Même quand il nomme des socialistes, Sarkozy est vraiment très très méchant

Assez classe cette photo, non?

Les réactions négatives que je lis ici ou là, après la nomination du socialiste Didier Migaud à la tête de la Cour des Comptes, sont proprement incompréhensibles. C’est fou comme parfois, les râleurs sont prévisibles. A la mort de son prédécesseur, Philippe Seguin, on avait rappelé que ce « gaulliste social » soucieux de l’intérêt général avait fait preuve d’une belle indépendance. Et certains avaient estimé qu’il avait mis de tels bâtons dans les roues du président de la République, que son successeur serait sûrement soigneusement choisi. Ce n’était visiblement qu’un procès d’intention.

Car c’est bel et bien un socialiste, et un spécialiste des finances publiques, qui a été désigné. Et pas n’importe lequel : Didier Migaud avait déjà été nommé à la tête de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, en 2007. Jusqu’à preuve du contraire, Didier Migaud n’a pas mis sa langue dans sa poche pendant la durée de son mandat. S’il semble bien moins épais et charismatique que son prédécesseur, il paraît issu du même bois : celui dans lequel sont façonnés les politiques soucieux de l’intérêt général. Et moi, je trouve ça plutôt sain et positif que ce genre de poste soit confié à ce genre de profil. Cela s’appelle un contre-pouvoir.

Mais les mécontents, les antisarkos de base, restent mécontents, quoi qu’il arrive. C’est leur marque de fabrique. Saluer un acte politique ou un geste du président de la République? Jamais! Chez la plupart des blogueurs de gauche, on sent donc les dents qui grincent. Il y a bien sûr les Staliniens du type Gauche de combat, qui en concluent que Migaud « n’est pas socialiste ». Ben oui, c’est plus simple quand on modèle le monde en fonction de ses lubies. Il y a les « c’est une manoeuvre en vue des régionales ». Ah bon, tu crois? Ou les « de toutes façons la cour des comptes ne sert à rien« . C’est pas ce qu’on a dit à la mort de Seguin. Mais Seguin, c’est Seguin, c’est vrai…

Et puis les « Oui mais ça cache quelque chose ».  Ah bon, quoi? « C’est pour mieux faire passer l’arrivée de Charasse au Conseil constitutionnel ». Diantre! Comme si Charasse, à lui seul, allait mettre les Sages à la botte de l’Elysée! « Oui mais Didier Migaud n’a rien dit dans sa première interview, c’est louche ». Et j’en passe…

Jamais contents, on vous dit! Pourraient pas dire, tout simplement : « C’est bien »? Ou ne rien dire? Après tout, cette nomination est la preuve que tout n’est pas verrouillé, et que contrairement à ce que certains cherchent à nous faire croire, nous ne sommes pas tombés en dictature. Les postes de contrôle de sont pas tous occupés par des fidèles. Au grand dam des membres de l’UMP, d’ailleurs…

Eh bien non. Ces types sont formidables, car ils passent leur journée à seriner que Sarkozy est un sectaire, et le redisent encore lorsqu’une preuve du contraire survient sur la place publique. Pour eux, c’est une confirmation.

J’entends d’ici les réactions si Frédéric Lefebvre avait été nommé à la place de Didier Migaud…

19 Commentaires

Classé dans Politique

19 réponses à “Même quand il nomme des socialistes, Sarkozy est vraiment très très méchant

  1. Pingback: Même quand Sarkozy nomme des socialistes, Sarkozy est méchant | CatInfor.com

  2. @Seb

    C’était une autre illustration, en effet…

  3. Non, le billet est parfait mais Lefebvre en remplaçant de Seguin, faudrait voir à pas pousser tout de même🙂

    cdlt,

  4. Jean

    Le cas de Migaud mis à part (qui est, je pense, ce qu’il semble être : un homme honnête et compétent), je ne comprends pas pourquoi Sarkozy s’obstine dans l’ouverture, une manœuvre politicienne qui s’est révélée depuis des années ne rien rapporter et avoir un coût énorme (ie = l’UMP ne gagnera jamais la moindre voix avec l’ouverture, même si Sarko formait un gouvernement 100% socialo-communiste avec Mélenchon comme premier ministre (puisque même les ministres d’ouverture ne votent pas UMP (cf. Kouchner aux élections européennes)) et risque d’en perdre énormément au profit de l’abstention ou du FN. Je parie sur 21 (à 1 près) régions roses).

    Bon, en même temps c’est pas à cause de l’ouverture que je ne revoterais plus jamais UMP (un peu plus à voir avec le soutien délirant de ce parti de droite (lol) à l’avortement et aux Nouvelles Mœurs).

  5. Jean

    Honnêtement, je ne peux pas saquer Sarkozy, mais il y a effectivement une critique à son encontre que je ne comprends pas et qui me semble parfaitement infondée, celle que sorte le plus souvent ses adversaires PS et MoDem : « Sarkozy est sectaire ».

