A quoi joue Stéphane Lamart?

Association-Stephane-LamartStéphane Lamart est une personnage connu des lecteurs de ce blog, puisqu’il y a quelques mois, j’avais commis un billet très ironique sur son association de défense des animaux, qui porte d’ailleurs son nom. Récemment, ce billet a été assailli de commentateurs agressifs, qui sont arrivés en masse sur ce blog, sans doute par l’opération du Saint-Esprit. La plupart de ces commentateurs étaient en réalité des trolls, qui se sont contentés de m’insulter, en des termes qui m’ont obligé à censurer certaines interventions. Ce blog n’est pas un défouloir : le billet a finalement été fermé aux commentaires, puisqu’il était impossible de débattre sereinement avec des interlocuteurs à la limite de l’hystérie.

Or ce matin, Roman Bernard, rédacteur de Criticus, m’envoie un mail pour me prévenir qu’il a reçu un coup de fil menaçant d’un inconnu se présentant comme étant Stéphane Lamart. Cet homme, ayant vu le nom de Roman en commentaires du billet, l’a appelé par l’intermédiaire de son travail. L’inconnu l’a sommé de livrer mon identité. Roman, qui la connaît, a bien entendu refusé de s’exécuter. Il m’a raconté que l’homme avait l’air très excité, qu’il lui a affirmé avoir porté plainte contre moi au commissariat d’Evry, et qu’il avait donné son nom (celui de Roman) aux policiers pour pouvoir remonter jusqu’à moi.

Voilà une très curieuse manière de procéder. Si cet inconnu est bien Stéphane Lamart, je voudrais donc lui dire plusieurs choses :

- Rien, dans ce billet, n’est répréhensible au niveau de la loi. Si on s’en tient à ce que dit la loi sur la presse, si je ne m’abuse, la personne de Stéphane Lamart n’a été ni diffamée, ni injuriée. Son association non plus : cet exercice de style, ironique je l’admets, ressort de la libre critique qu’on peut porter à l’égard de l’action publique d’une association. Je m’expose juste à un droit de réponse, puisque le nom de ce monsieur, et celui de son asso, ont été cités, mais celui-ci n’a pas été demandé, il me semble.

- Le procédé de celui qui dit être Stéphane Lamart est exemplaire : l’homme appelle une autre personne pour avoir mon identité. Vous conviendrez que la démarche n’est pas très élégante.

- Il n’y avait nul besoin, ce me semble, de se donner ce mal : il suffisait de m’envoyer un courriel, l’adresse est sur le blog, bien visible. A la limite, ce n’est même pas nécessaire : tenir un blog de façon anonyme, ce n’est pas être au-dessus des lois. Mon hébergeur dispose de mon identité, et je répondrai de mes écrits si on me le demande.

N. B : je ne tiens pas, si je peux m’en passer, à comparaître en justice. Donc je demanderai aux commentateurs de rester mesurés dans leurs interventions ;)

About these ads

62 Commentaires

Classé dans Chafouinage

62 réponses à “A quoi joue Stéphane Lamart?

  1. RoseNoire

    Invraisemblable. Le troupeau de trolls des montagnes qui avait débarqué sur ton blog, j’avais vu, on aurait dit le Seigneur des Anneaux.
    Mais ces histoires de harcèlement et menaces par mail…il ne faut vraiment pas avoir la moindre vie que pour passer son temps à ce genre de guéguerres Internet. Je ne vois même pas pourquoi tu perds ton temps à te justifier ou essayer de discuter sensément avec des individus qui n’ont manifestement pas tous leurs neurones classés par ordre alphabétique.

  2. Après avoir relu le billet, je doute, en effet, que la plainte débouche sur des poursuites judiciaires…

  3. Gwynfrid

    Après avoir jeté un rapide coup d’oeil sur le torrent de commentaires, je trouve que Cilia et Chafouin ont fait preuve d’une patience impressionnante, à essayer de discuter avec des gens aussi énervés (à part, disons, une ou deux exceptions qui essayaient d’argumenter calmement). La fermeture des commentaires s’imposait. Quand tout le monde crie, celui qui parle n’a aucun espoir de se faire entendre.

  4. cilia

    C’est complètement dingue ! En même temps, est-ce si surprenant…

    J’ai relu également attentivement le billet, je partage l’avis de Roman.

  5. Ayant suivi un temps les débats passionnés mais guère passionnants animés par ces trolls, la délicatesse de ce nouveau rebondissement ne me surprend guère.
    Sinon Chafouin on peut monter une association pour ta protection :)

  6. Bon courage cher ami. Il y a des comportements qui font profondément soupirer…

  7. @ laloose

    OK, finançons ensemble la procédure judiciaire! ;)

    @ falcon

    Soupire, soupire! ;)

    @ cilia & criticus

    Je suis du même avis : l’article est inattaquable.

    @Gwynfrid

    Patience, c’est le mot, mais merci de l’avoir vu, il y a un moment où on a l’impression d’être dingue alors qu’on parle juste à des sourds…

    @Rose Noire

    Je n’accepterai jamais de rompre le dialogue, même avec quelqu’un (si c’est bien lui) qui use de procédés douteux. C’est mon côté judéo-chrétien, sans aucun doute ;)

  8. NM

    Elle a du bon quand même la loi de 1881 !
    Mais le bon sens et le sens de l’humour devrait suffire.

  9. NM

    oups : devraient…

  10. Obi-Wan Kenobi

    Re-bonjour, je sors d’hibernation…

    Deux remarques :

    – Rien ne prouve que cet appel émane effectivement de Stéphane Lamart. Si ce n’est pas le cas, toute la suite de ton billet devient caduque. D’ailleurs, c’est peut-être moi, tu connais mon côté farceur…

    – Quand bien même, ce serait lui, quelle importance ? Tu es libre de te moquer de lui, il est libre de porter plainte contre toi. Comme dit le proverbe : "C’est le jeu, ma pauvre Lucette".

    @ Rose Noire :
    les trolls qui ont déferlé sur ce blog sont tels que ceux du Seigneur des Anneaux (le film) : la plupart ne sont que des clones d’un seul et même troll. Le troupeau est donc bien moins fourni qu’il ne veut en avoir l’air. Un bon gros coup d’épée suffira à les trancher en deux.

  11. @Obi-Wan

    – c’est pour cela que je suis resté prudent sur l’origine de l’appel. Si c’est bien lui, cela en dit long sur ses méthodes. Si ce n’est pas lui, cela revient au même…
    – quelle importance? Cela, là encore, en dit long sur une certaine conception de la liberté d’expression. Et me donne l’occasion d’en donner mon interprétation…

  12. Eh bien je vois que ta vie est pleine de surprises.

    A mon avis, tout ceci ne va déboucher sur rien (heureusement). C’est pathétique et un peu lol aussi tout de même.

