« Quoi? Tu fais le carême? »

Tiens! Aujourd’hui débute le carême, un temps de préparation à la plus grande fête des Chrétiens, c’est-à-dire Pâques. Mais sait-on vraiment ce que cela signifie? Ce billet sera plus religieux que politique, mais il faut bien expliquer un peu les choses.

Alors que la France est un pays de culture et de tradition catholiques, nos chers médias, qui s’emballent pourtant chaque année pour les héros du ramadan, qui nous décrivent par le menu – et c’est heureux – toutes les facettes de ce temps de jeûne musulman, n’en pipent pas mot, ou presque. Pour eux, le carême n’existe pas. N’est-ce pas un bel exemple de sadomasochisme?

Il suffit de voir la tête que font les gens quand on leur explique qu’on « fait » le carême. « Hein? Mais c’est quoi, d’abord, le carême? Ah oui, c’est le ramadan des chrétiens, c’est ça? »

On croit rêver. Il faut dire que le ramadan a tout pour impressionner les foules, à l’époque du grand spectacle. Jeûner du matin au soir, c’est difficile mais c’est vendeur, même si au passage, le sens spirituel de la démarche nous échappe complètement.

Le carême, ce n’est pas spectaculaire. Il n’y a rien à filmer. C’est « juste » un temps de conversion intérieure. « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière », murmurait ce matin le prêtre en marquant de cendres le front des fidèles, à l’église. Pas d’obsession de la mort, juste un rappel de ce qui est essentiel et de ce qui ne l’est pas. En mémoire des quarante jours que Jésus avait passés dans le désert avant de commencer à prêcher publiquement.

Un temps de conversion, donc, axé sur la prière, la pénitence, et le partage. Dans la discrétion. Un temps pour renoncer un peu à soi-même, pour se détacher du monde. L’idée, c’est de s’oublier pour se purifier. De s’oublier pour penser aux autres. De s’oublier pour prendre un peu de hauteur de vue, pour réfléchir sur la vie. C’est un « chemin d’entraînement spirituel intense », comme a dit Benoît XVI dans son message annuel sur le carême.

Le jeûne chrétien, sur lequel l’Eglise met l’accent cette année, peut prendre deux formes : il y a la privation de nourriture (il existe deux jours de jeûne, aujourd’hui et le vendredi de la passion, deux jours avant Pâques), mais également la privation d’autres activités ou biens matériels auxquelles ont tient (télé, soirées, cigarettes, ou même tenue d’un blog!).

Il ne s’agit bien sûr pas de se priver pour se priver, mais d’essayer de retrouver le sens réel de sa vie en se détachant de ce qui est, à l’évidence, superflu. D’essayer de se transformer. Une démarche qui n’est pas si incongrue que ça étant donné le contexte économique plus que tendu. Et avoir faim, cela permet aussi de comprendre, de ressentir ce que certains vivent tous les jours…

22 Commentaires

Classé dans Religion

22 réponses à “« Quoi? Tu fais le carême? »

  1. Seb

    Il ne s’agit pas là de débattre sur le pourquoi du comment de la chose mais j’apprécie ta comparaison entre le traitement médiatique du ramadan d’une part et du carême d’autre part.

    L’ouverture d’esprit ce n’est que dans un sens chez les journalistes ?

    (On parie que cette discussion dévie sur les récents propos révisionnistes de l’évèque ?… Tu vas voir.)

  2. Non, non, seb, on ne déviera pas sur Williamson !😉

    Je ne crois pas qu’il s’agisse de manque d’ouverture d’esprit des journalistes, mais d’un choix délibéré. Le ramadan, c’est exotique, le carême, c’est ringard…

    Ceci dit mon billet avait surtout pour but d’expliquer un peu le sens de ces 40 jours, puisque les médias boycottent.

  3. On peut aussi se flageller ?

  4. Tu dis ça parce que j’ai employé le terme de sadomasochisme? Je ne voulais pas te faire envie, désolé…😉

  5. Seb

    Je vois bien Authueil en cuir, bottes et fouet

  6. Mais avec une bible sur la tête😉

  7. Ben

    Clair et pertinent, merci pour cet excellent billet et bon carême ou bon ramadan à ceux qui le font, les deux restent un acte de foi et on a besoin de foi dans notre société.

