérêt.

    J’aime aussi, pour enfoncer le clou de « ça gratte », les commentateurs qui sont d’accord sur le fond, peu ou prou, mais apportent quand même une opinion intéressante, un complément, etc.

    Bref, quand ouvrez vous votre blog, Gwynfrid?

  173. Yogi

    @ le chafouin : Je ne méprise pas les croyants, je dis que leur comportement est gravement désordonné. Ne peut-on pas dissocier la personne de son comportement ?
    Je ne vois pas de différence avec votre propre attitude vis à vis des socialistes lorsque vous dites qu’ils conduisent le pays à la ruine et l’humanité à sa perte. Pourquoi serait-il permis de critiquer le socialisme mais pas le catholicisme ?

  174. @Yogi

    Je ne qualifie nulle part le socialisme de « superstition irrationnelle » et de « système qui ampute et dévoie les capacités de réflexion humaines »

    J’ai trop de respect pour les gens qui de bonne foi pensent que le socialisme est un idéal de libération de l’homme. Malheureusement, ce respect, vous ne l’avez pas. Et vous l’avez de moins en moins. Donc je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps à chercher à vous l’inculquer.

  175. EricB

     » C’est à la mesure de mon dégoût pour ce gouvernement qui justement, se fait une santé sur le dos de l’intérêt des enfants.  »

    Ca ne semble pas vous gêner beaucoup que l’opposition tente de se refaire une santé et une union sur le dos des homos… Le mélange des genres apparait de plus en plus clairement, et même à l’UMP, ils ne savent même plus pourquoi ils iront (ou pas) défiler le 26 mai… Heureusement, même à l’UMP, il en reste quelques uns de lucides.

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/02/mariage-gay-francois-fillon-calme-le-jeu_n_3200045.html?utm_hp_ref=mariage-gay

  176. Yogi

    @ le chafouin :
    > »Je ne qualifie nulle part le socialisme de « superstition irrationnelle » et de « système qui ampute et dévoie les capacités de réflexion humaines ».

    Ben non, puisque selon vous ce ne sont pas ces maux-là qui discréditent le socialisme. Par contre pour vous les thèses gauchistes sont du « délire » et du « bla bla hystérique », et le libéralisme est « immoral », « d’une stupidité sans nom » et « destructeur de l’humain, de la diversité culturelle, de la terre elle-même ».

    J’apporte donc ma propre contribution à cette revue des idéologies en présence, avec au passage le risque de blesser les catholiques (et j’en suis désolé et m’en excuse) tout comme vous blessez les gauchistes et les libéraux.

    J’entends bien ceci dit que mon mode d’expression puisse être contre-productif, et j’ai sans nul doute des progrès à faire dans ce domaine.

  177. Chafouin, ces compliments sont très aimables, merci, et je vous les réciproque. Quant à ouvrir moi-même un blog, je ne pense pas avoir la combinaison de temps libre et de talent nécessaires: il en faut plus que pour la seule contribution du commentateur.

    Et la répression la plus violente qui soit contre des manifestants pacifiques, c’est ça: http://www.lemonde.fr/societe/infographe/2011/10/17/les-photos-inedites-du-17-octobre-1961_1586457_3224.html

    Pour la France métropolitaine, c’est un record, à ma connaissance. Espérons qu’il ne sera jamais battu.

