Des Bleus à l’âme

Avant de rire, avant de se gausser, avant de chercher des poux dans la tête de qui que ce soit, on peut être tout simplement… furieusement triste après cette funeste coupe du Monde, où la France s’est non seulement ridiculisée, mais a surtout été… nulle à souhait. Quand on n’a pas d’occasions, on ne peut pas marquer de buts. Mais si l’attitude des Bleus, sur et en-dehors du terrain, a été pitoyable, je ne comprends pas celle de nombre de Français, prompts à brûler ce qu’ils ont adoré.Jusqu’au bout, hier, j’ai soutenu les Bleus. Même à 2-1 pour l’Afrique du Sud, alors que la France évoluait à dix, j’y croyais. Plus que 4 buts, c’est faisable! Sur un malentendu, ça peut toujours passer… Avant le match contre le Mexique, j’y croyais aussi, fort du souvenir du Mondial 2006, dont les débuts avaient été laborieux, avant le parcours triomphant que l’on sait et la finale perdue contre l’Italie. Avant le match contre l’Uruguay, j’étais à fond. On allait voir ce qu’on allait voir!

Cela n’a pas été l’attitude de bon nombre de supporters. En France, on aime bien s’auto-dénigrer, se flageller. On est prompt à s’enflammer, après une victoire étriquée (2-1) contre le Costa-Rica en match amical. A chanter les louanges d’un système de jeu enfin offensif (4-3-3). Pour jeter aux orties tout ce qu’on a célébré au moindre pépin, en l’occurrence le triste match nul contre la Tunisie et la défaite lamentable face à la Chine. Haro sur l’équipe de France! Haro sur ces gamins insupportables! Haro sur Domenech!

Alors bien sûr, le sélectionneur est agaçant. Bien sûr, personne ne comprend ses choix. Mais pas plus qu’on ne comprenait ceux de Roger Lemerre ou d’Aimé Jacquet. Bien sûr, le jeu proposé a été affligeant, voire inexistant. Bien sûr, les Bleus ont été pathétiques hors du terrain, avec leur insupportable arrogance, leur incompréhensible assurance, et leurs psychodrames à répétition.

Mais sans vouloir leur chercher d’excuses, ce n’est guère étonnant de la part d’une équipe que tout le monde vilipende, que personne ne soutient, qui est la risée de son propre pays. Etre supporter, ce n’est pas soutenir son pays uniquement quand on brille au Mondial 98 ou à l’Euro 2000. Ce n’est pas l’abandonner en rase campagne au moindre pépin. C’est être derrière elle, quoi qu’il arrive. Moi, je soutiens bien le FC Nantes, c’est dire si je suis masochiste!

Au passage, on oublie les coups du sort, ce hors-jeu sur le premier but mexicain, cette faute sur le premier but sud-africain, ce carton rouge imaginaire sur Gourcuff hier… En plus d’être nuls, on joue de malchance! Mais après cette main maudite de Thierry Henry, en match de qualification face à l’Irlande, on ne pouvait plus décemment se plaindre de l’arbitrage…

Et puis il y a l’Equipe. Ce journal en situation de monopole, qui se permet de faire la pluie et le beau temps sur le football français, de décerner les bons et les mauvais points, avec une arrogance qui n’a d’égale que celle des petites racailles des Bleus, les Anelka, Ribéry et autre Abidal. Qui croit intelligent, en pleine coupe du monde, de faire les poubelles à la sortie des vestiaires, non seulement pour savoir qui a balancé sur qui, mais ensuite, pour le balancer sur la place publique. Pesons nos mots : ce type de journalisme est une honte. Quel bien peut sortir d’un tel scoop? Aucun. C’est le critère du journalisme de caniveau.

Je me fiche de savoir qui manipule qui au sein des Bleus. Je me fiche de savoir qui insulte qui. Ce que je veux, c’est des résultats sur le terrain, du beau jeu. Et s’il n’y en a pas, des explications. Mais pas des ragots – pour la plupart non vérifiés ou inexacts en plus… – dont la divulgation en cours de compétition enfonce un peu plus les Bleus. Pour moi, l’Équipe a une donc une part évidente de responsabilité dans cette situation et dans le psychodrame de ce week-end.

Maintenant que tout est fini, on va avoir probablement un grand déballage. Les joueurs vont sortir ce qu’ils ont sur le cœur, surtout ceux qui ne peuvent plus rien espérer, les Abidal, Evra, Anelka, Henry, Malouda, qui ne seront peut-être plus jamais rappelés chez les Bleus.

