Lettre à un festivalier du Hellfest

J'adore cette grenouillère, en vente sur le site du Hellfest 🙂

Cher ami métalleux,

L’an dernier, je m’étais fendu d’un billet exposant les raisons qui me poussaient à souhaiter que le festival Hellfest, qui est un peu ton paradis – l’équivalent pour moi d’un monde où Arcade Fire jouerait toute l’année gratuitement -, en finisse avec ses provocations puériles consistant à programmer des groupes invitant aux meurtres des curés et à des violences physiques sur la personne du Dieu auquel je crois.

J’avais avancé qu’éventuellement, la question du financement public de ce festival se posait, étant donné que la collectivité a une responsabilité dans les oeuvres qu’elle choisit de soutenir. L’intérêt public exigeant d’éviter au maximum la violence et la division entre les citoyens de ce beau pays.

En revanche, j’avais soigneusement précisé que je ne croyais pas du tout que tous les participants étaient satanistes, et que je me doutais bien qu’il s’agissait ici au moins en partie de provocations visant justement à faire réagir les vieux grincheux de mon style. On ne se refait pas. Tu vois, je réagis encore.

L’article avait suscité une très longue discussion, pendant des semaines et des semaines. De nombreux amateurs, comme toi, de musiques extrêmes, étaient venus donner leur point de vue, souvent de manière pacifique, et je crois pouvoir dire que l’échange avait été fructueux. De mon côté, il m’avait appris à relativiser certaines opinions que j’avais de toi et tes collègues tout de noir vêtus. J’ai pu découvrir que le métal n’était pas nécessairement disharmonieux, idée préconçue que j’avais à l’époque. Que ce n’étaient pas non plus que cris et guitares saturées. J’avais même appris qu’il existait des métalleux chrétiens, et que ceux-ci ne voyaient aucune contradiction entre leur foi et leurs goûts musicaux. J’espère que de l’autre, les quelques métalleux ayant accepté ce dialogue n’avaient pas été déçus et qu’ils avaient pu comprendre ma position. Qui n’était d’ailleurs pas seulement la mienne, puisque de nombreux chrétiens s’étaient émus de la présence de groupes très très borderline au sein du festival.

Cet échange avait aussi été pour moi l’occasion de découvrir la démarche de Pneumatis qui avait pour objectif d’agir sans braquer le public habitué du festival, qui pouvait très mal prendre ces immixtions de catholiques – pour la plupart très éloignés géographiquement de Clisson – dans la programmation du Hellfest. Cité et Culture avait un peu le même objectif, d’ailleurs.

Si je pense qu’il est important que les catholiques comprennent les origines d’une certaine forme de métal, et les raisons qui ont pu pousser certains à se diriger vers des musiques hostiles au culte chrétien, vu comme l’ennemi dominant à une certaine époque, il serait bien que toi, cher festivalier, tu ne te concentre pas uniquement sur tes propres désirs, mais que tu prennes aussi en compte ce qu’on peut ressentir à l’extérieur de ton monde, en écoutant les paroles de certains groupes invités au Hellfest. La liberté commence là où s’arrête celle des autres, m’a-t-on appris en cours de propagande d’Etat d’éducation civique, au collège.

Si on peut, à la limite, accepter les signes sataniques ou les accoutrement infernaux, d’ailleurs davantage puérils que réellement dangereux – je dis cela sans méchanceté, cher festivalier -, comprends-tu qu’on puisse avoir de plus en plus de mal à tolérer les attaques directes contre nos coreligionnaires, nos prêtres, notre Dieu? Peut-être est-ce un peu trop facile de justifier ce déballage de haine par une « domination écrasante » ou une « chape de plomb » qui remonte à Mathusalem. L’ennemi, aujourd’hui, est-ce vraiment le christianisme? Je pense que les groupes que tu aimes, et peut-être les festivaliers eux-mêmes, devraient se poser cette question attentivement. Je veux dire : honnêtement.

Ce qui est drôle, c’est que cette année, pour la première fois, le patron du festival, Ben Barbaud, a décidé d’annuler la prestation d’un des groupes, Satanic Warmaster, accusé par certains festivaliers et/ou artistes, « au-delà du simple aspect sataniste et antichrétien propre au black metal », de comporter des « références au nazisme pouvant être interprétées comme des marques de sympathie pour cette idéologie et rapprocheraient le groupe du mouvement NSBM (National Socialist Black Metal) ». Au hasard, une compilation du groupe s’appelle « Gas Chamber », ou tiens, encore au hasard, le groupe a joué avec un autre qui répond au doux nom de « Gestapo 666 ». M. Barbaud a expliqué qu’il ne pouvait faire autrement que de déprogrammer ce groupe pour ne pas risquer d’affrontements au sein du festival.

C’est au sujet de cette incohérence que j’aimerais t’entendre, cher ami festivalier. Tu noteras en effet, cher ami festivalier, que l’aspect antichrétien, ça passe, mais l’aspect nazi, ça coince. Dans les deux cas, ne s’agit-il pas pourtant d’agressions verbales gratuites?

Dans la programmation de cette année, il y a aussi une charmante formation baptisée – si j’ose dire – Anal Cunt, au sujet duquel les organisateurs du festival ont ce joli compliment, dans la présentation de cette bande de farceurs : « Les pensionnaires du Massachusetts ne s’imposent aucune limite avec pour résultat des paroles bien dégueulasses, subversives, stupides, hilarantes et provocantes. » Provocantes, c’est le moins qu’on puisse dire, quand on jette un oeil aux paroles de titres aussi désopilants que « Hitler was a sensitive man » ou « I hope you get deported ».

Je me doute qu’on me répondra qu’il s’agit de quinzième degré, qu’il s’agit de dénoncer par l’absurde le fond du propos. C’est sûrement le cas. Mais c’est ce « sans limite » que j’aimerais questionner. Justement, le problème n’est-il pas que certains représentants de ce style musical ne s’imposent « aucune limite »? Les barrières qu’on se force à respecter, dans notre comportement de tous les jours, me semblent pourtant constitutifs de la vie en société. Alors, quoi, ce fameux contrat social qu’on est censé avoir passé quand on avait des peaux d’ours sur le dos, c’était une blague?

Et je ne te parle même pas de droit, mais de morale. Car légalement, tu as le droit de traiter de tous les noms un catholique, mais pas un juif, un homo ou un noir. Par exemple, si tu dis à la télé que les prêtres sont de dangereux pédophiles, tu ne risques rien, oh, c’est bon, quoi, on n’a plus le droit d’être subversif? En revanche, si tu prétends que « les noirs et les arabes » sont davantage contrôlés que les autres parce que « la plupart des délinquants sont des noirs et des arabes », là, tu es condamné pour provocation à la haine raciale. Alors la liberté d’expression totale, moi je veux bien. Mais pourquoi ne s’applique-t-elle que dans certains cas?

Donc, non, je te parle de morale. Et je me dis que tu peux très bien te fendre la gueule à Clisson en respectant les autres, leurs convictions, leur foi. Moralement, on ne devrait jamais se croire autorisé à dire des âneries, ou à blesser inutilement autrui. D’ailleurs, Ben Barbaud lui-même ne vient-il pas de déprogrammer un groupe suspecté d’avoir « franchi les limites »?

En te souhaitant un bon festival quand même, j’espère avoir peut-être contribué à te faire prendre conscience du malaise que certains ressentent parfois, en regardant une pochette d’album, une vidéo, ou en étudiant certains textes.

Amicalement.

Lire aussi sur le même sujet le billet de Cité et culture.

Lire aussi ce billet sur le blog de Radio Métal, qui critique la provocation « gratuite » contenue dans l’affiche retenue pour le Hellfest 2011, et qui montre que du côté même des amateurs de métal, on s’interroge et on souhaite éviter de fermer la porte au dialogue.

Publicités

72 Commentaires

Classé dans Musique, Religion, Société

72 réponses à “Lettre à un festivalier du Hellfest

  1. Je me souviens que le débat l’année dernière avait été assez fourni, il y eut de bons échanges sous le signe d’un respect mutuel et d’une bonne ouverture d’esprit. J’aime bien ton billet résolument positif : la balle est dans le camp des métalleux maintenant.