  13. Ce qui fait ch… c’est qu’il ait donné mon nom aux flics.

    Chafouin tient sa grande revanche sur l’anonymat… ;)

  14. Cochise

    Si le Saint-Esprit a lancé une fatwah contre ton blog et que des trolls ont réussi à s’infiltrer, t’as intérêt à trembler! lol
    Pourtant moi, je l’avais bien aimé ton post! Je viens de le relire, et il me fait toujours autant marrer! ;)
    Allez, Stéphane (alias Olivier, alias Jo Benchetrit), un peu d’humour, dé-serre le string!

  15. Emejie

    Echanger sur ses valeurs est le meilleur moyen de déclencher du fanatisme !

    Et c’est ce que vous avez fait en écrivant avec ironie sur un sujet qui touche des gens… Votre opinion est respectable, comme l’est celle de ceux qui ne veulent pas d’enfants, ou protègent des animaux, même les rats. Vous vous êtes foutu de leur gueule et en public de surcroit… vous avez touché leurs valeurs… ils sont sortis de leurs gonds… et entrainé tout les lecteurs dans un cercle vicieux d’insultes, d’incompréhension et de lutte fanatiques… et de fait nous retrouvons sur votre blog le même genre de commentaires fanatisants, exacerbés, que dans les sites de protection animale… aucune tolérance… pas de pitié pour les mangeurs de viande et pas de pitié pour les mangeurs de verdure (vég)… bref, la discussion est impossible, le progrès impossible et moi ça me fait marrer (enfin, ca m’afflige!) de voir comment on (nous, espèces humaine dite supérieure !) dépense une telle énergie de façon stérile à se bagarrer… je vous le dis c’est comme sur le forum protection-des-animaux.org… même niveau affligeant !
    Mais bravo… vous avez eu bcp de lecteurs et pour un journaliste, c’est ce qui compte, non ? peut importe le sujet… faut vendre sa plume !

  16. @Emejie

    Vous savez, ce blog ne me rapporte pas un centime, et me coûte en temps et en énergie. Donc les lecteurs qui viennent, qui commentent, c’est de la satisfaction, rien de plus. En revanche, se faire insulter, c’est nettement moins agréable. Surtout quand c’est de la part de donneurs de leçons qui se prétendent humanistes, et qui sont juste animalistes. Je me suis moqué, en effet. Il fallait répondre sur le même ton, et non pas tomber dans le point godwin…

    @Cochise

    Les voies de Dieu sont impénétrables ;)

    @Criticus

    Plus j’y pense, plus je me dis que c’est du bluff… Qu’est-ce que le commissariat d’Evry en a à faire, franchement!

  17. Emejie

    Coucou
    Oui ce sont des donneurs de leçons et fanatiques, je vous l’accorde. Cf le ton employé sur leurs blogs, je cite pour exemple le protection-des-animaux.org car c’est vraiment la caricature des donneurs de leçon outranciers sans nuance…
    Mais voyez aussi la façon dont vous vous défendez lorsque je pointe le "journaliste qui veut vendre…" Je vous ai volontairement provoqué, avec courtoisie cependant, et vous avez répondu. Ce que je démontre ainsi c’est que si je touche quelque chose qui compte pour vous en insinuant quelque chose qui vous déplait, alors il est important et légitime pour vous de vous "défendre". Ce que vous avez fait avec courtoisie d’ailleurs aussi… C’est tout.
    En fait c’est ce qu’on appelle des "valeurs" : et malgré les croyances, elles ne sont pas universelles ni partagées. ET les défendre à tout crin nous rend fanatiques… parfois.
    Et je voulais vous dire que j’ai adopté mon gros chien chez Lamart, grace au site que je critique… j’ai été bannie de ce site parce que je voulais qu’on me foute la paix sur les post que je mettais. Je racontais la belle adoption de mon chien avec photos et anecdotes et la "modo" m’a fait un pamphlet parce que je donnais des bouts de jambon à mon Gros Poilu !!! Vous auriez vu… j’ai fini par envoyer tout paitre sauf mon Gros Poilu qui mange toujours des bouts de jambon !!! et exiger le retrait de tous mes papiers. Ces croisades de fanatiques me faisaient penser aux guerres de religions !
    Alors leur cause est, de mon point de vue, bonne, mais tellement mal défendue et par de tels fanatiques, que finalement elle est attaquée en sens inverse. C’est ballot, non ?
    Bonne journée, je retourne au travail !
    Amicalement

  18. Emejie

    A Cochise…

    Je mets de coté l’expression "desserre le string" !!! J’adooore !

  19. @Emejie

    Justement, vous m’avez titillé mais je ne suis pas sorti de mes gonds pour autant! Je respecte les défenseurs des animaux, mais j’ai du mal avec les intégristes. Un des commentateurs de ce blog disait que la défense des animaux, poussée à l’extrême, amènerait à la conclusion qu’il faudrait supprimer les humains…

    En plus, si on ne peut pas discuter calmement, c’est bien qu’il y a un souci…

  20. S1ned

    " la"modo” m’a fait un pamphlet parce que je donnais des bouts de jambon à mon Gros Poilu !!!"

    Quel scandale, moi je lui donne du poulet et de la rillette de temps en temps, je vais donc finir fusillé :)

    @ Chafouin

    Perso, je pense qu’il a voulu te faire peur

  21. Emejie

    Me voilà revenue…
    Sans doute… mais tu lui prètes bien de l’intelligence en supposant qu’il a voulu me faire peur. C’est du fanatisme de premier rang et effectivement ils finissent par vouloir tuer tous les chasseurs, tous les "omnis" monstres non végan…
    Tu as réagi et comme je l’ai noté avec courtoisie et gentillesse ce qui est super, à ma gentille provoc’…

    Et moi je vais donner un morceau de poulet à mon gros cabot qui s’est bagarré comme un voyou ce matin !!! Comme Sined… qui va vraiment finir fusillé comme il dit !!!

    Je vous souhaite une bonne soirée à tous.

  22. jjacquesb

    C’est la première fois que j’interviens sur votre blog, dont je salue les multiples qualités et qui a déjà rejoint mes favoris…
    En revanche, je dois admettre que j’ai été un peu choqué par le ton de l’article incriminé, inutilement agressif à mon sens.
    L’association en question ne m’intéresse pas et son combat aux frontières de l’antispécisme est ridicule par bien des aspects.
    En revanche, je ne vois pas pourquoi il nous faudrait rire à gorge déployée et tourner en ridicule la notion même de souffrance animale.
    Il s’agit là de questions que les hommes se posent depuis des millénaires. Certaines écoles spirituelles y ont été sensibles (y compris parmi les premiers chrétiens).
    Dire qu’il y a d’autres priorités est une évidence, mais est-ce une raison pour ne pas réclamer que les auteurs de mauvais traitements sur animaux
    soient poursuivis quand ils doivent l’être ? Est-ce une raison pour ne pas considérer que le respect et la protection de la biodiversité, pour des motifs qui ne sont pas seulement instrumentaux, sont des objectifs louables et pas seulement des lubies ?
    J’aimerai très sincèrement recueillir votre avis là-dessus.