Et puis il faudra reconstruire. Compter sur le nouveau sélectionneur, Laurent Blanc pour virer tous les petits caïds de cette équipe, et rebâtir une équipe jeune et humble, qui saura se battre le couteau entre les dents pour aller défier les autres nations européennes à l’Euro 2012. Mais cette fois-ci, par pitié, soutenons-les!

26 Commentaires

Classé dans Chafouinage

26 réponses à “Des Bleus à l’âme

  1. Tu ne comprends pas pourquoi les français réagissent comme cela ? D’abord c’est le propre de la passion d’être excessive dans les deux situations… Ensuite tu as tord, je le crois, de penser que les supporters n’y étaient plus. Jette un oeil a Twitter hier, mon tweet « Malgré tout, on semblait tous y croire un peu » a été plusieurs fois repris comme pour avouer que, même dans la pire des situations, le peuple du foot était encore là…

    Maintenant pour procéder à la reconstruction que tu appelles de tes voeux, il faut détruire, notamment les placés de la fédé qui défendent leurs postes depuis des années contre vents et marées…

    A+ Chaf’

  2. @Seb

    Sur twitter, tu étais bien seul. j’ai surtout vu des réactions sarcastiques. On est prompts à retourner nos vestes, dans ce pays. Mais bien sûr que c’est de la passion!

    Je dirais même plus : ce n’est que du foot🙂

    P.S : sur la fédé, je n’y connais rien, je n’ai aucun avis sur la question.

  3. cilia

    Je rejoins Seb, les amateurs de foot étaient devant leur poste hier, prêts à voir du beau jeu et même une victoire.

    Je ne te suis pas sur le caractère imaginaire du rouge sur Gourcuff. Volontaire ou non, le coup de coude y est. Il y avait, si j’ai bien suivi, décision générale de l’arbitrage de ne pas laisser passer cela, ben voilà, c’est pas passé.
    La main d’Henry n’a rien à voir avec notre devoir d’accepter ce type de décisions arbitrales.

    Sinon, quoique non amatrice de foot, j’ai été stupéfaite que Domenech révèle aux journalistes qu’Abidal n’avait pas voulu être sélectionné pour la dernière rencontre.
    Quant à l’implication des politiques passée et promise pour l’avenir, Bachelot en tête, elle me sidère. Qu’en penses-tu ? Ou qu’en pensez-vous ?

  4. « je ne comprends pas celle de nombre de Français » Une explication que j ai pas vu souvent. Si les français sont si déçus et prompts a lyncher cette équipe et le reste ( Domenech, FFF…) c’est peut etre aussi que depuis 1998 on leur a fait croire et ils ont bien voulu le croire que la France avait une grande équipe de foot ce qui n’est plus le cas depuis au moins 6 ans ! et les français, sont un peu couillons, certes, mais ils n’aiment pas se faire avoir !
    Ils ont brutalement réalisé que les bleus étaient des tanches …jusque lors, les français pardonnaient presque tt aux Bleus. Trop, c’était trop !

  5. Un ami m’a conseillé de faire un billet traitant de l’équipe de France sur mon blog, mais très franchement à la lecture du tiens, je considère que c’est plus la peine. Je partage majorité de tes propos, notamment une phrase:  » En France, on aime bien s’auto-dénigrer, se flageller ». Tu viens de tout dire. Quand on lit tous ces « lol » sur twitter, à chaque buts encaissés par l’équipe de France…. ce qui m’enrage le plus c’est que ces mêmes personnes à dénigrer l’équipe de France dans la défaite, auraient été les premières à aller faire la fête sur les Champs-Élysée.
    Le seul point que tu n’as pas traité, concerne tous ces dérapages verbaux entendus récemment concernant les soi-disant « problèmes ethniques » en équipe de France. Mais quoiqu’il en soit, c’est un très bon billet de ta part.

  6. @Cilia
    « La main d’Henry n’a rien à voir avec notre devoir d’accepter ce type de décisions arbitrales. »
    Non, je veux dire qu’elle nous empêche de nous insurger publiquement : tout le monde nous rétorquerait qu’on se fiche du monde, qu’on s’est qualifié sur une faute.

    Je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas faute, mais que tu ne peux pas mettre carton rouge là-dessus. je rappele que cinq minutes plus tôt, le but sud africain est entâché d’une faute. ça fait un peu deux poids deux mesures.

