Archives de Catégorie: Histoire

Inquisition, piège à c…

Quelle belle démarche que celle qu’ont entamée nos amis Koz, Natalia, Edmond, Charles Vaugirard et Jean-Baptiste Maillard! Se payer la tête de la série de l’été de France 2, Inquisitio, sans à aucun moment jeter d’anathème ni user d’agressivité : juste en maniant ce qu’il faut d’humour et de dérision. Lire la suite

26 Commentaires

Classé dans Histoire, Religion

Pour en savoir plus sur le « génocide » vendéen

Nous avons déjà parlé sur ce blog des guerres de Vendée et de la question de la qualification des massacres ignobles perpétrés par l’armée républicaine à partir de 1793 à l’encontre des populations civiles, et ce sur ordre direct des dirigeants de la Convention.

A défaut de nourrir mon blog de nouveaux billets, je voulais vous signaler cette émission consacrée le 31 octobre dernier sur Europe 1, chez l’excellent Franck Ferrand, à la question du génocide vendéen (vidéo ci-dessus). Avec en invité vedette, bien sûr, l’historien Reynald Secher, infatigable conteur des atrocités subies par la Vendée, et qui vient de publier un nouveau livre sur la question, Vendée, du génocide ou au mémoricide.

A l’écoute des documents cités par M. Secher, qui montrent que la décision d’éradiquer la Vendée et ses habitants, exécutée par Carrier et Turreau, a été prise par les députés et le Comité de Salut Public, on n’a plus guère de doutes : plutôt que de reconnaître le génocide arménien et donner des leçons aux Turc, la République française ferait bien de balayer devant sa porte et reconnaître les crimes qui ont accompagné sa naissance.

Quant à moi, je lirai ce livre dès que possible. Reynald Secher y cite – pour la première fois, dit-il – des documents montrant que Robespierre a pris lui-même la décision de rayer la Vendée de la carte, et qu’il s’agissait d’une décision mûrement réfléchie et conceptualisée noir sur blanc.

13 Commentaires

Classé dans Histoire

La fin des empires

Un bipède de l’espèce des manchots a osé me taguer, il y a quelques semaines, dans une chaîne destinée à dévoiler l’usage qu’on aimerait faire d’une machine à explorer le temps. Je suis du même avis que Didier Goux et Aymeric Pontier : les machines à remonter le temps, ça ne peut pas exister. Sinon, ça existerait déjà. Forcément. Ceci dit, il n’est pas défendu de rêvasser, le menton sur le poing, en regardant à la fenêtre les feuilles voler et le voisin râler. Vous allez me dire que je suis en retard dans ma réponse à cette chaîne, initiée il y a quasiment deux mois. Mais si vous osiez me le dire vraiment, je vous rétorquerais d’un ton badin mais décidé qu’en matière de chaîne sur les machines à remonter le temps, aucune réponse ne peut vraiment être anachronique. Et là, vous seriez à court d’argument, à mon avis. Lire la suite

13 Commentaires

Classé dans Blogs, Histoire

Katyn, enfin!

Eh bien ça y est. Au bout du suspense, et au prix d’une lutte hardie et ardue, je suis finalement parvenu à visionner le film Katyn d’Andrzej Wajda. Par le moyen le plus simple du monde : il est passé sur la chaîne de télé nordiste Wéo hier soir. Je ne pouvais donc pas le louper. Un grand moment de cinéma, peut-être pas, mais un film incontournable pour comprendre une partie des ressorts des totalitarismes nazi et soviétique. Et un spectacle qui nous aide à mieux comprendre l’émotion suscitée par la mort violente, dans la forêt de Smolensk, du président Kaczynski. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Histoire, International

Pie XII : que les ignorants s’informent

J’ai été assez surpris, en lisant samedi une interview de Jacques Duquesne dans le quotidien Nord éclair, de lire ces mots au sujet de Pie XII : « Je ne connais pas bien l’histoire de Pie XII mais ce que je sais, c’est que l’Eglise, collectivement, sauf quelques exceptions, n’a pas tenu son rôle qui était de dire, simplement de dire! (…) Si Pie XII doit être canonisé, ce jour là je ne me sentirai vraiment pas bien ».

Comme Jacques Duquesne, beaucoup se permettent de porter des jugements à l’emporte-pièce sur Pie XII, en dépit de leur ignorance crasse sur le sujet. Ils ne savent pas, n’ont pas cherché à savoir, mais ont malgré tout une opinion tranchée. Certains sont de mauvaise foi : pour eux, on ne peut rien. D’autres ne sont au fond que des victimes de l’idéologie dominante : ils se contentent de répéter ce qu’ils entendent partout.

Pour ces derniers, on peut leur conseiller, s’ils sont ouverts à la connaissance de la vérité historique, de consulter le billet-fleuve publié hier par Koz, qui est une excellente synthèse de ce qu’on sait aujourd’hui sur le sujet.

Koz qui au passage, va devenir un spécialiste de Pie XII s’il continue ainsi, inlassablement, à farfouiller pour chercher les preuves de l’innocence du pape de la seconde guerre mondiale. Et mieux : les preuves de son action, discrète mais concrète pour sauver des centaines de milliers de juifs menacés par la barbarie nazie. Je voudrais ici lui tirer mon chapeau pour ce travail de fourmi.

15 Commentaires

Classé dans Histoire

Laisser une seconde chance aux nazis

On imagine tout de suite les réactions, si un personnage affirmait publiquement une telle sottise : et si on laissait une seconde chance au nazisme d’atteindre ses fins sans verser dans l’horreur qu’on a connue sous le IIIe Reich? Idée absurde, évidemment, puisque cette idéologie est mortifère et nuisible dans son principe même. Pourtant, suivant le même raisonnement, des communistes parviennent aujourd’hui à prétendre, sans trembler, et sans être contredits, à l’occasion du vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, que les excès du bloc de l’est n’étaient pas du communisme. Et ma grand-mère, elle fait du vélo, peut-être? Lire la suite

30 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Histoire, Politique

Bridoire, le château oublié à la recherche du temps perdu

bridoire1Bridoire. Château oublié, château abandonné. Perdu au fin fond de la commune de Ribagnac, au cœur du Périgord pourpre, ce joyau dont les parties les plus anciennes remontent au XIIème a résisté aux assauts de la guerre de Cent Ans, mais pas à l’amnésie, aux affres du XXème siècle. Ignoré de tous les circuits touristiques, comme banni du cercle restreint des « châteaux forts », il semble prendre son mal en patience, le bougre. Il faut pourtant le contempler, avec ses hautes toitures caractéristiques, ses murs épais, ses créneaux solides, son chemin de ronde. L’admirer avec ses douves, son donjon sur lequel ne flotte plus aucun étendard. Et pleurer avec lui sur son funeste destin. Lire la suite

11 Commentaires

Classé dans Chafouinage, Histoire