  23. @jjacquesb

    Merci de vous exprimer pour la première fois, et bienvenue.

    L’article incriminé en a choqué plus d’un mais l’humour a ceci d’intéressant qu’il peut aussi attirer l’attention. Et le fond du message n’était pas de dire qu’il faut rire de la souffrance animale, certainement pas, mais que l’action de ce genre d’association doit être mise en perspective. En effet, considérer l’animal comme un homme est dangereux, car à terme, cela sous-entend bel et bien qu’il faudrait dans ce cas supprimer la menace, à savoir l’homme.

    La position de l’association me paraît donc anti-humaniste. Pour le reste, je suis persuadé tout comme vous qu’il faut lutter pour protéger la biodiversité et agir contre les auteurs de matraitance (mais sans aller jusqu’à ce que demande l’asso, à savoir des magistrats spécialisés, faut pas pousser). Mais sans considérer que tuer un boeuf pour le manger ou un rat pour éviter qu’il ne nous pique notre nourriture soit de la maltraitance…

    C’est donc bien des excès du discours de cette asso que je souhaitais rire.

  24. jjacquesb

    "C’est donc bien des excès du discours de cette asso que je souhaitais rire."

    …et il est essentiel de dénoncer l’anti-humanisme à l’œuvre dans ce ou ces discours où transparait la haine de soi, formule usitée de la barbarie.

    Il serait sans doute temps de lui opposer la conception vigoureuse, mais ô combien plus exigeante, d’un homme gardien de la Création, tel que nous l’enseigne le récit de la Genèse: Homme qui domine, mais sans écraser, qui domine, mais pour mieux "prendre soin"…

    Ceci formulé au titre d’une simple hypothèse de travail.

    Merci encore de votre réponse !

  25. Pingback: Twitted by Blogs_Kiwis

  26. NM

    Ok pour la souffrance animale mais le problème de fonder des droits sur la souffrance et la conscience de soi est que l’on est vite conduit à dire que le chimpanzé adulte mérite davantage d’égard que le nourisson humain…
    Ce que font les fondateurs de la bioéthique américaine d’ailleurs.

  27. BAST

    Puisque l’orgueil humain n’a pas de limite et n’a d’égal que sa stupidité.
    J’espère , et je peux donc selon tes dires conclure que si il ne faut pas mettre les souffrances des "animaux" (même si s’est dur pour des personnes comme toi d’accepter que tu n’es qu’un vulgaire primate au même titre qu’un bonobo ou chimpanzé…ayant un penchant pour l’autodestruction) au même niveau que les souffrances "humaine",tu doit donc être une personne solidaire,compatissante, engagée envers tes congénères qui meurent de faim, victimes des guerres…en grande parties commandité par nos gouvernement pour que l’on continue à être toujours plus riche et à toujours consommé un peu plus.
    Il est facile de critiquer et de jouer des mots pour ridiculiser, il est bien plus dur d’agir intelligemment et d’accepter la réalité.
    «On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.»
    [ Gandhi ]
    BAST

  28. Jjspo

    CHAFOUIN

    Tu n’es qu’un pauvre abruti et un pauvre débile!!!

  29. @jjspo

    Mais bien sur! Quelle elegance chez les defenseurs des animaux…

  30. inenno

    C’est à la limite un honneur, que d’être insulté par un Stéphane Lamart, qui est à l’origine de l’action peu glorieuse décrite dans l’article ci-dessous :

    http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/111968/Wagnon

  31. marion

    Yayoo!!!
    Le gouren est un sport local breton, lors duquel est remis un mouton vivant en trophée…
    Il est remis environ 1 à deux moutons par département et par an.

    Cette même association a donc porté plainte contre la fédération de Gouren pour don d’animal vivant lors d’évenement.

    je vous remercie d’avoir fait le précedent billet ainsi que celui ci qui montrent tous deux le caractère extremiste de cette association qui se perd un peu des l’objectif de ces actions…

  32. Bonjour,

    Je sort du tribunal de Brest où à eu lieu cette magnifique réunion pour savoir si les lutteurs ont le droit de porter un animal vivant comme trophée de leur victoire. Non, je vais rectifier car c’est plus subtil que cela. Une magnifique réunion pour savoir si la fédération de gouren a le droit de donner un mouton vivant au vainqueur d’un tournoi d’été.

    Il faut avouer que l’avocat de l’association a très bien expliqué qu’il n’était pas permi dans la loi française de donner un animal comme lot ou prime. Les lois sont là et il convient de les appliquer. L’histoire nous instruit juste que cette règle a été mise en place pour pallier à des problèmes sanitaire liés au condition de transport et de transmission de l’animal, à l’époque. Donc, plus de poissons rouges ni de hamsters à gagner dans les foires. Je comprends tout à fait. Mais le contexte est-il le même?

    Aujourd’hui, j’ai vu un président d’association de défense des animaux habillé d’une veste en cuir et de chaussures qui laissaient apparaître cette même matière. Peut-être que c’est du cuir bio ou que ce n’est qu’une matière qui voulait donner l’impression de cuir ? Cela m’a laissé penseur sur le monsieur.
    J’ai été surpris également de voir ce président entouré tout le long du procés d’un garde du corps puis de deux agents de police pour le faire sortir du tribunal après avoir réalisé ses différentes interventions auprès de cinq journalistes. Il est vrai qu’au moment où monsieur Lamart a répondu aux questions des journalistes, l’assistance a bêlé durant une minute. Peut-être le garde du corps à craint pour son client et a demandé l’aide de la Police ?

    Je trouve tout à fait louable de s’interesser aux traitement des animaux mais je suis toujours surpris des dérives extrémistes que les associations entraînent avec elles. J’ai eu cette impression dans le tribunal à chaque fois que l’on pouvait entendre les mots moutons ,luttes, gouren. Et, à voir le sérieux des avocats dans leurs plaidoiries, il y avait quelque chose d’important qui se passaient là maintenant. En effet, l’avocat de l’association annoncait qu’il s’agissait d’une première dans la justice.
    Je comprends mieux l’intérêt porté par l’association sur cette histoire de moutons.

    RDV pris le 8 février pour la décision du tribunal. Ensuite, les coridas pourront commencer à s’inquiéter car j’ai la vague impression que cette association pense continuer sur cette lancée, dans le cas où elle gagnerait.

    Et personne n’a parlé du pauvre lutteur qui a été obligé de promener sur son dos un mouton en pleine forme…….