    « les amateurs de foot étaient devant leur poste hier »
    Beaucoup n’y étaient pas. Et avaient promis de ne pas l’être.

    « j’ai été stupéfaite que Domenech révèle aux journalistes qu’Abidal n’avait pas voulu être sélectionné pour la dernière rencontre. »
    C’est le grand déballage, Domenech va s’en prendre plein la tête, donc il n’y a pas de raison qu’il se taise… A mon avis il va se lâcher aussi🙂

    « Quant à l’implication des politiques passée et promise pour l’avenir, Bachelot en tête, elle me sidère. »
    Tu parles de son discours aux Bleus? Moi j’ai été un peu surpris de voir autant d epolitiques s’exprimer après ce week-end maudit. Mais en même temps, l’équipe de France représente le pays et la FFF est un organisme public, donc… Le foot doit restyer indépendant du politique mais il est normal que le politique mette son nez dedans quand il y a fiasco. J’ai entendu bernard laporte proposer de limiter le nombre de mandats des présidents de fédération, je trouve ça intelligent…

    @Corto
    « Ils ont brutalement réalisé que les bleus étaient des tanches … »
    Mais non! Les Bleus sont sûremetn moins forts qu’entre 2000 et 2004, mais meilleurs individuellement qu’en 1998. Ils sont tous dans les meilleurs clubs…

    @ledernierrescapé
    Merci du compliment!

    « Le seul point que tu n’as pas traité, concerne tous ces dérapages verbaux entendus récemment concernant les soi-disant « problèmes ethniques » en équipe de France. « 

    Ah ça… J’ai lu un très bon article de Maurice Szafran au sujet des délires de Julien Dray, accusant les français de ne plus aimer les Bleus par racisme, si c’est de cela que tu veux parler….

    http://www.marianne2.fr/Dray-se-trompe,-l-equipe-black-blanc-beurr-est-tres-loin-de-nous_a194358.html

  7. Bien sur qu’individuellement ils sont bons, a priori, collectivement, en équipe ( les bleus, staff inclus) ont été nuls. Aucun esprit d’équipe, c’est bien là , sur ce point que les français ont été dupés

  8. Des bleus a l’ame? des bleus bougre d’ane oui!!
    ok pas drole.. mais vous savez ce qui est drole? le blog du Darou!!!
    http://ledarou.wordpress.com/

  9. Chafouin, en ce qui me concerne cela fait deux ans que je condamne cette Equipe de France, celle gouvernance, ce sélectionneur, et cette mentalité de merde parmi les joueurs. Donc je ne me sens pas tellement concerné par ton mail : je suis sarcastique et critique, mais cela fait deux ans que je gueule contre eux.

    Ensuite, je crois qu’on peut être critique, même si c’est « son » pays, « son » équipe. En ce qui me concerne, j’ai toujours considéré qu’une équipe qui met Anelka à sa pointe et Evra en capitaine, ce n’était pas « mon » équipe.

    Enfin, tu as raison : soutien total à l’équipe qui partira pour 2012. Soutien total à Blanc. Mais en échange, une équipe avec des valeurs, humbles, travailleuses. Je n’ai pas besoin de mecs brillants comme Benzema ou Anelka s’ils s’en foutent du maillot. Donnez les clefs à des Cheyrou, des Gignac, des Alou Diarra.

    Et permets nous, par contre, d’être satisfait de la situation d’aujourd’hui. L’incompétence, la suffisance, l’arrogance, ça se paye. Et ce n’est que justice.

  10. cilia

    Chafouin,

    « Non, je veux dire qu’elle nous empêche de nous insurger publiquement »

    Ben voilà, c’est bien ce que je pressentais que tu pensais.
    Non, on n’a pas à s’insurger publiquement sur ce type de décisions arbitrales.
    Si le geste a été volontaire, il mérite le rouge. S’il a été totalement et indiscutablement involontaire, il mérite le jaune. L’arbitre voit la faute, doit décider, il a tranché pour le rouge.
    Point.
    Il n’y a pas d’entre deux possible. Donc il n’y a pas à s’insurger publiquement.

    « la FFF est un organisme public »

    Ce n’est pas une association loi 1901 ?
    Et la FIFA n’est-elle pas l’association de plusieurs fédérations nationales ? Tu veux dire que la FIFA est un organisme public dépendant d’un…gouvernement mondial dont j’ignorerais l’existence ? Diable !

