Comment se Placé pour les sénatoriales

Incroyable affaire que celle qui oppose le vice-président EELV d’Ile de France Jean-Vincent Placé au député UMP Alain Marleix. Le second a affublé le premier du sobriquet de « notre coréen national ». Depuis, à gauche, on remue ciel et terre pour obtenir des excuses solennelles. La justice va être saisie. Et Placé, que personne ne connaissait avant-hier, a ainsi gagné un bon coup de projecteur gratuit en vue des sénatoriales. Merci l’UMP?

Il est des polémiques qui définitivement, ne grandissent ni la sphère politique, ni celle des médias. Après le fiasco du retour de DSK à Paris, qui a mobilisé la moitié des rédactions parisiennes ce dimanche, et obligé l’autre moitié à commenter hypocritement ce déballage absurde, la bulle médiatique qui enveloppe le monde politique a décidé de changer de sujet : à droite, on a une grosse gaffe, là. Et ça c’est bon, coco : indignation facile, larmes de crocodile, émotion dans la voix, mais ce ne serait pas de l’audimat garanti à moindre coût, ça?

En l’occurrence, le méchant raciste de service est Alain Marleix, le spécialiste de la circonscription électorale à l’UMP. En gros, c’est lui qui se débrouille pour tripatouiller les circonscriptions jusqu’à ce que cela convienne mieux à l’UMP dans l’intérêt général. Commentant sur Public Sénat les élections sénatoriales qui se profilent au bout du chemin, le député du Cantal a osé ce mot affreux au sujet de Jean-Vincent Placé : « Depuis 2 ou 3 jours, on voit des listes de gauche dissidentes : Daniel Raoult dans le Maine-et-Loire, en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans le Pas-de-Calais, avec la liste du sénateur Sergent. Aussi dans l’Essonne, où notre Coréen national, Jean-Vincent Placé, va avoir chaud aux plumes ! »

Bref, un propos quelque peu douteux, qui n’a même pas l’excuse de l’humour puisqu’il n’est pas drôle, et qui n’a absolument pas sa place dans une interview politique. Une fois quo’n a dit ça, on a tout dit, mais visiblement, ça ne suffisait pas à certains.

Donc Branlebas de combat! Tous aux abris! Faites sonner le tocsin! Un élu a osé faire référence, en parlant d’un de ses confrères, de ses origines. Oui : Jean-Vincent Placé est né en Corée, et a été adopté à l’âge de sept ans par un couple de Français. Il est donc 100% Français par le droit, mais n’est-il pas un peu Coréen par le sang qui coule dans ses veines?

Qu’importe! Si on en fait état, c’est sûrement avec une mauvaise idée derrière la tête! Et un mauvais esprit qui nous rappelle #lesheureslesplussombresdelhistoire (un mot-clef désormais classique). Le verdict médiatico-socialiste tombe, aussi vite qu’une flèche se plante dans sa cible : Alain Marleix est un raciste. Dominique Sopo, le leader de SOS-Racisme, en fait des tonnes pour que surtout on ne relativise pas cette affaire insupportable : il évoque « une dérive extrêmement dommageable », il parle de propos « d’une grande violence », qui sous-entendent que « les Coréens nationaux n’ont pas tout à fait leur place dans notre pays ». Dans ce genre d’affaire, il ne fat pas hésiter à préjuger de ce que les gens ont voulu dire. Cela paie toujours. Et tant pis si ce n’est pas du tout ce qu’Alain Marleix a dit : Sopo, lui, voit dans cette affaire la preuve qu’une élite blanche et catholique refuse de laisser le pouvoir dans ce pays :

Il y a des résistances dans tous les corps politiques sur ce sujet. L’évolution que connaît notre pays doit aboutir à un partage des responsabilités. Il y a une montée en puissance des personnes qui ne correspondent pas à ce que certains se figurent comme étant Français, à savoir blanc et catholique. Les élites qui ont eu l’habitude de tenir, génération après génération, toute une série de postes à responsabilités, qui ont déjà du faire de la place aux femmes, se demandent ce qui va leur rester à la fin.