  178. Cagratte

    @chafouin : vous avoir fait un peu rigoler me remplit de joie.merci
    @Gyinfrid : le chafouin va pas être content qu’on utilise un fil pour lequel il s’est cassé la nénette (j’aime bien cette expression, on dit ça, chez vous ?) à écrire un joli texte, pour que les gens discutent de trucs qui n’ont rien à voir avec …
    Deux remarques à votre post :
    1. Concernant le dernier point : pardonnez-moi de faire le schtroumpf à lunettes, mais relisez tout ce fil, et demandez-vous lequel des posts censés « clouer le bec » échappe au ridicule ! Pour ma part, je n’en trouve pas. Et comme c’est vachement difficile de clouer le bec avec panache, je m’en abstiens (en général, je ne dis pas qu’une fois ou deux …)
    2. Je suis étonné, ayant relu vos contributions, que vous n’ayez pas retenu ce que j’ai appelé la « convivialité ». Je ne dis pas qu’on est tous potes, mais il m’est venu une pensée rigolote :
    Imaginez que quand vous serez bien vieux, le soir à la chandelle, vous receviez un mail commençant ainsi :
    « Bonjour, je suis « le Chafouin ». Nous avions échangé, sur mon blog, voici quelques décennies. Vous souvenez-vous de moi ?  »
    Oseriez-vous jurer que vous n’auriez pas une petite larme au coin de l’œil ?

    Merci à vous, je vais passer un bon week-end.
    Je vous le souhaite aussi
    Cagratte

  179. Cagratte

    J’ai pas dit Gyinfrid, j’ai dit Gwynfrid. Dis-donc, vous êtes allé le chercher loin, votre pseudo ! Pour éviter la faute d’orthographe, il faut avoir fait Saint-Cyr ! (C’est une expression ! Malheureuse, mais une expression.)

  180. C l’heure de la Révolution !!!

  181. @Yogi

    « J’entends bien ceci dit que mon mode d’expression puisse être contre-productif, et j’ai sans nul doute des progrès à faire dans ce domaine. »

    La prise de conscience est le début de la sagesse.

  182. Pingback: Mariage gay : dix petites choses qu’on n’est pas prêt à oublier | L'agitateur de pensée

  183. Comme vous l’avez écrit la loi a été voté alors quoi faire d’autre ?

  184. EricB

    Juste la respecter. Ce sera déjà pas mal.

  185. Barbara

    Que faire ? Continuer de dénoncer cette loi afin qu’un maximum de citoyens ouvre les yeux. Cette loi contraire à l’anthropologie finira par s’autodétruire après avoir beaucoup détruit autour d’elle mais il vaut mieux agir pour qu’elle nuise le moins longtemps possible.

  186. Cagratte

    @ Barbara : n’en faites pas trop quand même ! On est d’accord, moi non plus je ne suis pas d’accord avec cette loi qui ne me semble pas appropriée, et qui, me semble-t-il, va faire bien plus de mal que de bien à l’écrasante majorité des homos qui ne demande qu’une chose, qu’on leur foute la paix ( sauf quelques aménagements techniques pour qu’ils ne soient pas lésés à certains moments de la vie, mais ça, à part quelques imbéciles, on est tous d’accord).
    Sinon, ne vous inquiétez pas. Quelques militants vont se marier en grande pompe, avec la plus grande ostentation possible, et puis ça va se calmer. Parce qu’au bout du compte, tout le monde, et en particulier les homos, s’en fout, du mariage pour tous.
    L’apocalypse n’est pas pour demain.
    Ce qui est pour demain matin, c’est la revendication PMA.
    Et demain après-midi, la revendication GPA.
    Ou alors, je n’ai rien compris, mais sur ce coup-là, ça m’étonnerait ( que je n’aie rien compris !).
    Mais alors là, chère Barbara, rassurez-vous, c’est pas gagné, parce que c’est vachement, mais alors vachement de chez vachement, compliqué à mettre en oeuvre.
    D’ici-là, dormez du sommeil du juste, la bête aux sept têtes et dix cornes a encore de beaux jours devant elle.
    Bien à vous
    Cagratte

  187. gwynfrid

    @ Cagratte: j’ai répondu à votre excellente remarque du 3 mai mais je m’aperçois que ça n’a pas été posté. Je cherche où j’ai bien pu laisser traîner mon texte et je reviens.