    Que Laporte ou n’importe qui fasse des propositions intelligentes, d’accord. Mais en quoi cela revient-il à considérer normal que ce soit l’exécutif et le Parlement français qui s’occupent de gérer l’EDF ?
    Bachelot avait été nommé coach adjoint de Domenech pendant ce mondial ?

    Et puis-je te rappeler un extrait d’un de tes billets récents sur Yade ?

    « Manque de pot, sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot, l’a recadrée le soir-même : ce choix regarde la Fédération, et l’hôtel ne coûtera « pas un sou » au contribuable »

  11. @Falconhill Gignac transfère le dans un vrai club et tu verras la différence en terme de qualité du bonhomme et puis de prise de teston aussi…

    Ce que tu aimes ce sont les joueurs nouveaux, timides. A force d’être nouveaux, il arrive un moment où, comme l’on doit dire, ils deviennent des « cadres » et à ce moment là tu ne les aimes plus car ils ont alors tous les attributs des joueurs de foot que tu détestent…

    Donc on est pas d’accord sur les joueurs pour 2012. Ça commence mal ! En tout ca je ne sélectionne pas Martine Aubry. Elle a la grosse tête🙂

  12. Cochise

    Hélas, cette fois, ton chafouinage ne m’a pas convaincu.
    Je te ferai même l’affront d’une référence à l’Equipe😉, car pour moi la majorité des membres de cette prétendue EDF (le sélectionneur et une bonne partie des joueurs) sont de véritables « imposteurs » (je cite!) travestis en représentants de notre pays sur un évènement international auquel ils n’auraient jamais dû prendre part. Pour moi ils ne forment pas l’EDF : comment le pourraient-ils sans esprit d’équipe, sans valeurs sportives et sans aucun respect pour le maillot national qu’ils portent ?
    Le déroulement de cette CM et ses « à-côtés » ont révélé de manière éclatante les carences abyssales et inexcusables de cette bande de sarlettes individualistes et mal-élevées, de cette clique d’enfants gâtés à qui le Français moyen a payé des vacances de rêve mais qui en retour lui crachent dans la main avec dédain.
    Désolé mais ces vauriens ne méritent même pas le mépris; seulement l’oubli..

    PS : et dire qu’on donne tant d’importance à cette affaire, alors qu’il ne s’agit que de foot…😉

  13. @Chafouin :

    Franchement, parler de ces phénomènes comme étant franco-français, c’est bien peu connaître les autres pays de football !

    Les tabloids sportifs anglais ne sont pas moins vicieux ou prêts à tout pour faire du tirage que l’Equipe, leur influence allant souvent jusqu’à faire virer les sélectionneurs ou joueurs incriminés, et avec une violence incomparable dans l’art du gros titre massacreur. Et ce alors que les anglais sont bien plus supporters que nous, et que ces journaux se font une concurrence acharnée (pas comme en France) . La défaite en éliminatoires de l’euro 2008 a provoqué un lynchage et une avalanche de blagues de manière similaire à la France en 2010.

    Les brésiliens (j’en connais) , s’ils soutiennent leur équipe, seront exactement comme les Français dans une telle situation : soutien inconditionnel, soutien désabusé, puis lynchage généralisé en place publique (avec une plus ou moins grande proportion de blagues) . Ronaldinho et Ronaldo en savent quelque chose, comme un certain nombre de sélectionneurs.

    Je ne mentionne même pas Espagne et Italie, pays dans lesquels le sélectionneur est sur un siège éjectable propulsé à la moindre faiblesse tant par la presse que les supporters.

    Tous ces pays soutiennent leur équipe de manière bien plus assidue que chez nous. Et pourtant, les mêmes phénomènes se produisent : l’espoir douché engendre les mêmes réactions dans les pays de football. Et je préfère à tout prendre l’humour plutôt que la tête de celui qui enterre sa famille comme expression de cette déception.

    Parce que voyez-vous, avant de soutenir l’équipe de France, j’apprécie le football : si je suis assez obtu en tant que supporter pour vouloir que mon équipe gagne à tout prix, je ne goûte que fort peu l’humiliation internationale et la pauvreté absolue du jeu (à l’exception d’un France-Costa Rica plutôt sympathique à regarder, effectivement) développé depuis maintenant quatre ans.

