Quand dissoudrons-nous la Halde?

louis_schweitzerJusqu’où ira la Halde? Cette institution repoussante et dangereuse pond nécessairement des avis et décisions inquiétants de bêtise, puisqu’elle s’occupe à traquer la moindre égalité, voulant ainsi façonner un monde où l’inégalité est pourtant dans la nature. La dernière lubie de ce comité présidé par Louis Schweitzer : contraindre le télécrochet Nouvelle Star, dont le règlement prévoit une limite d’âge de 34 ans pour les participants, à s’ouvrir aux seniors.

L’information a été révélée par le journaliste de l’Express Renaud Revel sur son blog. La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité)  a sommé la Nouvelle star de faire cesser un point de son règlement qu’elle juge discriminatoire. L’émission, qui entend lancer la carrière d’un nouveau talent, fixe une limite d’âge de 34 ans maximum pour les candidats (et 16 minimum). Et a reçu un courrier de mise en demeure, dans lequel Louis Schweitzer, le président de la Halde, qui a été saisie sur une plainte d’un candidat de 41 ans recalé au cours des castings, donne deux mois à la chaîne et la société productrice pour abroger cette règle :

« Le règlement du concours exige des candidats retenus après des auditions régionales qu’ils soient disponibles entre janvier et juin et qu’ils soient immédiatement disponibles à toutes demandes de producteur. Il leur appartient d’organiser la suspension de tout engagement professionnel et de se libérer de toute obligation professionnelle. Mais surtout Nouvelle Star débouche sur des contrats dans l’industrie musicale. Ainsi, la finalité du concours consiste en réalité à lancer la carrière professionnelle d’un ou d’une artiste. L‘enjeu de ce concours est donc directement professionnel. »

On croit rêver. Mais concernant la Halde, ce n’est pas la première fois qu’on aperçoit très clairement les conséquences néfastes de l’égalitarisme poussé à l’extrême. On l’avait vu en novembre à l’occasion de la sortie d’un rapport sur les stéréotypes et discriminations qui selon la "haute autorité", encombreraient les manuels scolaires. Marc Cohen en a tiré un article mémorable : Les femmes seraient mal considérées dans les livres d’histoire, les étrangers souvent "mal considérés" – "ces personnes sont souvent représentées dans des situations dévalorisantes et rarement contrebalancées par d’autres représentations de modernité ou de réussite ou de développement. Ainsi, par exemple, on trouve dans les manuels de géographie des photos mettant l’accent sur la pauvreté dans les pays d’Afrique et du Maghreb sans que par ailleurs soient représentées des situations positives" – les handicapés réduits à leur handicap, forcément, il y aurait sous-représentation de l’homosexualité – "Dans le manuel d’anglais de 2nde professionnelle et terminale BEP, on peut voir le dessin d’un jeune homme couché en train de rêver à son avenir. Hormis ses désirs de fortune, on constate qu’il aspire au mariage avec une femme et à une famille hétéroparentale" et plus loin "Les relations homosexuelles ne sont guère plus évoquées dans le cadre de la sexualité des animaux comme l’attestent les extraits issus de différents manuels : “le rat est attiré par la rate en chaleur” (SVT section Terminale S, édition Bordas). “les grillons mâles attirent leurs femelles par leur chant” “les mammifères femelles en période ovulatoire recherchent et acceptent les mâles” (SVT 4e éditions Nathan, 2007) - et le rôle accordé aux retraités seraient trop oisif ou négatif -  "Ainsi, un livre de 6ème voulant illustrer le conte « Hansel et Gretel » montre un senior dans le rôle de la sorcière. Dans un contexte aussi spécifique qu’un conte, sur lequel les auteurs n’ont pas de marges de liberté, ce type de stéréotype est inévitable. Il est toutefois indispensable de veiller à contrebalancer ces stéréotypes afin de ne pas les laisser s’installer dans les représentations qu’ont les élèves des seniors" – .

Mais le pire était dans les recommandations, comme rapporte Marc Cohen :

Enfin, et je vous ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin, il faut éradiquer les références littéraires qui déshonorent notre culture. Vous êtes assis ? Allons-y : "Certains textes pourraient contenir des stéréotypes. Par exemple, en français, le poème de Ronsard “Mignonne allons voir si la rose” est étudié par tous les élèves. Toutefois, ce texte véhicule une image somme toute très négative des seniors. Il serait intéressant de pouvoir mesurer combien de textes proposés aux élèves présentent ce type de stéréotypes, et chercher d’autres textes présentant une image plus positive des seniors pour contrebalancer ces stéréotypes."

Alors, à quand la dissolution de la Halde? Vraiment, si c’est pour perdre du temps à perpétuellement raconter des sornettes, on ne voit pas bien l’intérêt de gaspiller l’argent public à financer ce genre "d’autorité", qui dessine sans se lasser les contours d’une pseudo-morale bisounours et totalement ridicule.

EDIT : et idem pour le Cran!

About these ads

58 Commentaires

Classé dans Chafouinage

58 réponses à “Quand dissoudrons-nous la Halde?

