Low Blogging

Il faut s’y résoudre : quatre ans après son ouverture, il semble que ce blog soit en train de mourir à petit feu, lentement mais sûrement. La tentation est désormais grande de le fermer. J’y suis bien trop absent depuis quelques mois, les sujets se font plus rares, la qualité n’est pas au rendez-vous. Les causes sont multiples.

Il y a d’abord, une démotivation liée à la répétition des sujets, au fil des années. L’actualité tourne en boucle, c’est ainsi. On finit toujours par retomber sur ses pieds. Et quand vous en êtes à votre dixième sujet sur l’euthanasie ou le centre en politique, vous avez du mal à trouver la justification d’en écrire un onzième. D’autant que le débat qui est attaché au billet, lui, sera sempiternellement le même. On devra tout recommencer depuis le début. Ce n’est plus ma façon d’envisager le débat. Pas sous ce format. Il y a bien d’autre moyen de partager ses convictions que sur un blog. Et bien d’autre manière d’évoquer la politique que sur un blog.

Ensuite, un désintérêt grandissant pour la politique française, qui était pourtant le coeur de l’objet de ce blog. Les polémiques ont fini par me dégoûter de ce petit monde. Cela ne m’amuse plus de commenter la dernière petite phrase. Activité principale des blogs de gauche, qui s’amusent du labsus de Jacques ou de la tâche sur le pantalon de Jean. Et qui passent leur temps à « s’indigner ». Je n’ai guère envie, quant à moi, de passer mon temps à pousser des petits cris d’orfraie. Cela ne m’amuse plus, non plus d’assister en permanence à ce spectacle affligeant, faits de petites phrases, de critiques ras-du-plancher, émaillées de temps à autre de révélations convenues du Canard Enchaîné, disons une fois tous les deux-trois mois pour faire bonne figure.

Le niveau de la politique française est définitivement proche du zéro, entre la droite qui est à la fois incapable d’assumer une politique de droite, et en même temps se croit obligée d’aller draguer sans cesse à l’extrême-droite. Une gauche qui nous fatigue à force de toujours se placer en éternelle garante de la morale (mais quelle morale?), mais qui est incapable de raisonner autrement qu’en termes idéologiques, sur l’éducation, l’immigration ou la sécurité, qui sont des enjeux très importants pour notre avenir commun. Un centre qui est minoritaire mais qui trouve encore le moyen de s’éparpiller en tendances multiples. Et puis cette médiocrité, que l’on sent dans quasiment tous les débats. Au fond, marre de ces politiques dont c’est devenu le métier, qui changent de ministère comme de chemise. Marre de ces pros de la politique, ces apparatchiks, les Xavier Bertrand, les Jean-François Copé, les Hamon, les Montebourg… Marre de ces têtes qui ne changent jamais. Et qui nous promettent à intervalles réguliers qu’elles ont « changé ».

Résultat, les derniers billets que j’ai écrits ont été davantage dictés par l’urgence d’« enfin » sortir quelque chose que par une réelle envie ou une motivation profonde. Derrière tout cela, il y a aussi le manque de temps, phagocyté par le boulot. Cercle vicieux, en somme.

Je vais donc dans un premier temps laisser un peu d’eau passer sous les ponts, pour voir comment ce sentiment évolue. Attendre, qui sait, que l’inspiration revienne. J’ai bien peur qu’au bout du chemin, ce soit la fermeture après liquidation totale. Mais laissons une chance à ces lieux.

Qui vivet videbit

23 Commentaires

Classé dans Nombril

23 réponses à “Low Blogging

  1. Repose toi…

    Bizarrement, j’ai bien, moi, revenir sur des sujets… Toujours trouver quelque chose de nouveau à dire est motivant.

    Mais d’accord sur ton constat et le niveau de la politique…

  2. Joli billet, qui exprime ce que je ressens en grande partie…

    Repose toi : personne n’est obligé de blogguer à 15 billets par jours…

  3. FalconHill,

    Ah bon ? Je croyais…

  4. Tourner en rond, être déçu, ne plus sursauter aux micro-événements…
    Ça m’est arrivé aussi. Il n’y a rien de particulier à faire. Laisse reposer la pâte🙂

  5. @Enikao et @nicolas

    Bonne idée. Au début je voulais fermer boutique mais je me suis dit que je pouvais très bien attendre que la motivation revienne. Laisser « reposer la pâte », j’aime bien l’idée!