    Ensuite, l’équipe de France de 98 avait déjà la plupart de ses joueurs dans les plus grands clubs européens (au pif : Deschamps et Zidane à la très grande Juve de l’époque) . La différence, c’est que quand Zidane faisait une passe surprenante, le coéquipier qui la recevait prenait la peine de s’en servir (limite, il courait) , et, soyons fous, souvent il faisait une seconde passe à un autre coéquipier mieux placé au lieu d’aller s’écraser comme une crotte sur la défense adverse. Bref, pas d’excuses.

    Enfin, vous devriez acheter l’équipe de temps en temps, ça vous permettrait de comprendre pourquoi la fédé a autant à se reprocher que Raymond ou ses joueurs dans cette belle humiliation internationale, et de suivre la seconde tentative de putsch du groupe de joueurs France 98 après l’échec en 2008 (dont on a vu le résultat avec le maintien de Raymond) . Même si les politiques devraient s’abstenir de faire penser qu’ils y peuvent quelque chose, la fff a une grosse part de responsabilité.

    Espérons que Blanc arrive à quelque chose sur ce champ de ruines, parce que si lui échoue, je ne vois pas ce qu’on peut faire de plus.

  14. Tiens ! Bon billet !

  15. Gwynfrid

    Excusez-moi de vous demander pardon, mais en ce qui me concerne, 2006 ne fut pas un parcours triomphant. Ce fut d’abord un désastre lamentable qui a fait de la France la risée de la planète. Je m’en souviens très bien, d’autant plus que j’étais déjà expatrié à l’époque.

    Avant la 107e minute de la finale, certes, il y avait eu des matchs magnifiques. Mais il n’en reste aucune image dans les mémoires: tout a été effacé par le coup de boule de Zidane.

    Pour ce qui est de l’équipe de 2010, on peut, certes, excuser qu’ils soient passés à côté de la compétition. Ça arrive aux meilleurs. On peut excuser qu’ils ne soient pas, justement, les meilleurs. Les talents comme Zidane ou Platini ne sont pas si nombreux.

    Mais on ne peut pas excuser (même si on peut essayer de comprendre) ce qui s’est passé en dehors du terrain: les insultes d’Anelka, la grève de l’entraînement, Evra face aux journalistes (« le problème ce n’est pas Anelka, le problème c’est le traître qui est parmi nous »), le pathos inimaginable de Bachelot (« ils m’ont applaudie et ils ont pleuré ») et comme cerise sur le gâteau, le refus de Domenech de serrer la main de l’entraîneur adverse.

    Et pour en rajouter une couche, Sarkozy qui crée un groupe de travail à l’Élysée avec Fillon, Bachelot et Yade pour écouter Thierry Henry ! Je rêve ou quoi ?

    Sur le comportement de l’Équipe, je suis d’accord avec vous, ils ont honteusement exploité, amplifié et en partie provoqué la situation. Mais je relève une contradiction dans votre critique: sur quelles bases pouvez-vous traiter Ribéry, Abidal etc de « racailles », sinon à partir de ce que vous avez lu dans l’Équipe ou les journaux qui ont repris leurs articles ?

  16. @Seb,
    Non, nous ne sommes pas d’accord sur les types de joueur. Excuse moi de ne pas revoir ma position avec ce que nous avons vu pendant ces dernières semaines.

    Après, pour un Gignac, oui. Si il était là bas, et si il était comme ça, il serait différent. Si, si, si…
    Pour d’autres, c’était clair.

    Enfin non, on n’est pas d’accord. Mais sur ce que j’ai vu, tu ne me feras pas changer d’avis. Si un joueur n’a rien dans le cabochon, je m’en cogne qu’il soit un bon footballeur, je ne le prendrai pas dans mon équipe.

  17. polluxe

    On a eu la même idée de titre sans se consulter… http://polluxe.wordpress.com/2010/06/23/des-bleus-a-lame/ mais pas le même angle. Je suis plutôt d’accord avec Falconhill.

  18. ValLeNain

    C’est tout à fait normal qu’on puisse en vouloir à cette équipe qui n’a pas fait son travail et qui s’est ridiculisée, pourquoi soutenir ceux qui se moquent éperdument de nous ?

    C’est un profond manque de respect pour le maillot ce qu’ils ont fait, on ne peut pas leur excuser, et on aurait eu aucune fierté à rester dans la Coupe du Monde (même si secrètement on pouvait encore le désirer).