  1. Ils ont au moins le mérite de nous faire rigoler !
    (tu as vu mon billet sur le CRAN, ce midi ? Sont très drôles, aussi).

  2. Il existe actuellement une pétition (que j’ai signée) sur le net, pour réclamer la suppression de la Halde. C’est ici :

    http://www.libertas2009.fr/participer/petitions/petition-pour-la-suppression-de-la-halde-2

  3. Didier,

    Putain ! Quand c’est moi qui vous refile une pétition, vous refusez TOUJOURS de la signer (sauf la fois où c’était pour diminuer le prix de la bière à la Comète).

  4. @Nicolas

    Ton billet m’a amusé, je l’ai ajoutée dans le papier.
    Moi je signe très rarement des pétitions, juste quand je me sens vraiment concerné.

    @Didier

    Je vais aller voir ça!

  5. A propos des pétitions, ça m’amuse aussi ! Je trouve qu’elle perde toute valeur maintenant qu’elles sont électroniques ! J’en signe des tonnes…

  6. Moi non plus, je ne signe quasiment jamais. C’est ce qui me vaut les foudres de Nicolas…

  7. Castafiore

    Je propose un blâme national pour Ronsard, ça lui apprendra …
    ;)

  8. h16

    Une pétition de Libertas…

    Autant on ne peut qu’être d’accord avec la dissolution de la Halde-garderie, autant De Villiers me gêne aux entournures.

  9. Ping : Halde au Cran : rions un peu « le blog de polluxe

  10. Bob

    D’accord avec Hash,
    Autant je suis pour la dissolution de cet organisme nuisible pour nos libertés publiques, autant signer une pétition sponsorisée par des Villiéristes et autres « identitaires » ne me plaît guère ; je préfère vraiment ne pas être associé à ces individus.

  11. s1Ned

    Ah ah! Personnellement je propose de renommer la halde en Haute Autorité de Lutte contre les Dépressionss et pour l’Egayement. Sont si marrants….

  12. @sined

    Bonne suggestion!

    @Bob et H16

    Hum… Villiers, identitaire? Pas d’accord. Ceci dit, sur le fond, je suis d’accord, signer une pétition proposée par un parti pose toujours le problème de la récupération…

    @Castafiore

    Lynchons-le en public, ce cuistre ! ;)

  13. Sweitzer

    Vive la Halde, bande de chacals !

    c’est grace a cet organisme qu’on forcera les souchiens à + d’égalité !!!!!!!!!!!

  14. Les souchiens ou les souchats?

  15. Oaz

    Y aurait-il un endroit pour recenser les exploits de cette Halde ?

    Cela date de quelque mois mais j’apporte ma contribution :
    http://barrejadis.azeau.com/post/2008/11/25/Haute-Autorité-pour-le-Lessivage-Des-Esprits

  16. La Halde est effectivement une "institution" dangereuse, et au moins ridicule.

    Je fonce signer la pétition !

  17. Ping : Conseils de lecture #52 | Expression Libre

  18. h16

    Bon. Moi, maintenant, j’attends les excuses de Ségolène.

  19. Ping : Les petits chanteurs prennent leur croix « Pensées d’outre-politique

  20. Oscar

    Moi je trouve qu’Obama il est plus grand que Sarkozy, c’est pas juste. Je vais faire appel à la Halde.

  21. Il est plus bronzé, surtout, comme dirait berlusconi…

  22. Le contempteur

    Chafouin, tu dépasses encore les bornes des limites… Par hasard, attendrais tu naivement que le marché régule de lui même la discrimination à l’embauche ? Si je te suis, il est "naturel" que quelqu’un qui habite en Seine Saint Denis ou porte un patronyme à consonnance maghrébine (voire les deux !) se fasse dire en entretien d’embauche : "ah non désolé, ça va pas coller".
    Pour ma part, je suis favorable à un peu de contrôle dans ce domaine. Tout le monde ne part pas sur la même ligne de départ et jusqu’à preuve du contraire l’égalité fait encore partie du pacte républicain…

  23. @ Le contempteur : l’égalité des droits oui, fait partie du pacte républicain…pas l’égalité de fait, et encore heureux.

    Discriminer est un acte normal de l’intelligence. Embaucher, c’est choisir et c’est discriminer. Discriminer, il faudra le rappeler encore et encore signifie, dans son acception principale : "Différencier, en vue d’un traitement séparé, (un élément des autres ou plusieurs éléments les uns des autres) en (le ou les) identifiant comme distinct(s)."

    Discriminer, c’est distinguer ce qui est différent. Identifier des choses comme étant différentes, cela ne signifie qu’on instaure une hiérarchie.

    Par ailleurs, chacun doit rester libre de ses choix. Un tel, restaurateur, ne veut pas de noirs, ou de blancs chez lui ? Libre à lui ! et libre aux clients qui n’aiment pas les racistes, comme moi je ne les aime pas, de ne pas aller dans ce restaurant.

    Cette lutte contre la discrimination n’est qu’un combat pour imposer une vision des choses à d’autres.