Pas mal, comme extrapolation, pour une histoire de « Coréen national », non? Même Placé en rajoute une louche : il estime que « pour M. Marleix, manifestement, seul le sang donne le droit d’être français », et qu’il y a « lepénisation du dialogue ». Mais pourquoi Jean-Vincent Placé ne s’en est pas tenu à son instinct initial, à ce tweet rédigé juste après les propos de Marleix : « Marleix parle de moi a Marseille  » notre coréen national ». Racisme, xénophobie, connerie, beauferie? Ou tout a la fois »

Cela suffisait amplement. Mais Placé a reçu des dizaines de coups de fil sur son portable, de journalistes qui voulaient l’entendre réagir. Il a lu les communiqués de presse scandalisés de ses collègues de gauche. Et puis il a dû se dire : « pourquoi pas, après tout? »

Oui, pourquoi pas se faire connaître à peu de frais par la France entière? N’oublions pas que Placé a beau être connu dans le sérail, je ne parierais pas qu’un Français sur cent sache qui il est. Cela reste un élu local de base. Avec cette particularité que quand on s’intéresse à la chose publique, on a déjà entendu parler de lui. Mais justement, de mon côté, la seule fois où j’avais entendu parler de lui, c’était en l’entendant à la radio raconter ses origines, son adoption, son « acclimatation ».

Bref, tant pis si une partie de la droite s’est excusée et a cherché à éteindre l’incendie : Placé n’est pas passé à côté d’une si belle occasion, et a porté plainte pour injure raciale. On saura désormais que faire référence à l’origine de quelqu’un, c’est l’insulter. Enfin, ça dépend si vous tenez ce genre de propos avant une élection ou pas.

Et ça dépend aussi si la personne de qui vous parlez est un honnête homme au sens où on l’entendait au XVIIe siècle, ou si c’est un opportuniste de base.

Photo Eric Coquelin.

Cet article a également été publié sur Atlantico.fr.

27 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Politique

27 réponses à “Comment se Placé pour les sénatoriales

  1. td

    Article surprenant. A la fin, c’est JV.Placé qui est « un opportuniste de base », après avoir été qualifié « d’élu de base »

    Moi, j’aime bien « la base », elle est plus stable et plus honnête que « l’élite »

    Et les rédacteurs opportunistes honnêtes qui tapent sur d’autres qu’ils qualifient d’opportunistes malhonnêtes, sur des papiers opportunistes, ça me fait bien rire. Rire « de base », évidemment….

    Thierry,

  2. Enfin les redacteurs me semblent pour la plupart plus prompts a lyncher Marleix…

  3. estelle92

    Et quand un présentateur télé parle de « notre Johnny national », c’est une insulte ? Si nos élites ne savent plus parler français…
    Mais après tout, on « pressurise » bien les salariés et on « oppresse » bien les victimes !!!
    Mieux vaut rire de tous ces bouffons…

  4. Il est juste très bon ce billet. Et très juste. Bon, il ne plaira pas à certains…

  5. Notre nicolas national

    EELV joue vraiment sur tous les tableaux, Placé parle de racisme quand quelqu’un parle de ses origines mais Eva Joly met sans cesse en avant sa double nationalité et donc ses origines norvégiennes…
    Tout est bon pour accuser de racisme le camp adverse, vieille tactique de la gauche !

  6. le vrai olaf

    A voir, le passage de Placé chez Ruquier et l’étrillage de Zemmour … Grosso modo, il faisait remarquer que Placé n’est que « l’ex » éconduit de Duflot, entré chez les Verts par stratégie amoureuse, pour y gagner sa belle, et la perdre par la suite. On est dès lors en droit de s’interroger sur son envergure politique. Un parallèle intéressant avec la situation de Royal, propulsée candidate en 2007 par dépit amoureux, avec le succès que l’on sait.

  7. Très bonne réaction.
    En effet une affaire bien nationale par les temps qui courent, et bien rodée.
    « notre coréen national » … Ho mon dieu!!
    beauferie rien de plus.
    Mais le puritanisme veille et il est entre de bonnes mains.

  8. @le vrai olaf

    A la limite, le débat n’est même pas là. Que Placé soit un brillant homme politique ou un obscur vert parmi d’autres ne change rien à l’affaire. Quelle que soit la cible, est-on obligé d’en faire des caisses dès que la police politique identifie un pseudo « dérapage »?

    @podarcis et falcon

    Merci.

    @notre nicolas national

    Je m’interroge car la gauche a bien d’autres sujets à mettre en avant…

  9. oliv

    Je vous rejoins dans votre analyse. C’est une tempête dans un verre d’eau car si la remarque de Marleix est navrante, la sur-réaction de Placé l’est tout autant.

