Et maintenant, qu’on nous fiche la paix

jacksonLa frénésie médiatique qui a entouré la mort de Michaël Jackson, jusqu’à cette cérémonie d’adieux démesurée qui a monopolisé nos chaînes de télé, hier soir, pose décidément question. Il y a l’agacement ressenti depuis quinze jours par ceux que le chanteur laisse indifférents. Et puis il y a ce malaise qu’on ressent à voir un artiste somme toute mineur idolâtré par autant de monde. On peut nous laisser tranquille, maintenant?

Jusqu’à la nausée, on nous aura imposé la fin de Mickaël Jackson sous tous les angles, toutes les coutures. Montré le même reportage inintéressant, avec ces fans en pleurs à Los Angeles. Des adultes, pour la plupart, qui n’ont pas peur de s’exhiber de manière ridicule devant des caméras. « Oh, Mickaêl, tu était toute ma vie!! » He bien elle est minable, ta vie. Dix-sept personnes se sont d’ailleurs suicidées après l’annonce de la mort du « roi de la pop ». On peut se poser des questions sur leur état mental… Et puis on a eu la version locale, les rassemblements à Paris, en province. Les sosies de la star, ceux qui n’hésitent pas à reprendre sa fameuse danse devant tout le monde, le petit magnétophone vissé à l’oreille. On a eu les infos sur son patrimoine, sur son testament, sur ses enfants, le rappel de ses frasques, la pseudo famille-unie, les interrogations autour de la prise de médicaments et les images de la police anti-drogue en train de fouiller le jardin de « Neverland ». De la bonne investigation, coco!

Tout ça, pour quoi, pour qui? Pour un chanteur de pop qui certes, a eu un succès planétaire pendant quelques années (trois, quatre, cinq peut-être?), a vendu beaucoup de disques et ne dansait pas mal du tout. Et après? Sont-ce les hit-parade et l’argent amassé, le nouveau critère d’une vie importante, d’une vie réussie? En ce qui concerne Mickaël Jackson, ce pauvre type a malheureusement raté son existence vie, justement. Victime d’un père tyrannique et violent à ses débuts, il n’a eu de cesse de se défigurer par la suite, de fuir, de raconter et faire n’importe quoi. Et sa musique n’a fait que décliner, inexorablement… La jeunesse qui ne passe jamais, les petits garçons dans le lit, et les séances d’oxygénation de la peau pour la maintenir intacte, est-ce franchement le signe d’un grand homme?

Que les médias américains se soient engouffrés dans la brèche, ce n’est pas très étonnant, ce pays aimant le clinquant et le spectaculaire, et ses journalistes n’hésitant pas à aller très loin dans la traque du petit détail. Mais en France, on aurait pu assez facilement se passer de ce dégueuli de non-information, et se contenter du strict minimum. Hier, il n’y a même pas eu de journal, puisqu’il y avait la cérémonie d’adieux au Génie-de-tous-les-temps. Même pour l’Abbé Pierre, on avait été plus sobre! Je ne me souviens pas d’un emballement médiatique aussi intense pour la mort d’un artiste somme toute mineur.

Gardons la mesure. Sinon quel dispositif devra-t-on déployer quand les vrais grands hommes mourront? Quand de vrais grands événements surviendront?

Allez, maintenant que Jackson repose en paix, j’espère qu’on va nous l’accorder à nous aussi, cette paix.

37 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Médias/journalistes

37 réponses à “Et maintenant, qu’on nous fiche la paix

  1. cilia

    Ah ben c’est malin ça !
    Tu ne veux plus qu’on en parle et…tu en parles !
    Moi qui attends à un billet sur ‘Caritas in Veritate’😉

  2. koz

    Si Chafouin est comme moi, il doit être en train de la lire, pour pouvoir en parler

  3. Si Obama en venait à mourir, ce que je ne lui souhaite pas, pourra t’on faire pire que ce qu’on a fait pour Jackson ?

    Billet dur que le tien, mais assez juste…

  4. cilia

    Je m’en doute bien Koz, d’où le smiley.
    Sans compter que ça m’arrange puisque ça me laisse un peu de temps pour essayer de m’en imprégner afin de mieux comprendre vos futurs billets.