    Il est normal de discriminer à l’embauche, et le seul qui doit décider des critères pour le faire est celui qui embauche. Pas une instance centrale.

  24. vincent

    @ Lomig,

    "Discriminer est un acte normal de l’intelligence"
    c’est bien de savoir ouvrir un dictionnaire, mais c’est mieux de réfléchir aux conséquences concrètes de théories qui ressortissent davantage du poncif que du bon sens. Donc prenons un exemple simple mais véridique et surtout représentatif (et j’insiste sur ce point, des centaines de gens sont confrontés à cette réalité) : je suis d’origine maghrébine ou africaine, j’ai deux masters en marketing avec mention, des stages en entreprises. Je candidate depuis deux ans à chaque offre de poste en marketing. Résultat, aucun entretien, rien. Tu as raison, tant pis pour sa gueule si les chefs d’entreprise font des "actes normaux d’intelligence"
    J’aurais également pu prendre l’exemple d’un handicapé en fauteuil… c’est la même chose, quel bel acte d’intelligence de faire des différences : un homme en fauteuil roulant est en fauteuil, il est différent, discriminons le donc au risque de passer pour un imbécile… surtout, ne regarde pas les chiffres du chômage des personnes handicapées et aptes à travailler (je souligne ce point pour prévenir les répliques nauséabondes…), tant pis pour eux, ils sont victimes de ton intelligence!

    "l’égalité des droits oui, fait partie du pacte républicain…pas l’égalité de fait, et encore heureux" Très bien, mais sans une certaine égalité de fait (et je suis d’accord que c’est un problème de degré et qu’il y a tjs un risque d’emballement…la passion de l’égalité est évidemment un danger, comme Tocqueville l’a si bien montré) l’égalité de droits n’a plus de sens, à part pour ceux qui sont plus égaux que les autres, c’est à dire généralement les hommes blancs et non handicapés (à bon entendeur…) dans le monde du travail que tu as l’air de si bien connaître. De sorte qu’à un certain moment, il faut bien arbitrer, trouver un équilibre entre égalité et cohésion sociale.

    @ mon cher Chafouin,

    Autant les exemples que tu citent à juste titre sont vraiment très drôles et illustrent surement une vrai dérive des prétentions égalitaristes. Autant, tu caricatures, ce faisant, le travail de la HALDE. As-tu lu ses rapports annuels, au-delà des affaires bling bling? Car son action au service des personnes d’origine étrangère mais aussi et peut-être même surtout au service des personnes handicapées est vraiment efficace et importante. Je suis d’accord avec toi pour souligner les dérives mais tu jettes vraiment le bébé avec l’eau du bain là. Je suis vraiment d’accord sur ce point avec le contempteur…un peu de nuances! ;)

  25. @lecontempteur et vincent

    Cdertes, ces exemple ssont caricaturaux et ne représentent pas TOUT le travail de la Halde, mai sils montrent dans quelles dérives ell eest capable de tomber, AU NOM de ces principes qui vous font tant vibrer. Lorsqu’on veut de force changer les comportements humains, c’est à ce résultat qu’on parvient!

  26. le truc du poème de Ronsard, c’est une vaste blague non ?

  27. et ben…. j’ai pas fini d’être désagréable moi… avec des gens comme ça ! et si on supprimait le blog du chafouin, pour plus de sérénité (d’humanité ?) sur le net ?

    @nicolas, tu dis rien ? comprends pas….

  28. Nicolas

    On peut pas tout faire ! Puis contredire des libéraux obtus qui prennent la peine de préciser qu’ils ne sont pas racistes, j’ai mieux à faire.

  29. @gauchedecombat

    Vous finirez par vous lasser vous-mêmes…

  30. RoseNoire

    Ce qui est bien dans ce billet et ses commentaires, c’est qu’on trouve réunis en une seule page 2 extrêmes inacceptables (à mes yeux).
    D’une part le fanatisme procédurier de certaines décisions de la HALDE – la sexualités des cancrelats, les appréciations du poème de Ronsard.

    Et d’autre part…aah, cette étourdissante apologie de la discrimination à l’embauche. Si tel cafetier ou DRH n’a pas envie d’engager un nègre ou un bougnoule, ou un polak, ou un youpin (parce que c’est ça que ça veut dire, alors autant assumer jusqu’au bout), c’est sa sacro-sainte liberté. Je préfère ne pas faire de commentaire. Pas envie d’y aller au point Godwin, ni à la victimisation, mais ce genre de logique on sait comment ça commence, et aussi comment ça finit.

    Il y a des limites à ce qu’on peut faire au nom de la liberté. Que de conneries certains peuvent dire en son nom!
    Oui, je requiers le droit, si on me refuse l’embauche parce que je suis trop vieille, ou trop bronzée, ou trop juive, ou trop enceinte, de traîner le jean-foutre responsable jusqu’au prétoire.
    Oui, je ne me gênerai pas pour licencier sur le champ un de mes employés s’il se comporte ainsi.
    Oui, je n’ai aucun problème à traiter ceux qui jugent de telles attitudes comme étant souhaitable au nom de la liberté d’abrutis sans cervelle traînant derrière eux une puanteur fleurant bon bottes, brassards et ceinturons.

