Pie XII : que les ignorants s’informent

J’ai été assez surpris, en lisant samedi une interview de Jacques Duquesne dans le quotidien Nord éclair, de lire ces mots au sujet de Pie XII : « Je ne connais pas bien l’histoire de Pie XII mais ce que je sais, c’est que l’Eglise, collectivement, sauf quelques exceptions, n’a pas tenu son rôle qui était de dire, simplement de dire! (…) Si Pie XII doit être canonisé, ce jour là je ne me sentirai vraiment pas bien ».

Comme Jacques Duquesne, beaucoup se permettent de porter des jugements à l’emporte-pièce sur Pie XII, en dépit de leur ignorance crasse sur le sujet. Ils ne savent pas, n’ont pas cherché à savoir, mais ont malgré tout une opinion tranchée. Certains sont de mauvaise foi : pour eux, on ne peut rien. D’autres ne sont au fond que des victimes de l’idéologie dominante : ils se contentent de répéter ce qu’ils entendent partout.

Pour ces derniers, on peut leur conseiller, s’ils sont ouverts à la connaissance de la vérité historique, de consulter le billet-fleuve publié hier par Koz, qui est une excellente synthèse de ce qu’on sait aujourd’hui sur le sujet.

Koz qui au passage, va devenir un spécialiste de Pie XII s’il continue ainsi, inlassablement, à farfouiller pour chercher les preuves de l’innocence du pape de la seconde guerre mondiale. Et mieux : les preuves de son action, discrète mais concrète pour sauver des centaines de milliers de juifs menacés par la barbarie nazie. Je voudrais ici lui tirer mon chapeau pour ce travail de fourmi.

15 Commentaires

Classé dans Histoire

15 réponses à “Pie XII : que les ignorants s’informent

  1. Oui, tout à fait d’accord, et d’ailleurs je propose de faire travailler Koz au Vatican, comme postulateur de la cause de béatification !

  2. René de Sévérac

    Le billet-fleuve a l’inconvénient d’en dissuader la lecture.
    Par contre le billet synthétique de Miclo sur Causeur est un parfait résumé :
    http://www.causeur.fr/pie-xii-pape-bavard,3530

  3. @ tous : Le propagandiste « Marianne », selon le vocabulaire adapté de Koz, a fait un mea culpa.
    Vous le trouverez ici :

    http://citeetculture.over-blog.com/article-pie-xii-l-hebdo-marianne-se-remet-en-question-42798884.html

    Un lien indispensable :http://www.pie12.com/index.php

    @ René : bien OK avec toi quand à la longueur des posts qui peuvent rebuter.

  4. @lemessin

    Je vais le proposer a Benoit XVI!🙂

    @René

    Je pense qu’il y a un moment ou il faut etre un peu exhaustif et développer…

    @cité et culture

    Le mea culpa de Marianne n’en est pas un. Ils publient un une honteuse, un travail journalistique três partial, et en contrepartie, quelques jours plus tard, une tribune d’opinion d’un blogueur! Cela fait léger, je trouve.

  5. @ chafouin : tout est bon à prendre et je ne rechigne pas quand ça va dans le bon sens ! Roland Hureaux, c’est pas plutôt un chroniqueur de « Marianne » ?
    Roland Hureaux – Chroniqueur associé | Lundi 11 Janvier 2010 à 17:01 | Lu 14177 fois

    http://www.marianne2.fr/Pie-XII-et-si-Marianne-se-trompait_a183428.html?com

  6. Oui pardon, chroniqueur. Ce que je veux dire c’est que Marianne ne fait pas son mea culpa, mais donne la parole à quelqu’un qui la contredit. C’est déjà bien, mais c’est de l’hypocrisie totale. Je pense que c’est une petite concession qu’ils ont faite devant le tollé suscité par leur « une ».

    L’article est-il paru dans la version papier ou uniquement sur le site web?

  7. koz

    Merci beaucoup, Chafouin, c’est sympa. Merci Stéphane, aussi, ça me permettrait de me plonger moi-même dans les archives.