  188. Barbara

    Pour la revendication PMA et GPA, qui est effectivement la conséquence logique de la loi Taubira, cela risque d’aller très vite au contraire.
    Parce qu’on est là dans un domaine où il va enfin être possible de faire de l’argent. En effet, quand un couple conçoit naturellement un enfant, personne n’y trouve son profit financier. Le bébé va par la suite jouer un rôle dans l’économie (suivi médical, lait maternisé, articles de puériculture et j’en passe) mais sa conception en elle-même ne rapporte rien.
    Là, on ouvre un marché. D’abord pour les gays et lesbiennes, en raison des impossibilités biologiques. Avec bien sûr la sécu partie prenante dans le système, sinon le marché serait trop réduit en raison des coûts financiers. Ensuite pour tout le monde, pour des raisons évidentes d’égalité. Ensuite, cela deviendra la norme, pour assurer des enfants garantis sans défaut et les femmes signeront des contrats d’embauche stipulant qu’elles ne feront pas elles-mêmes leurs enfants afin d’être toujours 100% disponibles pour leur employeur. Quand je vois à quelle vitesse l’eugénisme a eu droit de cité chez nous, je me dis qu’il ne faut pas plus d’un demi-siècle pour en arriver à ce stade. Sauf si nous ne baissons pas les bras.

  189. gwynfrid

    @ Cagratte: bon, je vais devoir réécrire ma réponse à votre réaction du 3 mai, ci-dessus.

    1) L’expression « clouer le bec » comporte bien sûr une bonne dose d’autodérision de ma part.

    2) Vous avez absolument raison sur la convivialité et je vous remercie pour le rappel. Je corrige l’oubli en ajoutant deux points importants à ma liste de motifs pour commenter sur un blog:

    – En tant qu’expatrié, maintenir un lien avec ce qui se passe en France. Ces discussions remplacent celles que je pouvais avoir avec mes collègues autour de la pause café lorsque je travaillais en France.

    – Nouer des liens qui pour être parfois éphémères, et toujours limités par le truchement de l’écran et du clavier, n’en sont pas moins ceux de précieuses relations humaines.

  190. Bruno Lefebvre

    J’arrive largement après la bataille, il faut dire que je croyais que vous aviez fermé votre blog. Je constate avec joie non seulement qu’il n’en est rien, mais que j’approuve ce texte sans aucune réserve. Je rappelle, bien que Cagratte l’ait déjà fait avec plus d’humour que moi mais apparemment il faut le redire, que ces « dix points à ne pas oublier » ne sont aucunement un bréviaire manifestant une nouvelle doctrine politique que serait le « chafouinisme », mais que ce sont dix preuves que le gouvernement actuel applique dans la procédure qui a mené au vote (parfaitement légal par ailleurs) de cette loi tout ce qu’il a contesté comme méthodes d’action aux gouvernements de droite précédents. Lire cette mise en évidence des contradictions entre opposants de naguère et gouvernants actuels comme une profession de foi politique est un contresens majeur où il est surprenant de voir d’aussi fins analystes que gwynfrid trébucher par endroits.

  191. Cagratte

    @Gwynfrid : moi aussi, ça me fait ça parfois. Je passe un temps inouï à rédiger un texte à rendre béats d’admiration tous les créateurs de la pensée contemporaine (selon moi !), et pouf, au lieu de l’envoyer et en faire profiter l’humanité, je ferme la page Internet, et l’œuvre est perdue.
    C’est l’unique raison pour laquelle vous n’avez jamais vu de texte génial venant de moi sur ce blog !
    Ça viendra !!!
    Pour le reste, je suis d’accord avec vous sur tout.
    Je vous souhaite plein de bonnes choses.
    À bientôt
    Cagratte