  5. @Koz

    J’aimerais être comme toi…😉

    @cilia

    Je ne suis pas le meilleur, en théologie… Maisje sais linker là où il faut😉

  6. Obi-Wan Kenobi

    TF1 vient de m’appeler. Ils ont lu ton billet et ils ont promis d’arrêter…

    Tiens, d’ailleurs, une dépêche tourne en boucle sur LCI : « Décès de Michael Jackson : le Chafouin lance un appel à la raison ».

    Et voilà qu’elle est reprise sur Wéo ! Incroyable traînée de poudre.

    Blague à part, mon ami Chafouin, quel est l’intérêt de commettre un tel billet (à part te défouler ou chercher à exciter une bande de trolls fans de MJ) ? D’autant que tu oublies de dénoncer le plus grave : France 2 a décalé ses programmes pour retransmettre la cérémonie jusqu’au bout et j’ai dû renoncer à Faisez entrer celui-là qu’est coupable.

  7. « à part te défouler »

    Tu as ta réponse… Je ne prends pas assez au sérieux pour penser que mes billets puissent avoir une quelconque importance, hein!

    Quant aux trolls MJ, je les attends de pied ferme!

  8. cilia

    Et si on trolle MJ tout en casant un point Stéphane Lamart ? On gagne un truc ?

  9. Cochise

    Cher Chafouin, un petit éclaircissement s’impose ; j’en prends donc la liberté :
    Dire qu’un artiste qui a vendu 750 millions d’albums est un « artiste somme toute mineur », c’est osé!
    Dire qu’il a connu du succès que pendant « quelques années (trois, quatre, cinq peut-être?) », sachant qu’il fait un tabac dans le monde entier depuis les Jackson Five en 1964, jusqu’à sa carrière solo débutée en 1971 (sachant que ses plus grands tubes datent des années 80 et 90), via le lancement d’un mouvement quand-même hyper important dans le paysage musical (la Motown, en 1968), c’est carrément du parti pris.
    Dire enfin sans procès qu’il a raté sa vie, c’est un jugement de valeur très réducteur alors que tu ne sembles pas bien connaître le grand artiste (et l’homme aussi) qu’il fut.
    Et cela, malgré un physique dénaturé, mutilé pendant des années au point d’avoir un visage in-regardable depuis plusieurs mois. Malgré un malaise identitaire et un mal-être profond qui l’a tenu dans le doute et dans des phobies tout au long de son existence. Malgré des moeurs particulières et un amour immodéré pour les enfants (ce qui ne prouve rien par rapport à une éventuelle perversité sexuelle ; il n’a d’ailleurs pas été condamné et ses accusateurs ont fini par se rétracter).
    Car, malgré tout cela et malgré des clips/musiques parfois un peu glauques (Thriller, par ex), il a composé des musiques et des rythmes qui ont renouvelé la musique pop, et il a été une bête de scène hallucinante.
    Tout cela pour dire que Michael Jackson n’était qu’un artiste, et que par conséquent il faut remettre sa disparition à sa vraie place, mais que sa carrière mérite un autre traitement que ces quelques lignes bien vite écrites🙂

    PS : J’aime aussi les Beatles, rassure-toi, et même de plus en plus!😉

  10. Cochise

    Merde, j’avais pas vu le message d’Obi-Wan…
    Tant pis, j’endosse le costume du troll de service🙂

  11. Au dela du constat, ce sont surtout les raisons qu’ils faudrait analyser. Pourquoi notre monde marche-t-il sur la tête ?