    Lire certaines choses venant de blogueurs qu’on appréciait autrefois, c’est comme de trouver des asticots dans un plat dont on a déjà mangé une partie. Nausée immédiate!

  31. Bon, après cette contribution de Rose Noire, je pense qu’il faut recadrer et repréciser certaines choses, et l’esprit du billet.

    Celui-ci n’a absolument pas pour but de louer les discriminations, comme je le lis dans le commentaire du contempteur, qui écrivait : "Si je te suis, il est “naturel” que quelqu’un qui habite en Seine Saint Denis ou porte un patronyme à consonnance maghrébine (voire les deux !) se fasse dire en entretien d’embauche : “ah non désolé, ça va pas coller”."

    Donc non, mon post n’a rien à voir avec ça, je suis parti de plusieurs exemples très concrets qui illustrent les dérives de la Halde, ce qui ne veut pas dire que je justifie les discriminations! Je prétends, j’ose prétendre, qu’il est scandaleux et incroyable de forcer une émission destinée aux jeunes talents à engager des personnes âgées. Je considère qu’il est aussi absurde de vouloir que les livres scolaires parlent de l’homosexualité des animaux. Et je prétends aussi que c’est la ligne de la Halde, à savoir l’égalitarisme forcené dont parle Rose Noire, qui autorise toutes ces bêtises!

    Pour sanctionner les vraies discriminations, nul besoin d’une autorité! il y a le code du travail et les tribunaux : tribunal de grande instance et tribunal des prud’hommes.

    Enfin, si je ne suis pas d’accord avec ce que dit Lomig, on peut se poser la question de savoir si l’Etat doit tout réguler et régenter. Je trouve ça "mal", en effet, de refuser l’embauche à quelqu’un parce qu’il est comme si ou comme ça. Mais la judiciarisaiton de ce genre de chose (qui est purement de l’ordre de la morale) va nous conduire à des inepties sans nom : dans quelques années, un entrepreneur devra-t-il avoir un quota de femmes, de noirs, de gothiques ou de nains?

    Cela mérite de s’y attarder, de se poser la question, plutôt que de s’envoyer des noms d’oiseaux à la tête.

  32. C’est extraordinaire comment vous avez retourné les aberrations des éditeurs de manuel scolaire à leur profit. Vous bossez chez Hachette? ;-p
    Non franchement vous avez gagné votre diplôme UMP, mention Lefebvre.

    Quant à la HALDE, cette demande concernant la Nouvelle Star peut paraître ridicule. Certes.
    Malheureusement pour vous, et même si Louis Schwester est loin d’être un saint (directeur de cabinet de Fabius avec l’affaire du sang contaminé, patron de Renault où il y a dû avoir bon nombre de discriminations même à son époque…), la HALDE fait un boulot qui rend service à des gens vraiment discriminés notamment à l’embauche.

    Alors franchement discréditer cette institution par cette anecdote de la Nouvelle Star et cette déformation calomnieuse des manuels scolaires, franchement vous perdez encore un internaute qui était pourtant revenu.

    C’est ballot, non?

  33. @emachedé

    Je n’écris pas pour "plaire aux internautes"…

    Et si vous ne lisez que ce qui vous plaît, c’est ballot non? ;)

    Et vous êtes comme les autres : au prétexte que ce que fait la Halde est selon vous salutaire, vous êtes prêt à passer l’éponge pour ce qui semble être des âneries, et qui est au contraire très dangereux, car c’est le signe d’une idéologie qui risque de nous emmener très loin. Ce que demande la Halde sur la nouvelle star ne "paraît" pas ridicule, ça l’est!

    Bon, si vous y voyez là le signe d’un attachement déraisonnable à l’UMP et à Lefebvre, c’est que vous n’avez rien compris à la ligne de ce blog.

    Et j’aimerais que vous nous disiez en quoi les éditeurs de manuels scolaires écrivent des aberrations. Vraiment. Parce que tous les exemples cités par la Halde sont pathétiques. Vraiment.

  34. Ping : Paso Doble n°135 : Halde à la connerie ? | “Toreador, un oeil noir … dans l’arène politique !”

  35. sdjerad

    que proposez-vous alors ?

    qui à part la halde élève la voix pour ceux qui ne sont pas de bons français bien blancs, en bonne santé et bien obéissants?

    et tant mieux si s’attaquer à la NS fait parler de la halde et de son travail

  36. RoseNoire

    Chafouin, je crois que tu me connais depuis assez longtemps que pour savoir que je suis la première à dire que l’Etat n’a pas vocation de tout régimenter. Mais, en bonne adversaire de TOUS les raisonnements poussés à l’extrême, je ne suis pas d’accord non plus avec ceux qui disent qu’on peut tout se permettre au nom de la liberté. Je sais que cette opinion prévaut aux USA, où on autorise la diffusion des pires conneries révisionnistes et suprémacistes au nom de la liberté de parole. Eh bien désolée, avec moi cela ne marche pas.