  192. Cagratte

    @ Barbara : A vous lire, j’ai eu un peu froid dans le dos, et j’imagine que votre texte dépasse votre pensée.
    Vous parlez d’eugénisme …
    C’est un peu comme lorsque je ne sais plus quel ballot avait dit que des CRS avaient « gazé » des enfants, parce qu’ils avaient pris un peu de lacrymo dans les yeux. D’accord, c’est pas beau. Mais bon, « gazé » …
    Il faut faire attention aux mots.
    Surtout les gros.
    Je n’aime pas cette idée que nous serions le village Gaulois, tenant de la raison et de la vertu qui a pour mission de « se battre » contre des hordes barbares, stupides et perverses …
    Moi, je ne me bats contre personne. J’échange, argument contre argument.
    Des fois je gagne, des fois je perds.
    Ça fait un équilibre.
    Et puis, je crois savoir où vous voulez en venir, avec l’ « eugénisme ». Ça ne me plaît pas.
    Ne me donnez pas d’exemples, je les connais. Ce ne sont que des exemples, et ça ne fera que nous mettre mal à l’aise.
    De même qu’assimiler les homosexuels à un type aussi … (Pardonnez-moi, j’ai pas de mot assez sale !) que M. Pierre Bergé est leur faire injure.
    Pour moi, chère Barbara, dans leur énorme, écrasante, fantastique majorité, les gens sont de bonne foi, honnêtes, bienveillants et pas plus bêtes que vous et moi.
    Et même quand ils pensent différemment de moi.
    Pensez-vous que les tenants du mariage gay ont envie de foutre notre société en l’air ?
    Ils ont juste l’impression (à tort à mon sens, mais bon …) que c’est une question de justice, et que des gens malheureux le seront moins après cette loi.
    J’en veux pour « preuve » le fait que si beaucoup de Fançais approuvent le  » mariage pour tous », ils sont plus réservés sur l’adoption, encore plus sur la PMA, et carrément opposés à la GPA.
    Je ne partage pas l’avis des « pro- mariage pour tous », je le dis, je le dis parfois fort, mais de là à les faire passer pour des promoteurs d’une race purifiée et d’une société Orwellienne, il faut pas pousser grand-mère dans les orties.
    Evidemment, je ne dis pas qu’il n’y pas d’enfoirés, et même des gros, mais :
    1. Autant chez nous que chez eux
    2. Il y a des poissons volants, mais ce n’est pas la majorité du genre (Ah, Michel, tu nous manques !). Mais alors, qu’est-ce qu’on les voit, ceux-là !

    Moi, dans la vie de tous les jours, j’essaie un truc :
    La bienveillance.
    Et jusque là, je n’ai pas eu à m’en plaindre.

    Bon week-end à vous et à tout le monde
    Cagratte

  193. Barbara

    Oh, Cagratte, ils ne sont pas les promoteurs de cette société orwellienne qui se prépare, ils sont juste les idiots utiles. Ils sont manipulés et ne s’en rendent pas compte.
    Non, mes paroles n’ont pas dépassé ma pensée. Pourquoi croyez-vous que le test de dépistage de la trisomie 21 soit remboursé par la sécu ? Il n’y a pas de thérapie prévue ensuite pour améliorer l’état de santé de ces enfants. Le dépistage, c’est seulement pour inciter fortement les parents à éliminer l’enfant « imparfait ». Jusqu’ici le dépistage avait pour corollaire la mort d’enfants sains, ce qui dissuadait un certains nombre de couples de s’y fier. Le nouveau test n’aura pas cet inconvénient paraît-il, donc le taux de 96% d’élimination sera dépassé. Déjà à l’heure actuelle les foyers des Papillons Blancs n’accueillent pratiquement plus de jeunes trisomiques. Quels seront les prochaines cibles de l’eugénisme ? On ne peut encore le savoir mais l’on voit un marché qui se dessine pour des tests prédisant une disposition à telle où telle maladie. Je suppose qu’on cherchera dans un premier temps à éliminer les enfants risquant de développer un cancer ou un diabète, deux pathologies qui pèsent lourd sur l’assurance maladie. Et cela sera d’autant plus facile à mettre en place que la PMA et la GPA se généraliseront. Parce qu’à ce moment-là, il ne sera plus nécessaire de demander quoi que ce soit aux parents : on décidera à leur place. D’un côté les embryons jugés médicalement dignes d’être implantés, et qui le seront peut-être en fonction de la demande, et de l’autre ceux qui seront impitoyablement rejetés car ne satisfaisant pas aux critères qualité.

  194. eccher

    inutile de crier ….