  12. Obi-Wan Kenobi a écrit :

    Blague à part, mon ami Chafouin, quel est l’intérêt de commettre un tel billet

    L’intérêt c’est de faire du bien à tous ceux qui n’en peuvent plus!
    Il paraît que c’est comme cela depuis au moins Rudolph Valentino (combien de femmes se sont suicidées sur sa tombe? Il faudra comparer avec MJ et d’autres pour créer un hit-parade des suicides). Mais est-ce le bon peuple qui en redemande ou les médias qui ont trouvé un bon créneau? Les sociologues se sont déjà emparés du phénomène. Attendons leurs conclusions et conseillons-leur de pousser leur étude au moins jusqu’à la mort de James Dean (pas mort en réalité puisque défiguré il vit reclus dans un ranch du Texas!!! On va bientôt nous faire le même coup pour MJ car en Amérique on déteste la mort, à tel point que l’art des embaumeurs consiste à faire croire que le mort est encore vivant), à la mort de James Dean donc, à la mort de Churchill (« it’s going to be worse than when the king died » me dit à l’éoque un ami anglais), au mariage de Grace Kelly, au mariage de la princesse Margaret, à la mort de Lady D. Je n’ose pas inclure Thorez dans ma liste, mais j’étais à Moscou au moment de sa mort et des dizaines de russes que je n’avais jamais vus sont venus me serrer la main en me présentant leurs condoléances avec des larmes plein les yeux… Oui les médias « font » ces événements. Mais qui lit ou regarde les médias sinon vous et moi? Il est donc salutaire que quelques-uns disent, comme Le Chafouin, qu’on en a marre.

  13. s1ned

    C’est vrai que quand tu dis qu’il s’agit d’un artiste mineur, on peut penser pour toi qu’il s’agit d’un groupe comme hmmm mettons Kaiser Chiefs.😉

    Comme le dit Cochise, 750 millions d’albums c’est quand même pas rien, puisque c’est le record absolu de tout les temps, c’est presque lui qui a inventé le clip, sa danse est devenue (limite) mythique etc…

    « il n’a d’ailleurs pas été condamné et ses accusateurs ont fini par se rétracter. »
    Je rappelle ici que ses accusateurs se sont rétractés juste après sa mort et que s’il n’a pas été condamné, on peut le mettre sur le dos de sa célébrité et de sa richesse ( à l’époque ).

    Cependant, c’est vrai qu’a voir depuis 2 semaines toutes les chaînes de télévision occupées par Michael Jackson, ca devient à force lourd. Et je suis d’accord avec toi, les gens qui pleurent en disant que Mickaël était toute leur vie sont pathétiques.

    De plus, juste pour le plaisir, comparont le temps accordé au naufrage de l’Airbus Yémenite, et à la mort de Mickaël Jackson! A mon (humble) avis, the king of pop a eu le monopole….

  14. Bob

    > « un artiste somme toute mineur »
    Mouahahah espèce de vieux troll tout pourri🙂

  15. Cochise

    Il est vrai que cette disproportion pose question (et fait sourire)…
    J’ai vu sur BFM TV l’interview d’un mec qui avait l’air d’avoir la gale, et qui était sur le parvis de ND de Paris pour la « manif » organisée en mémoire de MJ. Il a quand-même osé dire qu’en tant que fan il allait tout faire pour « perpétrer (!) le message d’espoir et de Paix » du King of the Pop… Ca ne s’invente pas! D’autres pleuraient à chaudes larmes la mort de Bambi (dont la maman s’était déjà faite flinguer par un chasseur et ils avaient sans doute pleuré aussi)…
    Pendant qu’on fait larmoyer les ménagères…le bon peuple reste coi…

  16. RoseNoire

    Ahh des billets comme ça, çà fait du bien.
    Pour ma part, mes premières boums d’étudiante des années 80 ont été rythmées par MJ, donc il fait parti de mon vécu au même titre que Dépèche Mode, U2 ou Simple Minds…mais de là à faire de tout ceci un évènement planétaire…cela me sort par les oreilles.
    L’orgie médiatique dont on nous abreuve depuis la mort de la star m’irrite au plus haut point.
    Quant aux images des fan-boys et fan-girls en larmes…je préfère taire ce que cela m’inspire. Cette adulation adolescente et fanatique m’exaspérait déjà quand j’avais 16 ans, et inutile de dire que devenue quadra cela ne s’est guère arrangé. Quand je vois des « adultes » chialer avec des « Michaëeeeeel, on t’aime », j’ai envie de pleurer. De rire.
    Quel cirque, franchement.

  17. Dire de Michael Jackson qu’il était un artiste mineur, c’est en effet se condamner à ne rien comprendre.

    En revanche, je reconnais que c’est facile de lui taper dessus. Et je vois qu’on peut dans un paragraphe ironiser sur les médias qui en font trop sur le rappel de ses frasques, et dans le suivant, se moquer du personnage de façon bien convenue du fait de ces mêmes frasques.

