Archives de Tag: Marine Le Pen

Montée du FN : à qui la faute?

La classe politico-médiatique, tout au long de cette semaine, ne va cesser de s’émouvoir du score impressionnant réalisé par le FN, hier lors du premier tour des élections cantonales. Avec 2012 en ligne de mire… Evidemment, la gauche va fustiger la droite au pouvoir, accusée d’avoir joué avec le feu avec son débat sur l’islam. La droite, elle, va rester droit dans ses bottes et refuser tout front républicain. Ce jeu de guignols serait amusant si ce n’était pas précisément ce qui fait le lit du FN depuis des années. Finalement, qu’est-ce qui a réellement changé depuis 2002 et le « plus jamais ça »? Lire la suite

29 Commentaires

Classé dans Politique

Hénin-Beaumont : le parti socialiste offre une voie royale au FN

François Hollande, Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann pendant la campagne de 2008.

François Hollande, Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann pendant la campagne de 2008.

C’est fait. Celui qui se croyait intouchable n’aura été déboulonné que par les policiers de la PJ de Lille et par la Justice. Gérard Dalongeville, maire PS d’Hénin-Beaumont depuis 2001, est derrière les barreaux depuis hier soir. En compagnie d’un ancien adjoint aux finances et d’un homme d’affaires, eux aussi incarécérés, il est mis en examen pour détournements de fonds publics, faux en écriture et favoritisme. Au-delà de cette affaire financière, c’est le PS qui est montré du doigt : par peur du FN, il aura attendu la semaine dernière pour lâcher Dalongeville. Un Front national qui désormais, avec Marine Le Pen aux manettes, n’a plus qu’à attendre la dissolution du conseil et la tenue de nouvelles élections. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Politique

Le FN peut-il survivre à Jean-Marie Le Pen?

fnMarine Le Pen réussira-t-elle à liquider en quelques années l’héritage de son père Jean-Marie, dont la carrière politique au Front National s’approche de son crépuscule? En quelques années, depuis les régionales de 2004, la fille de celui qui a réussi en 2002 son pari d’atteindre le second tour de la présidentielle mène la politique de la terre brûlée au sein d’un parti aux abois, tant électoralement que financièrement parlant.

Le dernier avatar de cette descente aux enfers est la création par le nordiste  Carl Lang, viré du FN en novembre dernier, d’un parti concurrent, le Parti de la France. La « droite nationale française », comme elle se nomme elle-même, finira-t-elle par ressembler à la gauche trotskiste, tiraillée entre trois partis rivaux (PT, NPA, LO)? Lire la suite

41 Commentaires

Classé dans Politique