    En réalité, il est difficile de continuer mais encore plus dur d’arrêter car ce serait irrémédiable. le blog est un peu comme une drogue malgré tout…

    @Falcon

    Merci! ça fait bien longtemps que je ne me force plus à ça…

  6. C’est entendu : commenter, c’est parfois tourner en rond, et les polémiques absurdes sont épuisantes. Mais nous sommes dans une période où nous ne sommes pas encore totalement en campagne présidentielle, et où les partis essaient de plancher sur leurs programmes électoraux. C’est peut-être pas inintéressant en soi.

    Alors voilà ce que je propose très humblement : que l’on voit quelles sont nos propres propositions. Par exemple, sur ce blog, je vois que vu la date de création, cette phase n’a pas du être abordée avant la présidentielle précédente. Mais sur quatre ans, nombre de billets doivent contenir des idées à appliquer. Alors, en fin de compte, cher Chafouin, si on te demandait ce qu’il faudrait faire concrètement, que mettrais-tu en avant ?

  7. Ouvre un nouveau blog et écris des trucs débiles, tu verras c’est rafraîchissant🙂

    Mais je te rejoins sur le fait que tenir un blog, c’est bcp de travail et parfois la motivation manque, surtout quand on a beaucoup de travail à côté.

    Quant à la politique, bien que je n’en sois absolument pas spécialiste, voire même plutôt novice, je te rejoins aussi. Plutôt que d’élever le débat, les entendre sans cesse se tirer dans les pattes est usant, ça n’amène rien. C’est du gaspillage d’énergie, qui pourrait être utilisée plus judicieusement. Le souci, c’est que l’enjeu majeur est devenu de gagner, pour exister. Alors qu’en principe, cela devrait être de faire évoluer les choses. C’est le souci des échéances électorales courtes et aussi je pense, un peu la nature humaine, non ?

    Heureusement, il y a Yann Barthès, mon rayon de soleil🙂

  8. Super idée que celle de xerbias : on critique toujours mais souvent sans rien proposer, ce serait intéressant d’essayer de s’y coller un peu, même si bien sûr ce n’est pas forcément notre métier !

  9. Le Chafouin est mort ? Vive le Chafouin.🙂

  10. René de Sévérac

    « une démotivation liée à la répétition des sujets » dites-vous ?
    Et pourtant, chaque jour nous apporte des idées.
    Miclo ne se lève pas souvent. Et pourtant, allez voir
    http://www.causeur.fr/le-catholique-voila-lennemi,9489
    Ça vaut son pesant ce cacahuètes.

  11. DesOrdons

    And don’t forget you have an international audience !
    Bon courage.

  12. @Xerbias

    Tiens bonne idée. Enfin j’ai tout de même un doute sur mes compétences programmatiques🙂

    @copine débile

    « C’est le souci des échéances électorales courtes et aussi je pense, un peu la nature humaine, non ? »

    Oui! On ne peut pas gouverner sur cinq ans sans très vite se poser la question de sa réélection.

    Quant à Yann Barthès, je trouve justement qu’il est à fond dans cette politique des petites phrases! Au troisième degré, certes, mais il ne contribue pas à une élévation du niveau…

    @Monsieur Arnaud

    Le cadavre bouge encore…

    @DeSordons

    Vous parlez de mon incroyable audience en Belgique?😉

  13. menez

    Oh non, reviens, reviens!!!

  14. Gwynfrid

    Faire juste une pause plutôt que de tout fermer est une bonne idée. Qui sait, le feu sacré peut revenir à l’occasion de la présidentielle. Ou pas. Il est vrai que le personnel politique et médiatique actuel ne donne pas envie.

    Autrement il y a l’excellente suggestion de Xerbias. Ne plus réagir à l’actualité du jour, mais poser de temps en temps une question politique de fond et tenter d’amorcer une réponse. Il y a plein de questions importantes, qui ne sont traitées que quand un fait d’actualité les amène sur le devant de la scène, mais qui se posent toujours, qui nous reviendront un jour dans la figure si on les oublie, et devraient (dans un monde parfait…) être au menu des élections. Au hasard: que faire avec le déficit et la dette, que faire de notre politique méditerranéenne après les révolutions arabes, quelles solutions pour les retraites et le grand âge, faut-il sortir du nucléaire (et si oui, quand, et par quoi le remplace-t-on), quel rôle pour le Parlement, où allons-nous avec l’Europe (et si la réponse est « nulle part », que fait-on à la place), ce qui se passe en Belgique nous concerne-t-il, comment fait-on si le baril de pétrole arrive à 300 dollars, protectionnisme ou pas protectionnisme, faut-il une révolution fiscale (et si oui, laquelle), pouvons-nous parvenir à un consensus national sur les questions de bioéthique (et sinon, que faire à ce sujet), l’OTAN sert-elle encore à quelque chose, peut-on ignorer pour le moment la question de l’effet de serre, qu’avons-nous à dire aux grands pays émergents, comment faisons-nous pour éviter la prochaine grosse crise financière…