    Je ne voudrais pas qu’on force à l’installation de quotas obligatoires de noirs, jaunes, verts, unijambistes ou handicapés dans les entreprises ou administrations, ou que sais-je encore. Mais pour moi, dire que la discrimination à l’embauche sur base ethnique est quelque chose qu’on se doit de tolérer, c’est inacceptable et répugnant. (D’ailleurs c’est à Lomig que je répondais, je n’en ai pas après toi, Chafouin).

    Parce qu’alors…où est la limite? C’est OK pour un employeur de tenir les personnes de telle ou telle origine loin des métiers liés à la finance? Ou de mettre une affiche sur la porte disant "Ici, on n’emploie pas de…(remplissez les pointillés selon vos propres inimitiés).

    Si on laisse faire ça la dérive va vite, et on n’est pas loin de trucs du genre apartheid. Voire même…de choses nettement plus sinistres.
    Et inutile de me taxer de fascisation de l’adversaire…je sais que je marche en terrain miné. Mais je sais reconnaître certaines odeurs idéologiques lorsque je les croise.

  37. s1Ned

    @emachedé

    Ce que tu veux dire c’est que c’est l’arbre ( en l’occurrence cette affaire de Nouvelle star et autres) qui cache la forêt ( les lois anti-discriminatoires). Ok. Mais réfléchit au contraire. La HALDE, instituions intouchables puisque faisant voter des lois anti-discriminations pourrait se permettre de dire et de faire voter n’importe quoi? Si le principe de l’émission de la Nouvelle Star est comme cela, ils n’ont pas a interferer la dessus. Si les cafards, blattes et cancrelats préférent être hétérosexuels et ben tu vas faire quoi? Les obliger a devenir homo? Ca devient un peu … dangereux comme système. L’état qui reglemente, d’accord, mais l’état qui dit ce qu’on doit voir pour réglementer les esprits, je suis désolé non. Si quelqu’un pense que l’homosexualité c’est pas bien, c’est son droit le plus profond. Si il a tort, il faut lui opposer des arguments. Mais pas en le formant et en l’obligeant a pense que c’est bien. Moi j’appelle ca de la Propagande.

  38. Ping : CRAN, HALDE : une analyse pertinente sur leurs propositions | Le Volontaire

  39. @ RoseNoire : désolé, mais je trouve ton propos assez paradoxal. Oui la discrimination à l’embauche existe et vouloir la faire cesser revient à mettre en place une police des moeurs et un système totalitaire. Qui fixera, en effet, les critères prouvant ou pas la discrimination ? C’est impossible, et tu le sais très bien.

    Il faut dénoncer les abrutis racistes qui pratiquent ce genre de discrimination (refuser un black parce qu’il est black ou un arabe ou un juif ou un blanc pour leur appartenance à une catégorie). Mais les dénoncer ne signifie pas vouloir imposer avec des règles stupides – car bafouant le droit légitime à chacun d’être libre et responsable – un comportement.

    Celui qui embauche est responsable de cela ; c’est lui qui s’engage et qui engage. Pas le ministre ou le directeur de la Halde. Tu veux mettre en place des quotas ethniques ? des quotas de gros, de maigres, de chauves à lunettes, de fragiles psychologiquement ?

    Allons, pas besoin de laisser planer un doute, comme tu l’as fait, sur les motivations de mon soutien aux discrimnations à l’embauche pour discuter. Bien sûr, celui qui refuse un noir parce qu’il est noir est un raciste imbécile. Il est plus efficace de le dire, haut et fort, et de laisser payer les conséquences de ses actes, que de lui imposer de manière arbitraire des critères de choix plus "conformes".

    Tu n’empecheras pas les cons de l’être par la règlementation. Il y a pour cela la loi (universelle) et l’éducation.

    à bientôt

  40. Obi-Wan Kenobi

    Zut, le Chafouin est parti en vacances, ce commentaire devra donc attendre son retour pour paraître. Mais bon, je suis inspiré, pourquoi se priver ?

    D’abord, je suis d’accord avec Chafouin dans le début de sa réponse à emachedé : quel intérêt de visiter que les blogs avec lesquels on est d’accord ? C’est le débat d’idées qui est passionnant et qui permet d’avancer.

    D’accord aussi sur l’aberration des deux exemples cités. Mais pas sur la conclusion que tu en tires, Chafouin ! Sur l’histoire des manuels scolaires, on peut reprocher à la Halde d’avoir commandé un travail à des rigolos. A ce que je sache, elle n’a pas repris à son compte les conclusions de cette étude – étude qui, soit dit en passant, traduit bien la volonté de lissage ambiante qui vient de transformer la grippe porcine en grippe mexicaine puis en grippe A (jusqu’à ce que le groupe A-ha se sente à son tour injustement pointé du doigt).

