Le scandale des enfants présents dans les manifestations du 1er mai

Quelle honte, ce père se sert de son enfant comme d’un bouclier humain!

Vous vous souvenez? C’était le 24 mars. C’était à Paris. Dans une manif de méchants homophobes. Cette journée avait été marquée, à la marge, par des heurts avec la police, et une polémique sur l’usage de gaz lacrymogènes sur des familles dont beaucoup n’avaient strictement rien à se reprocher.

Que n’avait-on alors entendu! Au-delà des observateurs de mauvaise foi ayant prétendu que les manifestants avaient souhaité utiliser leurs enfants comme « boucliers humains » (rien que ça), beaucoup avaient volé au secours des CRS et gendarmes mobiles (belle cohérence) en fustigeant ces méchants parents.

Tiens ici, par exemple. Ou . Ou encore . Et aussi ici. Le 24 mars, c’était général : il fallait dénoncer ces mauvais parents, qui avaient franchi le Rubicon en allant défiler avec des enfants qui ne pouvaient même pas comprendre le sens de la manif! Honte à ces irresponsables! Ces inconscients, qui en plus, se permettent de donner des leçons de morale et d’éducation aux autres! Beurk!

C’est drôle, parce que de mon côté, j’avais le souvenir de manifs de gauche (ou pas de gauche, d’ailleurs) paisibles, où naturellement, les parents viennent avec leurs enfants. Parce que manifester en prenant une baby-sitter, parfois, non. Sur Twitter, on m’avait répondu que jamais de la vie. Que ça n’existe pas. Que non, pas du tout, les parents de gauche, eux, sont responsables. Et tout et tout. Une manif n’est pas un lieu pour un enfant, point barre!

D’accord, d’accord. Par curiosité autant que par esprit de revanche, je suis donc allé faire un tour sur les sites d’infos, pour regarder les « en images » des manifs du 1er mai. Je vous en laisse une petite sélection, qui remet les pendules à l’heure. On y voit des enfants qui portent des drapeaux, des enfants qui dansent, des enfants qui défilent… On trouve même des poussettes! Vous rendez-vous compte? Des poussettes! Quels parents irresponsables….

Une poussette dans une manif? Nan mais allo quoi!

Un enfant qui porte une banderole, quelle irresponsabilité!

Un enfant qui porte une banderole, quelle irresponsabilité!

Ici, un enfant porte même la banderole! Irresponsabilité!

Ici, un enfant porte même la banderole de tête! Quelle folie!

Coucou les enfants au premier plan!

Coucou les enfants au premier plan! ça boume?

Cet enfant juché sur les épaules de son père est soumis à une idéologie sans l'avoir décidé.

Cet enfant juché sur les épaules de son père est soumis à une idéologie sans l’avoir décidé. Et si plus tard, il devient PDG, hein?

A Grenoble on réquisitionne même les enfants pour accompagner en musique le défilé! (images Dauphiné libéré)

A Grenoble on réquisitionne même les enfants pour accompagner en musique le défilé! (images Dauphiné libéré)

A Greniole toujours, on oblige cet enfant à porter un drapeau de la CGT.

A Grenoble toujours, on oblige cet enfant à porter un drapeau de la CGT.

Quelle honte, ce père se sert de son enfant comme d’un bouclier humain! (photo 20 minutes)
Ici l'enfant défile même en première ligne... Shame!

Ici l’enfant défile même en première ligne…  (photo 20 minutes)

Y’a-t-il vraiment besoin de montrer d’autres images? Dans toutes les manifs, il y a des enfants. Et je ne vois pas trop en quoi c’est un problème.

38 Commentaires

Classé dans Société

38 réponses à “Le scandale des enfants présents dans les manifestations du 1er mai

  1. Sylvain

    On voit bien effectivement, des personnes qui décident, comme le 24 mars, des personnes dire « on va mettre les enfants devant » pour aller contre le barrage des CRS ? Ah, non … On voit aussi plein de message d’opposition aux patrons ? Non plus. On voit des parents qui ont effectivement emmené leurs enfants dans une manifestation qui respecte les personnes et les règles de la république … Je ne dis pas que ce fut le cas de tous les parents le 24 mars, mais si c’est de ceux qui ont essayé d’aller sur les Champs Elysées en pensant que « ils n’oseront pas », j’estime la comparaison invalide.

  2. @Sylvain

    Je pense que vous faites référence à une vidéo où on voit UNE personne dire cela. ça ne veut strictement rien dire et c’est un procès d’intention.

