La vérité est ailleurs

misstic2Un sympathique blogueur répondant au doux nom de Koz m’a récemment sommé de me confesser publiquement au sujet de mon positionnement politique, sous peine d’être soumis à des tortures barbares qui seraient ensuite diffusées sur You Tube. Diable. Comme il s’agit d’une énième chaîne de blog, je n’ai pas pris ces menaces au sérieux, mais ai malgré tout décidé, sans doute par faiblesse excessive, de répondre à cet ultimatum.

Alors, ce positionnement politique? L’exercice n’est pas aisé. Je m’y suis déjà un peu risqué par la négative, en rejettant à la fois le libéralisme et le socialisme (ou collectivisme) et en déclarant ma flamme à la doctrine sociale de l’Eglise. J’aimerais, parfois, pouvoir rentrer dans une case, ce serait plus confortable, mais comme l’a dit Koz, « mes références fondamentales sont ailleurs que sur l’échiquier politique ». Je suis en accord parfait avec cette sentence : un positionnement politique, est-ce forcément à gauche ou à droite? Je pense être tout simplement ailleurs, même si certains persistent à me voir à droite, y compris l’hebdo Vendredi, qui m’avait affublé il y a quelques semaines d’une étiquette qui ne lasse pas de faire rire certains : blogueur eurosceptique de droite. Après tout, si c’est ainsi qu’ils me voient.

Mais cet ailleurs, alors, où est-il? Pourquoi y suis-je? Je ne me reconnais dans aucun camp constitué, dans aucune chapelle, aucun parti. Je suis conservateur sur les questions de société. Plutôt social pour les questions économiques. Désireux d’allier autorité et justice pour les questions de sécurité. Une de mes convictions principales est que l’humain devrait être au centre de tout, et ne pas être, comme c’est le cas aujourd’hui, une variable d’ajustement ou une ressource comme une autre. Mérité-je pour autant le qualificatif  de « démocrate-chrétien »? J’aimerais bien, mais c’est embêtant, parce que j’ai aussi exprimé tout mon scepticisme au sujet de la démocratie. Et à l’égard de la construction européenne, n’en parlons pas. Puis-je rentrer dans cette case?

Bon, on stagne un peu. S’il n’est pas sûr que je sois de droite, en revanche, il est certain que je ne suis pas de gauche. Faut pas pousser, non plus. Le collectivisme me révulse davantage que le libéralisme. Car le second vise à stimuler la responsabilité individuelle, quand le premier la foule au pied. Et j »ai toujours eu tendance à préférer la liberté à l’égalité. Ne serais-je pas un centriste conservateur, alors? Aidez-moi, s’il vous plaît. Qu’en pensez-vous?

Il faut aussi que je vous confie, visiblement, où j’aurais pu être si je n’avais pas été ailleurs. Hum… J’aurais pu être quelque part, justement. Je me verrais bien dans un centre réellement indépendant de la gauche et de la droite, je veux dire, pas comme ce que nous laissent croire les effets de manche de Bayrou. Bon, d’accord, c’est un peu utopique, ça s’appelerait le Vrai centre. On serait tous sympas, on s’aimerait les uns les autres…

Il convient ensuite de refiler le bébé à d’autres blogueurs, pour les forcer à se dévoiler. Je vais donc convier mon compère Toréador à livrer un peu de ses convictions. Demander à Criticus d’expliquer ce que pour lui, néoconservateur veut dire. J’aimerais aussi lire à ce sujet Xerbias, Aymeric et le Grand-Barnum.

16 Commentaires

Classé dans Chafouinage

16 réponses à “La vérité est ailleurs

  1. Dans ma grille d’analyse, un chrétien démocrate sans la démocratie ni la construction européenne s’approche d’un conservateur, en gros ce qui resterait du courant royaliste légitimiste décrit par René Rémond (sans le roi de France, évidemment). A ce titre là, je me rappelle d’un billet sur le massacre vendéen qui m’avait interpellé. Je n’en suis pas à te qualifier de proche de Philippe de Villiers, mais c’est néanmoins la piste que j’entrevois si je dois sortir la machine à coller les étiquettes.

    Pour ma part, puisqu’on me le demande : je suis républicain, partisan d’une laïcité nette, contre les communautarismes, en faveur du capitalisme et de l’économie de marché mais sans excès et d’une façon régulée. Je suis également fortement en faveur de la construction européenne (poussant même au fédéralisme) et ma philosophie doit être celle de l’humanisme. Je me range donc de moi-même et sans gros doute dans la case du radicalisme valoisien.