    Tiens d’ailleurs, en 2004 ça ne le dérangeait pas qu’on lui donne un surnom sur la base de ses origines asiatiques: http://www.leparisien.fr/politique/le-chinois-d-huchon-24-01-2004-2004707190.php

    Bref, JVP un opportuniste de base. Une bonne qualité de politicien…

  10. Oui, effectivement, disproportion massive entre une remarque (pas spécialement intelligente ni intéressante) et une réaction parfaitement délirante dans son excès. Il y a cent, cinquante ou même trente ans, elle serait passée totalement inaperçue…
    Une remarque cependant : si je doute qu’il fût connu ailleurs avant cette affaire, Jean-Vincent Placé était très connu comme élu local en Île-de-France depuis 2004 au moins, car écrivant la tribune des Verts (souvent assez revendicatrice) dans le journal trimestriel gratuit de la Région. Les Franciliens voient donc à peu près qui c’est. En-dehors de la région parisienne, en revanche, il vient de faire son apparition.

  11. Obi-Wan Kenobi

    @ Chafouin :
    « On saura désormais que faire référence à l’origine de quelqu’un, c’est l’insulter. » Je pense que ce qui fait débat dans la déclaration d’Alain Marleix, ce sont aussi les mots « notre » et « national », pas seulement le mot « Coréen ». Si cette plainte aboutit à un procès, cela promet une passionnante discussion entre grammairiens.
    En tout cas, quand on reprend la phrase complète d’Alain Marleix, cette précision sur l’origine de Jean-Vincent Placé surprend. Que vient-elle faire là ? Pour ma part, elle me dérange.

    Placé « sur-réagirait » par opportunisme politique pour se faire connaître ? Tu es dans le procès d’intention et tu connais suffisamment le système médiatique et politique pour savoir que c’est bien plus complexe que cela. Déjà, tu ne peux pas imputer à JVP toutes les réactions à gauche et dans les associations anti-racistes. Les assos et les partis réagissent, l’affaire intéresse les journalistes qui en parlent beaucoup et interrogent la « victime ». Une attitude extrêmement noble consisterait, de sa part, à ignorer ces sollicitations médiatiques et à ne pas porter plainte, ce qui le grandirait par rapport à Marleix. JVP n’a pas encore atteint ce degré de sagesse, et alors ?
    Enfin, dire que c’était jusqu’alors un parfait inconnu est légèrement faux : comme le fait remarquer le vrai olaf lui-même, il est passé chez Ruquier et je crois me souvenir l’avoir vu à Mots Croisés une ou deux fois. Tu me répondras peut-être que ces émissions n’intéressent qu’une partie de la population. Mais c’est cette même partie de la population qui se sera intéressée à la mini-polémique sur le « Coréen national », déjà oubliée d’ailleurs. Bref, Placé n’a été que mieux connu de ceux qui le connaissaient déjà.
    Enfin, même remarque que Thierry sur l’expression « élu de base ». Mais je pense que tes mots ont dépassé ta pensée et que tu n’as pas de mépris sur les élus de base.

    @ Podarcis :
    je ne crois pas qu’on puisse parler de « puritanisme ».

  12. @Obi Wan

    Notre Coréen national, ça veut un peu dire « le Coréen de service ». Pas malin, en effet, mais je l’ai dit plus haut dans le billet. On est donc d’accord. De là à contribuer à l’instrumentalisation de la Justice, et son encombrement, il y a un pas. J’ajoute que je plussoie au commentaire d’Oliv sur le « Chinois de Jean-Paul Huchon », appellation que s’était lui-même donnée Placé par le passé. ça m’avait échappé mais j’ai lu hier deux-trois billets évoquant ce détail amusant. Ajoutons aussi que Placé aurait affirmé, selon ce billet, qu’il était la seule tête de liste aux sénatoriales qui ne soit pas « blanche-blanche ». http://www.lemalpensant.fr/le-jour-ou-jean-vincent-place-aimait-se-faire-appeler-le-chinois/2011/09/06/

    Or si lui-même évoque ses origines, pourquoi le reprocher aux autres?

    Oui, je suis idéaliste, et pour moi, les politiques doivent tendre au meilleur. Réagir au quart de tour pour se faire mousser, je trouve ça moche. Alors oui, je suis dans le procès d’intention, mais pour moi, la conséquence de cette affaire, ce n’est pas la lepénisation des esprits, c’est l’augmentation de la cote de JV Placé. Et si lui-même n’avait pas réagi ou avait éteint l’incendie, je doute que ses petits copains auraient fait un tel foin.