    D’ailleurs, il n’y avait pas non plus « plein de messages d’opposition aux homosexuels » dans la manif du 24 mars. Ni d’irrespect pour les lois de la République.

  3. Pas tout à fait convaincu par tes arguments. Lors de la Manif pour tous, ce qui est irresponsable, c’est d’avoir voulu forcer un barrage enfants en avant…

  4. 1/ le concert d’indignation entendu le 24 mars ne parlait pas du tout de cela, mais dénonçait le simple fait d’emmener des enfants dans des manifs, comme réponse aux rodomontades de la droite accusant Valls d’avoir usé de la force (et du gaz) de manière aveugle.
    2/ Personne n’a voulu forcer le barrage enfants en avant, c’est un mensonge. Tout juste sur une vidéo voit-on une personne dire cela. Cela ne correspond à rien de concret.

  5. Grod

    Le « scandale » des manifs pour tous n’est pas que des gens y soient venus avec des enfants, mais qu’on y ai clairement entendu quelqu’un proposer d’utiliser les enfants comme bouclier, et cela sans ambiguité. (ok, une personne, et non représentative)

    Je tiens pas de statistiques mais je ne serais pas surpris qu’il y ai des enfants dans toutes les manifestations et cela depuis longtemps.

  6. Yogi

    La question n’est pas d’emmener des enfants dans des manifs mais de les emmener dans les zones de contact avec les CRS.

    On peut emmener des enfants au stade mais pas au contact des hooligans. On peut emmener des enfants à un concert mais pas là où éclate une bagarre. On peut emmener des enfants à Etretat mais pas au bord de la falaise.

    Il est étonnant que des gens si soucieux des familles soient si peu conscients des zones de danger pour les enfants.

  7. armel h

    hahaha. Installons-nous confortablement et profitons pleinement du petit concert de mauvaise foi qui ne manque pas de suivre.

    Je n’ai pas été aux manifestations, je n’en ai vu ou lu que les comptes-rendus ou surtout les commentaires des uns et des autres, des deux bords : je confirme, le concert de protestations s’est concentré essentiellement sur le thème « emmener des enfants à une manif, de toute façon c’est irresponsable » (sous entendu, « de toute façon une manif ça tourne forcément mal » ?), varié sur plusieurs tons – le coup de « on entend quelqu’un proposer de mettre les enfants devant » n’avait été qu’une des variations parmi toutes les autres ; et, d’ailleurs, une variation arrivée en cours de route, alors que le concert était déjà bien lancé.

    Et là, tiens, non, soudainement on réduit toute la protestation à ce seul détail : finalement, on s’était indigné uniquement de cette phrase, j’vous jure monsieur le président, même avant de savoir qu’elle avait été prononcée, tiens ; tout le reste est imaginaire.
    On est dans ce cas plusieurs à avoir une vachement bonne imagination, et commune en plus de ça, sans concertation. Appelez le CNRS, on a découvert la télépathie.

    Et comme toujours, les commentaires de Yogi permettent de se détendre un peu : « La question n’est pas d’emmener des enfants dans des manifs mais de les emmener dans les zones de contact avec les CRS.
    On peut emmener des enfants au stade mais pas au contact des hooligan ».
    Les CRS apprécieront.
    (« vous êtes malades, vous avez approché un enfant à moins de 5 mètres d’un CRS, pas étonnant que ça tourne mal ! »)

  8. jbg

    parfaitement d’accord avec vous et dans la meme veine je trouve que la plus scandaleuse des photos car elle constitue outre la mise en avant d’enfants, une atteinte à la pudeur sur mineur de – de 15 ans est la suivante:
    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.infoselec.net/videos/photos/enfant_dans_une_situation_choquante_a_la_manifestation_pro_mariage_pour_tous.jpg&imgrefurl=http://www.infoselec.net/videos/debat-mariage-homosexuel.html&h=668&w=565&sz=67&tbnid=nGVa5W2PogAIDM:&tbnh=121&tbnw=102&zoom=1&usg=__VNMngKJ5diQMeYjMN_p_U22e-t0=&docid=y4TAZ9cOzbYQWM&sa=X&ei=epWDUdmQA5KLhQeEtIHIBw&ved=0CDkQ9QEwAQ&dur=811

    J’attends encore la condamnation du ministre de l’intérieur et de toutes les bonnes âmes pro mariage gay!