  18. Obi-Wan Kenobi

    @ s1ned :
    « s’il n’a pas été condamné, on peut le mettre sur le dos de sa célébrité et de sa richesse ( à l’époque ). » Va dire ça sur le blog d’Eolas, tu vas voir ce que tu vas voir ! Dans toute sa brutalité quasi trollesque, le Chafouin s’était montré plus subtil sur le sujet; Et je pense que sa tournure de phrase résumait assez bien ce qu’on pouvait reprocher à MJ, c’est-à-dire rien pénalement.

    @ Cochise :
    Ne t’inquiète pas. j’ai rarement vu un appât à troll aussi énorme.

    @ tous :

    bon, on a bouffé du Jackson matin, midi et soir. C’était trop. Et alors ? On ne va pas s’en remettre ? On va mal dormir durant plusieurs nuits ? L’événement méritait malgré tout autre chose qu’une brève. Et il a malgré tout eu un retentissement planétaire – quoi qu’on pense de Michael Jackson, sa vie ou son oeuvre.

    Et ne me faites pas croire que vous découvrez que les fans sont des grands malades ! C’est dans l’étymologie même du mot « fan ».

    @ Chafouin :

    quand même, tu chausses parfois d’énormes sabots ! « Ce pauvre type a raté son existence ». La paille et la poutre, cher Chafouin : qui sommes-nous pour nous permettre de juger notre prochain ?

  19. Pingback: Koztoujours, tu m’intéresses ! » Heal the World ?!

  20. Alex Troll

    Bon ben comme d’habitude je vais aller à contre-courant🙂

    Moi j’ai regardé émue la cérémonie d’adieu à Michael Jackson et j’étais très heureuse de tout ce cirque médiatique, égoïstement, j’en avais beosin, comme on peut avoir besoin de se remémorer plein de choses après la perte d’un être cher. Bien sûr, je ne le connaissais pas et je peux tout à fait concevoir que que ce soit gonflant pour d’autres.

    J’aimais beaucoup Michael Jackson plus jeune, j’ai même été le voir en concert, mais ne peux néanmoins pas me considérer comme une fan. En effet depuis quelques années j’aimais moins sa musique et j’étais plus indifférente à sa vie.

    Pourtant, sa mort m’a émue à un point que je ne saurais expliquer. Je pense qu’il y avait de la compassion pour cette vie ratée et malheureuse, comme on peut en avoir pour un enfant maltraité. C’est aussi la fin d’une époque. Mais quand même.

    Puis, je suis tombée sur un article de Beigbeder dans Voici, et je le trouve vraiment pas mal du tout. J’aimerais le partager avec vous, je l’ai scanné et mis en ligne. En sauvegardant la photo sur votre poste puis en zoomant un peu, vous pourrez le lire, bien que ce soit un peu flou..

    http://picasaweb.google.com/lh/photo/bpGgfnmtxYYffODTWEIvMw?feat=directlink

  21. Alex Troll

    Heu flute j’ai oublié de cocher la case pour m’informer des réponses, sorry donc je re-

  22. Obi-Wan Kenobi

    @ Alex :

    vous êtes incorrigible ! j’espère que vous avez un bon bouclier pour vous protéger des flêches anti-troll qui vont vous pleuvoir dessus.
    Et citer Beigbeder sur le blog du Chafouin… C’est à la limite de l’inconscience…

    Allez, bon courage !😉

  23. Alex Troll

    Oh, bien je ne dis que ce que je pense alors la moindre des choses c’est de l’assumer ! Et puis je suis ouverte au dialogue🙂
    Oui j’étais sure que la citation ferait mouche mais sans rire j’ai trouvé son article très perspicace !

    Après, heureusement qu’on ne pense pas tous la même chose, ce serait bien triste…

  24. Bon, mes petits cocos, on va se calmer et reprendre tout cela dans l’ordre?😉

    Je ne vais pas répondre à chacun mais de manière globale, car j’ai du taf.