  8. Oui, mon but n’était pas d’opposer les deux, même s’ils ne sont pas comparables😉

  9. Ben

    Cher chafouin. Je viens de parcourir ton blog, et je suis content et frustré.
    Content parce que je « rencontre » une personne qui a globalement mes opinions et qui les affiche, or ce ne sont pas toujours des opinions très politiquement correctes (cf. ton très bon billet sur la peine de mort ou même celui-ci).
    Je suis aussi frustré car ton anonymat prouve une chose c’est que la France ou plutôt, disons-le, les médias français, l’intelligencia…, a encore un gros problème avec certains thèmes, au point que même quelqu’un qui a des idées claires structurées et qui n’ont rien d’honteuses, dût se cacher derrière un anonymat « par respect pour [son] employeur ».
    Bonne continuation et à très bientôt, ton blog compte un nouveau fidèle.

  10. Merci du compliment, Ben! Et bienvenue ici.

    Pour la question de l’anonymat, je ne crois pas qu’il s’agisse de lâcheté par rapport à mes idées, ou de pression, mais plutôt d’une forme de déontologie. Je ne veux pas mélanger les deux activités.

    Je m’en étais expliqué ici : https://penseesdoutrepolitique.wordpress.com/2008/10/20/la-transparence-exige-t-elle-de-bloguer-a-visage-decouvert/

  11. Le Ramadan des chrétiens… Et puis Jésus, c’est le Mahomet des chrétiens ? L’Évangile, le Coran des chrétiens ? Le Vatican, La Mecque des chrétiens ? Bernard Lewis avait raison, je le crains…

  12. @ Chafouin : ce n’est pas de la lâcheté. C’est du manque de courage. Mais je ne t’en veux pas trop.

  13. @criticus

    On en a déjà parlé, mais tu dois mieux savoir que moi ce qui m’anime!😉

  14. Je ne prétends pas cela. Mais il est objectif qu’il est plus courageux d’exprimer ses opinions à visage découvert que de façon anonyme. Ce qui ne fait pas de toi un pleutre pour autant, je ne dis pas cela non plus.

  15. Merci pour ce billet simple et juste qui permet à un non croyant, doublé d’un inculte, de comprendre un peu mieux ce qu’est le jeûne…

    Sur l’anonymat, je rejoins en partie Criticus, d’autant que je viens de me mettre en mode « anonyme » aussi. Je le fais par précaution : prendre des précautions est-il le signe d’un manque de courage, ou de lucidité ? Grande question…surtout que cela n’implique pas que nous. On peut ne pas avoir peur pour soi, mais ne pas vouloir impliquer ses proches, ou ses collègues, ou son employeur.

    à bientôt

  16. Cher Chafouin,
    Voilà qui est carrément bien expliqué.😉
    Je dois avouer que j’ai toujours eu du mal à saisir en quoi le jeûne était lié à la quarantaine. Il ne faut pas trop m’en vouloir, parce que si les pingouins faisaient carême, cela se saurait.

  17. Monsieur le Chafouin, vise juste!!

    Au plaisir de vous lire…

    Votre dévoué et sincère.

  18. laloose

    hé ouais il vise juste le bougre…
    sur cette discrétion imposée par les médias sur ce sujet, il me semble qu’elle est due à la fois à cette « ringardise évidente du catholicisme », mais aussi et peut être surtout à une espèce d’auto-censure de ces catholiques, un effacement croissant depuis la séparation de l’église et de l’état, et peut être plus probablement depuis la raréfaction de grandes figures positives et intellectuelles et la défaite des idées.
    Confus tout ça….😦
    Bref j’espere que ce carême sera l’occasion pour le trop faible pratiquant que je suis d’un retour aux sources….

  19. Irénée

    1) Bien vu et merci Chafouin.
    2) Et si on parlait des racines (judéo)chrétiennes de l’Europe? Cela dit, sans vouloir verser de l’huile (sainte) sur le feu (sacré).
    3) SVP, pas de carême pour le blog que vous animez si bien: il est si rafraichissant. Et puis, à sa lecture et très souvent, on se sent moins seul et moins à contre-courant!

  20. @M. Pingouin

    Et moi qui pensait que les Pingouins étaient fervents !😉

    @ Arnaud

    Et encore, il tire plus vite que son ombre…

    @laloose

    J’ajouterais une volonté plus ou moins volontaire de faire taire les chrétiens!

    @ Irénée

    Eh oui, j’évoquais discrètement ces racines en disant que les médias s’intéressent à un temps religieux venant d’ailleurs, en oubliant de parler d’un temps religieux issu de ses propres racines!

    Merci beaucoup pour ce beau compliment : il n’y aura donc pas de jeûne ici!😉

  21. J’adore la comparaison sur le repassage (vidéo croire). Bon carême chafouin !

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s