    L’intervention de Lomig me semble particulièrement intéressante. La pure théorie libérale poussée à son paroxysme qui démontre que les ultras-libéraux sont plutôt des anarcho-libéraux (et en cela proches de l’ultra-gauche puisque les uns comme les autres prônent un discours qui, s’il était mis en pratique, aboutirait au chaos). En fait, Lomig, si je vous suis bien, il est interdit d’interdire (ou de contraindre par la loi). On appelle ça la loi de la jungle ou loi du plus fort, c’est selon.
    Exemple : un jour, Lomig rencontre un homme qui a usé de sa liberté de rouler à 160 à contre-sens sur l’autoroute et perd l’usage de ses deux jambes. Lomig est un type talentueux mais son patron est libre de le virer et de choisir quelqu’un de plus capable d’aller récupérer rapidement des papiers à la photocopieuse. Et tous les autres patrons sont tout aussi libres de ne pas l’embaucher parce qu’un fauteuil, ça encombre les couloirs. Il va s’en dire que dans ce monde idéal, la Sécu et le Pôle emploi n’existent plus puisqu’on s’est enfin résolu à laisser respirer les entreprises en arrêtant de les ponctionner (finalement, le modèle de la Chine communiste, c’est sympa).

    Voilà pourquoi, aussi imparfaite soit elle, la Halde n’est pas totalement inutile. Parce que si les patrons étaient libres de ne pas embaucher un type au prétexte qu’il est noir, arabe ou que sais-je, ce type finirait par s’énerver et par prendre la liberté de brûler une ou deux entreprises. La lutte pour l’égalité des chances, c’est effectivement un choix politique et la politique a cette fonction d’essayer de nous faire vivre en société.

    Sur ce, j’espère quand même que la Halde ne viendra pas me chercher des poux parce que j’ai épousé une jeune et jolie blonde aux yeux bleus en parfaite santé plutôt qu’une moche, une vieille, une Asiatique, une naine, une malade mentale ou une lesbienne. ;-)

    Bonnes vacances, Chafouin, reviens nous vite !

  41. Beuh??? j’avais pourtant répondu à RoseNoire. Faut croire que le Chafouin a beaucoup de boulot.
    à bientôt

  42. Ping : Pétition Oecuménique “P.” pour la suppression de la HALDE « SITAmnesty

  43. Ping : Pétition Oecuménique “P.” pour la suppression de la HALDE « Sitajoeblack’s Blog

  44. Ping : Pétition Oecuménique “P.” pour la suppression de la HALDE « SITAsecure

  45. @ sdjerad

    Je ne propose rien d’autre que de cesser les conneries. Et je ne vois pas le rapport avec "NS".

    @Rose Noire

    "Mais pour moi, dire que la discrimination à l’embauche sur base ethnique est quelque chose qu’on se doit de tolérer, c’est inacceptable et répugnant."

    Bien sûr, mais qui a dit le contraire? C’est répugnant, on est d’accord. Injuste, même. Moi, je pose juste la question : où s’arrête la lutte contre l’injustice? Doit-on obliger les gens à être meilleurs malgré eux? La solution, pour moi, reste l’application de la loi : si discrimination injuste, saisie d’un tribunal, et condamnation éventuelle. C’est valable pour un critère ethnique mais cela peut l’être aussi pour une femme enceinte, ou un handicapé, par exemple. Sachant qu’il y a quand même des types de postes où la physique compte. Si tu veux un bon commercial, tu veux pouvoir convaincre, et prendre un handicapé moteur ou un reggae man peut être compliqué ;) Il faut distinguer les réelles raisons d’un refus, qui ne sont pas forcément racistes.

    Après, je pense que c’est surtout les esprits qu’il faut changer. ça prendra sûrement du temps…

    Poru le reste, les critiques que je formule contre la halde n’ont rien à voir avec ça. Je critique (et je suis loin d’être le seul) son soviétisme, qui conduit à un égalitarisme profondément débile.

    Ceci dit, je suis assez d’accord avec Lomig sur la liberté d’expression : mieux vaut laisser les gens libres de dire des bêtises, quitte à les contester haut et fort, plutôt que de le leur interdire. Mais on dévie un peu du sujet…

    @sined

    Propagande, je crois que c’est le mot: ;)

    @obiwan

    "A ce que je sache, elle n’a pas repris à son compte les conclusions de cette étude "

    Si, puisqu’elle publie sous son autorité cette étude. Elle en revendique donc la paternité.

    "En fait, Lomig, si je vous suis bien, il est interdit d’interdire (ou de contraindre par la loi). On appelle ça la loi de la jungle ou loi du plus fort, c’est selon."

    Bien d’accord, je viens de lire un dossier de courrier international sur la légalisation du cannabis, et on y voit très clairement la gauche (extrême ou pas, qu’importe) unie avec les libéraux sur ce genre de sujet : il est interdit d’interdire. J’y reviendrai dans un prochain post, car l’autisme m’agace.

    "Voilà pourquoi, aussi imparfaite soit elle, la Halde n’est pas totalement inutile."

    L’idée d’une autorité luttant contre les inégalités n’est pas idiote, en effet. Mais l’esprit qui est celui de la Halde, et l’idéologie égalitariste qui est derrière la plupart de ses décisions, est très dangereuse. Donc ok pour une autorité, mais pas celle-ci.