    Sur sa réputation, je sais bien qu’il est relativement connu, mais c’est ce que je dis : dans une certaine sphère. Et j’insiste : le public qui regarde Mots Croisés est quand même moins fourni que celui qui regarde l’info en ligne ou qui consulte les journaux, par exemple. Même si un passage chez Ruquier est très payant.

    On ne parle déjà plus de l’affaire Placé, et c’est tant mieux, mais il faut reconnaître qu’il bénéficie d’un sacré coup de pub. Est-ce que ça sera bénéfique pour les sénatoriales? Je n’en sais rien. J’aurais plutôt tendance à en douter.

    Par ailleurs, sur le terme « élu de base », je n’avais pas réagi au commentaire précédent mais ça n’avait évidemment aucune connotation péjorative. Cela signifiait « un élu parmi tant d’autres ».

    @Oliv

    Très belle anecdote…

  13. Obi-Wan Kenobi

    @ Chafouin :
    cool, nous ne sommes pas en profond désaccord, au moins sur ce sujet. Même si, pour ma part, la répétition des allusions à l’origine de tel ou tel adversaire politique, norvégienne ou coréen, finit par m’inquiéter. Pourquoi se « lâcher » de la sorte ? Cette xénophobie – au sens littéral du terme, « peur de l’étranger » – pollue inutilement le débat public, c’est vraiment dommage.

    PS : je suis rassuré sur ta perception de l’élu de base. On en voit tellement qui bossent tellement plus que les figures médiatiques et qui sont tellement plus utiles à leur territoire d’élection que les vedettes des partis…

  14. Jean

    Faisons un gros effort d’imagination… Prenons un français qui aurait des responsabilités politiques à Séoul, le membre d’un parti adverse déclarerait que notre homme serait leur français national! Seriez vous choqué? Non, je ne pense pas, tout simplement parce qu’il n’y a rien de choquant, dans un cas comme dans l’autre.
    Nous sommes dans un anti-racisme maladif, qui en est à se nourrir de petites phrases sans aucun intérêt. Un univers mediatico-politique qui s’attarde sur des petites polémiques à l’emporte-pièce pour ne pas à avoir à parler du fond, et ainsi mettre en exergue l’inutilité de nos politiques et l’absence de programmes serieux et couillus!

    Nous ferions mieux de nous intérésser aux idéologies et projets portés par ces gens, par exemple, un fait significatif concernant les Verts, Eva Joly promet de défendre les langues régionales.
    Ce qui est tout à fait cohérent pour l’euro-mondialiste fanatique qu’elle est(à peine plus que l’UMPS), il s’agit pour eux d’affaiblir et de détruire les Etats-Nations en favorisant l’ethno-régionalisme pour ainsi neutraliser la capacité de résistance des nations et les dissoudre dans le mondialisme.
    L’éclatement de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie, les tensions régionalistes en Espagne, l’agonie de la Belgique résultent de ce même processus.
    (Lire à ce sujet Minorités et régionalismes de Pierre Hillard.)
    Vous aurez donc sûrement dans un futur plus ou moins proche de nombreuses régions françaises totalement africanisées, qui au nom des DDH, de la démo(n)cratie et tout le toutim obtiendront leurs indépendances. Ce qui donnera le même schéma que dans les balkans, avec toujours les mêmes officines mondialistes pour tirer les ficelles et asseoir leur domination.
    Il y a là matière à débattre, loin des petites phrases qui ne servent qu’à alimenter les médias, professionnels du brassage de vent.

    Comme je me trouve beaucoup trop gentil dans ce commentaire, j’ajouterais que la nationalité d’un homme ne dépend pas de sa volonté, ou de celle d’autres personnes, c’est un héritage qui se transmet par ses parents. Un français présent en Corée depuis 5 ans ou 5 générations, ne sera jamais coréen, et vice versa. Il n’y a rien de xénophobe ou de raciste à le rappeler.
    Ce ne sont pas leurs origines qui me dérangent(à condition qu’ils ne soient pas présent par millions en France), mais leurs idées, projets, et allégences.

  15. Obi-Wan Kenobi

    @ Jean :
    « la nationalité d’un homme ne dépend pas de sa volonté ». Désolé d’avoir à vous contredire, mais « l’UMPS » étant encore au pouvoir et non pas le FN, vous avez tort. Il est possible d’avoir la nationalité française en la demandant sans avoir des ancêtres français. Petit cours de rattrapage de droit de la nationalité : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-etranger_1296/vos-droits-demarches_1395/nationalite-francaise_5301/index.html
    Ce qu’on ne choisit pas, ce sont ses origines. Et après tout, puisqu’il s’agit d’un « héritage », on devrait pouvoir être en droit de les refuser, non ?