  33. ilionees

    "Mais sans considérer que tuer un boeuf pour le manger ou un rat pour éviter qu’il ne nous pique notre nourriture soit de la maltraitance…" par Le Chafouin

    "Aujourd’hui, j’ai vu un président d’association de défense des animaux habillé d’une veste en cuir et de chaussures qui laissaient apparaître cette même matière. Peut-être que c’est du cuir bio ou que ce n’est qu’une matière qui voulait donner l’impression de cuir ? Cela m’a laissé penseur sur le monsieur." par Gé

    "Ensuite, les coridas pourront commencer à s’inquiéter car j’ai la vague impression que cette association pense continuer sur cette lancée, dans le cas où elle gagnerait." par Gé

    Bonjour,

    Je dois faire partie, puisque, apparemment, il faut mettre les gens dans des cases, de ceux que l’on appelle "défenseurs des animaux". Je fais du bénévolat, j’ai adopté, je participe à des sauvetages, signe des pétitions, et m’indigne face à la souffrance.
    Je ne suis pas végétarienne, mais achète bio, pour des raisons évidentes de protection de l’environnement et de meilleur traitement des animaux.
    Dire que tuer un bœuf pour manger n’est pas de la maltraitance…bah, oui et non. Les conditions d’abattage actuelles sont de la maltraitance, et on ne peut plus se voiler la face sur ce sujet. On peut donc continuer à manger de la viande ou porter du cuir tout en se battant contre ces conditions et en demandant des changements drastiques dans les manières de procéder.

    Pour le rat : tuer à coup de balai pour quelques grammes de nourritures subtilisés ? Vous trouvez ça normal, vous ? Pas disproportionné pour un sou ? Il y a des moyens de trappage tout à fait indolore pour l’animal, pourquoi choisir une mise à mort aussi violente ? Ah, j’oubliais, le rat, c’est sale, c’est moche, c’est méchant, c’est…Pauvre bête qui cristallise toutes les peurs ancestrales de l’homme…c’est lui donner beaucoup de poids que de mettre tous les malheurs du monde sur son dos.

    Pour les corridas, c’est une honte dans un pays comme le notre de laisser continuer une telle pratique au nom de la coutume…depuis quand la coutume l’emporte sur la souffrance ?

    Vous vous dites humanistes mais vous acceptez la souffrance du moment qu’elle ne touche pas un être humain…
    Je pense être plus humaniste que vous, car je n’accepte aucune souffrance, aucune torture, aucune maltraitance, qu’elle soit sur l’animal ou sur l’homme.
    Car oui, mon amour des animaux va de paire avec mon soutien et mon empathie pour les gens de mon espèce…
    Mais ces gens oublient apparemment trop souvent que l’homme est un animal comme les autres.

    Lamartine disait que l’on n’a pas un cœur pour les hommes et un autre pour les animaux, on a un cœur ou on n’en a pas.
    Moi, j’ai choisi d’avoir un cœur, et ce cœur ne fait pas de distinction…ça devrait être ça, être "humain".

    Sur ce, bonne journée.
    Julie

  34. Eh bien nous ne serons pas d’accord!…

  35. lmic

    Bonjour, je répond aujourd’hui à un commentaire que j’ai découvert il y a quelques minutes sur votre bloc suite à votre autre article sur Stéphane Lamart :
    ce commentaire de cochise disait :

    car si les groupes Facebook ont souvent des noms à l’image de la cause qu’ils promeuvent, la preuve est faite que les associations Loi 1901 ne sont pas plus immunisées contre l’actuelle pandémie de naïveté… « Saint Roch l’Espoir du Chat » … Amen!
    Et Dieu merci, la liste n’est pas exhaustive..! Les cons…

    il se trouve que je connais bien cette association Vosgienne (Saint Roch est le nom d’un quartier de la ville Vosgienne ou oeuve cette association)
    Vous qui êtes friands d’arguments et de discussions constructives comment avez vous pu laisser passer sans réagir une insulte (les cons…) et un argument aussi léger que le nom d’une asso sur votre blog ???
    Par ailleurs je retrouve dans tous les commentaire un argument souvent utilisé pour discréditer l’action des associations de protection animale qui est le suivant :
    il y a tant de souffrance humaine ! pourquoi s’occuper de simples bêtes ??
    ce à quoi je peu répondre : il y a tellement de meurtres, pourquoi s’occuper de vols ??
    La gravité d’un acte n’excuse pas les actes moins graves. Il est scientifiquement établi que les animaux sont sensibles au stress, à la douleur… et la loi affirme leur statut d’êtres sensibles (code rural).
    Il n’y a pas en république de loi prioritaire comme certain semblent l’affirmer : toutes les lois sont votées de la même manière, selon les même règles et elles s’imposent donc à tous avec la même force.
    Par ailleurs, la préoccupation des associations pour les animaux n’exclue pas la compassion pour les humains ! beaucoup de pb "animaux" trouvent d’ailleurs leur solution dans des démarches sociales (amélioration des condition de vie des maitres) menées d’ailleurs aussi par cette association au nom si ridicule à vos yeux.

  36. franck barylowicz

    Bonjour,

    Très intrigué par tous ces commentaires, j’ai lu et relu vos articles, et franchement je ne trouve ni humour, ni cynisme savoureux, ni réactions intelligentes… des banalités, beaucoup de bêtises… Finalement vous n’êtes pas très brillant ni dans vos commentaires, ni dans vos réactions. Vos êtes loin, très loin d’un zemmour ou autres journalistes à talent. J’ai l’image d’un petit roquet, mais à vous lire je pense que la comparaison est plus insultante pour la bête ;-)
    Bien à vous.

  37. Je suis trop cassé!

  38. isaure94

    Monsieur le Chafouin, vous protez votre nom à merveille. C’est avec des individus dans votre style (superficiel, je m’en foutiste, individualiste, obtu médisant, allant chercher les poux dans la tête des autres, etc.) que nous sommes dans la panade actuelle. Si chacun avait une parcelle de l’humanité de Stéphane Lamart, il y aurait moins de misère. Oui, la vie est terrible, pour tout être vivant. Tout le monde tire son chapeau aux gens qui s’invertissent dans les nobles causes (nobles = forcément humaines) et se fout littéralement de la gueule des gens qui tentent de soutenir les plus

    faibles de tous les faibles, soit les non-humains. Ex : BB. Tout le monde bavait dzevant elle lorsque c’était une minaudière, et depuis qu’elle prend le parti de combattre l’enfer dans lequel sont plongé nombre d’animaux, tout un chacun la dénigre.