    "parce que j’ai épousé une jeune et jolie blonde aux yeux bleus en parfaite santé "
    Euh… tu me la présentes quand? ;)

    @Lomig

    Désolé, j’étais en vacances, donc j’étais obligé, par prudence, de modérer les commentaires a priori!

  46. Alphonso

    Avant que la HALDAPO ne débarque pour mettre fin à ce scandale (ACH JA ! POLIZEI !), laissons nous griser une dernière fois :

    À Cassandre

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avait déclose
    Sa robe de pourpre au soleil,
    A point perdu cette vesprée
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vôtre pareil.

    Las ! Voyez comme en peu d’espace,
    Mignonne, elle a dessus la place,
    Las, las ses beautés laissé choir !
    O vraiment marâtre Nature,
    Puisqu’une telle fleur ne dure
    Que du matin jusques au soir

    Donc, si vous me croyez, mignonne,
    Tandis que votre âge fleuronne
    En sa plus verte nouveauté,
    Cueillez, cueillez votre jeunesse :
    Comme à cette fleur, la vieillesse
    Fera ternir votre beauté.

  47. Ping : Les manchots, quelle leçon de vie! « Pensées d’outre-politique

  48. Il y a quelques mois, ils ont refusé par deux fois de s’occuper d’une femme victime à Reims d’une discrimination à un concours malgré des preuves évidentes, et ce bien qu’ils aient été sollicités par le directeur du Mars de Reims, association d’aide aux victimes.
    Grâce à leurs refus d’aide (entre autres, car ils ne sont pas les seuls obtus dans cette histoire, ne soyons pas trop sévère), elle a été déboutée par deux tribunaux, et forcée à payer une amende de 700 euros "pour les frais et dépens de la partie adverse", un comble…
    Mais parallèlement, j’apprends qu’ils trouvent d’une importance capitale d’obliger l’émission "la nouvelle star" à "s’ouvrir aux seniors"…
    Cherchez l’erreur ?

  49. J’essaie d’apporter de l’eau à votre moulin, il faut faire disparaître cette "institution" de toute urgence et trouver une occupation saine pour ses membre (je peux en accueillir un(e) cet été pour les vacances

    http://newps.over-blog.com/article-33662714.html

  50. Ping : Retraite des mères : quand sortira-t-on de la logique comptable? « Pensées d’outre-politique

  51. Dack

    Il doit s’agir d’un site d’extrême droite pour critiquer autant la HALDE. L’auteur utilise d’ailleurs des termes très liès au vocabulaire de ces mouvements sans rien démontrer, mais uniquement en caricaturant certaines situations. Il reconnait lui même que ses idées sont identiques à celles de De Villiers, mais, il refuse d’en assumer la responsabilité. Par ailleurs, il ne propose aucune alternative convaincante et préfère laisser la situation perdurée. Il ne suscite aucun débat constructif.

  52. @dack

    Eh bien la porte est ouverte.

  53. Pour ceux que ça intéresse, une remarquable interview de Malika Sorel, Chez Riposte Laïque :

    http://www.ripostelaique.com/Malika-Sorel-Longtemps-anesthesies.html

    On peut y lire, entre autres :

    "Il y a un vice à la base de la création de la Halde, et c’est là que l’on voit que les hommes politiques connaissent très mal les règles élémentaires de la gestion des hommes. On ne laisse en effet jamais à un individu, ou à un organisme, le soin de créer lui-même sa propre charge de travail. Pour continuer de vivre, la Halde n’a d’autre choix que de voir des discriminations partout, quitte à les inventer. L’attaque de la Halde contre le poème de Pierre de Ronsard « Mignonne allons voir si la rose », qui serait un texte « anti-vieux » car il véhiculerait une image négative de la vieillesse, illustre à la perfection la folle dérive de l’idéologie de la lutte contre les discriminations.

    Je reproche à ceux qui ont créé la Halde d’avoir mis en place une institution dont la nature même ne peut qu’injecter encore plus de haine dans notre société. C’est donc une action politique irresponsable, car notre société n’avait vraiment pas besoin de ce supplément de haine. Elle va avoir beaucoup de travail, et cela lui prendra beaucoup de temps, pour extraire le poison de la haine que l’idéologie de la repentance a injecté dans le cœur des enfants issus de l’immigration extra-européenne.

    Sur tous les autres sujets dans lesquels la Halde intervient, elle ne conduit guère d’analyse globale des problèmes. Elle ne fait que traquer et débusquer ceux qui discrimineraient afin de les sanctionner. Sur la question de l’égalité hommes-femmes, par exemple, il n’y a aucune réflexion approfondie quant aux raisons, inhérentes à notre société, qui finissent par faire du monde du travail une jungle pour les femmes. Là aussi, on ne travaille que sur les symptômes, jamais sur les sources profondes du mal afin de les tarir, jamais sur la maladie afin de la guérir.