    J’ai moi aussi regarder le match, mais je n’ai pas bondi de joie quand Malouda a marqué même si je pense qu’il était le plus méritant, parce que ce n’était plus l’équipe de France, mais l’équipe de la honte : ce n’est pas pour ses résultats qu’elle s’est attirée les foudres, mais par son attitude !

    http://100000v.wordpress.com/2010/06/22/equipe-de-la-honte/

  19. @ValLeNain

    On ne s’est pas compris. Je n’ai écrit nulle part qu’il n’y avait rien à reprocher à cette équipe. Je réagis au climat délétère qui a entouré cette coupe du monde et qui m’a vraiment gonflé.

    Je me garderais bien de généraliser à tous les membres de l’équipe. Bref, je n’aime pas ces critiques définitives. Certains joueurs se sont battus, et ont été pourris par d’autres.

    @polluxe

    Les grands esprits se rencontrent🙂

    @falconhill

    « Donnez les clefs à des Cheyrou, des Gignac, des Alou Diarra. « 

    On est d’accord! J’ajouerais Gourcuff, Toulalan, Diaby.

    Mais comme dit Seb, ces types deviendront des Benzéma, Ribéry, Gallas… Mais ce n’est pas une fatalité : c’est nouveau, qu’on ait des joueurs brillants mais arrogants. On en a déjà connu, bien sûr, mais autant dans la même équipe, c’est rare!

    De toutes façons, il faut viser 2012 et donc reconstruire. Même en Ligue 1, il y a suffisamment de talents pour bâtir une équipe à même de sortir des poules. Quitte à ne pas aller très loin!

    @Gwynfrid

    J’ai préféré notre parcours en 2006 à celui de 1998. On méritait de gagner, on était vraiment la meilleure équipe. Les matchs contre l’Espagne et le Brésil sont des moments d’anthologie. Quant à ce coup de tête, je l’ai oublié aussi vite que j’oublierai ce Mondial 2010 calamiteux!

    Je n’ai pas dit qu’il fallait excuser tous ces déboires et ces psychodrames à répétition (quoique je sois d’accord avec Evra, pour le traître), ça m’a profondément déçu aussi, voire irrité (le pompon étant ce caprice de rester dans le bus et de n’avoir pas le courage de s’exprimer devant les médias) mais je pense que le déchaînement anti-Bleus est exagéré : il n’est même pas à la hauteur des espoirs suscités, puisque personne n’y croyait dès le départ.

    Les mêmes qui affirmaient haut et fort qu’ils soutenaient l’Afrique du Sud pour le troisième match (j’en ai croisé plein!) se seraient mués en supporters soi-disant indéfectibles si par miracle on était passé en huitième!

    Quant à l’Équipe, je désapprouve sa politique mais oui, j’ai entendu parler des ragots qu’elle a propagés. J’ai entendu parler de ces regards de défi entre Ribéry et Gourcuff. Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas les journaux people qu’on en regarde pas les affichettes en vitrine!🙂

    @Nicolas

    Merci!

    @Moktarama

    Peut-être, dont acte… Cela existe dans d’autres pays. Avec la réserve que chez nous, tous les médias s’y mettent, pas seulement les tabloïds. Bon, ok, on n’a pas de tabloïds.

    Et puis chez les autres, c’est la conséquence d’une passion pour le football alors que chez nous, on est plus chauvins que connaisseurs, et on adore l’auto-flagellation. Cela me sidérera toujours!

    Certains sont allés jusqu’à reprocher aux Bleus, par leur but, d’avoir compromis la qualification sud-africaine! On croit rêver.

    « Même si les politiques devraient s’abstenir de faire penser qu’ils y peuvent quelque chose, la fff a une grosse part de responsabilité.

    Espérons que Blanc arrive à quelque chose sur ce champ de ruines, parce que si lui échoue, je ne vois pas ce qu’on peut faire de plus. »

    J’ajoute que les anciens vainqueurs de 98, tels Lizarazu, feraient bien de la mettre en sourdine. Je croyais rêver parfois tant les critiques contre l’équipe étaient virulentes. Mais qu’est-ce qu’il attend, Bixente, pour mettre les mains dans le cambouis? J’attends des anciens de 98 qu’ils s’impliquent, plutôt que de l’ouvrir à tort et à travers.

    Quant au rôle de la fédé, il est énorme ne serait-ce que pour avoir reconduit Domenech après le piteux Euro 2008. Pour le reste, je n’y connais rien.

    @Cochise

    « pour moi la majorité des membres de cette prétendue EDF (le sélectionneur et une bonne partie des joueurs) sont de véritables imposteurs »

    J’ai bien aimé ce titre de l’Equipe!

