Les ficelles de l’info (2) : le journalisme-précipitation

Hier soir, 19h à la rédaction. Appel d’un des « chefs » du journal.

– Salut, on passera jeudi ton enquête sur machin chose si ça te dérange pas.

– Hein? Mais si ça me dérange. Je n’ai pas fini, j’ai deux interviews prévues la semaine prochaine, c’est impossible à décaler et je ne peux pas écrire sans ça.

– Désolé on l’avait prévu depuis lundi mais on avait oublié de te le dire. Tu te débrouilles, tu peux finir ça demain (aujourd’hui, note du chafouin). De toutes façons, on n’a pas le choix, on n’a pas de dossier pour la une.

– Cela veut dire que je dois bacler vite fait un travail que j’ai entamé depuis 4 mois, pour remplir un trou?

– Si tu as une autre idée on est preneur.

Voilà parfois comment ça fonctionne dans les rédactions. On sert juste à remplir une page. La plus-value humaine d’un travail de longue date, on s’en moque. C’est la conséquence logique du manque d’effectifs. Parce que manque de lecteurs. Et donc manque d’argent. Et donc qualité moins bonne et ainsi de suite : le serpent se mord la queue. Je ne parle pas de l’actualité, qui doit toujours être traitée dans l’urgence : on a l’habitude. Mais pour le sujets de fond, mieux vaut prendre son temps.

Finalement, j’ai réussi à sauver mon travail. Mais j’ai dû proposer un autre sujet, que je devrai finir avant ce soir. En plus de mon travail habituel, cela va sans dire. En une journée, ce sera forcément baclé. Je le sais, ce chef le sait aussi. Il ne m’en voudra pas. C’est pas grave, parce que le lecteur, on s’en fout!

Allez, continuez à faire confiance à ce qui est dit dans vos journaux, bien sûr. C’est toujours écrit par des gens détendus qui ont le temps, la compétence et le moyens nécessaires pour enquêter convenablement. Et jamais par des petites fourmis stressées par la chute des ventes, l’érosion de la crédibilité, le j’men foutisme ambiant et la tension sociale permanente.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les ficelles de l'info

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s