  2. Bonjour Chafouin,
    Ayant préparé de longue date moi aussi une lettre aux métalleux en en programmant la mise en ligne dans quelques jours, je suis d’autant plus en accord avec ton billet que j’en appelle moi aussi à la responsabilité des métalleux.
    Il serait nettement mieux en effet que ce soit les métalleux eux-mêmes qui fassent le nécessaire afin que les dérapages propres au hellfest cessent.
    Une petite modif dans mon billet afin pour renvoyer sur le tien et il sera en ligne dans la journée.

  3. Bonjour,
    J’avais participé à la discussion sur votre blog l’an dernier sous le pseudo de « Manu » et j’en garde un excellent souvenir. Elle m’avait permis de nuancer mes propres positions et de voir le débat de manière moins binaire.
    Je tente depuis quelques mois d’apporter ma pierre au débat dans un nouveau blog, Inner Light, qui se propose de faire « une relecture et une réinterprétation chrétiennes du black metal et des genres culturels qui lui sont associés ».
    C’est un peu plus large que le débat autour du Hellfest, mais comme la question des paroles dans le black metal revient souvent dans la polémique, je pense que cette contribution peut être positive (et je suis conforté par les retours en core peu nombreux mais très encourageants de différents acteurs du débat, Pneumatis et Les Yeux Ouverts, par exemple, mais également des partisans du Hellfest).
    Le lein de mon blog: https://innerlightofblackmetal.wordpress.com/

    @Les Yeux Ouverts:
    « Il serait nettement mieux en effet que ce soit les métalleux eux-mêmes qui fassent le nécessaire afin que les dérapages propres au hellfest cessent ».
    Tout à fait d’accord: cela permettrait de sortir de la grille de lecture méchants cathos intégristes contre la musique du diable…

  4. Et merci pour ce billet très nuancé au fait… Un bel effort… 🙂

  5. Bonjour,

    Rien à dire de plus, le billet est juste, je trouve… Si une chose : je constate que depuis le début des polémiques publiques sur le Hellfest, les discours semblent converger. L’effet positif du dialogue, me semble-t-il ; dialogue sur lequel tant de personnes ont pourtant tenu à cracher.

    Le débat a en effet pris de la nuance et de l’humanité, en un mot : de la hauteur. Je sais que pour moi ça a été l’occasion de riches rencontres. J’irai sans doute refaire un tour à Clisson cette année, comme l’année dernière, pour boire un verre avec les festivaliers que j’ai pu rencontrer à l’occasion de ce débat. Et je continuerai, si besoin, comme j’ai fait jusqu’à présent, de répondre simplement aux sollicitations du dialogue, et à relayer l’information. D’ailleurs, en y regardant bien, ma participation au débat se limite à ça, finalement, et c’est bien peu de choses.

    Je crois – j’espère – que cette année la polémique sera moins violente, et je crois que si c’est le cas, ce sera sans aucun doute grâce au dialogue et au beau travail faits par des personnes comme Monsieur C&C, par Manu, ou encore les personnes qui oeuvrent à Radio Metal, et qui me semblent faire un travail d’analyse critique et d’information très juste aussi. Merci à eux tous, avec tout ça, je n’ai pas l’impression d’avoir grand chose de plus à apporter. Et à dire vrai : je m’en réjouis ! La musique metal n’est pas ce qu’on peut appeler ma « spécialité ».

  6. Louve

    Yep, pas grand chose à rajouter. Merci pour ce nouvel essai de dialogue ! Et je recommande à tous la lecture du site de Manu dont le contenu est riche et pointu.

  7. Je voulais aussi en profiter pour citer ceux qui se sont investi par-delà le web, et que j’ai trop tendance à oublier : la paroisse de Clisson, le diocèse de Nantes et Radio Fidélité, le Père Domergue et le Père Culat… Bref, tous ceux qui ont contribué à susciter, installer et enrichir le dialogue.

  8. Sam

    Bonjour,

    Habitant en Belgique, je suis toutes les années étonnés par le nombre d’attaques/ de commentaires sur l’attaque des chrétiens que sois disant fait le Hellfest!
    Je me demande juste pourquoi ce n’est qu’en France et en Amérique qu’on vois ce genre de chose?
    Il n’y a pas un genre de malaise dans ces deux pays de voir des personnes complètement différent et de manière de penser que la masse populaire?

  9. Pingback: Promenade sur la toile (01/03/2011) -E-deo

  10. @ Pneumatis,
    Boire un verre avec les festivaliers, pourquoi pas ? Et je suis aussi dispo pour intervenir sur Radio fidélité comme je leur ai fait savoir.
    @tous,
    J’ai réalisée avec d’autres une veille sur la programmation 2011 : je peux écrire d’ores et déjà que celle-ci n’est guère « différente » de 2010.

  11. @les yeux ouverts

    Pourquoi ce changement de nom du blog?

    Et sinon, eh bien oui, comme l’a montré l’exemple de Satanic Warmaster, le changement ne pourra venir que des métalleux, puisque les interventions des catholiques sont vues comme des ingérences insupportables…

    @darth manu

    Je ne peux qu’approuver le choix du nom de votre blog, puisque c’est aussi le nom d’une chanson des Beatles 🙂

    Je suis allé y faire un tour, ça a l’air très fourni, il faudra que j’y retourne pour approfondir tout cela, mais j’ai bien apprécié l’article sur le blasphème notamment. Quelles sont les réactions de métalleux non-catholiques, avez-vous des rapports avec eux?

    Et merci du compliment 🙂

    @Pneumatis

    Eh bien si vous y allez, ça m’intéresse aussi dans la mesure de mes disponibilités à ce moment-là…

    @Sam

    Je l’ignore… Peut-être que l’Eglise, en Belgique, n’a plus guère de poids dans le débat public? J’avoue que les revendications des catholiques visant à être plus respectés sont relativement récentes en France. Il y a quelques années encore, il n’y avait guère que des mouvements proches du Front national (l’AGRIF par exemple) pour se « bouger » dans ce domaine.

    Les choses ont changé car les catholiques ont pris la mesure du fait qu’ils devenaient minoritaires, je pense qu’il y a un phénomène de revendication et de défense propre aux minorités. Il faut justement se garder, à mon avis, d’adopter cette stratégie victimaire qui est celle des mouvements antiracistes ou des lobbies homosexuels, entre autres.

    Ce qui explique, par exemple, que l’Eglise en tant qu’institution est restée très mesurée dans ses réactions au sujet du Hellfest.

  12. @chafouin,
    Un changement de nom lié à un nouveau départ :
    http://www.citeetculture.com/article-nouveau-depart-3-et-fin-64976927.html
    L’intervention des cathos reste nécessaire : dialogue, interpellation, protestation etc…
    @ Darth Manu : salut amical

  13. Bashô

    Puisqu’on compare avec la France et les Etats-Unis, signalons que le dialogue outre-atlantique avec la culture contemporaine a atteint une profondeur qui devrait nous faire rêver. Par exemple, un des jeunes théologiens laïcs les plus prometteurs Tom Baudouin a monté un groupe de recherche sur la théologie (pratique) et le rock : http://www.rockandtheology.com/

    ça me fait aussi penser que l’abbée primat de l’Ordre de Saint Benoît, Dom Nokter Wolf, joue parfois dans des groupes de rock.

  14. @chafouin:
    « Je ne peux qu’approuver le choix du nom de votre blog, puisque c’est aussi le nom d’une chanson des Beatles »
    Oui, je l’ignorais quand j’ai choisi le titre et je m’en suis aperçu en vérifiant le référencement dans Google. J’avoue que ça m’a fait sourire…
    « Quelles sont les réactions de métalleux non-catholiques, avez-vous des rapports avec eux? »
    Pour l’instant la réaction la plus significative vient de Nicolas Walzer, et était très positive.
    J’ai transmis le lien à différents amis qui écoutent du metal sans être chrétiens, et j’attends leurs réactions.
    J’ai découvert qu’une de mes collègues est amie avec un membre d’un groupe de black metal très connu avec des paroles d’inspiration sataniste. Elle m’a dit qu’elle essaierait de leur montrer, et j’admets que j’attends leur réaction éventuelle avec intérêt.
    Je n’ai apas encore fait ma promo sur des forums de metal, mais j’y songe (Les Yeux Ouverts a essayé sur Metalship, mais son topic semble avoir été effacé par les modérateurs).