  9. Cagratte

    Bonjour à tout le monde,
    @chafouin : je suis réservé sur votre argumentaire.
    En fait, vous dites « on est pas des enfoirés, puisqu’ils font pareil en face, et en plus en face, c’est des enfoirés » ( c’est un syllogisme amusant, non ?)
    Rassurez-vous, j’ai bien compris que votre pensée est plus profonde que ça, mais j’aurais bien aimé que la suite du billet (rigolo au demeurant) prenne un peu de hauteur. Le sujet en vaut la peine, me semble-t-il!
    @jbg : cette photo est tout simplement ignoble (et pourtant je suis un fan de l’humour qui fait mal. Là, ça fait mal, mais il n’y a pas l’humour). Attention de ne pas faire du général avec du particulier. Ça m’étonnerait bien qu’une partie significative des « pro-mariage pour tous » valide cette horreur
    Bonne journée à tout le monde
    Cagratte

  10. Yogi

    Et comme toujours, les commentaires d’armel h sont une source d’émerveillement : fait-il semblant de ne rien comprendre, ou bien est-ce vraiment le fond de sa pensée ? Insondables mystères …😉

  11. jeff

    Quelque soit l’objet politique de la manif je trouve effectivement irresponsable d’amener ses enfants…. Mais bon ceux qui proclament être de bons parents parce que hétérosexuels sont souvent les premiers à faire n’importe quoi

  12. lasco38

    est-ce que vous avez demandé l’accord aux parents pour diffuser les images de ces enfants ?

  13. jeff

    @ sylvain
    Effectivement les petits bourgeois versaillais du 24 mai pensaient qu’ils avaient tous les droits… Ils ont découvert à leur dépend que l’ordre républicain s’applique avec la même rigueur quelque soit le milieu social. Une bonne leçon en somme!

  14. Steven

    Quel amalgame aussi, les manifs du 1er mai avec des enfants, c’est pas une manifestation de conflits (avec forcage de barrage de crs, and co, comme peuvent l’être bien d’autres manifs), c’est plus festif.

    Par contre, les manifs du mariage pour tous, les enfants sont emmenés pour « l’exemple ». Vous voyez on fait une manif on est un papa et une maman, et on a des enfants, chose impossible pour les homosexuels quoi.

    Donc de 1, l’enfant est pris en otage et utilisé comme présentoir argumentaire, et non plus comme accompagnant

    De 2, l’enfant comprend que cela ne soit pas normal d’avoir un couple de 2 mr ou 2 mme, et commence donc déja a s’ancrer la discrimination des homo dans la tête si jeune. Que se passera t’il pour ces enfants qui découvriront leur homosexualité dans quelques années ?

  15. Philippe38

    Bonjour,
    il se trouve que je suis le père des enfants « obligés » de porter les drapeaux de la cgt… Je dois vous avouer, qu’il a falllut que je les torture et que je les prive de dessert pour qu’ils acceptent de porter les drapeaux, le temps d’une photo !!
    plus sérieusement, la seule manif a laquelle j’emmène mes enfants toutes les années, c’est la manif du 1er mai a grenoble…. je n’y ai jamais vu aucun débordement d’aucune sorte, ni aucun CRS d’ailleurs…
    Je n’ai jamais demandé a aucun d’eux de porter un drapeau ou de chanter un slogan, mais je ne vois aucune raison de leur interdire non plus….Je ne me vois pas du tout comme un père irresponsable…
    Et avant que certains se fassent encore d’autres fausses idées, je précise que je ne milite pour aucun parti politique, ni aucun syndicat…
    Quant au droit à l’image, aucune demande ne m’a été faite, ni par le dauphiné, ni par vous-même…..Le fait d’emmener un enfant dans une manif n’est pas condamnable par la loi, le fait de diffuser ces photos sans l’accord du responsable légal l’est….
    bonne journée a vous