  2. Je vais prolonger ta chaîne, Chafouin. Je précise toutefois que je ne suis pas à proprement parler un néo-conservateur. Je suis et reste un vrai bonapartiste, mais un bonapartiste réaliste : il n’y a pas de politique qui vaille en dehors des réalités, disait le Général. Ces réalités, aujourd’hui, sont la mondialisation, la nécessité de renforcer le pacte transatlantique, de nous rapprocher davantage encore des autres nations européennes, etc. Il y a peut-être du néo-conservatisme dans mon occidentalisme, mais c’est un néo-conservatisme de raison. Mon grand but est de faire avancer la France.

  3. « S’il n’est pas sûr que je sois de droite, en revanche, il est certain que je ne suis pas de gauche. »

    C’est le discours typique de la droite conservatrice…

  4. –> Chafouinou

    Argh ! Encore une chaîne ! Ggrrr. Bon, je vais y répondre, mais c’est bien parce que c’est toi.

    –> Criticounet

    Bien que ce ne soit pas en contradiction totale avec ton commentaire, je tiens à rappeler que tu affirmais catégoriquement être néo-conservateur sur ton blog, il y a quelques mois à peine…

    Un peu communiste, un peu socialiste, un peu centriste, un peu gaulliste, un peu libéral, un peu néo-conservateur, un peu patriotique. Mais tu es une véritable chimère ma parole… Tu as été fabriqué dans un laboratoire anglais ?😉

  5. Pingback: Olé n°140 : Je l’aurai un jour, je l’aurai ! | “Toreador, un oeil noir … dans l’arène politique !”

  6. @toré

    il faut bien un peu te pousser dans tes retranchements😉

    @aymeric

    en effet, il l’a revendiqué!

    @criticus

    Je récuse l’étiquette de conservateur, car dans le fond, je souhaite justement que beaucoup de choses changent. Je suis un catholique révolutionnaire! Je me considère par exemple dans la lignée de types comme Albert de Mun et les chrétiens sociaux du XIXe. En toute modestie, bien sûr, puisque je ne fais que chafouiner, moi😉

    @xerbias

    Je goûte peu aux diatribes anti-islam de Villiers. Et sa vision de ce que devrait être l’Europe n’est pas la mienne!

  7. @ Aymeric : je ne l’affirmais pas catégoriquement, je disais que c’était la tendance dont je suis actuellement le plus proche. Je me demande simplement si de Gaulle serait gaulliste (ou bonapartiste, c’est la même famille aujourd’hui). D’où cette évolution. Ce n’est pas la même chose que de dire que je suis exclusivement « néo-conservateur ».

  8. –> Chafouin

    « dans la lignée de types comme Albert de Mun et les chrétiens sociaux du XIXe »

    Je viens d’aller lire sa page wikipédia, intéressant personnage…🙂

    D’ailleurs, on peut lire ceci :

    « Son beau physique, l’art des gestes, une voix extraordinaire, faisaient de lui un véritable tribun. Il est le dernier grand parlementaire de la droite. »

    Donc, je comprend mieux le :

    « En toute modestie, bien sûr, puisque je ne fais que chafouiner, moi »

    –> Criticus

    Mouais mouais mouais, ne crois pas t’en sortir comme ça. J’ai hâte de lire ton positionnement politique dans ce cas !

  9. Pingback: Où suis-je ? » Expression Libre

  10. fabia

    Je suis de plus en plus convaincue que les étiquettes sont seulement un moyen pour se convaincre d’appartenir a quelque chose. Enlèvons
    les masques et nous trouverons des persones normales avec leurs certitudes/incertitudes, trop souvent agressives (signe d’immaturité) .
    Personellement je trouve Chafouin très ouvert au dialogue, à part quand on le chatouille; il me fais pensé a d’autres personnes, en Italie, qui se comportent ouvertement, mais que leurs opinions dérangent (les conservateurs aguéris, catholiques
    ou non) . Ils ne sont surtout pas attachés aux modes du moment, vouées a finir dans l’oubli, quand viendra une nouvelle saison.
    Fabia

  11. fabia

    Oups! Dèsolée pour les erreurs d’othografe; il y a longemps que je n’écrivai plus en français ….désolée pour les perfectionistes !

  12. LEMAIRE Jean-Philippe

    Je découvre ce site, en suivant chafouin à la trace, depuis un article dans « Contre-feux ». Ce que je lis me réconcilie avec l’humanité, au prix de quelques certitudes (?) , puisque je trouve le commentaire de Fabia très pertinent.
    Je vais certainement passer du temps avec vous !

  13. @JP-L

    Eh bien merci du compliment…😉

  14. Pingback: La question du centre | Pensées d'outre-politique

  15. Pingback: Le centre n’est-il qu’une droite comme les autres ? « Thomas More

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s