Archives de Tag: présidentielle

Puisqu’il faut choisir

François Bayrou l’a dit : « Je ne veux pas voter blanc, ce serait de l’indécision ». Après une campagne décevante, que je me suis abstenu de commenter ici avant tout par désillusion, il faut pourtant choisir. Un choix difficile, puisque je voterai finalement pour celui qui j’ai tant critiqué depuis cinq ans : Nicolas Sarkozy. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Politique

Quelle société voulons-nous pour l’après 2012?

Même si ce blog est en léthargie avancée, et que je ne peux dire quand il en sortira, je ne pouvais pas ne pas relayer cette initiative résumant en quelques images – et de belles images, puisque la vidéo est très bien réalisée – le message des évêques à l’occasion de ces élections qui se profilent dans quelques semaines. Election présidentielle, d’abord, puis élections législatives.

Les évêques ne donnent pas de consigne de vote, et j’allais dire, encore heureux : ce n’est pas leur rôle, et ils veulent rester ferment d’unité. Ainsi, ils respectent la liberté de chacun. Néanmoins, il s’expriment de manière très forte sur un certain nombre de sujets, dans un document que vous avez peut-être lu, et qui a été publié au mois d’octobre : « Elections, un vote pour quelle société? »

La question résume le point de vue des évêques : au-delà des polémiques, des « musulmans d’apparence », de la « méprisance » et des taxes à 75%, quelle société voulons-nous voir demain dans notre pays? Quelle société voulons-nous transmettre à nos enfants? Que voulons-nous, exactement, en matière de famille, de justice, d’éducation, de politique de banlieues, de politique extérieure, de politique d’accueil de la vie, de sa naissance jusqu’à son terme?

Il est du devoir de chaque chrétien mais au-delà, de tout citoyen, de réfléchir à ces enjeux. Les évêques offrent une grille de réflexion, un série d’éléments de discernement. A chacun de chercher, là-dedans, ce qui lui paraît le plus important. Mais ce qui me séduit, dans ce document, c’est que les évêques, contrairement aux candidats, nous y parlent sans arrière pensée : ils parlent « à la conscience du citoyen, pas à son instinct », rappelle Nicolas Mathey.

De manière plus générale, cette vidéo est un épisode de plus de la prise des conscience, par les catholiques, de la nécessité de s’engager politiquement, de prendre position. Dans un contexte troublé, il n’est plus temps de regarder les trains passer.

Personnellement, je trouve que ce document, s’il n’appelle pas à voter pour quelqu’un, en élimine deux de facto : Marine Le Pen, pour son discours outrancier consistant, perpétuellement, à désigner des boucs-émissaires et à se replier, au lieu de s’ouvrir et de chercher la concorde; et François Hollande, dont la proposition sur l’euthanasie, si elle était retenue, nous ferait immédiatement basculer dans un autre type de société.

Lire aussi sur ce même sujet Edmond, Koz, et Henry Le Barde.

11 Commentaires

Classé dans Politique

J’ai reçu la lettre à Barbie et Ken du Parti socialiste lillois

Franchement, existe-t-il surprise plus agréable que celle qui consiste à retrouver, en revenant de sa journée de travail, un tract glissé sous la porte? Sauf que cette fois, ce n’était pas le marabout qui guérit tous les maux, ni le plombier qui répare toutes vos fuites, et encore moins l’agent immobilier qui veut savoir si vous vendez votre maison, et qui, l’idiot, ne sait pas que vous êtes locataire. Tssss. Non, ce n’était pas ce genre de bagatelles habituelles, c’était bien plus spécial : cette fois, c’était la lettre adressée aux Lillois par le Parti socialiste local. Et visiblement, il semble que le PS ait confondu la primaire avec l’élection au conseil municipal des enfants… Lire la suite

12 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Martine Aubry et le portefeuille magique

Il va falloir s’y habituer, aux belles promesses. Avec le démarrage de la campagne des primaires socialistes, on est entré pleinement dans le débat en vue de la présidentielle de l’année prochaine. La dernière proposition en date est assez cocasse, pour ne pas dire désolante : Martine Aubry propose d’augmenter le budget de la Culture de 30 à 50% sur cinq ans. Soit 1 milliard d’euros! Or quand on décortique la proposition, ça sent au mieux, le projet mal ficelé. Au pire, le gaspillage éhonté. Lire la suite

35 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Marine Le Pen peut dire un grand merci à Luc Ferry

Matignon a donc annoncé vendredi soir son intention de rembourser à l’université Paris-Diderot les salaires versés à Luc Ferry. L’établissement public reprochait  au philosophe d’avoir perçu 4499 € par mois sans avoir donné cours, et exigeait le remboursement de ces salaires indus. Au nom d’une mission confiée à Luc Ferry par le Premier ministre, ce sera au contribuable de rembourser le trop perçu. Au final, avec ces petits arrangements entre amis au sommet de l’Etat, il ne faudra pas s’étonner si comme le prévoit un nouveau sondage à paraître dimanche dans le JDD, Marine Le Pen accède au second tour de la présidentielle de 2012. Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Politique

NKM s’y voit en 2017

Photo Marie-Lan Nguyen

Nathalie Kosciusko-Morizet a un nom prédestiné. Un patronyme en forme d’initiales (NKM), ça claque, ça pète, ça vous ouvre les portes du mythe. Alors elle y croit très fort. Le maire de Longjumeau, ministre de l’Ecologie, des Transports et du Logement croit en elle, en ses capacités déjà éprouvées. Et comme elle a un culot monstre, elle n’hésite pas à se confier sur son destin. En toute « transparence » : la présidentielle, elle y pense pour 2017 ou 2022, et pas qu’en s’épilant. Du coup, elle s’épanche. Elle livre les clefs de son ambition à des journalistes de l’Express, qui s‘empressent bien sûr de tout raconter. Un hasard, sans doute. Certainement pas une manœuvre de communication. Mais au fond, n’est-ce pas un peu tôt?  Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Politique

Quand Borloo se « prépare pour gagner »

Ainsi, Jean-Louis Borloo franchit un cap – que dis-je, une péninsule – dans son affranchissement vis-à-vis de l’UMP, et un pas vers sa candidature à l’Elysée, en déclarant hier dans la Voix du Nord se « préparer pour gagner » sans pour autant dire s’il sera présent ou non dans les starting-block de la présidentielle de 2012. Une candidature qui à défaut d’être légitime, sera de toute manière inutile, puisque Borloo et sa poignée de soutiens répètent à qui veut l’entendre que le centre qu’ils désirent « républicain, social et écologiste » restera l’allié de la droite de gouvernement. Alors à quoi bon? Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Politique