    1/ Je n’ai pas dit que je n’avais pas été ému par la disparition de ce chanteur. En effet, ça me touche qu’un type ait eu une enfance aussi rude, et une descente aux enfers aussi pitoyable après un succès planétaire. Ce n’est pas un jugement de valeur que de le dire : on ne se défigure pas ainsi si on est heureux. Et ça me touche aussi qu’un chanteur que j’aimais bien mais sans plus disparaisse.

    2/ Je n’ai jamais dit que Michael Jackson était un chanteur médiocre, mais un artiste mineur. Je maintiens. pour moi, les artistes majeurs, c’est Bach, Rodin, Michel Ange, des types comme ça. Pas des types qui dansent sur une scène en tenant un micro. La pop n’est pas pour moi un « art majeur » : c’est le sens que je voulais donner à cette phrase. J’adore les Beatles, mais si demain mac Cartney meurt (au passage, il a vendu bien plus de disques que MJ, rien qu’avec les beatles c’est un milliard d’albums vendus…), je ne trouverai pas d’avantage normal qu’on en fasse des tartines.

    3/ Ensuite, même si MJ est un « chanteur majeur », entendosn-nous là-dessus, qu’il a vendu bcp de cd, tout ce que je dis c’est qu’il faut raison garder. On parle de la mort d’un troubadour des temps modernes, pas d’un illustre scientifique qui a révolutionné la médecine, d’un héros, ou d’un chef d’Etat légendaire.

    Tout cela, au fond, en dit long sur les « nouvelles idoles ». Et encore, MJ avait du talent, contrairement à d’autres idoles un peu plus récentes.

    4/ Je n’ai toutefois pas dit qu’il ne fallait pas parler de sa mort : c’est l’ampleur qui me choque. Qu’on couvre la cérémonie d’adieux, c’est normal. Qu’on diffuse deux-trois documentaires sur la vie de la star, ok. Qu’on en fasse des tonnes le jour et le lendemain de sa mort, ok. Mais pendant quinze jours, les amis! Quinze jours de reportages bidon sur des fans totalement à côté de la plaque!

    5/ Pendant ce temps, on ne parle pas des réels sujets : comme l’a écrit Koz ce matin, la nouvelle encyclique du pape, par exemple. Mais même, sans tomber là dedans, car ça va énerver certains, on peut dire qu’il y a en ce moment des troubles en Chine, en Iran, des révélations qui tendent à montrer que la campagne de Balladur a été financée par des commisions occultes léie à des ventes d’armes, que les moines d’Algérie auraient en réalité été tués par erreur par l’armée et non massacrés par le GIA… Bref, il y a un tas d’autres sujets sur lesquels j’attends que les médias enquêtent, plutôt que de se vautrer dans le commentaire nullissime d’événements nullissimes. Aujourd’hui on nous soule avec l’endroit où sera déposé le corps : mais fraznchement, qu’est-ce qu’on en a à faire? C’est de l’info, ça?

    6/ sur les accusations portées contre lui : je n’en ai formulé aucune, je constate qu’il a des problèmes vis-à-vis des gosses, de l’enfance en général. Les deux plaintes lancées contre lui n’ont rien donné, je m’en tiens là. Ceci dit, si la première plainte pénale a été classée sans suite, MJ a dû faire un gros chèque (22 millions $ selon wikipédia) pour que l’action civile s’éteigne.

    @Cilia

    A chaque fois que tu évoques Stéphane Lamart, tu me fais un bien fou😉

    @marie-laure

    Notre monde marche sur la tête, en effet, mais pourquoi, c’est une grande question, qui à mon avis déborde du cadre de cette discussion : mais à mon sens, le culte de l’argent est une des causes majeures de ce désastre.

    @Xerbias

    Un paragraphe, est-ce bien raisonnable de le comparer avec une véritable orgie médiatique?

  25. Obi-Wan Kenobi

    @ Alex :

    Beigbeder perspicace… Tu t’enfonces…

  26. Alex Troll

    Bon, je ne suis plus à ça près🙂

  27. Si Bach et Rodin sont des artistes majeurs, je ne vois pas en quoi Michael Jackson le serait moins. La musique d’une façon globale est bien un art majeur. A ce niveau-là, ses innovations auront été nombreuses et son influence est considérable. Dans tous ceux qui se sont exprimés depuis deux semaines, il y a eu un certain nombre de musiciens qui ont bien expliqué en quoi il se démarquait du lot. D’ailleurs, les Beatles (en tant que groupe) sont aussi des artistes majeurs, et il faut s’imaginer le retentissement qu’il y aurait eu si les quatre étaient morts ensemble.