    « Et merci du compliment »
    Tout le plaisir est pour moi. 🙂

    @Les Yeux Ouverts:
    « salut amical »
    Merci! Et bravo pour le billet que vous venez de mettre en ligne! Deux articles nuancés et équilibrés sur le Hellfest dans la même journée: la saison 2011 s’annonce prometteuse!

  15. @Louve et Pneumatis:
    Merci pour les compliments: et merci à vous également pour votre investissement dans le dialogue entre catholiques et métalleux… 🙂

  16. Ah, les bons vieux clichés satanistes… merveilleux! On se croirait revenu vingt ans en arrière, c’est beau…

    Surtout, ne changeons rien et continuons à enterrer ces milliers de groupes bien plus talentueux que les Rihanna et autres Biebeurre (des modèles pour la jeunesse, il est vrai). Que les vrais musiciens et chanteurs n’aient aucune exposition médiatique, soient ignorés de tous les magazines musicaux à l’exception de la presse spécialisée et qu’on laisse triompher la daube prémâchée et autotunée afin de bien pourrir les oreilles des préados pour qu’ils regardent les Victoires de la Daube et consomment chez Univers Sale… sur ce, je m’en vais faire mon shampooing annuel avant le rituel sataniste de rigueur qui précède nos concerts, lequel sera suivi comme il se doit d’un bon pack de bière avant de m’affaler sur le sofa dans mon T-shirt Cannibal Corpse… Et j’oubliais, gloire à Satan…

  17. @Soru:
    Une relecture calme et détendue du billet vous permettra de relever les affirmations suivantes (et donc de commenter en rapport avec le contenu réel du billet, et non sur la base des préjugés supposés des cathos sur le metal. Et au passage certains d’entre nous sont métalleux ET trouvent que ce billet va dans le bon sens: moi par exemple):

    « En revanche, j’avais soigneusement précisé que je ne croyais pas du tout que tous les participants étaient satanistes, et que je me doutais bien qu’il s’agissait ici au moins en partie de provocations visant justement à faire réagir les vieux grincheux de mon style ».

    « De nombreux amateurs, comme toi, de musiques extrêmes, étaient venus donner leur point de vue, souvent de manière pacifique, et je crois pouvoir dire que l’échange avait été fructueux. De mon côté, il m’avait appris à relativiser certaines opinions que j’avais de toi et tes collègues tout de noir vêtus. J’ai pu découvrir que le métal n’était pas nécessairement disharmonieux, idée préconçue que j’avais à l’époque. Que ce n’étaient pas non plus que cris et guitares saturées. J’avais même appris qu’il existait des métalleux chrétiens, et que ceux-ci ne voyaient aucune contradiction entre leur foi et leurs goûts musicaux ».

    « Si on peut, à la limite, accepter les signes sataniques ou les accoutrement infernaux, d’ailleurs davantage puérils que réellement dangereux « 

  18. Soru a dit : « Ah, les bons vieux clichés satanistes… merveilleux! On se croirait revenu vingt ans en arrière, c’est beau… »

    Ah les bons vieux lecteurs qui commentent en n’ayant lu que les deux premières lignes d’un article… merveilleux ! On se croirait revenu 200 commentaires en arrière, c’est beau… »

  19. @ Darth Manu,
    Topic effacé en effet sur Métalship. Je ne suis visiblement pas personna grata.
    @ Soru,
    Votre commentaire me rappelle étrangement un post glané sur Métalorgie.
    Je suis de plus en plus convaincu que ce genre de commentaires ne peut qu’accélérer la communautarisation des métalleux ( est-ce cela que vous recherchez ?)

  20. Yogi

    Juste une remarque sur le point, erroné à mon sens, que l’attaque des chrétiens serait aussi répréhensible que celle des « juifs, noirs, arabes, homos, … ».

    Ces attaques se distinguent me semble-t-il par le fait que les deuxièmes attaquent la nature même de la personne, et des attributs innés, « naturels », auxquels elle ne peut rien. On attaque l’individu per se et non ses choix ou ses opinions.

    A l’inverse, l’attaque d’une religion et de ses partisans n’est jamais que l’attaque d’une « opinion », et non des personnes elles-mêmes.

    Et le fait que les croyants s’assimilent eux-mêmes si fortement à leur croyance qu’ils en prennent l’outrage pour eux mêmes, n’est que l’une des caractéristiques de ces opinions particulières que sont les « opinions religieuses ».

  21. do

    heu, « j’adore » pour la grenouillère… :$
    tu devrais pas juste dire je raffole, ou un truc comme ça?
    je dis ça pour rire,
    mais bon, si tu veux l’adresse d’un exorciste, dis le moi quand même…

  22. @Chafouin:
    « Quelles sont les réactions de métalleux non-catholiques, avez-vous des rapports avec eux? »
    Je découvre à l’instant que le Père Robert Culat vient de faire ma pub sur sa page Facebook. Ce qui signifie que je vais avoir probablement très rapidement les réactions de beaucoup de métalleux pas forcément chrétiens du tout…

  23. Obi-Wan Kenobi

    @ Chafouin :

    « Car légalement, tu as le droit de traiter de tous les noms un catholique, mais pas un juif, un homo ou un noir. Par exemple, si tu dis à la télé que les prêtres sont de dangereux pédophiles, tu ne risques rien, oh, c’est bon, quoi, on n’a plus le droit d’être subversif? En revanche, si tu prétends que « les noirs et les arabes » sont davantage contrôlés que les autres parce que « la plupart des délinquants sont des noirs et des arabes », là, tu es condamné pour provocation à la haine raciale.  »

    Tu te trompes, cher Chafouin. Si tu dis, au cours d’une émission animée par Thierry Ardisson, que les prêtres catholiques sont davantage contrôlés par la police parce que la plupart des pédophiles sont des prêtres catholiques, tu seras condamné pour provocation à la discrimination religieuse. La loi ne fait pas de distinction de religion et considère que c’est aussi grave de s’attaquer à une « communauté » en particulier en raison de son sexe, son origine ethnique, son orientation sexuelle ou sa religion.

    C’est n’est pas l’endroit pour refaire le débat sur Zemmour et ses propos. On peut seulement constater qu’il a été condamné et n’a pas fait appel. Dura lex, sed lex.

    D’ailleurs, pour en revenir au fond de ton billet, il n’est pas impossible que la participation d’Anal Cunt à ce festival tombe sous le coup de la loi. Je suis assez fan du politiquement incorrect (c’est pour ça que j’aime bien Zemmour quand même) et de la provoc’ qui crée du débat, mais là, j’ai du mal à saisir l’utilité du propos de ce groupe charmant.

