Archives de Tag: police

Le scandale des enfants présents dans les manifestations du 1er mai

Quelle honte, ce père se sert de son enfant comme d’un bouclier humain!

Vous vous souvenez? C’était le 24 mars. C’était à Paris. Dans une manif de méchants homophobes. Cette journée avait été marquée, à la marge, par des heurts avec la police, et une polémique sur l’usage de gaz lacrymogènes sur des familles dont beaucoup n’avaient strictement rien à se reprocher. Lire la suite

38 Commentaires

Classé dans Société

Affaire du Carlton : faut-il rouvrir les maisons closes?

Ou comment chercher à soigner le mal par le mal : alors que les maisons closes sont au coeur de l’affaire du Carlton, alors qu’elles l’ont permise, alors qu’elle l’ont nourrie, un sénateur UMP estime que pour éviter que ce genre de scandale se reproduise, il faudrait rouvrir les maisons de tolérance! Incroyable d’aveuglement. Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Société

Sidération collective

Photo AFP

Le mot "sidération", qu’a employé Roselyne Bachelot cet après-midi, est vraiment adéquat pour définir l’ambiance qui règne autour de cette affaire DSK. Il y a deux semaines, on nous montrait des images d’un DSK triomphant, au faîte de sa puissance, sûr de lui-même et de sa destinée, et d’ailleurs sur le point d’annoncer, à la fin du mois, sa candidature à l’élection présidentielle française. Rien ne semblait devoir entraver la marche triomphale que lui prédisaient l’ensemble des sondeurs, nos oracles de Delphes. Enfin, rien, ou presque. Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Chafouinage, International, Politique

Quand Claude Guéant réinvente la police

Le ministère de l’Intérieur ressemble de plus en plus à un navire sans gouvernail, qui erre sur l’océan déchaîné,  poussé par les courants et les vents contraires. Hier à Bobigny, Claude Guéant a amusé la galerie en proposant de créer des policiers "patrouilleurs". Vous ne rêvez pas : ce seraient des policiers chargés de faire des patrouilles de terrain et de maintenir un contact avec la population. Tiens? Mais n’est-ce pas justement ce qu’avait supprimé Nicolas Sarkozy? Et puis au fait : ça veut dire que jusqu’ici, les patrouilles, ça n’existe pas? Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Société

Disparitions à Lille : décorticage d’un naufrage médiatique

L’affaire qui fait jaser, qui fait vendre des journaux et est l’occasion de records d’audience des médias en ligne, actuellement à Lille, c’est cette histoire de jeunes hommes qui disparaissent mystérieusement au terme de soirées arrosées, suscitant la psychose de tout un quartier. Enfin, en théorie, puisque les médias ne nous montrent évidemment que les réactions de Lillois affolés, prêts à se constituer en milice pour arrêter le serial killer qui rôde dans le Vieux-Lille. Lire la suite

26 Commentaires

Classé dans Lille

Quand la droite se débarrassera-t-elle de ses boulets?

Après le réconfort, l’effort. Après les vacances, le retour aux affaires. Depuis ma retraite bretonne, j’ai assisté effaré à la fuite en avant des boulets de la droite française. Incapables de présenter un bilan positif en matière de sécurité, ils paniquent. Et entre les ministres Nadine Morano qui accuse Marianne de "démagogie", Brice Hortefeux qui veut étendre les cas de déchéances de la nationalité et Christian Estrosi qui veut mettre l’insécurité sur le dos des maires, on atteint des sommets de bêtise. Qui montrent que la droite n’a rien, strictement rien à proposer sur le sujet. Lire la suite

23 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Dans le bilan de Sarkozy, il faudra retenir le fiasco sécuritaire

Si l’on croit qu’on fait de la sécurité en plaçant en garde à vue à tour de bras, en multipliant les opérations coups de poing, en mettant en scène quelques grosses affaires résolues, on se trompe lourdement. Les récents événements de Grenoble et de Saint-Aignan – des émeutes urbaines suite à la mort d’un délinquant dans le premier cas, l’attaque d’une gendarmerie suite à la mort d’un délinquant dans le second cas – ne sont que des épiphénomènes, mais ils montrent que rien n’a changé, ou presque, depuis 2002. Sarkozy a échoué, il faudra le dire en 2012. La gauche osera-t-elle prendre ce sujet à bras-le-corps? Lire la suite