  16. Cagratte

    Bonjour,
    Je n’ai peut-être pas tout compris, mais une manif, c’est pas la fête à Neu-Neu.
    C’est un acte revendicatif.
    Enfin pour moi.
    C’est à ce titre qu’elle est un acte noble.
    Sinon, on appelle ça un défilé, une ducasse, un carnaval, enfin ce qu’on veut, et on y emmène les mômes,pour partager un instant de fête.
    Une manif, c’est pas ça du tout. C’est puissant, c’est volontaire, ça a un but et ça veut l’atteindre.
    C’est donc intrinsèquement violent.
    Évidemment, les gens ne sont pas des crétins, quand je dis violent, ça ne veut pas dire qu’ils viennent pour casser de l’adversaire !
    Mais ça veut quand même dire qu’ils y sont prêts.
    Ils sont dans l’affrontement.
    Tendus comme des arcs.
    C’est d’ailleurs à cause de ça qu’ils sont là.
    Sinon, c’est qu’ils sont venus en touristes, faire une virée anthropologique, manger des merguez sous les banderoles et c’est pas joli joli.
    Une manif, c’est potentiellement violent, et donc potentiellement dangereux.
    Moi, je vois ça comme un équilibre instable. Ça tient, mais un battement d’aile de papillon et ça part en vrille.
    Alors, de gauche, de droite ou d’ailleurs, je ne comprends pas ce que des gosses viennent foutre là.
    La manif festive, ça me gonfle un peu.
    C’est comme la grève préventive.
    J’ai tellement de respect pour les mouvements populaires que j’aime pas qu’on les galvaude.
    Et là, j’ai un peu l’impression qu’on est plus dans la ducasse de Dunkerque (que je conseille vivement au demeurant) que dans les grandes manifs de 36.
    La colère n’est plus ce qu’elle était.
    D’ailleurs, on dit plus la colère, on dit la « grogne ».
    Lantier, ça doit l’agacer grave !
    Bon week-end à tous
    Cagratte

  17. Paul

    C’est pas parce que ces manifestants de gauche sont con (d’emmener leur enfants) que ça vous autorise à être aussi stupide!!!
    Arrêtons de toujours se justifier par rapport au autres.
    Emmener des enfants dans une manif, quelles que soient les revendications est totalement irresponsable!!! Je trouve ça dommage (vous qui défendez tant la famille) de prendre ça avec tant de légèreté.
    L’enfant ne doit en aucun cas, pour n’importe quel revendication, devenir l’objet des désirs des adultes.

  18. EricB

    Ce qui est gênant, dans cet article, c’est que la légende ne correspond pas à la photo…. Ca fout un peu en l’air tout l’argumentaire qui suit.
    La vraie photo, elle est ici, à 3’57 :

  19. @Paul

    C’est juste un petit billet ironique destiné aux donneurs de leçons. Et me concernant, j’estime qu’il n’y a pas de problème à emmener un enfant dans une manif si celle-ci est destinée à être un défilé familial. Pas plus le 1er mai que le 24 mars. Faire participer ses enfants à ce genre de moment n’est pas de l’embrigadement mais de l’éveil à la conscience politique. Je trouve ça plus intelligent d’emmener ses enfants dans ce genre de lieu que dans une manif.

    @Cagratte

    Je pense que justement, il n’y a pas besoin d’aller plus loin dans l’argumentaire. Ces gens nous ont accusé d’irresponsabilité, qu’ils soient cohérents jusqu’au bout. Ce post est juste un pied de nez qui se passe de long discours…

    @EricB

    Comme d’habitude vous n’avez rien compris et restez fermé, arc-bouté sur vos certitudes.

    @Philippe 38

    Comme je l’explique plus haut, je ne vous juge pas bien au contraire! Ce billet est ironique et destiné aux grincheux qui ont insulté de tous les noms les parents ayant emmené leurs enfants à la manif du 24 mars. Bien sûr, ce discours n’existe pas s’agissant des enfants du 1er mai. Je voulais juste souligner cette contradiction qui me paraît significative.

    Pour le reste, ayant participé à une manifestation collective sur la voie publique, vous autorisez implicitement les journaux à vous photographier, vous et votre enfant. C’est le droit de la presse qui le dit. Moi, le seul problème que je pourrais avoir, c’est vis-à-vis du Dauphiné. Mais vu la fréquentation de mon blog, et son utilisation non commerciale, le risque est vraiment théorique.

    @Steven

    Vous faites du procès d’intention. Et quand bien même, pourquoi pas? Qu’y a-t-il comme problème, à dire « nous sommes des familles et nous considérons qu’un enfant, comme le mien, a besoin d’un père et d’une mère »?

    Ensuite, l’objet de la manif n’est absolument pas de dire qu’il est « anormal » qu’un couple soit composé de deux personnes de même sexe. Ce qui est anormal est qu’ils prétendent concevoir des enfants, et que la loi leur donne raison, c’est tout.

    @Jeff

    Vous voulez parler de l’ordre républicain des flics qui n’osent même plus aller dans certaines cités? Si c’est le cas, je comprends mieux pourquoi on a aspergé de gaz des familles paisibles.

    Enfin, votre premier commentaire est à la limite de l’hétérophobie. Je me demande si je ne vais pas vous attaquer en justice.