  24. @Soru

    « Ah, les bons vieux clichés satanistes… merveilleux! On se croirait revenu vingt ans en arrière, c’est beau… »

    Ahem… Quand on ouvre une porte, vous trouvez ça intelligent de nous la claquer au nez? 🙂

    @Obi Wan

    « Si tu dis, au cours d’une émission animée par Thierry Ardisson, que les prêtres catholiques sont davantage contrôlés par la police parce que la plupart des pédophiles sont des prêtres catholiques, tu seras condamné pour provocation à la discrimination religieuse. La loi ne fait pas de distinction de religion et considère que c’est aussi grave de s’attaquer à une « communauté » en particulier en raison de son sexe, son origine ethnique, son orientation sexuelle ou sa religion. »

    Mais tu ne seras même pas poursuivi! Des groupes peuvent appeler au meurtre de catholiques sans que ça n’émeuve personne, alors un simple propos chez Ardisson, tu penses…

    La loi ne fait pas de distinction, je suis bien d’accord, mais entre la théorie et la pratique…

    @Do

    « si tu veux l’adresse d’un exorciste, dis le moi quand même… »

    Non non, ça va aller! 🙂

    @Yogi

    « A l’inverse, l’attaque d’une religion et de ses partisans n’est jamais que l’attaque d’une « opinion », et non des personnes elles-mêmes. »

    Je serais d’accord avec vous si ces groupes chantaient « c’est bête d’être catho », ou « je ne suis pas d’accord avec la position des cathos sur ceci ou cela », là ce n’est pas le cas, c’est « mort aux cathos », ce qui tombe bien sous le coup de la loi Gayssot, il me semble. Il n’y a pas de différence théorique entre être noir, homo ou catho, puisque le code pénal sanctionne la discrimination mais aussi l’incitation à la haine ou à la violence « à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

    Personnellement, je regrette cette judiciarisation. Mais il n’y a pas de raison que l’on n’applique la loi que dans certains cas. Ta religion, c’est ce qui te constitue, tout autant que ta couleur de peau.

  25. Yogi

    @ le chafouin : Ah d’accord ; j’ignorais que la loi était aussi globale. Ainsi on peut dire « mort aux plombiers » mais pas « mort aux cathos » … je suis en désaccord avec cette segmentation mais soit.

  26. @Yogi

    Ah ça dépend si la fédération des plombiers porte plainte pour injure publique 🙂

  27. Obi-Wan Kenobi

    @ Chafouin :

    si je dis une horreur sur le plateau d’Ardisson, pour que des poursuites s’enclenchent, il faut qu’une asso alerte le procureur. S’il y a si peu, voire aucune affaire, de discrimination anti-catho, c’est bien parce que les cathos sont moins chatouilleux que les assos anti-racistes ou anti-antisémites (l’habitude de tendre l’autre joue, sans doute). Bref, si tu trouves que les cathos sont mal protégés, c’est d’abord à eux qu’il faut t’en prendre.

    Pour ma part, je trouve ça plutôt pas mal que les cathos laissent couler et je regrette de voir certains crier trop vite à l’antisémitisme (Nicolas Bedos s’est récemment retrouvé accusé d’antisémitisme pour avoir oser dire dans une de ses chroniques que la Rafle était un mauvais film !).

    Par contre, sur l’appel au meurtre, je pense qu’il faut se montrer ferme (tu fais référence à une affaire récente ? tu aurais des liens à nous proposer ?). Que ce soit contre les cathos ou contre les plombiers. D’ailleurs, ce délit n’est pas de l’injure public, mais de l’incitation au meurtre et là (précision pour Yogi), la loi ne fait pas de distinction.

  28. @Obi Wan

    En effet les catholiques sont moins prompts à dégainer l’arme judiciaire, et comme toi, je pense que ce n’est pas un mal, puisque souvent, cette solution est juste un moyen pratique de clouer le bec à des gens avec lesquels on n’est pas d’accord. Et cela fait reculer la liberté d’expression.

    Comme je disais plus haut, le problème aussi est que pendant des années, seuls des mouvements proches du FN ont ferraillé en justice contre les « insultes » envers les catholiques. Et que du coup, on les déboutait parce qu’un intégriste catholique est quand même moins bien vu qu’un membre d’une minorité supposée persécutée.

    Par ailleurs, je me demande si dans certains cas le parquet peut déclencher des poursuites de sa propre initiative, sans plainte? C’est sûr en matière criminelle, après, en matière délictuelle, je m’interroge.

    Quant aux appels au meurtre, je te renvoie vers le précédent billet sur le Hellfest, en lien en haut de celui-ci…

  29. @ Obi Wan,
    Il est en effet fort probable que le groupe Anal Cunt soit interdit. Mais pour cela, et sous réserve que ce soit effectivement le cas, il aura fallu que mon blog en informe x personnes et/ou associations et/ou personnalités. La réaction de la fédération des déportés et internés va sans doute aider dans cette prise de conscience. Qu’en disent la licra, le mrap et tant de « sommités » morales montées au créneau pour dénoncer les propos de Zemmour ? Je leur ai posé la question : j’attends…sans grande illusion mais qui sait…

    Laisser couler : pas possible sauf à admettre que les propos de nazillons et pornocrates sont sans gravité. Mais faudrait savoir ! D’un côté, il faudrait admettre que l’on puisse accuser l’église de collaboration avec le régime nazi et dans le même temps accepter sans broncher que des « artistes » plaisantent avec la shoah souis prétexte qu’ils sont métalleux ou rappeurs ?
    @Yogi,
    La religion, seulement une opinion parmi d’autres donc. Sans plus de valeur qu’une autre alors ?
    Comment définissez-vous le fait religieux? Un consensus d’opinions ?

  30. Sam

    Comment ça, Anal Cunt va être annulé ? Il y a pas intérêt! Faut arrêter de se prendre au sérieux et avoir le sens de l’humour ( quel que soit qu’il est!). C’est pas de l’humour au 3 ème degré mais bien 10 voir 20!

  31. @ Sam,
    Anal Cunt rigolo ? Ce n’est pas l’avis de le fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes qui m’a adressé ce message, en ligne sur le blog :
    « Nous intervenons auprès du maire de Clisson et du préfet de Loire-Atlantique pour demander l’interdiction de la participation du groupe concerné au festival de Clisson.
    Bien cordialement
    Le Secrétaire général de la FNDIRP

  32. C’est vrai, quoi, faut avoir un peu le sens de l’humour! D’ailleurs, John Galliano, c’était aussi pour rire, sa diatribe sur Hitler.

  33. La page Facebook « Grâce au meeting de l’UMP du 11/03/10, tu as appris que tu étais sataniste! » vient de poster sur son mur le présent billet, celui des Yeux Ouverts, un demes billets plus anciens sur mon autre blog, et un billet de Radio Metal qui allait dans le sens du dialogue, avec des appréciations plutôt positives…
    Lien: http://www.facebook.com/#!/pages/Gr%C3%A2ce-au-meeting-de-lUMP-du-110310-tu-as-appris-que-tu-%C3%A9tais-sataniste/

  34. Sam

    Bien sur, je trouve que votre pays est vraiment fermé d’esprit! Alors on peut porter plaintes pour tout et n’importe quoi! je vais porter plainte contre les réalisateur de film porno pour débauche sexuelle, aux réalisateur qui font des film sur hilter car il commémorer sa mort, au catholique qui prônent l’interdiction de préservatif et ainsi de suite ( bien entendu c’est exagérer) mais c’est pour faire comprendre que c’est absurde… Il y a tellement d’autres préoccupation qui serait mieux que de « rouspéter » pour un malheureux petit groupe qui va passer dans l’après-midi devant peut-être aller crions fort 3000 personnes

  35. @Sam

    Que vous répondre? Certes il y a sûrement trop de recours dans ce beau pays, et en même temps, le dialogue que beaucoup proposent d’ouvrir vise justement à éviter tout ça pour essayer de trouver un terrain d’entente. Peut-on éviter de blesser les autres gratuitement? ça ne me semble pas une question à jeter à la poubelle sans y jeter un sérieux coup d’oeil.

    @Darth Manu

    Je suis allé voir, merci!

  36. Yogi

    @ Les yeux ouverts : « Comment définissez-vous le fait religieux? Un consensus d’opinions ? » Bah « consensus » laisserait penser à une analyse comparative et un libre choix, alors qu’il s’agit pour l’essentiel d’un héritage familial … disons alors « tradition culturelle » ?

    Il est vrai que le terme « d’opinion » reflète mal la façon dont s’établit un système religieux … mais je crains que la question « une religion est-elle choisie ou non ? », et les conséquences des réponses apportées, ne nous entraînent bien loin du Hellfest !