    Cette accusation n’a absolument aucun sens. Dire que Sarkozy est sectaire signifie qu’il voudrait réserver le pouvoir, les places et les honneurs à (1) ceux qui partagent ses idées et (2) à ses amis. Mais c’est totalement impossible par définition puisque (1) Sarkozy n’a *aucune* idée (c’est un être complètement vide et creux, qui ne croit en rien, n’a aucune valeur, aucune culture, aucune profondeur historique ou intellectuelle) et (2) Sarkozy n’a aucun ami (quelques serviteurs qui éprouvent peut être de l’amitié pour lui, mais pas lui pour eux (Estrosi, Devedjian, Hortefeux, Besson), les autres ne sont que des pions, des incapables plus ou moins énervants).

  6. Doc

    Et bien ce qui est incompréhensible, c’est l’attitude de certains élus UMP qui se plaignent de « l’ouverture à gauche »…Cela voudrait-il signifier que nous sommes décidément entrés dans un régime « bananier »,où postes et prébendes seraient la propriété exclusive des vainqueurs des urnes ???

  7. pourquoisecompliquerlavie

    Bon billet qui met bien le doigt sur la superficialité des commentaires inutiles des politiques ou de ceux qui glosent politique.

    @Jean a raison, l’ouverture n’a jamais servi à rien. Vu de gauche ce sont des traitres, vu de droite ce sont des gens arrivistes et sans convictions.

    J’en ai assez de cette droite qui ne se sent jamais légitime et qui rève de trouver sa légitimité dans l’approbation des hommes politiques et des journalistes de gauche.

  8. h16

    Bon billet.

    Cependant, la nomination d’un socialiste à la Cour des Comptes peut aussi vouloir dire un truc qui hérisserait les socialistes : que Sarko, au fond, est simplement socialiste lui aussi.

    D’ailleurs, dans les faits, il n’y a plus que l’épaisseur d’une feuille de cigarette entre les gesticulations inutiles de l’UMP et les atermoiements médiatiques du PS…

  9. Emmanuel M

    Evidemment, h16 résume bien la situation

    Ceci dit Jean tu te trompes sur un point : l’ouverture n’a jamais visé à faire ggner des voix à droite, mais uniquement à foutre le bordel à gauche.

  10. Emmanuel M

    Dernier point sur l’ouverture : L’ouverture est un magnifique doigt d’honneur à la démocratie. Si les français avaient voulu un ministre de la culture soutenant les pédophiles, ils auraient directement voté socialiste.

    L’ouverture c’est « votez ce que vous voulez, à la fin vous aurez un gouvernement socialiste ».

    Donc personnellement, plus de vote UMP. Alternative libérale si je trouve, Le Pen sinon

  11. @Jean

    Emmanuel a raison : l’ouverture vise à déstabiliser la gauche, je ne crois pas que quiconque y croie sincèrement. D’ailleurs, quelle valeur ajoutée « de gauche » apportent les ministres dits de gauche? Aucune. A la limite, je me demande même si ça ne fait pas fuir quelques électeurs de droite…

    @ Doc

    Bien vu!

    @PSCLV

    En même temps moi même je ne fais pas dans la profondeur malheureusement…😉

    @H16

    C’est vrai qu’on sent en lui cette fascination pour la gauche… C’est tellement plus facile de défendre le soi-disant et fameux « progrès »!

    @Emmanuel

    Moi j’attends de lire les professions de foi… Mais ce qui est sûr c’est que ce ne sera ni PS, ni UMP.

  12. Pingback: Hashtable » Dette du Jeudi, souci …

  13. @le chafouin : Stalinien, moi ? Mdr… non, non révise tes classiques anti- communistes primaires : trotskyste plutôt, si tant est qu’il me faille une étiquette… dont je sais très bien me passer : moi avant tout.

  14. @GdC

    A propos de classiques, la référence visait les purges staliniennes. Un type ne te plaît pas? Il n’est pas de gauche! Ben voyons.

  15. Pingback: Abstention, piège à cons ! « humeurs de gauche

  16. Obi-Wan Kenobi

    @ Emmanuel (et Chafouin) :
    « Dernier point sur l’ouverture : L’ouverture est un magnifique doigt d’honneur à la démocratie. Si les français avaient voulu un ministre de la culture soutenant les pédophiles, ils auraient directement voté socialiste. » Euh… Vous ne seriez pas un troll avec des gros sabots ? L’actuel ministre de la Culture n’a rien de socialiste, à part son oncle aujourd’hui décédé. Quant aux Français qui votent socialistes, ils ne souhaitent pas tous, loin s’en faut, avoir de ministre soutenant les pédophiles.

    Néanmoins, vous avez raison sur un point : l’ouverture a avant tout pour but de déstabiliser l’adversaire. Cependant, si la réussite a été totale en début de mandat, elle montre aujourd’hui ses limites. Ces deux nominations ont beaucoup plus perturbé l’UMP que le PS.

    @ Chafouin :
    Ne résume pas la gauche à quelques blogueurs et quelques commentateurs. Le discours « officiel » au PS semble être : 1) Didier Migaud, c’est très bien pour la Cour des Comptes car c’est un très grand mec toujours socialiste. 2) Charasse était déjà sarkozyste en 2007, ce n’est pas de l’ouverture.

  17. @Obiwan

    Je n’ai pas parlé de la gauche, mais « des réactions négatives » et des « antisarko de base »…

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s