Des observateurs catholiques dans tous les bureaux de vote

C’est la décision que viennent d’annoncer les évêques de France réunis à Lourdes cette semaine pour plancher sur le cinquantenaire du concile Vatican II. Pour donner du sens au document qu’ils ont diffusé en octobre dernier sur l’attitude à adopter pour les élections présidentielle et législatives, des observateurs diocésains seront envoyés dans tous les bureaux de vote, pour superviser le comportement des catholiques.

« Il n’y a pas de raison qu’on se décarcasse à diffuser un document que certains se croient autorisés à ne pas lire ou pire, à ne pas respecter! », observe-t-on dans l’entourage d’un proche d’un évêque français. En octobre dernier, les prélats français diffusaient un document intitulé « Elections, un vote pour quel société? », qui énumérait une liste d’élements de discernement pour éclairer la conscience des catholiques à l’approche de l’échéance de 2012.

Désormais, l’épiscopat veut aller plus loin et contrôler l’usage que les catholiques font de leur travail. Il a donc annoncé, en marge d’une réunion à Lourdes, que des observateurs seraient envoyés dans tous les bureaux de vote de France et de Navarre. « On veut qu’ils nous fassent remonter des infos sur la façon dont les catholiques ont compris notre document », explique Pascal Ambours, secrétaire de la conférence des évêques.

D’après le clerc, ces observateurs seront deux par bureau, et questionneront chaque électeur à l’entrée des isoloirs. Ils auront pour première mission de lui demander à quelle religion ou quelle non-religion il appartient. « Si la personne nous dit être catholique, on récitera avec elle une petite prière et on l’aspergera d’eau bénite pour l’aider à faire le bon choix », se réjouit Eric Harpe, assesseur du diocèse de Vannes, qui précise que les missi dominici des évêques devront bien sûr rappeler les critères de vote aux catholiques et leur préciser les points non négociables les empêchant de voter pour tel ou tel candidat.

Réaction immédiate de la conférence des confirmé-e-s de France

« Pour moi, le pire, c’est Jacques Cheminade, poursuit Eric Harpe. Ce candidat nous paraît vraiment adopter une attitude contraire à l’esprit de l’Evangile, à part pour l’humilité dont il fait preuve en se présentant de nouveau, après le score riquiqui qu’il avait réalisé en 2002! »

A la sortie de l’isoloir, et une fois que le traditionnel « A voté! » aura résonné dans le bureau, les assesseurs de l’Eglise feront le point avec chaque électeur pour établir une cartographie du vote catholique, et un certificat sera remis à leurs correligionnaires qui auront respecté les instructions des évêques. « On leur remettra un petit sac-banane estampillé « BAC », ce qui signifiera qu’ils auront leur brevet d’aptitude électorale au catholicisme! », annonce Thibault Bar, responsable de l’équipe liturgico-électorale de Paris.

Avec ce sac-banane, les bons électeurs bénéficieront de réductions exclusives sur l’eau bénite de Lourdes, d’une ristourne sur les prix des cierges de toutes les églises de France, et cerise sur le gâteau, recevront une photographie dédicacée de Christine Boutin.

Bien sûr, l’initiative n’est pas du goût de tous, et a déclenché les foudres de la conférence des confirmé-e-s de France, qui revendique le droit de ses adhérents à être à la fois communistes et disciples de l’Eglise romaine. « Ce scandale, qui nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire, montre une fois de plus que les hiérarques de l’Eglise sont enfermés dans une vision patriarcale, machiste et sectaire des choses, fulmine Jacqueline Goliasse, secrétaire de la conférence. N’oublions pas que la couleur du martyre, c’est le rouge! Personnellement, c’est un signe qui depuis très longtemps, m’a conduit à fréquenter les cercles communistes, tout en continuant à aller à l’Eglise tous les dimanches. »

Les évêques se veulent toutefois rassurants : ils ont renoncé à l’idée de refuser l’entrée des églises, le dimanche, à tous ceux qui n’arboreraient pas leur sac-banane BAC. « On s’est dit que Jésus aimait tout le monde, à la fois les gens avec sac-banane, et les gens sans sac-banane », explique-t-on à proximité de l’entourage des proches d’un ami de Thibault Bar. Ouf!

7 Commentaires

Classé dans Humour

7 réponses à “Des observateurs catholiques dans tous les bureaux de vote

  1. jgf36

    Bon poisson d’Avril… !

  2. Menez

    Excellent!

  3. josepha

    J’ai eu peur jusqu’au bout! je n’avais pas saisi les calembours, je n’y croyais pas mais en même temps je me disais ‘Et si… » Excellent, bravo!

  4. René de Sévérac

    « la conférence des confirmé-e-s de France » ?
    Faites moi plaisir ^^ « des confirmés » suffit, au pluriel le masculin (qu’un devrait appeler neutre) l’emporte.
    A part ça, je n’ai pas lu le texte « Election piège à cons », expression que j’ai longtemps contesté, mais aujourd’hui ça sonne vrai (Hollande-Sarko, sauf que le premier nous amènera plus vite dans le mur.
    J’ai cru comprendre que le petit livre rouge nous déconseille le vote Marine. alors j’ai bien peur d’aller en enfer. Non, je ne voterai plus jamais PS. Juré.

  5. @René

    Ce é-e-s, c’est un clin d’oeil. Vous ferez rapidement le lien avec une autre organisation, qui elle, existe réellement🙂

    @Jgf, menez et Josepha

    Merci!

  6. L'attribut du Sujet

    Après un coup d’oeil inquiet la date, je peux m’autorise un franc éclat de rire …. Effet ascenseur !
    Merci pour ce billet qui mine de rien fait réfléchir (quand même).

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s