    @Yogi

    « La question n’est pas d’emmener des enfants dans des manifs mais de les emmener dans les zones de contact avec les CRS. »

    Voici qui montre que vous n’avez strictement rien compris à la chronoloigie des événements.
    1/ Valls interdit aux manifestants de défiler sur les Champs.
    2/ Sa police estime que la mobilisation s’essouffle et table sur un nombre de manifestants réduit, autour de 100 000. On attribue donc l’avenue de la Grande-Armée à cette manif « statique ».
    3/ Le monde bcp plus important que prévu par les professionnels du renseignement (vive la France, hein) oblige la préfecture à ouvrir en catastrophe des axes adjacents comme l’avenue Foch.
    4/ Les gens arrivent à flot continu et en arrivent à être parfois coincés contre les barrières de CRS.
    5/ Au milieu de cette poudrière, certains veulent accéder aux Champs et provoquent les CRS. Les CRS gazent sans faire de distinguo.

    Une fois qu’on a vu cette enchaînement incontestable, on comprend mieux pourquoi votre propos est aussi expéditif qu’erroné. Jamais des parents ne se sont dits « tiens, emmenons nos enfants dans un endroit risqué ».

    @Grod

    « ok, une personne, et non représentative »

    Vous avez tout résumé, me semble-t-il. Une personne, et non représentative. Pas de quoi justifier, donc, ce concert de haine.

  20. Grod

    Effectivement, pas de quoi justifier ce concert de haine.
    En ce qui me concerne, je n’ai pas vu de haine, mais de l’humour. Un peu comme le nombre d’images détournées suite à l’affaire du « boeuf-cheval » dans les lasagnes qu’on a pu voir sur le net. Mais, ce n’est pas parceque je n’ai pas vu de haine, que celle ci n’existe pas il est vrai.

    Il est tout de même dommage de résumer cela à « un enfant a besoin d’un papa et d’une maman », et cela pour plusieurs raisons :

    – cette volonté familiale, cet argument, ne dois pas être un arbre qui cache la forêt d’intolérante, d’homophobes, de ceci ou de cela qui sont réellement présents dans les débats et cortèges. Je ne dis pas que c’est le cas de tout le monde, je dis qu’ils existent.

    – que faites vous des familles monoparentales, des familles violentes, des familles recomposées, des orphelins adoptés ? Il ne faut pas confondre la famille et le géniteurs. Et ça, une famille aimante, pourquoi les couples homos n’en seraient pas capables ?

    – la loi, à la base, concerne le mariage. Tous les couples mariés n’ont pas nécessairement pour but de procréer, ou ne le peuvent pas forcément.

  21. Chafouin, je ne sais pas si vous avez beaucoup d’expérience des manifestations, mais votre argumentaire est naïf.

    Parce que bon, il y a manif et manif.

    J’ai déjà emmené un de mes enfants dans une manif – ma première née, elle avait dans les 5 semaines. Mais il était clair qu’il n’y allait pas avoir de bagarre avec les flics, pour ce rassemblement sur une place du centre-ville : un millier de paisibles salariés en train de perdre leurs emplois, sous le regard plein de sympathie des passants et des pandores locaux. Un incident eût été impensable; nous ne nous sommes cependant pas attardés, après avoir salué les collègues et leur avoir montré notre bébé, au passage.

    Quelques années plus tôt, je suis aussi allé dans des manifs comme celles que décrit Cagratte: des manifs où on est en colère contre le gouvernement, et on le montre en criant très fort, comme des générations d’étudiants l’avaient fait avant nous. C’est là que j’ai appliqué les leçons reçues de mon père, sur la route qui nous emmenait vers une autre manif en juin 84: on s’éloigne des gens qui s’énervent; on s’éloigne des gens qui se mettent à courir; on ne se rapproche pas du barrage de police; si on se retrouve quand même au contact des policiers, il n’existe aucune bonne raison de rester là.

    Pourquoi ? Parce que les réactions d’une foule ne sont jamais complètement prévisibles; parce qu’un immense rassemblement humain se traduit par une forte poussée d’adrénaline chez tous les participants; parce qu’il y a toujours une minorité de types plus excités que les autres et qui rêvent d’un peu d’aventure, voire de révolution; parce qu’un mouvement de foule peut blesser, même à distance d’un éventuel affrontement; parce que les policiers font ce qu’ils peuvent mais qu’on ne peut pas leur demander d’avoir toujours la réaction parfaitement dosée au moment exact où elle est nécessaire.

    C’est parce que j’ai écouté papa que je n’ai pas fait partie des blessés graves du 4 décembre 1986.