    De ce fait, les symptômes sont destinés à toujours réapparaître. Les discriminations, lorsqu’elles sont avérées, doivent être traitées par les juridictions déjà existantes, et jamais par une structure dédiée ! Les problèmes qui conduisent à ces discriminations doivent quant à eux être traités par la classe politique avec tout le sérieux qu’ils méritent. Je l’ai déjà dit : selon moi, la Halde devrait être supprimée. Je suis partisane de la réflexion profonde, de l’esprit de cohérence, de la pensée critique et de la liberté de pensée et de jugement."

  54. Lomig

    Salut
    pour info le réseau LHC vient de lancer une pétition pour en demander la suppression !

    http://www.pro-petition.com/reseau-lhc/suppression-de-la-halde

    soyez nombreux a participer et faites tourner !

  55. Parmi les animaux de compagnie à face d’homme

    Un choeur républicain-hollywoodien de super-héros brutti ma buoni, de la guerre des étoiles, à mandolines mexicaines, continue, depuis trente ans, son combat contre une vieille enseigne Liberté-Egalité-Fraternité, d’usine à gaz paralysant, qui enchaîne, immobilise et tue l’Action actionnaire. Ces gens-là ont leur propre rengaine: la vie réussie. Une vie dont le ciel colle à l’Action immédiatement, grâce à ses prophètes qui siègent dans les conseils d’administration et ministères où pratiquer une charité active envers les fraternités du devoir actionnaire et mènent une sainte guerre contre l’enfer salafiste, salaud de fisc prodigue, cette jacquerie organisée en colonnes infernales. C’est le meilleur des mondes. La police dès trois ans, pour les gosses de prolétaires. Cocaïne, luxe et volupté, pour les amours des beaux-quartiers. Et pour le bétail français, de la patate magique!

    C’est en tous cas la seule explication logique que nous avons trouvée, pour réunir en une pensée unique la pluie acide de petites phrases destinée à remodeler les faibles d’esprit, exposés aux zouaves sanglants, sanglotants et doctrinaires qui p’lotent des théories dans le paysage français. C’est un paysage libéral à la Le Nôtre, bouché par des haies d’honneur bancaire et boursier. Conseillers communicatifs au foie gras prométhéen et consultants en patates au beurre, de type nouveau, sont sur les dents, ils soufflent des phrases dont voici un exemple: la présidence de la Halde doit revenir au corps français, traditionnel, la vieille bourgeoisie protestante, c’est parfait! L’amiral Coligny s’en réjouit, c’est enfin son quart d’heure de gloire. La bourgeoisie la plus neuve, maraboutée, mal aboutie, peut aller se rhabiller, elle n’a pas l’étoffe morale pour en imposer aux ploucs issus du Front. Ne pas confondre papa Boussac et made in ta mère! Comme l’antiraciste français moyen a aussitôt posé ses derrières sur son cheval raide, en bois des îles, rappelons de quoi est faite cette étoffe. C’est un composé de AB Volvo, BNP Paribas, EDF, L’Oréal, Veolia Environnement, incarné à merveille par l’actuel président de la Halde, Louis-le-convaincu.

    Si la mona lisa, jaune-pâle et longue, comme la langue, au passé de casseur, historiquement homogénéisée, afin de transmettre son patrimoine, en montrant queue et patte évoluées, qui dirige le petit train sénatorial lumpéniste fait la différence entre parpaillot de vieille souche et grand argus bronzé, deux drôles et divins lépidoptères, c’est d’abord et avant tout, pour exprimer un rapport de classe! Même si ce rapport social capitaliste s’inscrit dans un cadre national et populaire, qui combine le mât tricolore, français, symbolique, et une arche d’alliance, opportuniste, tout-couleur. Rappeler la bourgeoisie au lumpen-prolétariat, cet assemblage napoléonien de toutes les classes sociales, en plein capitalisme pourrissant, où il n’y a de bourgeois qu’une culture désormais invisible et snobée par les médias, avec une effronterie nonpareille, ah! Merdre! Foutre! La marque Président, ça revigore! Et en plus, ça console: une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Et donc, aux managers, les seuls à même d’avoir des convictions, objectivement validées par le marché, le cocorico bien-pensant et des plumes, mais de qualité + +, cocodior, dans le cul, pour le bougre français. Voilà le déclassé français, reclassé vite fait, bien fait, en une catégorie, riche de détermination, pôv con! Vive la discrimination paritaire positive!

  56. PARRINELLO

    Et si la HALDE était financée et/où manipulée secrètement par des esprits communautaristes? Et si des extrémistes religieux (ceux-là même par exemple, qui ont thésaurisé plus d’un million d’euros pour payer les amendes de ceux qui transgresseront la loi sur le port du voile, lorsqu’elle sera votée)? Et si la HALDE était à la solde des partis de gauche qui, faute d’avoir un programme à proposer, se limitent comme souvent à dénigrer, à jeter l’anathème, à déformer les propos de ceux qui pensent autrement?
    Mais, bien sûr, ce ne sont que des suppositions…

  57. Ping : Hashtable » Delenda est La Halde

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s