    Sur le traitement médiatique : hier c’était exceptionnel, vu que ça avait le rôle de funérailles. Si on a parlé de Michael Jackson pendant 15 jours, ce ne fut pas toujours en une. Mais on en entendra encore parler, avec les histoires de garde des enfants, de causes de la mort, etc. Et puis il y aura la sortie des oeuvres posthumes, les commémorations : un an après, 10 ans après… J’ai entendu dire que les rédacteurs en chef privilégiaient les sujets desquels le public pouvait se sentir proche, plutôt que les histoires trop complexe et trop lointaines.

    « Un paragraphe, est-ce bien raisonnable de le comparer avec une véritable orgie médiatique? »

    Le truc c’est que tu as fait un reproche que tu pouvais directement t’adresser à toi-même. Je ne suis pas spécialement heureux d’entendre Jean-Claude Narcy dire « son père l’appelait ‘gros nez’, c’était pas très sympa », mais si c’est pour que je le dise à mon tour ensuite, à quoi bon ?

  28. Obi-Wan Kenobi

    @ Xerbias et Chafouin :

    pitié, laissez Bach en dehors de ça !

    @ Xerbias :

    ce n’est pas parce que la musique est un art majeur que tous les musiciens sont des artistes majeurs. Faites un tour en ville le 21 juin, vous verrez ce que je veux dire.

  29. @Xerbias

    Jésuite, va!😉 Je n’ai jamais reproché aux médias d’avoir rappelé les frasques de MJ, j’ai établi une liste de tous les sujets qui avaient permis aux médias de nous tenir en haleine pendant quizn ejours. Et encore, je n’ai pas parlé de l’enregistrement audio du type qui a appelé le samu le soir du « drame mondial », etc, etc…

    Ensuite, le fait que je rappelle un peu plus bas que selon moi (attention, c’est un blog, ici, pas un truc objectif), l’idole n’est peut-être pas un grand homme au vu de son histoire, de ses frasques, et compagnie, ne me paraît pas être en contradiction avec ce qui précède.

    Enfin, pour moi, la musique est bien un art majeur mais la plupart des chanteurs sont d’avantage des amuseurs publics. En ce qui concerne MJ, on va vite arriver à une question de goûts et de couleurs. Mais je persiste à penser que ce n’est pas la star universelle qu’on prétend. J’ai le sentiment qu’il y a beaucoup d’imposture dans tout ça. D’autant que contrairement à ce que j’ai beaucoup lu ou entendu ici ou là ces derniers jours, MJ n’a rien fait de bon depuis très, très longtemps. C’est typiquement le genre de mec qui vit sur sa légende ou sur son statut de people. Enfin en l’occurrence, ça ne lui permettait même plus de vivre puisqu’il n’avait plus un rond.

    Bref. tout ça pour dire que ce n’est pas tant ça qui me dérange que l’idolâtrie qui se dégage de toute cette histoire. Punaise! Ce n’est qu’un chanteur.

    « J’ai entendu dire que les rédacteurs en chef privilégiaient les sujets desquels le public pouvait se sentir proche, plutôt que les histoires trop complexe et trop lointaines.  »

    Oui, ça, j’ai bien compris malheureusement… Malheureusement aussi, ce n’est pas pour ça que les gens se ruent sur les journaux, bien au contraire.