  37. Pingback: Revue de Blogs : Le pape « parle aux geeks , des vidéos, Les attaques anti-chrétiennes et op ! « Lemessin

  38. Obi-Wan Kenobi

    @ Sam :
    la France étant une démocratie, n’importe qui est en effet libre de porter plainte contre n’importe qui pour n’importe quoi, effectivement. C’est un droit dont il faut néanmoins pouvoir répondre si on en abuse (plainte abusive, dénonciation calomnieuse, etc.), comme n’importe quel droit en fait.
    Ensuite, la plainte est transmise au procureur qui décide de l’opportunité des poursuites. Dans le cas présent, n’importe qui peut donc déposer plainte contre Anal Cunt, mais cela ne veut pas dire que le groupe sera nécessairement interdit. Le pouvoir judiciaire aura à trancher, en fonction des lois votées par le pouvoir législatif. Ce fonctionnement me paraît sain et normal.

    Dans le cas présent, nous débattons de liberté d’expression (là encore, un droit accordé au citoyen qui devra répondre de ses abus). Aux Etats-Unis, effectivement, cette liberté est bien plus grande. Le KKK a pu appeler au meurtre d’Obama sans craindre d’être condamné. En France, ce serait impossible. Je suis un fervent défenseur de la liberté d’expression et je n’aime guère qu’on me pose de nouvelles limites (je veux continuer à pouvoir huer la Marseillaise si ça me chante ou à me torcher avec un drapeau tricolore sur une photo, mais hélas, c’est devenu interdit). Je veux continuer à pouvoir blasphémer et à sortir des blagues de mauvais goût. Mais je ne sais pas si je voudrais vivre dans une liberté d’expression aussi totale qu’aux Etats-Unis.

    Bref… La limite consistant à interdire d’appeler au meurtre ou de faire l’apologie des crimes me semble utile à la vie en société. Celle-là, je n’ai guère envie de la faire sauter (c’est peut-être un tort, au final, ce sont les élus du peuple qui doivent décider, en fonction ou non de mon avis, c’est ça aussi la démocratie). Au premier degré, les chansons d’Anal Cunt sont incontestablement hors-la-loi. Sauf, effectivement, à ce que ce soit de l’humour ou du 40e degré (deux notions difficiles à définir, différentes d’une individu à l’autre). Mais quand je vois l’accumulation des titres et des paroles des chansons, j’ai des doutes sur les intentions réelles de ce groupe.

    @ Chafouin :
    John Galliano était bourré, c’est quand même une circonstance atténuante. Et ses propos n’étaient pas destinés à être reproduits médiatiquement. C’est différent de paroles de chansons ou d’une intervention dans une émission de Canal +.

  39. Sam

    @ obi-Wan

    T’avais si bien commencé ton discours mais par la suite ça se gâte. C’est comme si maintenant on allait dire que Pierre Desproges était contre les juifs pour son Sketch « Les juifs »!

    N’empêche certains dise que les groupe incite au crimes ou à la violence, d’après ce que je sais, il n’y a jamais eu le moindre incident durant le hellfest ou dans un autre concert de metal. Faut apprendre à relativiser et surtout se sortir de les têtes que metaleux= con! On ne « boit » pas toutes les parole de nos groupes favori.

  40. Obi-Wan Kenobi

    @ Sam :
    j’ai précisé que l’humour et le 40e degré étaient deux notions difficiles à définir, propres à chaque individu. Quand je revois le sketch de Desproges, je n’ai aucun doute : c’est de l’humour (et c’est même vachement drôle, bien écrit, subtil…). Pour Anal Cunt, j’ai un gros doute.

    Cela ne signifie pas que je pense que les festivaliers du Hellfest sont tous cons au point de prendre les paroles au premier degré (d’ailleurs, pour comprendre les paroles, il faut les lire, les entendre est impossible). Je sais bien que l’immense majorité des métalleux ne souhaite pas le retour du IIIe Reich. Mais je n’ai pas la même certitude concernant les membres du groupe Anal Cunt.

    Enfin, au-delà de la légalité ou non des propos que tient ce groupe, reste la question du financement du festival avec de l’argent public. Les impôts des Bretons doivent-ils servir à offrir une tribune à Anal Cunt ?

  41. Sam

    @Obi- wan c’est incroyable de reconnaitre l’humour et pas pour Anal Cunt! Comment vous pouvez juger un humour que je parie vous avez jamais réellement écouté ou lu. Vous avez seulement lu les texte des chansons qui convient pour faire annuler ce groupe! Car franchement quand on vois une chansons appelé « All Our Fan is Gay » ( tous nos fans sont gay) comment prendre au sérieux les autres chansons. Et puis faut un peu se renseigner, Anal Cunt fait partie de la famille du Grind metal, ce style est fait pour justement ne pas se prendre au sérieux!

    Enfin ça sert a rien de discuté avec vous, car chaque année se répète. Vous devez être content d’avoir réussi à faire annuler le groupe. BRAVO!

    Certains se demande pourquoi il y a de moins en moins de gens dans les église, de pratiquant et autres mais à force d’emmerder les gens pour des broutille, on récolte ce que l’on a semé!!

  42. Obi-Wan Kenobi

    @ Sam :
    est-il permis d’avoir des doutes ? Me reconnaissez-vous le droit de ne pas être sûr à 100 % qu’Anal Cunt ne cherche qu’à rire ?

    Relisez mes commentaires, essayez d’en saisir la nuance. Pour information, mon avis n’engageait que moi, je ne fais partie d’aucun lobby ou groupe de pression, je n’ai effectué aucune démarche pour obtenir l’annulation de ce groupe au festival. Je n’ai donc pas « réussi à faire annuler ce groupe » et cette décision ne me réjouit pas particulièrement.

    Par ailleurs, je ne suis pas catholique pratiquant, je suis loin, très loin de partager les opinions de l’auteur de ce blog sur bien des sujets. Le monde n’est pas en noir et blanc. Le fait qu’il y ait de moins en moins de monde dans les églises m’indiffère autant que l’annulation d’Anal Cunt.

    Si vous estimez que notre discussion ne sert à rien, eh bien, arrêtons-la. A quoi bon jouer à celui qui est le plus ouvert au dialogue ? Il n’y a plus personne pour compter les points.

    Bon week-end quand même !

  43. Sam

    bien sur que vous pouvez avoir des doutes.

    je croyais que vous étiez dans l’équipe de ce bolg mais comme apparemment vous ne l’êtes pas, le reste de mon message ne vous était donc pas adressé. je m’excuse pour ce malentendu.

    PS: je ne jouais pas a celui qui serai le plus ouvert au dialogue. j’ai mes opinions, vous avez les vôtres et on en débat… c’est tous 😉

    Bon week-end

  44. El Metalero

    Pour ce qui est d’Anal Cunt, je pense qu’ils cherchent vraiment à savoir jusque où on peut aller dans la provocation. Regardez tous les titres: ils parlent d’eux mêmes.
    Mais pour l’histoire de Satanic Warmaster, il a fait des splits avec des groupes de nsbm (national socialist black metal) et l’organisateur avait dit lors d’un débat télévisé qu’il refusait les groupes « nationalistes ». Donc ce groupe a été déprogrammé.
    Il faut savoir que l’extrème droite essaye de se faire une place dans la musique populaire pour rendre de nouveau acceptable leurs idées, créant ainsi à partir d’une subdivision du punk rock nommée la OI! le RAC (rock anti communiste), puis un genre plus varié appelé le rock identitaire français, et dans les musiques extrèmes, le Hatecore a partir du punk hardcore ou encore le NSBM a partir du black metal.
    L’extrème droite va jusqu’à infiltrer le hip hop avec GOLDOFAF, un catholique traditionnaliste membre du renouveau français. Les fascistes ne sont pas toujours ou on croit.