    Ils sont des imposteurs, parce qu’ils ne se sont pas montrés à la hauteur, mais ça ne veut pas dire que tout est à jeter. Là, en Afrique du Sud, à cette date, à cette coupe du monde, avec cet entraîneur, ils ont été mauvais, archi-nuls. Mais ça ne signifie pas que ce soit une fatalité. Je suis persuadé qu’avec un autre état d’esprit, c’était possible. En virant deux-trois joueurs, en rétablissant l’autorité d’un vrai patron et en mettant les jeunes au pas, cela peut tout changer.

    @Cilia

    « Non, on n’a pas à s’insurger publiquement sur ce type de décisions arbitrales. »

    Ben… Je t’aime bien mais tu ne m’empêcheras jamais de dire que ce carton rouge est immérité. A ce compte-là aucune équipe ne finit jamais à onze. Tu as remarqué qu’il arrive très souvent aux entraîneurs de se plaindre des arbitres? Tu as remarqué qu’à aucun moment, Domenech n’est rentré dans ce jeu là lors de ce Mondial? Voilà, je dis juste que l’explication, c’est qu’on se qualifie sur une erreur d’arbitrage, et que partant de là, on ne peut que se taire.

    « Et puis-je te rappeler un extrait d’un de tes billets récents sur Yade ?

    « Manque de pot, sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot, l’a recadrée le soir-même : ce choix regarde la Fédération, et l’hôtel ne coûtera « pas un sou » au contribuable » »

    Je ne vois pas de contradiction dans ce que j’ai dit… Reprenons. Oui, la FFF est un organisme privé (pardon, quand j’ai dit « public » je ne voulais pas dire dépendant de l’Etat), dont le fonctionnement est totalement indépendant du ministère des Sports. Et donc, les dépenses faites par l’équipe de france ne viennent pas de la poche du contribuable, et donc, Rama Yade n’a pas à ouvrir sa bouche là dessus. De la même manière, il est ridicule que Sarkozy convoque une réunion de travail sur le sujet du fiasco de la coupe du monde, vu que les solutions ne dépendent pas de lui.

    Mais tout de même! Alors que le pays est déjà dans un climat de morosité incroyable, il ne peut pas ne pas donner l’impression qu’il agit. Donc il brasse du vent. De la même amnière que quand il convoque les banquiers à l’Elysée. Ceci étant dit, je trouve bien que des idées puissent être émises. Les Etats généraux du foot, c’est de la blague, mais pourquoi pas? Indépendante ou pas, la FFF est sous pression et le politique peut avoir une influence.

  20. Gwynfrid

    Chafouin, votre réponse montre bien que vous êtes un fan de foot (moi, très moyennement). Vous faites un jugement en fonction de la performance sur le terrain. C’est légitime, mais à mes yeux d’expatrié, l’image donnée par l’équipe est bien plus importante, parce qu’elle déteint sur l’image de tous les Français. Quatre ans après, mes collègues sont encore morts de rire à l’évocation du coup de boule de Zidane. Les commentaires des journalistes étrangers sur l’équipe actuelle ne manquent pas d’évoquer l’historique dans lequelle elle s’inscrit: coup de tête, coup de main… C’est vous le journaliste, vous savez mieux que moi ce qu’est l’art du récit.

    Donc, pour moi, en 2006, bien sûr que nous ne méritions surtout pas de gagner. Enfin, 10 gars sur 11 méritaient de gagner, ok. Mais il aurait été écoeurant et scandaleux aux yeux du monde entier de voir Zidane soulever la coupe.

    Dans le même ordre d’idées, je trouve plutôt choquant que vous alliez jusqu’à approuver Evra, le gars qui donne la priorité à la recherche du traître sur la préparation du match le plus important de l’année pour son équipe.

  21. @Gwynfrid

    Je suis un supporter plutôt tiède en général… Je n’ai plus quinze ans, cela doit être ça!🙂

    Le coup de boule ne m’a pas plus choqué que ça. C’est anti-sportif, mais Zidane est pour moi un magicien et je ne le vois qu’ainsi. Etant de nature colérique, j’ai tendance à comprendre (je ne dis pas justifier) ceux qui cèdent à leurs pulsions et ont des coups de sang. Et à ne pas les juger trop durement. Matérazzi est un type abject qui méritait de s’en prendre une. Son seul tort a été de le faire sur le terrain.