    Assis sur cette expérience qui fait de moi un grand sage à longue barbe blanche, je me permets de mettre mes lunettes de schtroumpf à lunettes pour vous affirmer que le gars qui est venu causer avec les CRS avec son gamin sur les épaules a eu ce jour-là un comportement irresponsable.

    D’autre part, votre chronologie oublie commodément une étape importante: une partie des organisations derrière la manif du 24 mars ont explicitement appelé à violer l’interdiction des Champs-Élysées. Il était donc certain qu’il y aurait des incidents. Bref: la comparaison avec le 1er mai n’a aucune pertinence.

  22. Yogi

    @ le chafouin :
    > »4/ Les gens arrivent à flot continu et en arrivent à être parfois coincés contre les barrières de CRS. »
    J’en doute très fort. J’y étais sur les Champs ce jour là pour faire des courses. Et je n’ai vu que des gens libres de leurs mouvements. La foule n’était pas dense au point de vous emporter ; c’était une foule de manif, pas une foule de métro aux heures de pointe. Les gens qui sont allés sous le nez des CRS y sont allés volontairement.

  23. AFNOU

    @ Yogui
    Justement, les Champs étaient censés êtres interdits aux manifestants (ce qui n’en a pas empêchés certains d’aller y faire un tour) et ils étaient comprimés dans les avenues alentours (j’y était aussi). La densité de la foule dépendait complètement de l’endroit où l’on se trouvait (mais aussi du moment) : à certains endroits assez lâche, à d’autres nous étions serrés. Je rappelle aussi qu’il s’agissait d’un rassemblement statique, non d’une manifestation ordinaire, ce qui peut expliquer le fait que les gens ont tendance à arriver en continu et à coincer les premiers arrivés contre les
    CRS, sans leur laisser vraiment de place pour reculer.

  24. @Yogi

    C’est dingue que vous ne puissiez jamais faire preuve de bienveillance et considérer que les catholiques ne sont pas tous les idiots que vous croyez. C’est dingue aussi comment un gars qui dénonce aussi fort le dogmatisme puisse émettre des jugements aussi définitifs sur les autres🙂

  25. renoul

    Juste une petite contribution sous forme de témoignage, à cet article très vrai: nous sommes parents de 3 enfants en bas âge, avons réussi à les faire garder par des personnes de notre entourage qui ne pouvaient pas se rendre à la manif, cela à deux premières manifs anti-loi Taubira. Nous nous en sommes félicités, mais seulement parce que ç’aurait été très stressant pour nous (faire gaffe, etc) et fatigant pour les enfants. S’ils avaient été avec nous, nous aurions été comme les autres parents des manifs: harassés, mais souriants! Après, il y a tjs un risque inhérent à toute foule (risque de perdre les enfants etc), mais c’est la même chose dans les foires et bien d’autres rassemblements de foule.
    Par contre, le 26 mai, les enfants seront avec nous: on ne va pas s’en « débarrasser » à chaque fois, solliciter les uns les autres, voire payer quelqu’un pour les garder… Nous ferons extrêmement attention et c’est tout, et tout le monde sera fatigué sur la route du retour… En tout cas nous refusons de ne pas manifester juste en raison des enfants, ce qui signifierait que les parents ne peuvent pas exprimer leur citoyenneté sous toutes ses formes!
    Après, si la manif se transformait en foire d’empoigne ou que nous entendions des messages haineux, nous partirions vite fait. Mais vu l’ambiance festive et familiale, très bienveillante, des deux premières manifs nous ne sommes pas inquiets!