  30. @Chafouin :

    Sur le fond de ce billet, je suis totalement d’accord avec vous. Le délire médiatique qui règne depuis une quinzaine est absolument stupéfiant, et ce alors que que nous sommes dans une période extrêmement riche en informations : ce n’est pas comme si c’était le calme plat, on pourrait ainsi rajouter dans votre liste l’Irak qui connaît une situation tendue, la Russie qui n’a jamais cessé de lorgner sur la Géorgie, Espagne/Lettonie/Italie qui s’enfoncent économiquement à très grande vitesse, le cadre plus général de la Crise bien sûr, les méthodes douteuses et fort discrètes de la BCE qui tente d’appliquer ici un équivalent du plan Geithner, et j’en passe…

    Ensuite, et bien que je sois en désaccord avec vous concernant le statut « mineur » ou « majeur » que vous attribuez aux styles musicaux, il faut remettre les choses à leur place : personne d’autre n’a eu droit à un tel « hommage » médiatique, et je vous mets mon billet que quand Mandela passera l’arme à gauche, il n’aura pas droit au quart de la moitié de ce qu’a eu Michael Jackson…et ce sera pourtant certainement écrasant de ferveur médiatique.

    A un moment, le pouvoir éditorial c’est de choisir la pertinence de la place qu’on accorde aux informations dans un contexte où le nombre de journalistes est fini : on en voit ici le résultat, et j’ai du mal à comprendre comment vous (et aliocha) conciliez ce choix éditorial généralisé de la profession avec l’idée que ces « dérives » ne seraient l’apanage que d’une minorité (les rédacteurs en chef en particulier) , et n’auraient ainsi pas de cause systémique.

    A quel moment la recherche d’une audience toujours plus grande (considérée comme toujours positive, qu’elle soit recherchée ou non) rencontre-t-elle frontalement la prétention de déontologie/référence/ligne éditoriale pertinente ou consistante/information (rayez la mention inutile) ?

  31. @Moktarama

    J’aurais mieux fait de la mettre en veilleuse sur cette histoire d’artiste mineur, vu que ce n’est qu’un avis personnel et que ça n’a pas d’incidence sur le fond du billet. Dont acte.

    Pour répondre à votre avant-dernière question, je dirais qu’il n’y a pas que la rédaction en chef qui fait des choix. Il y a plusieurs niveaux de hiérarchie, il y a des chefs de rubrique, des chefs de service…

    Chaque journaliste fait également ses choix, lorsqu’il décide d’angler son article dans telle ou telle direction, lorsqu’il décide d’appeler X mais pas Y sur tel sujet…

    Je ne suis pas pour chercher des boucs émissaires. la chute de la presse écrite a à mon sens des causes systémiques, comme vous dites, mais pour ce genre de dérive en particulier, c’est vraiment une question de choix éditorial : il y a un moment où le chef de l’info sur itélé décide d’envoyer une équipe à Los angeles faire le pied de grue devant la maison de MJ.

    Sur votre dernière question, je dirais que le critère essentiel est « qu’est-ce qui va intéresser? », et donc « qu’est-ce qui va vendre? ». Il y a toujours des discussions éthiques, soit d’un côté (la rédaction en chef refusant un sujet) soit de l’autre (la rédaction renaclant à traiter tel sujet, ou à le traiter de la façon choisie). Mais je crois qu’en ce qui concerne MJ, l’hystérie étant collective, il est très difficile de résister. Les emballements collectifs font perdre la tête aux chefs, qui sont très sensibles au fait que leurs « pairs » ont fait le même choix qu’eux…

    On voit ça par exemple quand le chef décide d’accorder telle place à tel sujet, et lorsqu’il apprend que ce même sujet a fait l’objet d’une dépêche AFP ou tourne en boucle sur les radios et les télés, il va avoir tendance à gonfler le sujet. Idiot, non?

  32. Obi-Wan Kenobi

    @ Chafouin :
    « En ce qui concerne MJ, on va vite arriver à une question de goûts et de couleurs. » Rôoooo. Une question de couleurs ! Lol !

  33. cilia

    « j’aurais mieux fait de la mettre en veilleuse sur cette histoire d’artiste mineur »

    T’aurais peut-être surtout mieux fait de parler de la pop comme art mineur au lieu de t’en prendre à MJ nommément😉

    J’ai recherché en vain la video de Gainsbourg chez Pivot, alors faute de grives…

    http://www.gainsbourg.org/vrsn2/

  34. @Cilia

    Tu m’étonnes😉 Et pourtant, j’adore la pop…

    @Obi wan

    Méchant, tu vois des jeux de mots partout!;)

  35. cilia

    Chafouin,

    Moi itou🙂

  36. Pingback: Revue de Web n°24 : RIP MJ | Besnob

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s