  39. isaure94

    Vous êtes tout à fait représentatif du petit consommateur franchouillard de base : bête et méchant, soit sans compassion aucune pour un sujet qui, d’ailleurs, vous passe par dessus la tête. Alors de grace, foutez la paix aux gens qui ont de l’empathie pour les êtres qui n’appartiennent pas à votre espèce et que vous méprisez tant. Le combat est déjà tellement dur en lui-même, votre sadisme gratuit est inqualifiable. Occupez-vous de votre c…. (désolée pour les fautes, mais je maitrise mal le truc et n’arrive pas à revenir en arrière)

  40. Jules Jimin

    Stéphane LAMART…. Je suis enquêteur depuis des années pour cette association. Si je pouvais etre contacté par un journaliste, je vous dirai les dessous puant de ce qu’est vraiment Mr LAMART. Il à été un déffenseur de la cause animale, mais aujourd’hui il est loin de tout ça… C’est devenu un imposteur, méprisant ses bénévoles, son personnel, et n’ayant plus aucune motivation et compassion pour les animaux qu’il est censé sauver. Sa seule préocupation est la médiatisation de sa petite personne, et la récolte des dons à des fins personnels… A ce jour il est salarié de la fondation assistance aux animaux à 3000 € brut et ne passe à son association que pour relever les compteurs…

  41. TLP

    Moi je trouve aussi déplacé de se permettre de publier un texte ironique au sujet d’une personne qui se bat pour la défense des animaux. Vous aviez qu’à vous abstenir, ne soyez pas surpris par la suite. A bon entendeur.

  42. TLP

    @Jules Jimin, le chafouin, c’est vous ? Drôle de manière de vous venger…

  43. demitrius

    " Les critiques c’est comme les oenuques, ils parlent de ce qu’ils ne connaissent pas ". Donc, la défense des animaux vous viendra un jour dans le coeur, le jour où, au lieu de critiquer, vous accompagnerez Stéphane Lamart, et que vous irez dans les abattoirs, dans les élevages, dans les usines à produire des animaux, dans des cirques, dans des zoos, dans les associations qui récupèrent des blessés, des torturés, etc, etc…quand vous aurez vu la souffrance en face, en vraie, dans leurs yeux, et qu’elle vous arrachera les tripes si vous en avez, peut-être que votre billet d’humeur ou d’humour mal placé, peut-être que ce jour-là, vous ferez un article plein de mea-culpa et de reconnaissance de ceux qui vouent leur vie à faire comprendre à l’humanité qu’il y a mieux à faire que de faire souffrir les animaux. Et pour Les croyants, car il y en a qui massacrent au nom de leur religion débile, Dieu n’a pas créé les animaux pour qu’on les tue, mais pour qu’ils soient utiles à la planète afin que nous puissions y vivre ( pollinisation, prédateurs qui nettoient les carcasses sur terre, dans la mer, etc..). Pour moi, toutes les associations et Stéphane Lamart entre autres, font un travail remarquable. Cela dit, lui il a des couilles, alors les vôtres, au lieu de vous en servir pour critiquer ce dont vous ne comprenez pas un seul instant de quoi il s’agit, puisque vous vous affublez du titre de journaliste, utilisez donc vos couilles pour dénoncer les magouilles des puissants de la planète ! Si les animaux ne vous intéressent pas, faites-le pour les humains qui souffrent eux-aussi, là il y a aussi du boulot. Si vous avez du talent, servez-vous en pour les bonnes causes et non pas critiquer ce qui est facile, comme d’habitude, d’attaquer les innocents, les sans-défense, les vraies personnes qui se dévouent et de les ridiculiser. Utilisez donc vos couilles pour aller à l’assaut des multinationales, des monsanto, des Total, elf, Areva, des Bill Gates et consorts, pour dénoncer leurs saloperies faites à la faune, la flore, et au passage pour vous-même puisque vous êtes aussi sur cette planète. Et ne venez pas me dire que le mot couille vous choque ou que c’est une insulte : dans le dictionnaire, c’est le mot populaire pour dire testicule, et au sens figuré cela veut dire, je cite : " N’avoir pas de couilles (au cul). Manquer de virilité ou de courage. Il est vrai que les représailles seraient mois drôles, les puissants eux, ils se fichent de vos état d’âme, et ils agissent violemment ". Vous vous situez où !!??………….!

  44. DEBELVALET Stéphanie

    Vous vous vantez de l’ironie avec laquelle vous mettez à mal le discours de Monsieur Lamart. Toutefois, dans la mesure où vous ne définissez jamais le termes que vous utilisez pourtant dans votre "billet ironique", tels que "droit des animaux"; "la justice pour les animaux" ou même encore "les animaux", alors oui, votre billet est un pure exercice de rhétorique, sans intelligence, de la simple moquerie comme on dit.
    De fait, votre billet semble illégitime pour qui a de l’empathie pour les animaux, ce sentiment que l’on découvre en soi comme peut naître le sentiment d’angoisse qui nous donne à penser l’existence.
    Bref, la question reste en suspend à la fin de ce qui ressemble à un exercice de style dont vous vous vantez être l’auteur : en quoi votre existence monsieur aurait-elle plus d’importance que celle d’une pie ?

  45. demitrius

    Qui a déterminé que l’homme était supérieur à l’animal ? L’homme !! encouragé d’ailleurs par les religions qui couvrent sous des croyances aussi débiles les unes que les autres, les souffrances faites aux animaux ! Les animaux n’étant considérés que comme des objets sans âme, donc sans souffrance, sans sentiment, sans compassion, sans intelligence, etc….par l’homme, sont donc des objets de distractions ( combat, courses, cirques, zoophilie, etc…), objets de consommation ( viande, lait, oeuf, fourrure, cuir, etc…), et autres trafics en tout genre, et ne sont de toute façon utilisés uniquement que pour l’enrichissement de ceux qui les exploitent. Le jour où l’homme, ce soi-disant être supérieur, aura compris qu’il est en bas de l’échelle de tout ce qui vit sur terre, l’humanité aura fait un grand pas dans l’humilité afin de se rendre compte que sans la faune et la flore, il n’y a pas de terre vivable pour l’homme. Les animaux sont utiles pour que la terre existe et que la nature prospère afin de nourrir tout ce qui y vit, y compris l’homme, tandis que l’homme détruit, pollue, salit, scie la branche sur laquelle il est assis. Ce qui amène au constat évident et inattaquable : les animaux peuvent très bien se passer de la race humaine pour vivre, le contraire est impossible. Ce qui logiquement devrait amener l’homme à descendre de son piedestal sur lequel il s’est auto-installé au nom de quoi d’ailleurs, je me le demande encore !!! Donc, oui, qu’on essaie de me prouver en quoi la vie d’un être humain est supérieure à celle d’un animal ??? Elle ne doit pas être si supérieure que ça la vie d’un homme quand on voit à quelle vitesse et avec quelle frénésie, l’homme passe son temps à tuer son semblable !!! Les animaux passent leur vie à nous donner des belles leçons, et certains n’ont toujours pas compris !! Donc, ceux qui ironisent sur les défenseurs des animaux, passez votre chemin, nous n’avons que faire de vos opinions sur le sujet , et comme dirait quelqu’un que je connais bien : " l’avis d’un con, vaut moins que la vie d’un chien " !!!

