Archives de Tag: délinquance

Quand Claude Guéant réinvente la police

Le ministère de l’Intérieur ressemble de plus en plus à un navire sans gouvernail, qui erre sur l’océan déchaîné,  poussé par les courants et les vents contraires. Hier à Bobigny, Claude Guéant a amusé la galerie en proposant de créer des policiers « patrouilleurs ». Vous ne rêvez pas : ce seraient des policiers chargés de faire des patrouilles de terrain et de maintenir un contact avec la population. Tiens? Mais n’est-ce pas justement ce qu’avait supprimé Nicolas Sarkozy? Et puis au fait : ça veut dire que jusqu’ici, les patrouilles, ça n’existe pas? Lire la suite

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Société

Quand la droite se débarrassera-t-elle de ses boulets?

Après le réconfort, l’effort. Après les vacances, le retour aux affaires. Depuis ma retraite bretonne, j’ai assisté effaré à la fuite en avant des boulets de la droite française. Incapables de présenter un bilan positif en matière de sécurité, ils paniquent. Et entre les ministres Nadine Morano qui accuse Marianne de « démagogie », Brice Hortefeux qui veut étendre les cas de déchéances de la nationalité et Christian Estrosi qui veut mettre l’insécurité sur le dos des maires, on atteint des sommets de bêtise. Qui montrent que la droite n’a rien, strictement rien à proposer sur le sujet. Lire la suite

23 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Dans le bilan de Sarkozy, il faudra retenir le fiasco sécuritaire

Si l’on croit qu’on fait de la sécurité en plaçant en garde à vue à tour de bras, en multipliant les opérations coups de poing, en mettant en scène quelques grosses affaires résolues, on se trompe lourdement. Les récents événements de Grenoble et de Saint-Aignan – des émeutes urbaines suite à la mort d’un délinquant dans le premier cas, l’attaque d’une gendarmerie suite à la mort d’un délinquant dans le second cas – ne sont que des épiphénomènes, mais ils montrent que rien n’a changé, ou presque, depuis 2002. Sarkozy a échoué, il faudra le dire en 2012. La gauche osera-t-elle prendre ce sujet à bras-le-corps? Lire la suite

29 Commentaires

Classé dans Politique

Avec Zemmour

Éric Zemmour a bien du courage. Oser, sans faillir ni rougir, assumer ses convictions, ses idées, face à la meute écrasante de ceux qui le méprisent et le prennent pour un authentique nazi, c’est respectable. Maintenir le cap, ne pas céder un pouce de terrain face au conformisme et aux idées-que-tout-le-monde-partage-parce-qu’elles-sont-sympa, c’est admirable. La dernière sortie polémique de l’éditorialiste, qui risque de perdre sa place au Figaro pour avoir osé penser et dire que si les « noirs et les arabes » étaient plus souvent contrôlés que les autres, c’est parce que « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes », est juste l’expression de la réalité, à quelques nuances près. Il faut donc soutenir le soldat Zemmour. Lire la suite

33 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Luttons contre la délinquance, plutôt que de lutter contre les chiffres!

hortefeuxUne nouvelle fois, depuis le début de la polémique sur la soi-disant augmentation des chiffres de la délinquance (celle-ci est stable, mais les violences et les cambriolages explosent), ce gouvernement montre qu’il se soucie de la délinquance comme d’une guigne : ce qui lui importe, ce sont les statistiques. Ce sont elles qu’il veut réduire. Mais en poursuivant cet objectif tout en réduisant le nombre de policiers, il risque fort de se retrouver dans la même situation que Lionel Jospin en 2002. Gare au retour du boomerang! Lire la suite

16 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Société

MAM remporte le prix de la blague de la semaine

mam1Vous savez quoi? Michèle Alliot-Marie, notre chère ministre de l’Intérieur, a réussi à comptabiliser les « bandes organisées  » en France.

Et c’est précis!

« Il y a aujourd’hui en France 222 bandes. Ces 222 bandes sont à 79% en région parisienne et elles comportent environ 2.500 individus qui sont des permanents de ces bandes, 2.500 autres qui sont des occasionnels », a-t-elle détaillé sur Europe-1. « Parmi eux, vous avez 47% de mineurs, donc 53% de majeurs et la grande majorité d’entre eux sont des gens désocialisés », a souligné Michèle Alliot-Marie. « Cette désocialisation se marque par des attaques contre tout ce qui représente l’autorité, l’Etat et notamment les policiers ». Lire la suite

13 Commentaires

Classé dans Société

Pourquoi il faut se méfier des chiffres de la délinquance

Lille, manifs anti-CPE (2006)

Lille, manifs anti-CPE (2006)

Chaque année, une fois que la sempiternelle (et pénible) tradition des voeux s’achève, une autre commence : le bal des chiffres de la délinquance de l’année passée. D’abord au niveau national, pour contenter l’égo du ministre, ensuite dans chaque département, pour satisfaire l’égo du préfet, et enfin, dans chaque commissariat. Si personne ne prend véritablement ces chiffres au sérieux, ils indiquent néanmoins une tendance qui a une influence « globale » sur l’opinion publique. Une tendance, pas un résultat fiable, tant les chiffres sont lissés à tous les niveaux.

On ne peut pas véritablement parler de fraude, de maquillage ou de triche organisée, ce serait excessif. En revanche la façon dont est organisé le système doit inciter celui qui consulte les chiffres de la délinquance avec grande circonspection. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Institutions