29 Commentaires

Classé dans Politique

Profanations et immunité

REUTERS/Eric Vidal

On a d’un côté une police et une justice belge, qui ne voient pas où est le problème quand elles perquisitionnent à l’archevêché de Malines-Bruxelles, retiennent des dizaines d’évêques pendant toute une journée, profanent des tombes d’évêques, qualifient l’Eglise "d’organisation criminelle", et détruisent le travail d’une commission interne au diocèse, chargée de recueillir des témoignages de victimes des affaires de pédophilie :

Ce faisant, les policiers et le juge d’instruction ont fait la preuve à la fois d’une profonde bêtise et d’une sourde hostilité à l’encontre de l’Eglise. Quelle image ces enquêteurs ont-ils donc de l’Eglise pour imaginer qu’elle puisse elle-même violer les sépultures de cardinaux décédés pour y cacher d’éventuels documents compromettants ? Si ces documents existaient, pourquoi donc les conserver et non les détruire ? Et pensent-ils une seconde que l’Eglise aurait choisi d’ouvrir des tombes, d’écarter le corps décomposé qui s’y trouve, et de cacher les documents, plutôt que de les détruire comme des gens civilisés, en les brûlant voire en utilisant un broyeur ? C’est que non, chez ces gens-là, monsieur, on planque ces secrets dans les cercueils. Qui donc leur dira qu’ »emporter ses secrets dans la tombe » n’est pas une expression à prendre au pied de la lettre ? Et que tout ce que l’on voit à la télé – ou qu’on lit dans un roman – n’est pas vrai ?

On peut s’en amuser, l’initiative frôlant le burlesque, pour autant que l’on n’attache pas de prix au respect de nos morts. Mais il reste à la fois préoccupant de constater l’animosité évidente dont sont capables de faire preuve à la fois la police et la justice d’un pays occidental, et douloureux de constater la volonté d’humilier l’Eglise qui les a animés. Ces violations de sépulture, ignobles en elles-mêmes, inutilement vexatoires, sont hautement significatives. Pour qui aurait réfléchi deux minutes, leur inutilité était évidente. Comment ne pas percevoir une forme de jubilation à jeter à la face de l’Eglise que rien de ce qui peut lui paraître de plus sacré n’est hors d’atteinte ? On ouvrira même les tombes de vos pères…

C’est à lire chez Koz.

Et de l’autre, on a une Cour suprême américaine qui considère que la responsabilité juridique du Vatican pourra être engagée dans des affaires de pédophilie, et un avocat américain qui mène un combat non seulement pour les victimes d’actes de pédophilie, mais aussi dans le but de détruire l’Eglise :

Hier, aux Etats-Unis, la Cour suprême a ouvert la porte à la prétention du cabinet d’avocats Anderson qui veut prendre des millions de dollars au Vatican, considérant l’Etat pontifical, non comme un Etat (immunisé contre les poursuites judiciaires), mais comme « l’employeur » des prêtres pédophiles.

Anderson ne cache pas son objectif : ruiner l’Eglise romaine et la faire ainsi disparaître. C’est une question de conviction et de conscience, précise l’avocat, qui se réclame d’un néoprotestantisme hostile à la Prostituée de Babylone. Au passage, il y trouverait le moyen de devenir encore plus multimilliardaire. (Il l’est déjà, grâce aux affaires de pédophilie).

21 Commentaires

Classé dans Religion

Les barbares sont entrés dans Paris

Des jeunes gens "en colère", précisent les journalistes? Disons plutôt des barbares, ou des vandales. Les mots ont un sens, et il faut le respecter. La "révolte des jeunes", dit cette petite pimbèche à la fin du reportage. Mais quelle révolte? Celle d’incultes, qui prennent le soin de prévoir casques, cagoules, capuches et barres de fer avant de venir à Paris? Celle de paresseux qui osent se plaindre de n’avoir pas eu leurs 10€? Celle de capricieux qui, pour se défouler, cassent une voiture ou écrasent la figure d’une passante sous leurs pieds? Lire la suite

57 Commentaires

Classé dans Chafouinage

Quand Sarkozy prétend vouloir abandonner la "religion du chiffre"

chiffresOn est tout prêt à applaudir des deux mains, et même des trois s’il le faut : Nicolas Sarkozy a déclaré, lundi, qu’il fallait en finir avec la religion du chiffre en matière économique, et que le PIB ne pouvait pas à lui tout seul être indicateur de bien-être social (ce qu’il n’aurait d’ailleurs jamais dû être). Le président de la République suit ainsi les recommandations de l’économiste américain et prix Nobel Joseph Stiglitz. Mais tout, dans l’attitude de Nicolas Sarkozy ne montre-t-il pas un amour passionné du chiffre? Lire la suite

25 Commentaires

Classé dans Chafouinage