  26. Bruno Lefebvre

    Je remarque que le chafouin n’est pas toujours lu: il a clairement dit qu’il n’avait rien contre la présence d’enfants dans les manifs. Il pointe seulement les discours contradictoires, et il donne des liens précis qui ne sont manifestement pas lus. J’ajoute que personnellement j’ai toujours refusé que ma fille vienne manifester quand ça m’arrivait encore, et que l’une des (nombreuses) raisons pour lesquelles je ne manifeste plus est précisément la présence des enfants qui me gêne dans un cérémonial adulte, donc je ne suis pas sur la même ligne que le chafouin, mais je trouve sa démonstration magistrale pour ce qu’elle cherche à démontrer. Qu’on le reprenne sur ce qu’il écrit et pas autre chose. Quant à trier les manifs en fonction de celles qui sont potentiellement dangereuses pour les enfants et les autres, c’est vraiment bien artificiel puisqu’il n’y a aucun rapport entre le sujet d’une manif et le fait qu’elle dégénère, vu que c’est toujours dû à des provocations extérieures ou/et marginales. Délitement d’ailleurs excessivement rare ces deux dernières décennies, et mon opposition aux enfants dans les manifs n’est d’ailleurs aucunement une question de sécurité (compte tenu du nombre de morts ou de blessures invalidantes dans les manifs en temps de paix en France depuis 20 ans, autant interdire l’école ou le collège, lieux de harcèlement et de rackets voire pire, j’attends l’interdiction du tabac dans la voiture familiale comme plus urgente, et que dire des risques d’usage de la voiture familiale elle-même ..). En revanche, je n’aurais pas apprécié que des parents m’instrumentalisent dans un combat que, devenu adulte ou ado, j’aurais a posteriori jugé opposé à mes valeurs; précisément parce que l’engagement dans une manif est public, et que les photos par des journalistes sont inévitables. Je distinguais d’ailleurs fort bien, dans les manifs, les enfants que les parents emmenaient faute d’alternative de garde mais qu’ils ne mettaient pas en avant, et les enfant qui devaient porter les fanions, reprendre les chants des parents, et se soumettre à leurs exaltations (généralement avec aisance, car c’est facile de faire applaudir ou chanter ou crier n’importe quoi à un enfant, et tellement démago-sympa depuis que la FSU a su inonder les manifs de jolis ballons de toutes tailles). Reste que, sur ce sujet précis du mariage, que n’aurait-on entendu si aucune famille complète n’était apparue dans une manifestation dont l’objectif ressenti par les manifestants était la défense des droits de l’enfant…Je trouve qu’il y a une plus grande logique chez les parents qui ont emmené des enfants à cette manif là que chez ceux qui les ont emmenés réclamer la VI° République.

  27. AFNOU

    Là aussi, des enfants dans la manif (à Creil, manifestation pour le projet de loi Taubira) : http://picta.fr/u/10e5
    La 4e, la 6e et la 7e photo.

  28. Bonjour à vous,
    moi, ce qui me frappe, c’est qu’autant de gens puissent se rassembler CONTRE le droit d’autres personnes, un droit qui ne changerait rien à leur propre vie… où sont tous ces gens, quand il s’agit de défendre les valeurs des citoyens, la justice, la démocratie ?
    aujourd’hui, corruption, politiques véreux, injustices, et… ces gens, aucun bruit…
    bizarre.

  29. Aucun enfant ne devrait participer à une manifestation car ce sont les opinions de ses parents et non les siennes. J’ai toujours participé à des manifestations sans mes enfants. Pas une seconde je n’ai pensé les faire participer. Lorsque, adolescents, ils demandent à manifester, c’est différent.

    Dans une manif de méchants homophobes…
    Il semble plus normal de voir des enfants dans une manif pour sauvegarder la famille et dire non à la marchandisation de l’enfant à naître via les mères porteuses, que dans une manif de la CGT. Les photographies sont magnifiques !

  30. Grod écrit : « Et ça, une famille aimante, pourquoi les couples homos n’en seraient pas capables ? »

    Les couples homosexuels sont de fait stériles. C’est comme çà. Lorsqu’on est homosexuel il faut assumer la RÉALITÉ.
    Le droit à avoir des enfants est une absurdité. Les enfants ne sont pas des produits de consommation. Les femmes ne sont pas des utérus couveuses à louer pour des homosexuels riches que pourraient se payer un ventre.

    Être contre le mariage unisexe ne veut pas dire que l’on soit homophobe. Mais si cette minorité homosexuelle (2,5% déclaré, peut-être 2,5% caché) pousse ses revendication trop loin, la population risque de devenir homophobe pour de bon.

    À noter que l’islamisation de la France est plus inquiétante que le mariage unisexe, et si dans une quinzaine d’années la charia fait loi en France, les homosexuels ne pourront plus se marier puisqu’ils n’auront même plus le droit de vivre.

    Amis homosexuels et amies lesbiennes, amies et amis hétérosexuels réveillez-vous le vrai problème n’ai pas le mariage mais la survie de notre société libre.
    http://unmondesansislam.wordpress.com/2013/05/08/le-fascisme-islamique-est-pire-que-le-nazisme/

  31. Grod

    Je suppose donc que vous tenez le meme discours pour les couple stériles.
    Et encore une fois, il ne faut pas confondre mariage et désir d’enfants, se sont 2 choses différentes. Est il si difficile de comprendre que tout ce qu’ils veulent, c’est avoir acces au « mariage » et non pas au « mariage spéciale pour vous bande de sales gays » ? C’est juste une volonté d’égalité, pas une volonté de procréation ou d’enfantement.