  16. Obi-Wan Kenobi

    @ le vrai olaf :
    votre commentaire sur le passage de JVP chez Ruquier m’a incité à revoir l’extrait de l’émission (http://www.monsieurbuzz.net/jean-vincent-place-vs-eric-zemmour-naulleau-video-5818). C’est bien ce qui me semblait, Eric Zemmour n’a pas été aussi lourdingue que dans votre mémoire. En fait, c’est Ruquier qui pose la question et Nolleau qui revient un peu à la charge sur le fait que Placé et Duflot ont été ensemble. Et comme Placé tient bon et refuse de mordre à l’hameçon, on passe à un autre sujet…

  17. @Jean

    « Vous aurez donc sûrement dans un futur plus ou moins proche de nombreuses régions françaises totalement africanisées, qui au nom des DDH, de la démo(n)cratie et tout le toutim obtiendront leurs indépendances. »

    Mais c’est une obsession? Attention, vous vous rapprochez du statut de troll. Si vous continuez ainsi à sans cesse revenir sur les même sujets à tort et à travers, je n’hésiterai pas à vous bannir d’ici, car je ne veux pas que la discussion soit polluée. Merci.

    @Obi Wan

    « Et après tout, puisqu’il s’agit d’un « héritage », on devrait pouvoir être en droit de les refuser, non ? »

    Bien sûr! Mais on ne peut sûrement pas le nier. Après, ce n’est pas à nous de dire où en est JV Placé. C’est son histoire. Comme celle de tout enfant adopté, j’imagine que ça n’a pas dû être facile, qu’il a deux identités qui coexistent. Enfin au fond, je n’en sais rien. Cela lui appartient.

    Ceci dit, on peut tout à fait comprendre qu’il ait souhaité conquérir le coeur de Cécile Duflot, qui somme toute, m’a l’air d’avoir une conversation agréable…🙂

  18. Jean

    @le chafouin

    Un petit paragraphe qui s’inscrit dans l’analyse d’une proposition politique de Madame Eva Joly. J’ai donné mon opinion concernant l’affaire Alain Marleix, qu’en pensez vous?

    @Obi-Wan Kenobi

    Encore une fois, la nationalité d’un homme ne dépend pas de sa volonté, ou de celle d’autres personnes, même si les dites personnes sont à la tête d’un gouvernement scélérat mondialiste qui distribue la nationalité(un bout de plastique) à qui la veut, cela ne change rien. La nationalité se transmet par le sang. La présence d’étrangers sur ce sol ne pose aucun problème à condition qu’elle ne dépasse pas quelques milliers (pour l’équilibre du pays); et que tout comportement criminel ou parasitaire comme la moindre revendication politiquo-religieuse aboutisse à l’exclusion définitive de la ou des personnes mises en cause. C’est ainsi que cela se passe dans la plupart des pays.

    Cet héritage ne se renie pas. Un Français gaucho-bobo qui ne se sentirait pas Français mais Japonais (par exemple), ne sera jamais Japonais et restera toute sa vie Français.

    Bien à vous.

  19. lolo

    S’il remporte l’élection, il pourra trinquer à sa victoire : Tchin-tchin ? Non, Tchin Toc

  20. Obi-Wan Kenobi

    @ Jean :
    « même si les dites personnes sont à la tête d’un gouvernement scélérat mondialiste qui distribue la nationalité(un bout de plastique) à qui la veut, cela ne change rien. » Le Chafouin a raison : vous êtes un troll. Je ne vois pas ce que vient faire un gouvernement, aussi scélérat puisse-t-il être, dans les REGLES d’attribution de la nationalité. Quand il s’agit de règles, on ne parle pas du pouvoir exécutif, mais du pouvoir législatif (première leçon de droit constitutionnel sur la séparation des pouvoirs). Or le législateur a fixé comme règles d’obtention de la nationalité celles que je vous ai mises en lien (avez-vous seulement cliqué sur ce lien ?). Donc, en attendant que le FN devienne majoritaire au Parlement, vous devez vivre avec le fait qu’en France ne s’applique pas uniquement le droit du sang. Je sais que cela vous chagrine énormément, mais il vous reste encore quelques mois pour convaincre les électeurs que le problème de la France, ce sont les Français qui n’ont pas acquis cette nationalité par le droit du sang. Bon courage !