    Quant à Evra, j’ai juste dit qu’il avait raison de souligner la présence d’un traître dans l’équipe. Quand on va au fond des choses, on se dit que les insultes proférées par Anelka sont graves en soi, mais qu’elles ne prennent une réelle importance qu’à partir du moment où elles sont révélées au public. C’st à ce moment qu’elles choquent. Sinon, elles ne sont qu’un incident comme il y en a dans la vie de tout groupe. Elles ne deviennent un contre-exemple pour la jeunesse, par exemple, qu’à partir de l’instant où elles se retrouvent en « Une » de l’équipe. Est-ce la portée que comptait leur donner Anelka? non. Il a eu un coup de sang, a proféré des injures le dos tourné, en marmonnant.

    Le « traître », à savoir le joueur ou le membre du staff qui trouve utile et malin d’alimenter la presse avec ce genre de ragots – déformés, en plus, visiblement – est donc très largement responsable du « scandale », à savoir les conséquences visibles et publiques de ces injures.

    En revanche, Evra ne dit pas qu’il est plus urgent de trouver le traître que de préparer le dernier match : il dit que pour lui, la question du traître est plus importante que l’insulte faite au sélectionneur.

    De toutes façons, Anelka n’aurait jamais dû être aligné sur un terrain. Sincèrement, je le trouve… d’une bêtise crasse. Il n’a rien dans le crâne. Il n’a toujours été qu’une espèce de racaille qui ne pense qu’à l’argent, qu’à lui, qu’aux bagnoles, mais jamais au collectif, au drapeau, à l’équipe. Mais ça, c’est une autre histoire…

  22. ValLeNain

    Le coup de tête de Zidane était magique ! Les 11 méritaient de gagner la coupe, et il est bien dommage que cet italien n’ait pas eu plus mal ! Zidane a répondu logiquement à un football crasseux et bas qui vise à insulter parce que ce n’est pas proscrit par les règles tant que ça n’est pas devant l’arbitre. Materazzi méritait de sortir, lui.

    Je suis tout à fait d’accord avec le Chafouin pour ce qui est d’Anelka. Pour ce qui est d’Evra, je suis bien content qu’il n’ait pas été aligné contre l’Afrique du Sud, en tant que capitaine, c’était à lui de dire à l’équipe de se concentrer sur le mondial et pas sur le sort de cet irresponsable de pseudo-attaquant ! Il s’est fait leader de la grève, il a été écarté, c’est normal. De même je suis assez d’accord que celui qui lâchement balancé les insultes à la presse est un peu irresponsable aussi, même si je soupçonne cette dernière de savoir s’y prendre quand il s’agit d’avoir des scoops.

    Par juste pour revenir sur ce que tu dis plus haut, à savoir que Sarkozy était mal placé pour faire une réunion sur le fiasco, je ne suis pas tout à fait d’accord, ce n’est peut-être pas le mieux placé, mais c’est le représentant le plus « global » et le plus fort en terme d’image pour notre pays, l’équipe de France était le représentant de notre pays dans cette compétition et a donc « joué » avec l’image de la France, donc le président est un peu concerné

  23. @ValLeNain

    Oui mais l’Etat peut s’agiter, il ne peut que faire pression sur la Fédération, ce qui peut déjà être un bon début, mais absolument pas faire plus…

  24. Xix

    J’arrive après la bataille mais tant pis ! Je suis d’accord et je pense que c’est très français, de faire la girouette et de lyncher son équipe dès que ça va mal. Ca se voit d’ailleurs bien au niveau national. Les Anglais, par exemple, ne se posent pas de question : ils supportent leur ville, même si elle est nulle et pourrie. Ils la supportent, la même, toute leur vie. En France, les gens « choisissent » leur équipe : un Bordelais peut supporter l’OL s’il a décidé que c’était la meilleure équipe, ou si celle-ci est en train de tout gagner. Puis la saison suivante, il décidera que l’OL est devenue merdique. Ce sera le tour du PSG, etc. Je ne pense pas qu’aucun autre pays pourrait soudain détester si violemment son équipe AVANT que celle-ci ait épuisé ses chances. Je suis sûr que dans certains pays amoureux du foot, on n’aurait pas osé faire ses choux gras d’affaires comme « Zahia » en pré-coupe du monde, de peur de griller ses chances.

  25. @XIX

    C’est juste! Sauf moi : je soutiens le FC Nantes, envers et contre tout. Bon, enfin, sauf s’ils descendent en National, hein…

  26. Pingback: Chroniques d’un pingouin ordinaire » Blog Archive » La France n’est plus à la fête

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s