  46. la grenouille

    Bonsoir .ayant travaillé avec et pour S.Lamart je confirme!! il n a d intérêt que pour lui même et se sert volontiers "dans la caisse" d ailleurs demandez à la fondation assistance aux animaux ce qu ils en pense !! Bonne soirée j en dit pas plus ..procédurier comme il est ….au fait suis dans la protection animale depuis 30 ans ..

  47. demitrius

    Il parait qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis, donc je vais essayer de ne pas en faire partie. Je ne renie pas tout ce que j’ai écrit ici sur la cause animale et tous ceux qui la défendent. Je maintiens que les êtres humains sont une vraie plaie pour la planète et les animaux et qu’ils ne les méritent pas, enfin pour certains, car heureusement qu’il se passe quand même des choses dans ce monde pour essayer de renverser le processus de destruction, et que le combat du pot de terre contre le pot de fer ne va pas être facile. Cela étant dit, en ce qui concerne la personne de S. Lamart, je ne suis plus aussi catégorique à le défendre bec et ongles. En effet, à force d’avoir lu ici ou là, tels ou tels articles sur le sujet, cela a suffi pour m’interpeler et me faire reconsidérer mes propos à son sujet. Comme je n’ai pas l’habitude de condamner sans savoir, sans avoir de preuves, je me suis dit l’inverse : pourquoi je le défends alors que je ne le connais pas personnellement ? Je ne connais que son nom, son association, ce que je lis de leurs actions qui me semblent louables. Donc, à force de réfléchir, je me suis demandé si finalement tout cela n’était pas fondé, qui sait ? Quand je lis certains témoignages de ceux qui ont été de loin ou de près dans l’association, comme le vôtre " La Grenouille ", ( je vous en remercie d’ailleurs ) je commence sérieusement à douter et je vais retirer un peu mon enthousiasme et ma certitude pour ce monsieur, la vérité éclatera bien un jour de toute façon. Cela dit, comme je ne jette pas le bébé avec l’eau du bain, je pense que les gens qui sont dans cette association et qui supportent ça, doivent le faire grâce au dévouement qu’ils ont pour les animaux. Je pense que le mieux pour ne pas tout mélanger serait que cette association ne porte plus ce nom, car pour le coup, ça ne fait pas une bonne pub.

  48. jammes

    Quel que soit l’avis qu’on a ou qu’on diffuse sur S.Lamart , qu’on le connaisse ou non (et le fait de ne pas le connaitre ne veut pas dire hélàs qu’on n ‘a pas d’avis) , il est honteux de discrediter les defenseurs des animaux en général. Tous ceux que j’ai connus qui n’aimaient ni les animaux ni leurs défenseurs avaient tous le meme profil = de gros beaufs agressifs , frustrés et rancuniers envers la vie qu’ils avaient ratée , et en général plus interessés par le fric que les associations qu’ils villipendent ! On peut ne pas ètre sensible au sujet , c’est triste mais excusable . Mépriser la cause et ceux qui la défendent , quels que puissent ètre leurs défauts , est tout simplement dégueulasse . Les politiques l’ignorent assez , inutile de la démolir en plus . C’est révoltant.

  49. Kathya

    toutes les personnes sérieuses de la protection animale savent sue S.L et un opportuniste qui fait de l’argent et crée sa renommé sur la misère animale. toutes les personnes qui le connaissent et qui ont travaillé avec lui savent très bien qu’il ne se déplace pas pour sauver des animaux si dans ce sauvetage il doit rester anonyme et ne retire pas un minimum de gloire. le gros problème est que personne ne peut attaquer directement S.L. d’une part il en service juridique et les moyens d’avoir des avocats digne de ce nom… mais surtout il a beaucoup de connaissances dans le milieu politique et des appuis non négligeables. si une Asso veux continuer à exister il vaut mieux être ami ou ne pas créer lui créer de souci. idem j’ai travaillé avec lui en tant que bénévole et après salarié et je peux vous dire que ce mec est loin d’avoir du coeur ni pour les animaux ni pour les humains. gloire, fric et notoriété trois mots qui résument monsieur S.L.

  50. oui a quoi joue t il:
    SCANDALEUX !
    L’association Stéphane Lamart récupère le dossier et une partie de l’amende, à savoir 500€, alors qu’ils n’ont EN RIEN aidé sur ce dossier !!
    Ils ont d’autant plus fait de grossières erreur sur le dossier lors du jugement, car ils ont récupérés ce dossier en vol, empêchant 30 millions d’amis et le Refuge de Figeac d’y participer, alors qu’ils sont à l’origine du dépôt de plainte !!! Que ce sont eux qui sont allés déterrer les chiens chez ce barbare !!!!!
    AIDEZ NOUS A RÉTABLIR LA VÉRITÉ, notre combat pour sauver ces loulous ne doit pas remplir les poches d’inconnus au bataillon !!!!!!!!!!!!"

  51. NICOLAS Henri

    L’Association Stéphane LAMART "Pour la défense des droits des animaux" existe depuis 14 ans ! c’est une association de plus RECONNUE D’UTILITE PUBLIQUE par décret quand même !!! il se décarcasse pour sauver des animaux partout en France, alors il est facile de critiquer derrière un ordinateur. J’ai suivi le procès…il n’y avait que cette association avec une autre Fondation toutes les 2 de Paris. Il n’y est pour rien si votre association n’a pas été capable de faire attention à la date d’audience ! Heureusement que les associations Stéphane LAMART et autre étaient sur place afin de veiller que les animaux puisse être saisi et surtout le type condamnés.
    C’EST BIEN CONNU CE QUI FONT RIEN NE SONT JAMAIS CRITIQUER MAIS CEUX QUI FONT DES CHOSES LE SONT TOUJOURS ! JALOUSIE !!!! BRAVO Monsieur STEPHANE LAMART

  52. NICOLAS Henri

    Il avait corrigé ses chiens à coups de barre de fer puis les avait écrasés avec son tracteur… Un homme de 39 ans, éleveur de bovins à Orniac (Lot), a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Cahors à… 3 mois de prison ferme et 1500 € d’amende. Il s’est vu infliger une interdiction définitive de détenir des animaux.
    Face à la cruauté des traitements infligés aux bêtes, le procureur avait réclamé «une peine mixte de 6 mois ferme et une partie avec sursis de 12 mois».

    L’abominable calvaire infligé à deux croisés american staff et cinq teckels a duré un peu plus d’un mois, du 1er janvier au 7 février 2013, selon La Dépêche du Midi et Stéphane Lamart, responsable d’une association de protection des animaux qui s’était portée partie civile.

    Mal nourris, les chiens s’en étaient pris à un veau qu’ils avaient mordu. L’éleveur a décidé de les punir en les frappant avec une barre de fer puis un objet contondant. Deux chiots survivants ont été retrouvés avec des blessures à la tête et les yeux crevés. Mais le plus atroce reste le mode d’exécution employé par l’éleveur pour éliminer les cinq autres bêtes.

