Neuf idiots utiles à l’UMP

admdObjectivement, l’idiot utile est celui qui par aveuglement, déni de la réalité ou tout simplement sottise, fait le jeu de l’ennemi, de qui il se fait l’allié de circonstance.

Dans le temps, un certain nombre d’intellectuels occidentaux, tels Aragon, ont joué ce rôle en applaudissant à la « modernité » de l’URSS tout en taisant ses crimes. Fameuse époque.

Notons que l’idiot utile peut parfaitement être de bonne foi. Il peut être trompé par le romantisme de sa cause, ou par le souci de paraître « in ». Ce qui est peut-être le cas de ces députés UMP qui signent une proposition de loi visant à légaliser l’euthanasie, ou plutôt, puisqu’aujourd’hui tout est euphémisme, visant à « autoriser le fait de mourir dans la dignité ». Tout un programme.

Ce faisant, nos idiots utiles reprennent littéralement la tournure de penser, c’est-à-dire rien moins que la propagande de l’ADMD, dont le président Jean-Luc Roméro, faut-il le rappeler, est lui-même issu des rangs de la droite! On ne parle plus de fin de vie, mais de « mort digne ». Tout est dans la nuance. Une fois ceci posé, l’opposant ne peut être qu’un salaud, un être vil qui refuse d’entendre la souffrance d’autrui.

Combien sont-ils, nos idiots utiles? Neuf. Il y a là Olivier Dassault, le fils du marchand d’avions, il y a là André Wojciechowski, Patrice Debray, Alain Ferry, Philippe-Armand Martin, Christophe Priou, Didier Quentin, Francis Saint-Léger et Bruno Sandras.

La fine fleur de la droite française! Qui n’a pas aimé les conclusions rendues en décembre dernier par Jean Léonetti, pourtant validées par le gouvernement et l’Elysée, et qui consistent à mettre le paquet sur les soins palliatifs en refusant l’exception d’euthanasie.

Voilà une proposition qui non seulement n’a aucune chance d’être adoptée, mais en plus, est un concentré de non-arguments, déjà entendus cent fois au café du commerce du coin. La motivation du texte? « Les affaires Vincent Humbert et Chantal Sébire nous poussent inéluctablement à devoir nous pencher sur la question de l’euthanasie ».

Ah, parce que l’Etat ne l’a pas déjà fait, peut-être? Après l’affaire Humbert, il me semble qu’une certaine loi Léonetti a été adoptée à l’unanimité. Après l’affaire Sébire, qui est un cas de suicide indépendant de la fin de vie, un rapport a été établi après des mois de réflexion. Mais heureusement, neuf chevaliers blancs sont là pour se pencher à leur tour sur cette question!

Idiot utiles…

En fait, est appliquée partiellement la loi Leonetti permettant d’administrer au malade une escalade de traitements anti-douleur pour soulager la souffrance, même si cela abrège la vie du malade.

En cette hypothèse donc, ne peut être pénalement ou civilement retenue, aucune charge à l’encontre du médecin qui refuse ou s’abstient, en phase terminale, de mettre en oeuvre des traitements appropriés tendant à soulager la souffrance.

Juridiquement, aujourd’hui, l’euthanasie active reste assimilée à un homicide volontaire. La réalité du terrain témoigne que l’euthanasie active, bien qu’interdite en France, se réalise dans l’ombre.

On a bien suivi le raisonnement? Aujourd’hui, puisque la loi Leonetti n’est pas appliquée, faute de moyens, il serait bon de dédouaner vite fait les médecins qui choisissent une autre voie!

On croit rêver. La faiblesse, la vacuité des arguments de ce texte laissent songeur. On passera sur la référence aux cas belge ou néerlandais, qui poussent nos courageux rédacteurs à souligner qu’on ne pourra « pas indéfiniment fermer les yeux face à une tendance qui se propage si rapidement ». Ce serait mesquin de se moquer ainsi de députés qui pensent qu’il faut coûte que coûte se rallier à l’air du temps et à la direction du vent.

Non, ce ne serait pas très charitable. Mais sont-ils obligés d’enfoncer le clou ainsi? « Les moeurs évoluent, et aujourd’hui, l’euthanasie, ou droit de mourir dans la dignité, représente la seule issue possible des malades incurables qui souhaitent cette solution ». C’est une proposition de loi, ou un tract de propagande? A-t-on le droit de se dispenser d’argumenter, quand on est élu?

La suffisance, passe encore, mais l’accusation implicite d’inhumanité, ce n’est pas supportable:

L’assistance au suicide et l’euthanasie sont d’ores et déjà pratiquées si le patient bénéficie de la compassion de ses proches et de l’équipe médicale. Toutefois, ce sentiment d’humanité ne prévaut pas toujours sur la crainte du risque pénal.

