Chirac, dernière déception ou dernier coup de bluff?

On espérait beaucoup de Chirac, et on a encore été déçu. Mais doit-on chercher une logique dans les déclarations de Jacques Chirac, cet homme qui comme son vassal Sarkozy, qu’il a semblé avoir définitivement adoubé hier, est une contradiction ambulante? Cet homme qui a changé d’avis comme de chemise pendant toute sa « carrière » politique? Cet homme, faut-il le rappeler, qui a toujours fait exactement le contraire de ce qu’il avait promis? Cet homme, qui a toujours agi contre le fond de ses pensées, si l’on en croit ce qu’il raconte dans le récent bouquin de Pierre Péan? Qui a proclamé son « amour de la France » mais n’a jamais rien fait de sérieux pour la relever?

Jacques Chirac a donc choisi Sarkozy. « Je voterai pour lui et le soutiendrai ». A priori, et officiellement, ce coup de pouce vaut de l’or pour le candidat estampillé UMP, qui depuis un bon mois fait du surplace. Il s’est d’ailleurs déclaré « très touché » par ce qu’il juge « important politiquement ». Sauf que :

– Il est intéressant de noter que Chirac souhaite soutenir Sarkozy parce que l’UMP, qu’il a lui-même créé, en a décidé ainsi. Ce sont ses propres mots. A aucun moment, il ne dit que c’est un bon candidat, qui a une bonne vision pour la France, qui a un bon projet. Nuance de taille. Certes, Claude Guéant (son directeur de campagne) a justifié ce bémol en assurant quil ne pouvait en être autrement vu que Chirac s’exprimait en tant que président. Pourtant, Jacques le Grand n’avait pas ses habituels drapeaux tricolores et européen dans son dos. Et son ton n’était franchement pas solennel, comme s’il voulait lui-même minimiser ce soutien. Comme s’il avait des kalachnikovs derrière le dos. Comme s’il était forcé de le faire. Sarkozy n’est-il pas son meilleur espoir de tranquillité judiciaire? N’est-il pas le meilleur cheval à soutenir pour le moment, du moins officiellement?

– On ne comprend toujours pas pourquoi Sarkozy a besoin du soutien d’un fossile qu’il déteste depuis des années et qui n’a plus guère de poids dans la vie politique, lâché un par un par tous les courtisans qui ne s’attachent qu’au pouvoir et non à sa personnification. Le bonus politique de ce « ralliement » bien plus tiède que ceux de Villepin, Barouin ou MAM (Debré, lui, sera peut-être le dernier à se taire à ce sujet!). Et le fait que Nico se raccroche à ce soutien comme une moule à son plat de moules est un peu décevant de sa part. Une nouvelle contradiction chez celui qui ressemble de plus en plus à son ex-mentor devenu ennemi mortel avant d’étrangement se muer en grand-père bienveillant bénissant son successeur.

Chirac est-il sincère, s’il l’a jamais été? Joue-t-il encore un double-jeu? Nous évoquions ici même, il y a quelques jours, plusieurs hypothèses : soit chirac soutenait timidement sarko et se taisait ensuite. Soit il le soutenait timidement mais aidait en coulisses un des deux autres (pour Le Pen, ça semble compliqué!). Soit il ne le soutenait pas et se réservait pour la suite. ça y est, il l’a soutenu, sobrement. Et maintenant? Va-t-il attendre des sondages plus précis? Va-t-il refaire le coup qu’il avait réservé à son grand ami Giscard en 1981?

Voir Chirac soutenir Sarkozy en vrai, ce serait une désolation de plus, une déception de plus, une misère de plus dans une carrière politique certes brillante mais terne du point de vue comptable. ça rappelerait la dissolution. Les retraites de couard face à toutes les manifestations d’ampleur qu’il a eu à affronter, en 1986, en 1995, en 2006. Allez, pas cap’! Un p’tit soutien en douce, à la Chirac, on veut y croire. Ne serait-ce que pour avoir une excellente chute pour la prochaine biographie qui ne manquera pas de sortir sur le dinosaure de l’Elysée, à côté duquel les éléphants du PS sont de tout petits mammifères.

Poster un commentaire

Classé dans Politique

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s