  21. Jean

    @Obi-Wan Kenobi

    Vous pouvez remplacer gouvernement par pouvoir législatif ou législateur cela ne change rien. La nationalité d’un homme ne dépend pas de règles écrites par d’autres hommes au pouvoir, mais d’une réalité biologique et culturelle. Les milliers de Chinois présents en Algérie ne seront jamais algériens, de même qu’une famille française installée au Japon depuis trois générations ne sera jamais japonaise mais restera française et ceatera. Ce n’est pas parce que contrairement à ma personne, vous adhérez à cette conception de la nationalité promulguée par des hommes aux lubies mondialistes, que vous reconnaissez des lois illégitimes concourants à la balkanisation de la France et la destruction de notre civilisation, que cela vous autorise pas à me traiter de troll.

    Tous les peuples du Monde ont le droit de pouvoir léguer leur pays à leurs enfants, de refuser la présence surnuméraire de populations de cultures, croyances et moeurs différentes, et de conserver leurs identités culturelles et une certaine homogénéité raciale(contrairement à ce que souhaitent les mondialistes). Le peuple de France se trouvant pour diverses raisons dans une démarche de défenestration spirituelle culturelle et ethnique.. les choses ne sont pas prêtes de s’arranger.
    Par contre, je n’ai jamais prétendu que LE problème de la France était les français de papier. C’est un problème parmi d’autres, cette présence surnuméraire pose et posera de nombreux problèmes, j’ai largement developpé dans d’autres posts.

    Le FN est un parti républicain, peut être même le seul. En ce sens il propose l’implantation définitive et l’assimilation de millions d’afro-maghrébins sur notre sol, avec les conséquences démographiques, sociales et culturelles que cela implique.

  22. Obi-Wan Kenobi

    @ Jean :
    « La nationalité d’un homme ne dépend pas de règles écrites par d’autres hommes au pouvoir, mais d’une réalité biologique et culturelle. » Notre réalité biologique, c’est d’être homo sapiens sapiens, pas homo sapiens gallicum ou homo sapiens japanesi… Les frontières des pays sont bien des lignes administratives décidées par des hommes (souvent après quelques anicroches pas très anecdotiques), pas une « réalité biologique ». Le droit à la nationalité est défini par des hommes, que vous le vouliez ou non.
    Chaque communauté nationale détermine ses règles pour intégrer de nouveaux individus sur son territoire administratif. Et ce n’est pas être mondialiste que de dire cela, c’est être républicain et respectueux des lois votées par ceux qui habitent ou ont habité notre pays.
    Pour mémoire, des Américains d’origine japonaise se sont engagés dans l’armée US lors de la Seconde guerre mondiale. Ce simple fait devrait vous interroger sur votre manière de concevoir la nationalité.

    « une famille française installée au Japon depuis trois générations ne sera jamais japonaise mais restera française et ceatera. » Si cette famille ne se mélangeait pas à la population locale, je n’ose imaginer les effets de la consanguinité au bout de trois générations (sur ce point, les « lois » biologiques sont impitoyables). Si telle est la conception du FN du droit à la nationalité, elle a de quoi faire très peur. Sang pur, sang mêlé, sang de bourbe… Aux prochaines élections, c’est décidé, je voterais Harry Potter et non Voldemort.

  23. @OWK

    jean a été banni du blog pour des raisons de modération de commentaires excessifs sur d’autres billets. Il ne pourra donc pas te répondre…

  24. Obi-Wan Kenobi

    Zut alors… Je n’aime pas avoir le dernier mot parce qu’on a bâillonné mon contradicteur. Surtout quand j’ai l’espoir de lui faire entrevoir qu’il se trouve dans une impasse. Mais c’est toi le maître des lieux, alors respect !

  25. Obw,

    En fait il a montré sous divers posts qu’il trollait en réalité les discussions, en revenant tjrs aux memes obsessions. Le debat devenait impossible et je prefere le perdre lui que les habitués des lieux… Et franchement, essayer de le faire changer d’avis, ça me paraissait assez utopique!🙂

  26. Obi-Wan Kenobi

    C’est vrai qu’on était dans le hors-sujet et c’est toi qui fixe les règles sur ton blog, c’est normal.
    Sinon, oui, je suis utopique !😉

  27. @OWK

    Je t’assure que j’ai essayé. C’était vain… Et il est arrivé à l’insulte, qui est la ligne jaune à ne pas franchir.

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s