    Les accusations de nazisme sont mal perçues dans les milieux du metal car elles sont vues comme un moyen de salir une fois de plus la majorité des metalleux en montrant les cas extremes du nsbm alors que de nombreux groupes de metal ont pris position contre l’extrème droite comme:
    Rage against the machine avec « killing in the name » sur des policiers membres notoires du kkk

    Napalm death reprenant « nazi punks fuck off » des dead kennedys

    Ou Iron maiden rendant hommage aux pilotes britanniques de la bataille d’angleterre dans « aces highs » et disant que les humains sont tous freres de sang dans » blood brothers »
    Et il y en a beaucoup d’autres!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Heavy_metal_%28musique%29#Les_groupes_anti-racistes.2Fanti-nazis

    http://r-a-b-m.blogspot.com/

    http://www.metalheadsagainstracism.org/indexf.html

    Je terminerais par Skyclad, fondateur du folk metal (genre qui a manqué d’etre infiltré facilement de par sa nature par les nazillons) qui avertissent de la facilité avec laquelle les fascistes peuvent prendre le pouvoir:

    Bref, une explication plus complète sur ce blog

    http://ooooh-me.blogspot.com/2010/12/quest-ce-quelle-ma-gueule-de-metal_17.html
    Et pour terminer

    Bref, les metaleux peuvent très bien crier « NO PASARAN! »

  45. El Metalero

    Erreur de video pour skyclad. Veuillez excuser le double post.

  46. Obi-Wan Kenobi

    @ Sam :
    à ma connaissance, il n’y a pas d’équipe de ce blog, le Chafouin y est seul maître à bord.

    @ El Metalero :
    merci pour RATM, je viens de rajeunir de 17 ans !
    Toute votre explication historique sur les mouvements musicaux et leur « infiltration » par les néo-nazis et la vidéo tragicomique de Goldofaf (faut-il en rire ou en pleurer ?) m’inspire cette réflexion : il ne faut pas mêler opinion politique, opinion religieuse et goûts musicaux. On n’empêchera jamais un fasciste de jouer du métal ou d’aller communier. Et le fait qu’un fasciste joue du métal ou communie ne signifie pas que tous les métaleux sont des fachos ainsi que tous les catholiques.

    Bon, c’est vrai que le jour où le FN introduira ses meetings par « Le dimanche à Bamako » d’Amadou et Mariam, je serai quand même stupéfait !

  47. El metalero

    @ Obiwan Kenobi:
    à propos de goldofaf, il vaut mieux en rire et ce type me rappelle une chanson:

    Si j’ai parlé de goldofaf et du rapport de l’extrème droite, c’est parcequ’il est trop facile de resumer le heavy metal à un nid de neo fascistes pour ceux qui veulent le trainer dans la boue à l’aide du reductio ad hitlerum voire proceder à une inversion accusatoire comme certains catholiques très conservateurs ont voulu le faire.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Reductio_ad_Hitlerum

    D’ailleurs, un article en parle:
    http://ooooh-me.blogspot.com/2010/12/quest-ce-quelle-ma-gueule-de-metal_17.html

  48. El metalero

    Ceci dit je ne dis pas que les catholiques sont fascistes, au contraire, goldofaf et pie XII ne sont pas le catholicisme.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mit_brennender_Sorge

  49. La déprogrammation de Anal Cunt l’a été par décision de la mairie et suite à une démarche de la fédération des déportés que j’avais informée. Mon action n’a consisté qu’à alerter mais tant mieux si le bon sens l’a emporté.
    Nous verrons bien pour la suite car la programmation 2011, ce n’est pas que Anal Cunt ou Satanic Warmaster ( 2 erreurs de discernement au passage)?
    Celles et ceux qui déconcent l’infiltration du métal par les thèses néo-nazies et se « réjouissent » de la déprogrammation de satanic warmaster vont-ils se mobiliser quand les chrétiens seront la cible, et ce d’autant que l’année dernière c’était déjà le cas ? Après ces épisode Satanic Warmaster et Anal Cunt, on peut raisonnablement l’attendre.
    Par aulleurs, pour le moment, le silence des politiques est assourdissant !

  50. El Metalero

    Les groupes « antichrétiens » sont surtout originaires de norvège, pays qui a connu lors du haut moyen-âge une évangélisation par la force et qui de nos jours voit sa société sous une emprise très forte de l’église lutherienne et des sectes évangéliques qui imposent des tabous dont la sévèrité n’aurait pas été reniée par les mollahs iraniens voire les talibans. (interdits religieux portant sur la danse, la télévision et l’alcool)
    Ce contexte a donc été favorable à l’emergeance du black metal et des exactions de l’inner circle qui sont liées a ce sous genre du metal.
    L’inner circle qui rassemble des musiciens de black metal est à l’origine d’une partie des exactions qui ont secoué la norvege comme les incendies d’églises. Ce groupe était tellement séctaire qu’il en est venu à menacer des groupes de death metal (l’autre genre extrème du metal) considerés comme traitres comme Paradise lost ou mème Deicide dont le chanteur et bassiste glenn benton n’est pourtant pas connu pour sa sympathie envers le christiannisme. (il se pourrait qu’il soit surtout un bon comedien qui cherche à se créer un personnage médiatique sulfureux, d’après les dire de certaines personnes proche de ce bassiste.)
    Mais une bonne partie des artistes de black metal a revu à la baisse ses ardeurs et mettent sur le compte de leur jeunesse les actes violents. Neanmoins, l’antichristianisme subsiste face à l’emprise de la morale des 3 religions du livre sur la société qui s’est imposée par la force, ce qui fait dire au leader d’enslaved sur les incendies:
    « Je crois que les chrétiens de Norvège méritaient ça. A l’origine, ce n’était pas une religion que les Norvégiens avaient choisi, elle leur a été imposée. Cette situation dure depuis mille ans. Ça ne me rend ni triste ni heureux, mais d’un point de vue historique, le christianisme méritait ce genre d’incendies criminels. »

    La pluspart des fans de heavy metal condamnent ces actes de violence et cet antichristianisme est surtout lié aux spécificités culturelles, religieuses et historiques de la norvège.

  51. El Metalero

    Désolé pour le double post:
    mais des liens sont nécessaires:
    http://www.france-jeunes.net/lire-le-black-metal-norvegien-emergeance-et-polemiques-25650.htm
    http://www.wikimetal.info/wiki/Inner_Circle

    Un documentaire sur le metal qui aborde entre autres la question du black metal:
    http://documentaire-streaming.net/ecouter/

  52. El Metalero

    Le lien ne fonctionne pas donc un autre lien:

    http://documentaire-streaming.net/video2176_metal-voyage-au-coeur-de-la-bete.html

    Le thème est abordé vers la 71ème minute du documentaire.

    sinon un extraitdu documentaire sur youtube. Dommage que l’intervention d’alice cooper soit coupée. Il explique que des groupes de black metal n’ont plus rien à voir avec ces exactions contre les église.

  53. Je viens de créer une page facebook dédiée au dialogue entre cathos et métalleux, pour ceux que ça intéresse: http://www.facebook.com/pages/Pour-un-dialogue-constructif-entre-catholiques-et-m%C3%A9talleux/156567181065995?sk=wall

  54. D’accord avec cet article. Merci en tout cas d’avoir tâché de s’intéresser à cette musique, cette culture.

    Je voudrais seulement objecter une chose en tant que catholique et amateur de Metal dans de nombreux de ses sous-genres : si je suis chrétien, dois-je forcément prendre la responsabilité des actes des plus stupides d’entre eux (ex. le pasteur américain brûleur de Corans, ou alors les tradis prônant la peine de mort) ? On me répondra que non…Et bien en tant que Metalhead, ai-je le droit d’aimer cette musique sans en supporter tous les aspects voire les déviances ?

    Donc pourrais-je aller au Hellfest la conscience tranquille ? Sachant que, au regard du paysage musical français moribond et du manque de manifestations comme le Hellfest, il m’est quasiment impossible de voir autant de mes groupes favoris ?

    Hell yeah !

  55. Bonjour!

    Ce n’est pas à moi de juger qui doit faire quoi, et si vous avez le droite d’aller au Hellfest… mais je me dis que c’st peut-être à la majorité silencieuse des métalleux de faire le ménage chez eux, non? Peut-être que certaines voix doivent se faire entendre et dire le mal qu’ils pensent de leurs extrêmes. J’imagien que les pasteurs raisonnables ont désavoué ce pasteur qui voulait brûler le Coran, non?