  32. Il y a peu de temps encore l’homosexualité était un crime. Aujourd’hui nos pays européens sont très tolérant vis à vis d’une orientation sexuelle qui reste LARGEMENT MINORITAIRE. en France il y a moins de 2,7% d’homosexuels déclarés. Cette minorité est surmédiatisée alors que la plus grande préoccupation des citoyens est l’EMPLOI, le POUVOIR D’ACHAT, la peur de la pauvreté, la violence. Cette communauté emmerde tout le reste de la société avec des revendications qui semblent RIDICULES pour une large partie de la société. Les gens ont le droit de penser que le mariage unisexe est ridicule; ce n’est pas de l’homophobie.

    Je vous redis très sérieusement, le jour où les musulmans seront au pouvoir en France, le droit mariage ne sera plus d’actualité car les homosexuels n’ont plus le droit de vivre en terre d’islam.

    Donc les méchants homophobes ne sont pas ceux qui sont contre le mariage unisexe, mais ceux qui veulent décapiter les homosexuels ou les jeter du haut d’une falaise. Alors gardez votre énergie pour vous battre contre vos vrais ennemis.

    N.B : « le désir d’enfants »
    Le mot « désir » associé à « enfant » est une invention des « commerciaux » de la procréation assistée qui veulent vendre leur thérapie aux couples stériles. Rappeler que de nombreux couples ont été détruits par cet acharnement à avoir des enfants, mais on ne parle jamais des ravages psychologiques sur les couples qui ont ou n’ont pas pu avoir d’enfants de cette manière.
    L’enfantement n’est pas et ne doit pas devenir un marché.
    Pour ma part, je pense que si un couple est stérile c’est qu’il est sans doute « destiné » à un autre chemin; il y a tellement d’enfants sans parents.

  33. @ Ibn al-Rawandi :

    Il est clair qu’on donne à certaines minorités un poids et une attention disproportionnés par rapport à leurs effectifs et aux problèmes du pays.

    Voyez par exemple toutes les lois et les contraintes posées à tous, pour les 1,5 % de la population qui est considérée « handicapé moteur » ! Combien de places de parking soustraites à la population générale depuis qu’elles leur sont réservées ? Combien de milliards dépensés en aménagements d’accessibilité au lieu de les consacrer au redressement du pays ? Voilà une atteinte concrète aux droits et à la liberté du peuple au profit d’une infime minorité, bien plus que le mariage homosexuel !

    Cela est parfaitement abusif, d’autant que ces personnes sont de toute évidence « destinées » à une autre vie, et que ces mesures s’opposent donc clairement à la loi naturelle.

    Pour revenir à la lutte contre l’Islam, mon sentiment est que plus nos valeurs seront loin de celles de l’Islam, plus le Grand Remplacement sera difficile. Le mariage gay va donc nettement dans le bon sens.
    Je vous le dis très sérieusement : pour lutter contre l’islamisation de la société il faut plutôt rendre l’homosexualité obligatoire.

    (Quant au « 2,7% d’homosexuels déclarés », notons que ce chiffre est inconnu et généralement évalué entre 2 et 10%).

  34. Vlad

    Joyeux Noël !!!

  35. de miniac

    c’est honteux d’utiliser des enfants lors de telles manifestations.c’est un abus sur personnes vulnérables.cela devrait être puni par la loi.

  36. consciencepolitique

    « C’est drôle, parce que de mon côté, j’avais le souvenir de manifs de gauche »

    Il n’y a plus de gauche en France depuis l’effondrement de l’URSS, c’est-à-dire depuis 1991, depuis plus de vingt ans. Il faudrait peut-être accepter de vivre avec son temps, plutôt que de se réfugier dans la nostalgie d’une époque révolue. Le PS n’est plus que nominalement socialiste, sa politique est libérale. Le Front de Gauche est dirigé par un ancien sénateur PS dont la seule mission est de le vider de tout contenu socialiste ou révolutionnaire. Tout le spectre politique est libéral ou sous contrôle libéral. Sauf le FN qui continue de demander des protections douanières aux frontières

  37. AFNOU

    @consciencepolitique : « Tout le spectre politique est libéral ou sous contrôle libéral. » Puis-je avoir votre définition de « libéral » ? Parce que je n’ai pas vraiment l’impression que le spectre libéral soit libéral (et les libéraux non plus d’ailleurs)…

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s