    Sur la longueur du billet, je le concède, et c’est aussi pour cela que j’ai appelé cela un « dossier » plus qu’un billet. C’est aussi pour ça que je le fais avec des chapitres, pour qu’on puisse plus facilement abandonner puis reprendre la lecture. Et un billet plus court, j’ai fait aussi, avant.

    Mais il me semble utile d’essayer d’avoir une vue d’ensemble.

    En ce qui concerne Marianne, Cite et Culture, ce n’est aucunement le « propagandiste » qui a fait un mea culpa. Publier une opinion dissidente ne signifie pas que l’on change d’opinion. Cet article n’émane pas de la rédaction de Marianne, mais d’un chroniqueur « associé » (pas membre, donc) et elle n’efface pas les calomnies de l’hebdo. Alors, oui, c’est bon à prendre, mais à sa juste mesure, pas au-delà.

  8. @ chafouin : L’article est-il paru dans la version papier ou uniquement sur le site web?
    Bonne question mais je ne sais pas, je n’achète pas ce canard.

  9. frannot

    “Je ne connais pas bien l’histoire de Pie XII mais ce que je sais, c’est que l’Eglise, collectivement, sauf quelques exceptions, n’a pas tenu son rôle qui était de dire, simplement de dire! (…) Si Pie XII doit être canonisé, ce jour là je ne me sentirai vraiment pas bien”. – C’est effarant ! cette seule phrase suffit à discréditer l’ensemble de son « oeuvre » !… qu’on appréciait déjà « à sa juste valeur « 

  10. @koz : Marianne ne va pas demain changer de cap, on est bien OK : le pâté mélangeant un cheval et une alouette aura toujours goût de cheval !

  11. @Cité et culture

    ça n’a pas l’air mauvais, le pâté dont vous parlez…😉

  12. PeutMieuxFaire

    J’ai vu hier soir, dans l’émission « café Picouly » un court débat à ce sujet entre Le père De La Morandais et Jean-François KAHN.
    Rediffusion dimanche 24…

    Je venais de lire votre article et j’ai trouvé l’analyse et les propos de cet ecclésiastique beaucoup plus mesurés que ce que vous m’avez amené à lire (dans un sens comme dans un autre).
    Si j’ose résumé sa position : « Pie XII, un diplomate ; Benoit XVI d’abord un intellectuel mais un mauvais communiquant ».

  13. roma80

    Tout est dit : « Koz qui au passage, va devenir un spécialiste de Pie XII s’il continue ainsi, inlassablement, à farfouiller pour chercher les preuves de l’innocence du pape de la seconde guerre mondiale ». Juger, condamner, innocenter, voilà une démarche qui va rendre à la discipline historique ses lettres de noblesse…

  14. @roma80

    Vous avez raison, contentons-nous de ce qu’en disent les journalistes qui ne connaissent rien du sujet.

  15. roma80

    @ le chafouin
    C’est une très bonne chose que les gens s’intéressent au cas Pie XII et qu’ils ne s’arrêtent pas, d’une manière générale, à ce que leur disent d’un sujet des journalistes. Mais s’il faut analyser la question pacellienne d’un point de vue historique, comme vous laissez entendre que Monsieur Koz le fait, au travers d’archives ou non, alors oui, il me semble que l’histoire n’est pas un tribunal, qu’il condamne ou qu’il absout. Je préfère m’appuyer sur le travail des historiens qui tentent de travailler honnêtement sur ce sujet, si difficile cela soit-il, et malgré leurs contradictions.

    Et s’il faut se faire journaliste, alors, au delà de son attitude durant la seconde guerre mondiale et face aux crimes nazis, je m’interrogerais aussi sur le type de pontificat et de gouvernement de l’Eglise que l’on béatifie avec Pie XII, question qui s’était déjà posée au temps où Pie XII avait fait béatifier et canoniser Pie X. Entre l’intégriste Pie XII et le charismatique Jean-Paul II, le positionnement de Benoît XVI est, à cet égard, assez clair (si tant est que l’on accepte que béatifier un chef d’Etat, qu’est aussi un pontife, comporte nécessairement quelque chose de politique en plus de spirituel et d’ecclésiologique)

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s