    Pas besoin de pondre un programme complet et cohérent, vous n’êtes pas un parti politique à vous tout seul. Plus modestement, la recherche de pistes de réflexion sur quelques sujets précis pourraient exciter votre curiosité et réveiller le désir inhérent à tout blogueur de donner son avis sur tout…

  15. Salut Chafouin

    Je vois exactement de quoi tu parles. Cela m’est arrivé, mais ce qui m’a sauvé de l’ennui, c’est de me lâcher sur quelques billets. L’autre conviction, c’est que ça va devenir marrant maintenant !

  16. Je pense qu’il faut faire une pause, mettre en veille et ne rien effacer. L’envie reviendra peut-être, pis où est-ce que c’est écrit qu’il faille faire plusieurs billets par mois ? Y’a bien un journal qui sort en kiosque tous les 29 février…
    En tous cas ça me ferais bien ch… que tu fasses un Delete tout pourri.
    Et que deviendront les hardos du Hellfest sans toi ? hein ?🙂

  17. Dang

    Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lire si tous les bons blogs se mettent en sommeil?

  18. Tiens, je le sentais venir ce billet…
    A beaucoup plus modeste échelle, vu le nombre de billets postés, j’ai ressenti exactement la même chose. Dégout de la chose publique telle qu’elle nous est présentée, impression de tourner en rond sans avoir grand chose de nouveau (voire d’intéressant sur le fond) à exprimer, et puis finalement fatigue d’être dans la réaction plutôt que dans l’action…
    L’idée de Xerbias est séduisante, mais tellement difficile, tant il est plus aisé d’être dans la critique (négative ou non) que dans la proposition, autant par facilité que par sentiment de manque de compétence ou de légitimité.
    Pourtant, quelqu’un que tu connais m’a dit récemment : « mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres », ça fait réfléchir, même s’il y a de nombreuses façons d’allumer cette bougie ou de la sortir du boisseau. A chacun de trouver la sienne mon Chafouin!

  19. DO92

    D’abord, merci pour ces billets, c’était un gros boulot, et pour moi un peu d’air frais. Une pause ? Ce n’est pas gênant.
    Quoi qu’il arrive je serais toujours là : grâce à la magie du flux RSS je verrai chaque nouveau post.

  20. @Menez

    Ok, je reviens!🙂

    @Gwynfrid

    Encore une fois, l’idée est bonne, même si je ne me sens franchement aucune compétence particulière sur les points que vous citez…

    @Toreador

    « L’autre conviction, c’est que ça va devenir marrant maintenant ! »

    Par rapport à la présidentielle?

    @Vlad

    « Et que deviendront les hardos du Hellfest sans toi ? »

    Ils auraient des vacances!🙂

    @Dang

    Ouvrir le vôtre!🙂 Ceci dit merci du compliment…

    @laloose

    « mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres »

    ça, j’aime bien! ça fait des mois que je me dis qu’il faudrait être davantage dans du positif que dans de la réaction négative. Malheureusement, je ne trouve pas…

    @Do

    Merci!

  21. Gwynfrid

    Bah… Vous êtes bien trop modeste. Depuis quand un blogueur a-t-il besoin d’une quelconque compétence pour parler de quoi que ce soit ? Les chroniqueurs professionnels (les Aphatie, Joffrin, Rioufol, Barbier…) n’hésitent pas à donner leurs avis sur tous ces sujets et bien d’autres encore. Sur quelle expertise pensez-vous qu’ils s’appuient ?

  22. Pingback: Le laïcisme est la religion de la sortie de la laïcité. « Le crépuscule des consentants

  23. Thaïs

    cela fait 10 mois de pause pour moi et j’ai l’impression d’un bon bol d’air. Il y a tellement de choses à faire (à part le boulot qui pompe pas mal de temps quand même) !
    Bonnes fêtes de Pâques à tous et bonne pause chafouin

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s