  56. HELLo !
    Effectivement, mais ne pas aller aux concerts (hors Hellfest), ne pas acheter les disques ni le merch de ces groupes, cela revient un peu à la même chose que de ne pas aller dans un temple d’illuminés évangéliques et les soutenir en participant à la quête ? On ne peut pas asperger d’eau bénite les uns, et brûler les autres, que je sache ?

    Je veux dire, dans le monde dans lequel nous vivons, où la liberté d’expression est reine, on ne peut interdire les gens de dire n’importe quoi, d’un bord comme de l’autre, celui des agités du bénitier comme celui des mordus du cornu.

    Je pense malheureusement que le champ d’action est plutôt limité. Et qu’il va bien falloir faire avec…Les chrétiens assimilés aux évangéliques tordus d’un côté, les métallos avec les adorateurs de Belzébuth buveurs de sang de vierge d’un autre.

    Bon allez, Hail Jesus !

  57. armougn

    Bonjour à tous. J’interviens en tant que grand fan de métal, et en particulier de black métal. J’ai vu dans dans la lettre une interrogation concernant l’annulation du groupe néo nazi Anal cunt et un certain »laxisme » concernant d’autres groupes dits satanistes. Je trouve quand même qu’il y a une certaine différence entre ces deux catégories. Se revendiquer néo nazi, c’est quand même accepter une idéologie qui a fait des millions de morts et souffrir encore plus de personnes, tandis que les actes de la deuxième catégories sont très marginaux et datent en majeur partie des années 90 en Norvège.
    Maintenant je comprends que certaines personnes catholiques peuvent se sentir blessées par les paroles de groupes de black métal. C’est pourquoi je voudrais exposer mon point de vue à ce sujet.
    Ayant été dnas une école catholique jusqu’à l’âge de 12 ans, j’ai, je pense, une bonne éducation religieuse. En grandissant, je me suis quelque peu désintéressé du sujet, loin des préoccupations d’un adolescent. Puis plus tard, j’ai commencé à réfléchir au rôle de la religion dans notre société. Je me suis alors rendu compte que les religions, et en particulier le christianisme en tant que religion du monde occidentale, ont été utilisées à des fins politiques, donnant pour résultats oppression (les cathares par exemple), extinctions des civilisations précolombiennes, le terreur de l’inquisition. Ces trois exemples sont sont très anciens, mais en réfléchissant bien les choses n’ont pas vraiment changées. J’en veux pour preuve l’antagonisme christianisme-islam que nous vivont en ce moment, les différences religieuses étaient au coeur des conflits en Yougoslavie. Et je reviens d’Irlande où apparemment des conflits de pouvoir existent toujours entre catholiques et protestants.
    J’en suis donc arrivé à rejeter le concept de religion. Comprenez-moi bien, c’est l’institution que je rejette, et non les personnes, ou même les principes.Si j’ai de bons souvenir de mes cours de cathé, la religion catholique tourne autour du respect d’autrui, et je pense appliquer quand même ce principe dans la vie de tous les jours. Et je pense ne pas être le seul dans le microcosme métalleux à avoir cette opinion.
    Ce qu’il faut alors comprendre c’est que pour beaucoup de groupes de black métal, les textes et attitudes sont plus des postures que de réelles croyances, du second degré. Certes il y a des brebis galleuses comme dans tout mouvement, mais les déséquilibrés qui commettent alors des actes répréhensibles sont rares et subissent les conséquences de leurs actes (les meurtres et incendies d’églises ont donné lieu à des peines de prisons fermes en Norvège). Doit-on alors stigmatiser tout un mouvement pour quelques personnes?
    Pour conclure, je reprendrai ce que j’ai dis plus haut. Je respecte les gens en général, et en particulier les personnes qui croient en une religion. Si elles y trouve du réconfort, de l’espoir tant mieux pour elles. C’est juste que cela n’est pas pour moi, et écouter du black métal est peut être une façon de l’extérioriser, mais en aucun cas je n’irais m’en prendre à des personnes à cause de leur religion.
    Voilà, en juin je vais au Hellfest, j’espère m’éclater et oublier mes problèmes quotidiens, j’irai certainement tout de noir vétû voir des groupes de black métal, mais je vous promets, je suis vraiment inoffensif.

  58. Blasphemy

    Passant outre le tutoiement et le ton condescendant de l’article, je tenais à préciser que je peux, à la limite, accepter le port de symboles chrétiens, d’ailleurs d’avantage puérils que réellement dangereux. Et bien sur, je dis cela sans méchanceté aucune.

    « Metal » s’écrit sans accent. C’est un terme anglophone relatif à une mouvance musical (tel que le blues, cela ne viendrait à l’esprit de personne d’appeler ce genre « le bleu). En effet, on ne donne pas dans la sidérurgie ici…

  59. armougn

    Pour ce qui est de l’ortographe, pour moi les deux sont valable, le terme « métal » étant passé dans le language courant ça ne me choque pas qu’il soit francisé. D’ailleurs on le prononce à la française…

  60. armougn

    Ok j’ai fais une faute à orthographe…..la honte!

  61. trasheur

    Faites déjà le ménage chez vous avant de le faire chez les autres, en éradiquant l’opus deï, lequel a ses accointances avec l’extrême droite, et dont le caractère secret dû à l’interdiction de révéler son identité montre bien à quel point ils doivent être recommandables ! Ah mais j’oubliais, l’opus deï bénéficie d’un statut particulier dans l’Eglise catholique…
    Alors je sais bien qu’il ne s’agit que d’une frange minoritaire de l’église catholique et que la majorité des chrétiens savent faire la part des choses, un peu comme les métalleux avec certains groupes du hellfest.
    A chacun ses brebis égarées!

  62. armougn

    Plusieurs choses m’interpellent dans les propos tenus dans cette interview.

    « La transgression, la révolte, la haine exprimées par cette partie du métal en question constitue un des vecteurs de la banalisation de la violence et du nihilisme ». Moi il me semble plutôt que le danger vient de la vie quotidienne où meurtres, terrorisme, gangs, malversations financières….(la liste est longue) font les gros titres dans les journaux. Pour moi le côté « grand guignolesque » des groupes de métal diminue largement l’influence qu’ils peuvent avoir. Je serais d’ailleurs curieux de comparer le nombre de crimes et délits commis par des personnes lambda et le nombre commis par des personnes poussées à le faire par des groupes de métal.

    « Concernant les chrétiens, je ne vois pas en quoi ils méritent moins de respect que n’importe quel autre croyant ou incroyant ». Je suis d’accord avec cela. D’ailleurs plus haut j’explique que je n’ai rien contre des personnes mais que je condamne une institution. Il me semble aussi que lors de l’affaire des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo, le monde occidental a crié à la liberté d’expression. Pourquoi ne s’appliquerait-elle pas ici?

  63. @Armougn

    « Puis plus tard, j’ai commencé à réfléchir au rôle de la religion dans notre société. Je me suis alors rendu compte que les religions, et en particulier le christianisme en tant que religion du monde occidentale, ont été utilisées à des fins politiques, donnant pour résultats oppression (les cathares par exemple), extinctions des civilisations précolombiennes, le terreur de l’inquisition. »

    Vous oubliez plein de choses bien. Je sais pas, au hasard, les cathédrales, l’annonciation de Fra Angélico et la bière d’abbaye. Non, sérieux, je trouve vos exemples très caricaturaux. D’autant que vous dites que la religion a été utilisée à des fins politiques. Qui dont est coupable? La religion? Ou celui qui l’a utilisée à des fins politiques? Je vous en prie, quand les civilisations précolombiennes ont été anéanties, c’était pour leur voler leur or, pas pour les convertir. De même, les cathares ont été exterminés car ils menaçaient la stabilité d’une région. Ne mélangeons pas tout.