    Fréderic B. se postait aux commandes de son tracteur et levait le godet de la pelleteuse. «Il attendait que les bêtes passent en dessous et lâchait brusquement la pression du godet de plusieurs centaines de kilos qui les écrasait», raconte Stéphane Lamart. Les cadavres ont ensuite été à moitié ensevelis dans son terrain. C’est une voisine qui a donné l’alerte en découvrant les dépouilles.

    «Les animaux domestiques sont des êtres vivants et sensibles»

    «Rien n’oblige les hommes à avoir des chiens. On a affaire à quelqu’un qui est un peu mythomane, qui vit dans son monde. Il a fait le choix funeste de les tuer les uns après les autres. Le vétérinaire va faire un constat accablant… Les animaux domestiques sont des êtres vivants et sensibles. Ils sont qualifiés ainsi par le code rural», a plaidé Me Patrice Grillon, avocat de l’association Stéphane Lamart «Pour la défense des droits des animaux».

    L’homme n’était pas présent à l’audience. Il devra également régler 500 € de dommages et intérêts et 500 € au titre des frais de justice à l’Association Stéphane Lamart. Tous ses animaux sont confisqués.

    LeParisien.fr

  53. NICOLAS Henri

    Ses petits yeux malicieux pétillent dès que quelqu’un s’approche de son enclos et si vous lui parlez, il vous répond d’un petit grognement amical. Si la conversation devait se poursuivre, ce petit cochon vietnamien d’une cinquantaine de kilos vous demanderait sûrement de lui trouver une famille d’accueil. Car même si les pompiers de Joinville l’entourent d’attention, le font sortir aux abords de la caserne pour qu’il se dégourdisse les pattes, il sait très bien qu’il ne pourra pas rester là encore très longtemps.

    Hier déjà, ses compagnons d’infortune, deux poules, un coq et un lapin, abandonnés avec lui fin août devant la caserne, ont quitté les lieux grâce à l’association Stéphane Lamart. « Je suis parvenu à trouver une ferme pédagogique pour les accueillir mais dans le Nord de la France, précise Stéphane Lamart. Mais pour le cochon, pour l’instant, aucune ouverture ». Si vous pouvez offrir à ce cochon une vie paisible et agréable, ou si vous souhaitez aider l’association de quelques façons que ce soit, contactez la directement au 01.44.75.00.47.

  54. NICOLAS Henri

    VOILA DES RESULTATS !!!! voilà leurs actions devant la Justice pour les animaux . MERCI A L’ASSOCIATION STEPHANE LAMART..

    Un avertissement : le tribunal correctionnel a condamné Djamel D., 30 ans, à deux mois de prison avec sursis pour avoir abattu illégalement deux moutons à l’occasion des fêtes de l’Aïd, dans un pavillon d’Argenteuil, le 25 octobre 2012.

    Le tribunal a également prononcé 750 € d’amende avec sursis pour mauvais traitement à animaux à son encontre, et 250 € avec sursis pour avoir pratiqué cet abattage rituel sans être un sacrificateur habilité.

    Le complice présumé relaxé

    Son complice présumé, soupçonné de lui avoir porté assistance, a été relaxé. Le prévenu devra verser en outre 500 € de dommages et intérêts à chacune des associations qui se sont constituées partie civile : la SPA, la Fondation Assistance aux animaux et l’association Stéphane Lamart, qui avait reçu à l’audience de vendredi le soutien de Stone, la chanteuse.

    « Il y a un peu deux poids deux mesures, réagit Stéphane Lamart. Les agresseurs du préfet qui étaient jugés après notre affaire ont été condamnés à de la prison ferme pour le vol d’un iPad. Ici, on parle d’animaux égorgés dans la souffrance et dans des conditions où la loi a été bafouée. La justice doit être exemplaire pour que cessent ces pratiques. » Il demande au nom de son association que les sacrificateurs passent un examen auprès des services vétérinaires.
    A l’audience, le prévenu s’était excusé, plaidant l’ignorance. Le procureur avait requis trois mois de prison avec sursis.

  55. NICOLAS Henri

    L’élevage clandestin de chiens démantelé

    Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l’article Tout leParisien.fr sur votre mobile

    « Il aura fallu cinq jours de bataille matin et soir pour en arriver là, mais nous y sommes arrivés », se réjouit Stéphane Lamart, président de l’association pour la défense des animaux qui porte son nom. Après avoir saisi le ministère de l’Agriculture, la préfecture et le procureur de la République, le militant a obtenu qu’un élevage clandestin situé à Aulnay, le long de l’A 104, soit vidé de ses chiens, des bergers malinois.

    Hier après-midi, neuf chiens ont été emmenés par la fondation Assistance aux animaux dans son refuge de Villevaudé (Seine-et-Marne). « Six chiots ont disparu », se désole Stéphane Lamart, selon qui le propriétaire des animaux a porté plainte pour vols d’animaux. Vendredi, une deuxième visite de deux inspecteurs des services vétérinaires avait conclu au bon état général des chiens mais à la non-conformité des installations : sol boueux, nettoyage et désinfection impossibles, absence d’eau courante… La préfecture avait alors menacé de fermer l’élevage si l’exploitant ne remédiait pas rapidement à la situation.
    Le Parisien

  56. NICOLAS Henri

    Présentation DE L ASSOCIATION STEPHANE LAMART JE SUIS DONATEUR DEPUIS 10 ANS :

    L’association dédiée à la défense des droits des animaux
    Fondée le 8 mars 2000 par Stéphane Lamart, l’association est totalement dédiée à la Défense des Droits des Animaux. Cet ancien policier ne lâche rien et sait s’entourer de bénévoles, salariés et partenaires tout aussi impliqués dans leur mission : agir chaque jour sur le terrain pour venir en aide aux animaux, quels qu’ils soient.

    L’association agit sur trois fronts complémentaires :

    •Enquêtes pour des faits de mauvais traitements ou des actes de cruauté.

    L’association recrute et forme des enquêteurs bénévoles pour l’accompagner sur le terrain; ils sont aujourd’hui 70 enquêteurs répartis partout en France. Lorsque les enquêtes sont terminées et le retrait des animaux effectué, la justice prend le relais. L’association se constitue alors partie-civile pour déposer une plainte, afin de faire condamner les propriétaires qui se sont mal conduits ; elle suit les dossiers juridiques engagés avec l’appui de ses 30 avocats partenaires spécialisés ;

    •Sauvetage des animaux

    Elle récupère de nombreux chiens et chats : dans les fourrières pour leur éviter l’euthanasie, chez les particuliers qui les abandonnent, ainsi que de nombreux NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). L’association finance également des soins vétérinaires pour les personnes les plus démunies. Elle recrute et conseille les familles d’accueil pour les procédures d’adoption ou l’accueil temporaire.
    Depuis 2000, l’association a sauvé des milliers d’animaux et les media se font régulièrement l’écho de ses initiatives.