  195. Yogi

    Sondage : La France est le pays le plus homophobe d’Europe de l’Ouest, avec 28,8 % de la population française répondant qu’elle ne voudrait pas d’un voisin homosexuel, contre 3,6 % des Suédois, 7,4 % des Espagnols et 16,8 % des Britanniques.

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/10065168/France-least-tolerant-country-in-Western-Europe-of-homosexuals.html

    Je serais curieux de connaître le pourcentage au sein des LMPT. Beaucoup, beaucoup moins que la moyenne nationale, sans aucun doute, puisque ce ne sont pas des manifs homophobes.

  196. Cagratte

    @ Barbara: Je vous avais demandé de ne pas donner vos exemples, nous les connaissons tous, et, pour tout dire, c’est exactement ceux que nous attendions.
    Dommage.
    Cela dit, je dois avouer que vous m’avez convaincu.
    Nous sommes donc un infime pourcentage d’exemples de vertu cernés par des hordes de barbares sans foi ni loi.
    Ça se voit !
    Ça se sent !
    Ou à défaut, ça s’imagine !
    Déjà, on élimine avant la naissance les futurs malades, les futurs déficients de toute sorte.
    Pareil pour les futurs voleurs, futurs pervers, futurs fainéants ou futurs gauchistes (Il y a plein d’articles sur le net qui expliquent qu’on sait déjà isoler le gène de ces gars-là)
    Puis on éliminera les vieux (pas avant la naissance, ça ferait trop de boulot !), qui ne servent à rien.
    Puis les pauvres, qui puent et qui nous embêtent à nous donner mauvaise conscience.
    On trouvera le gène du travailleur manuel, le gène de l’intellectuel, on fabriquera au choix des hommes ou des femmes suivant les besoins.
    Ça permettra de créer une société merveilleusement équilibrée où chacun aura sa place.
    Sauf vous et moi, à qui ce monde « eugénique » fait horreur
    Tous les autres n’ont envie que de cela !
    Les enfants de dénoncer leurs parents déviants, les jeunes femmes de s’accoupler avec celui que la science leur aura désigné, les jeunes hommes de donner leur vie de labeur à ce nouveau monde …
    Et ceux qui n’en ont pas envie ne sont que des idiots utiles qui ne se rendent pas compte de ce qu’ « ON » leur prépare.
    Heureusement, chère Barbara, qu’il existe quelques résistants à l’âme pure, comme vous et moi, qui n’en peuvent mais de ce monde pourri.
    C’est pourquoi, depuis quelques jours, j’ai commencé la construction, dans mon jardin, d’une fusée qui me permettra de quitter ce monde perverti dès que possible. Je vous invite de tout cœur à partager mon véhicule interstellaire, et vous tiendrai au courant dès que le départ sera imminent.
    Soyez gentille d’apporter le café, je le bois sucré.

    En attendant, je vous souhaite une très bonne semaine, malgré le temps pourri.
    Cagratte
    PS. Il existerait bien une autre solution, qui consisterait à reconnaître que tout compte fait et depuis Néanderthal, l’humanité va plutôt dans la bonne direction, mais bon, c’est tellement plus compliqué que de construire une fusée dans le jardin …

  197. EricB

    « tout compte fait et depuis Néanderthal, l’humanité va plutôt dans la bonne direction »

    Euh, mariage pour tous mis à part, je n’en suis pas aussi sûr que vous.
    L’humanité aura contribué à la mort certaine et prochaine de milliers d’autres espèces, et à la ruine de la planète, à force de « croissez et multipliez », probablement bien avant qu’on ait trouvé le moyen d’aller pourrir une autre planète…

    Bon, mais il y en a qui croient encore dur comme fer, que la pire menace pour l’humanité, c’est les homos….

  198. Cagratte

    @EricB : Pour vous, si je comprends bien, la solution, c’est pas la fusée, c’est le gaz …
    Je sors de chez le coiffeur, alors si vous voulez bien, laissez-moi le temps de l’amortir !