    « Se revendiquer néo nazi, c’est quand même accepter une idéologie qui a fait des millions de morts et souffrir encore plus de personnes, tandis que les actes de la deuxième catégories sont très marginaux et datent en majeur partie des années 90 en Norvège. »

    Pour moi, qu’on appelle à tuer un juif ou un catho, je ne vois pas la différence. Je refuse qu’on relativise l’appel à la violence, tout bonnement…

    « J’en suis donc arrivé à rejeter le concept de religion. Comprenez-moi bien, c’est l’institution que je rejette, et non les personnes, ou même les principes »

    Excusez-moi, mais la religion est-elle une institution? La religion, ce n’est pas un organigramme, c’est avant tout un rapport de l’homme avec Dieu ou toute divinité, non? La religion, c’est un ensemble de rites, de recommandations, de morale, ce n’est pas d’abord le clergé. En définitive, je pense qu’on doit juger un arbre à ses fruits, mais pas seulement à ses fruits pourris.

    « Doit-on alors stigmatiser tout un mouvement pour quelques personnes? (…) Pour conclure, je reprendrai ce que j’ai dis plus haut. Je respecte les gens en général, et en particulier les personnes qui croient en une religion.
    Je vous promets, je suis vraiment inoffensif. »

    Qui stigmatise ici « tout un mouvement »? J’ai beau relire ce n’est pas ce qui est écrit dans ce billet. Je cherche à essayer de comprendre en quoi il est nécessaire de blesser des personnes pour s’amuser. Vous respectez peut-être les religions, et c’est tant mieux, et tout à votre honneur, mais qu’en est-il de ceux qui écrivent de tels textes? ça ne me paraît pas l’expression du plus grand respect qui soit…

    @Blasphemy

    « à la limite, accepter le port de symboles chrétiens, d’ailleurs d’avantage puérils que réellement dangereux »

    Merci de votre autorisation, trop aimable! 🙂

    @Trasheur

    « Faites déjà le ménage chez vous avant de le faire chez les autres, en éradiquant l’opus deï, lequel a ses accointances avec l’extrême droite, et dont le caractère secret dû à l’interdiction de révéler son identité montre bien à quel point ils doivent être recommandables ! »

    Voilà qui me paraît bien péremptoire…

  64. Xezbeth

    Le black métal, le culte des ténèbres et des dieux chthoniens, mais sans incarner de contre-culte, c’est ce qui me paraît idéal. Une musique et une esthétique sans rapport avec les chrétiens ni le christianisme.
    Je comprends ce que peuvent ressentir les chrétiens en entendant les paroles de certains groupes.
    Pour comprendre, je pense qu’il faut se pencher sur ce que représente le christianisme aujourd’hui pour certains: La soumission forcée à un Dieu tyran, l’espoir brisée en une religion qui n’a pas apporté la joie à tout le monde, l’obéissance aveugle qui conduit droit dans le mur, un excès d’austérité qui incite à la frustration…
    Le christianisme a beaucoup insisté sur la misère de l’Homme : sa condamnation, sa faute, le péché, la misère de sa condition, sa dépendance et la nécessité d’un sauveur… Le BM se révolte contre des propos insultants du christianisme à l’égard de l’Homme, et se focalise souvent sur le développement personnel et individuel. Je pense que beaucoup se sont sentis humilié par cette religion qui ne met pas vraiment l’accent sur la grandeur et la liberté de l’Homme.

  65. @Xezbeth

    Justement, le christianisme insiste beaucoup sur la notion de liberté de l’homme! Et puis, si votre intervention est intéressante, personne ne nie le droit de critiquer une religion. ça, tout le monde peut le faire, et heureusement que c’est permis. Par contre, il y a des abus qui sont intolérables. Appeler au meurtre des croyants ou à l’incendie des églises n’est pas une critique construite et intelligente d’un dogme, c’est juste un propos haineux qui ne devrait pas être autorisé. Vous saisissez la nuance?

  66. armougn

    C’est là que vous vous trompez. Il ne s’agit pas « d’appel au meurtre ou à l’incendie des églises ». Il n’existe pas de horde noire assoifée de sang de chrétiens, faut arrêter deux minutes….Il s’agit de l’expression du rejet de la religion. S’offusque-t-on de nos jours lorsque les partis politiques de la gauche radicale chantent l’internationale? Pourtant si vous regarder les paroles, on parle meutres ou d’utiliser des balles.
    Ensuite vous parler de critiques constructives. C’est ce que j’ai fait plus haut il me semble, pour me faire gentillement renvoyer dans mes 22m. Soit disant les exemples que je donne sont des caricatures. Des caricatures qui ont provoqué des milliers de morts, vous êtes sûr de vous? Ce genre de propos se rapprochent dangereusement de commentaires nauséabonds sur les chambres à gaz. Et on a pas dû avoir les même cours d’histoires. Certes les conquistadors cherchaient de l’or, mais leurs navires transportaient aussi des missionaires chargés d’évangéliser ces civilisations. Et au final c’est cette évangélisation qui a tué ces cultures. Les vikings eux se contentaient de l’or lors de leurs pillages, et n’ont jamais provoqués de destruction culturelle. Par contre le christianisme s’en est ensuite violemment pris à eux. Peut être est-ce pour cela que le berceau du black metal est en Norvège…

  67. Xezbeth

    @le chafouin
    Je saisit tout à fait la nuance. Mais la question n’est pas de savoir ce qu’il faut autoriser ou interdire. La question est d’où vient cette haine ? ». Car comme le dit le chanteur d’Emperor dans les Seigneur du Chaos, les Satanistes de l’inner circle était des fils de bonne famille athée (donc pas forcément victimes d’abus de la religion).
    Donc toujours dans le but de comprendre les textes (puisque tel semble être votre souhait), certains groupes de BM ressentent un mépris et une haine de la part du chritianisme envers l’homme (et là pour le coup, ils ne sentent pas seulement une simple critique de la nature humaine par cette religion).
    Vous parlez de la notion de liberté sur laquelle insiste le chritianisme. Mais de quelle liberté s’agit-il ? De cette fausse liberté par laquelle on est forcé au final d’adorer le Dieu unique de la Bible et forcé d’admettre que nos péchés, nos erreurs et nos errances venait de notre liberté ?
    En restant critique (sans appeler au meutre), Je peux trouver le livre de Job révoltant. Ainsi que l’ordre de Dieu à Abraham de sacrifier son enfant. Où encore les plaies d’Egypte. Entre autres. Mais je peux aussi ressentir, dans le cas le plus extrême, du mépris et de la haine de la part de cette religion et de ce Dieu envers l’homme. D’un point de vue métaphisyque, si cette religion est le seul salut, je peux me trouver alors dans une impasse, dénigré, désespéré, et finalement victime del’existence… Alors dans un contexte où le monde souhaite fermement le triomphe de ce Dieu qui me semble tyrannique et hostile, comment je réagis ? Je pense que l’attitude BM cache une volonté de (re)trouver un sens sacré. Il n’y a pas vraiment de conflit entre chrétien set BM durant le festival. Et si le BM visait le Dieu unique ? Mais se battre contre Dieu, c’est se battre contre une chimère. Le chrétien serait donc un moyen de matérialiser un ennemi chimérique.

  68. Xezbeth

    Ah oui, j’oubliais… Merci Armougn de le rappeler. Car nous parlons du Hellfest en France.
    Mais effectivement en Norvège c’est autre chose. Les anti-chrétiens (assimilé au satanisme) considèrent que les chrétiens sont des envahisseurs, et que sous chaque église se trouve les ruines de leur anciens temples païens, leur réelle et unique religion. Ils s’attachent aux valeurs plus anciennes de leurs ancêtres convertis de force à une religion imposée et dominatrice venue d’Israel et qui n’a rien à faire chez eux. Ils veulent tout simplement éradiquer ça.

  69. Yi Sun-sin

    Je propose à ceux qui ne sont pas sûr que Anal Cunt fait du second degré de traduire le nom du groupe. C’est tout de même assez manifeste, non ?
    Les albums du groupe ont des noms comme “Morbid Florist, “Everyone Should Be Killed”, leurs chansons ont des noms comme “I Became a Counselor So I Could Tell Rape Victims They Asked for It” ou “I Ate Your Horse”…
    Est-ce que qui que ce soit ici arrive à imaginer qu’ils soient sérieux ?

  70. Pingback: De Patrick Roy à Anal Cunt en passant par Brave Patrie… « Inner Light

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s