    •Centre public d’information

    L’association apporte informations et conseils juridiques aux fonctionnaires de police et de gendarmeries, ainsi qu’aux particuliers qui le désirent. Elle mène régulièrement des actions de sensibilisation au respect des droits des animaux à travers tous les media : presse, radio, TV, réseaux sociaux.

    Le 12 avril 2013, le décret au Conseil d’Etat reconnait notre association d’Utilité Publique.

    Cet évènement constitue une étape essentielle dans notre démarche. D’une part, nos actions pour la défense des droits des animaux sont officiellement reconnues d’intérêt général ; d’autre part, l’état reconnait l’importance et le rayonnement de notre travail au plan national : c’est un signe fort d’encouragement pour nos équipes.

    D’un point de vue financier, le fonctionnement de l’association repose sur les dons de ses 1.700 adhérents et donateurs réguliers ; avec cette Reconnaissance d’Utilité Publique, elle pourra recevoir, outre les dons manuels, des donations et legs exonérés de droits de succession

  57. NICOLAS Henri

    L’engagement personnel de Stéphane Lamart

    C’est à l’âge de 10 ans que Stéphane Lamart est confronté à une violente scène de maltraitance d’animaux par des adultes. Surpris et choqué, Stéphane se promet de défendre les droits des animaux : il se rend chaque mercredi et samedi dans les refuges de sa région pour assurer les promenades des animaux et le nettoyage des cages. Très vite, il y consacre ses week-ends, mène ses premières enquêtes sur le terrain, commence à rédiger des courriers …

    A 17 ans, il s’installe à Paris pour se rapprocher des pouvoirs publics, mobiliser les media et fédérer les personnalités autour de son engagement.

    Le 8 mars 2000, il fonde son association, avec le soutien de Rika Zaraï, marraine de l’association, et l’ensemble des bénévoles engagés à ses côtés.
    Stéphane continue de l’animer au quotidien, sur le terrain et auprès des media.

    Des actions soutenues par les media

    Depuis sa création en mars 2000, l’association a su s’imposer auprès des media ; Stéphane Lamart, par son dynamisme, son ingéniosité et son réseau, incarne aujourd’hui la relève dans le domaine de la protection animale.

    Dès 2004, l’association lance sa première campagne de sensibilisation auprès du grand public avec un spot TV sur les chaînes nationales France 2 et France 3 ; depuis, il n’est pas une semaine sans que la presse ne se fasse l’écho des initiatives de l’association, en presse nationale, PQR, reportages sur les radios locales et interview dans des émissions de grande écoute comme « on a tout essayé » avec Laurent Ruquier…

    Un réseau d’experts au service du Droit animal

    En plus de 10 ans, Stéphane Lamart a su doter l’association d’un impressionnant réseau de professionnels susceptibles d’intervenir sur le terrain dans toute la France : représentants des autorités publiques, nombreux vétérinaires et une trentaine d’avocats spécialisés autour de Maître Patrice Grillon, conseil de l’Association depuis 7 ans. L’association est invitée à siéger dans des commissions de protection animale (Ministère de l’Agriculture…) et noue régulièrement des contacts au sein de différents Ministères et notamment la Justice et l’Environnement.

    Elle n’hésite pas à se mobiliser aux côtés d’autres grandes associations reconnues d’Utilité Publique pour défense ensemble la cause animale.

    Chaque année, l’association traite près de 150 dossiers d’actions en justice, suit environ 35 procès et sauve au moins 170 animaux de particuliers, qui seront soignés puis adoptés.

  58. covirgawin

    Ce n’est pas parce-que l’on défend les animaux que l’on n’aime pas les humains. Défendre la cause animale ne mène pas à l’anti-humanisme (il faudrait d’ailleurs s’entendre sur la véritable signification d’humanisme mais c’est un autre débat). C’est comme si on disait que ceux qui s’étaient battus pour les "races" opprimées à une certaine époque reniaient la leur pour autant et voulaient la voir disparaitre. Ils voulaient juste la voir changer, s’ouvrir à la compassion et à la notion d’égalité. C’est ce que veulent aussi les défenseurs des animaux.
    Etre antispéciste c’est voir que toutes les espèces ont la même valeur, et l’humain en fait partie.
    Nous sommes tous sur cette planète pour y vivre ensemble, en respectant les différences de tous.
    Nous vivons une période très importante: beaucoup de gens ouvrent les yeux et leur coeur, ils voient partout et dans tous une seule et même chose: la Vie.
    La Vie n’est pas cloisonnée, c’est un seul et même flux, nous devons respecter toutes ses formes;, qui ont la même source.

  59. Gayard Mireille

    Ces années de gueguerre entre des associations pour la protection animale me navre, me desespère….comment peut on dépenser de l’énergie , de l’argent a se battre quand l’avenir des animaux est en jeux. Cette bataille, nuit a l’image de la PA, et beaucoup de personnes dont je suis, quitte le navire.

  60. Laurence

    Déjà de donner ses noms et prénoms à une association, c est à la limite du narcissisme… Après, on peut s interroger sur le fond,, je trouve que M LAmary et son copain consacrent bcp d’Energie a capter les legs des braves mamies sensibles au sort des animaux… Au fait, il vit de quoi M Lamart ? Son jeune âge, ne lui permet pas d’être rentier, donc ?

  61. clougue

    je tiens a signaler que Mr Lamart est victime d’usurpation d’identiter et est en procédure judiciaire pour que cela cesse, il est aussi victime d’attaque homophobe, la justice fais son travaille et j’espère quelle lui redonnera l’honneur que certain essaye de lui prendre.

  62. gerard

    La défense des animaux oui,mais pas n’importe comment,ni à n’importe quel prix.Si je devais trainer en justice tous ceux et celles qui m’insultent,me provoquent,où me dénigrent dans ce que je fais,on ne s’en sortirait plus.Il faut rester objectif et surtout bien dans ses bottes.Les critiquent fusent a partir du moment où l’on s’aperçoit que la personne a quitter sa route pour une autre moins reluisante,mais plus productive à d’autres point de vue.Dans le monde de la PA,l’honnêteté,l’intégrité et la transparence,sont des points capitaux.Mieux vaut être soi même avec ses bons ou mauvais coté,mais en respectant ce que l’on fait,en admettant ses erreurs et en savourant le plaisir que l’on ressent a sauver des animaux maltraités ou abandonnés. Dans la PA,les associations et les refuges devraient être solidaires et se serrer les coudes!! Malheureusement,c’est devenu aujourd’hui un moyen de faire de l’argent facile pour certains et de ce fait ils n’ont de cesse de tirer la couverture à eux.Point besoin alors d’aller chercher trop loin pour comprendre les résultats qui en découlent.Ils n’ont que la récolte de ce qu’ils ont semé!!

Un petit commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s