    A part ça, que voulez-vous, c’est l’éternel débat entre l’écologie et l’humanisme …
    L’homme est-il dedans ou en dehors …
    Vous avez quatre heures.
    Je vous attends au bar en face.
    Pour ma part, étant quand même un peu catho, j’ai fait mon choix.
    mais j’aime bien les animaux quand même, tout dépend de la cuisson.

    Bien à vous
    Cagratte

  199. Yogi

    @ Cagratte : Une chose est certaine en tous cas, c’est que tôt ou tard – et plutôt tôt – le nombre moyen d’enfants par femme devra rester sous les 2,1, et cela indéfiniment. Je n’ai pas l’impression que c’est avec l’idéologie chrétienne qu’on va y arriver.

    Et sinon alors, en étant « quand même un peu catho », vous avez mis l’homme dedans ou dehors ? (de la nature je suppose)

  200. Pingback: Société | Pearltrees

  201. Bonjour,
    étonnant de voir comme les leçons de l’histoire ne sont pas retenues…
    et étonnant de voir comme la rue, traditionnellement occupée par les gens de gauche, devient l’exutoire de gens de droite, qui d’habitude, aiment à voir les CRS rosser du socialo… et bien, oui, même réponse hideuse du gouvernement, qu’il soit de gauche ou de droite : les gaz lacrymogènes…
    la gauche ne vaut pas mieux que la droite, voilà la nouvelle leçon.

  202. vienot françois

    pendant la campagne, j ai crié ,vers les musulmans, leur faisant remarquer que religion et socialisme sont des extrèmes opposés.
    les mèmes gens m ont traité d extravagant, que mes propos etaient dénués de sens electorale, encore un oubli de l histoire,des la sortie du communisme les russes se sont empressés de rétablir le droit de culte,
    musulmans de france, votre foi est en danger avec les socialistes, la notre aussi défendons nos valeur communes, non le mariage et une institution DIVINE,on peu ne pasetre religieu, et cependant respecter pere et meres qui le sont, ou meme, ne pas se sentir a l aise dans une societé qui vulgariserait ces pratiques

  203. « Pour le pape François, un seul enfant, ça ne suffit pas » http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130527.OBS0829/pour-le-pape-francois-un-seul-enfant-ca-ne-suffit-pas.html

    Cette prise de position est irresponsable à moyen terme, et visiblement l’Eglise n’amorce pas l’inflexion nécessaire. Elle pousse l’humanité vers sa perte : survie de l’humanité ou dogme catholique, il va falloir choisir. L’heure de vérité approche 🙂 !

  204. Pingback: Antique Little Folks Little Pleasures Book | Apparel straight

  205. Pingback: Antoine (antoine2008) | Pearltrees

  206. Johnk645

    The principle isn’t to artificially turn out to be effective, aacaeecckdgk

  207. Lasource1995

    Vous êtes tous la à parler de la mobilisation de la Manif pour tous, mais il ne faut pas oublier la mobilisation de l’autre coté de votre petit monde sectaire, les pro-mariage gay. D’accord vous avez peut être recueillis 700 000 signatures pour votre pétition mais il ne faut pas oublier que le France compte près de 60 millions d’habitants donc vous êtes encore loin de la majorité si je ne me trompe pas.
    En lisant un article comme celui ci, j’ai vraiment honte d’être française, vraiment honte de vivre dans un pays avec des gens qui ont la même mentalité que l’auteur.
    Juste pour information, je suis hétérosexuelle et haute de seulement 19 ans, je sais que c’est jeune et que certains diront que je suis trop juvénile pour comprendre ce genre de débat, mais je ne peux pas m’empêcher de réagir quand je lis des conneries pareilles…
    Sur ce, j’espère qu’un jour vous arriverez à vous ouvrir l’esprit (ne serais ce un minimum) et que vous comprendrez qu’il n’y a rien de « contre-nature » a aimé quelqu’un du même sexe que soi, à vouloir se marier pour montrer son amour à ses proches et à la communauté, et à adopter un enfant ou avoir recourt à la PMA, bonne soirée.

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s