Qu’ils sont durs, ces députés, envers les soignants qui n’ont « aucune compassion ». Qui n’ont aucun « sentiment d’humanité », ou pire, qui préfèrent le camoufler devant la « crainte du risque pénal ».

Bien entendu, les députés signataires se disent uniquement motivés par les remontées d’électeurs majoritairement favorables à ce droit à la mort digne. Rendez-vous compte! Selon eu, il est « presque certain que beaucoup se positionnent pour l’établissement de l’euthanasie ». Il est « presque certain », quel argument choc…

Ah, on oubliait la cerise sur le gateau, pour la route. L’idée suprême de nos marginaux de l’UMP. Leur texte permettrait de « sortir de l’hypocrisie », et de « permettre à ce qui a lieu dans l’ombre d’être règlementé et contrôlé »

Au fond, on hésite entre idiots utiles, ou idiots tout court.

11 Commentaires

Classé dans Société

11 réponses à “Neuf idiots utiles à l’UMP

  1. L’affaire Sébire, indépendant de la fin de vie ? Heu… Faut pas déconner non plus. Un cancer en phase quasiterminale et une femme qui souffre.

    Ce billet, que je n’ai pas lu entier, une phrase m’ayant arrêté, me semble un peu manquer de respect.

    Si, faut déconner : un suicide est souvent une fin de vie.

  2. Tu peux très bien t’arrêter à la moitié d’un billet pour le commenter sur un détail, c’est ton choix😉

    Mais quoi que tu en dises, chantal sébire n’était pas « en fin de vie », mais bien atteinte d’une maladie incurable, ce qui est différent.

    Manquer de respect à qui?

  3. @ Le Chafouin : La présence d’idiots (in)utiles à l’UMP est-elle une découverte pour toi ?😉

  4. Non, mais eux, on en est sûr😉

  5. Irénée

    Le titre de l’article est évocateur et poli. Je ne sais s’ils en seront plein de gratitude.
    En effet, ce sont soit des irréfléchis (pour être vraiment très très très très corrects avec eux) soit de sombres manipulateurs.
    Ils ont de toutes façons perdu une occasion de « la fermer », à moins qu’ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils avancent et de la manière dont ils argumentent.
    Dans ce dernier cas, on rejoint, en moins poli, le titre du Chafouin.

  6. Golan

    Si nous voulons éviter l’euphémisme, disons ‘tuer’ et les choses seront claires ….

  7. @Irénée

    D’autant que neuf députés, c’est pitoyable.

    @Golan

    Tuer, dites-vous? rhhhhho, quel réactionnaire vous faites!😉

  8. peut-être idiots mais à 7000€ mensuel au bas mot. Il faut peut-être qu’ils justifient d’un peu de travail même idiot ou inutile…

  9. laloose

    Effectivement le terme « utile » semble de trop.
    Encore un pavé de plus dans la mare, encore une tentative qui vient soutenir celles du lobby pro-euthanasie… Lourde responsabilité que vont porter ces 9 crétins, et vraiment triste de voir à quel point des représentants du peuple peuvent se montrer aussi irresponsables.

  10. Obi-Wan Kenobi

    Mince, je suis d’accord avec toi, Chafouin ! Même si c’est pas sympa de traiter ces gens d’idiots.
    Bref… Penser que l’on peut mourir dignement est néanmoins complètent idiot (cf Dr House, saisons 1, 2, 3 et 4 actuellement sur TF1). La mort n’est pas un truc digne. Non à la mort !
    En outre, rapprocher les affaires Humbert et Sébire est très audacieux. Leur seul point commun : elles ont été récupérées par l’ADMD. Vincent Humbert et Chantal Sébire ne jouissaient pas de la même liberté, ne souffraient pas de la même manière. Et quand bien même : deux cas en cinq ans, faut-il légiférer à nouveau ? J’ai connu des gens qui sont morts d’un cancer, ils l’ont fait sans micros et sans caméras et les médecins ont soulagé leurs souffrances. La loi Léonetti est suffisante.

    Enfin, passons sur l’argument qui voudraient que la France devrait toujours s’inspirer sur ce qui se fait chez ses voisins, ce n’en est pas un. (Sinon, on pourrait dire : « regardez la Chine, ils ont toujours la peine de mort et leur PIB a connu une croissance à deux chiffres durant une décennie »).

    Sur ce, je m’en vais essayer de vivre dignement, ce qui n’est pas encore gagné et est un combat peut-être plus important dans la hiérarchie des causes à défendre.

  11. @Obi Wan

    Vivre dignement, c’est bien dit!

    Sinon j’aime bien ton exemple sur la Chine, c’est très parlant! ;)Parfois, il faut dire les choses, et idiots utiles, ça me paraissait charitable, et idiots tout court, assez réaliste…

    @laloose

    Je me demande bien quel est leur but, hormis de faire parler d’eux?

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s